AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Les lycénidés (Lycenidae)

Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ] [Animaux] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page non éditée

PhotosPhotos

Lycenidés. Aquarelle. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités
Famille cosmopolite d'environ 4000 espèces surtout tropicales (une centaine en Europe).

Les lycénidés sont de grâcieux petits papillons diurnes bleu de ciel ou rouge feu volant au bord des routes, autour des sources, des bassins de fontaine qui peuvent être bleus, azurés, cuivrés…

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : arthropodes (Arthropoda)Embranchement : mandibulates (Mandibulata)
Super-classe : héxapodes (Hexapoda)Classe : insectes (Insecta)Sous-classe : insectes ailés (Pterygota)Infra-classe : endoptérygotes (Endopterygota)
Ordre : lépidoptères (Lepidoptera)Sous-ordre : glossiens (Glossata)Infra-ordre : hétéroneures (Heteroneura)
Groupe : ditrysiens (Ditrysia)Sous-groupe : papillons de jour (Rhopalocera)
Super-famille : papilionoïdés (Papilionoidea)Famille : lycénidés (Lycenidae [Leach, 1815])

Sous-classificationSous-classification

Sous-taxonsSous-taxons
Les lycéninés (Lyceninae)
Les polyommatinés (Polyommatinae)
Les théclinés (Theclinae)

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneBlaulingeAngleterreblues, coppers & hairstreaksArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalognelicènidsChyprioteCorsuCroatie
DanemarkblåfugleGaeidhligEspagneEstoniesinilibliklased
FøroysktFinlandenopsa-, kulta- ja sinisiivetFrançaislycénidésFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieboglárkákIrlandeIslandeItalielicenidi
LettoniezeltainīšiLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeglansvingerOccitan
Pays-BasblauwtjesPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquiemodráskovitíUkraïneEmpire romainLycenidae

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Étymologie françaiseÉtymologie française

Identification papillonIdentification

Identification généraleGénéralités
Ces papillons sont généralement de taille petite ou moyenne, au dimorphisme sexuel souvent marqué, les femelles étant souvent brunes. C'est d'ailleurs parmi les Lycénidés que se trouvent les plus petits papillons.
MorphologieMorphologie
Caractères des lycénidés :
  • MâleFemelledimorphisme sexuel prononcé ;
  • antennes souvent annelées de blanc ;
  • ailes colorées vives, bleu intense, bleu de lin ou rouge et orange, cuivré…
  • souvent poils androconiaux aux deux ailes, ailes postérieures caudées chez les « Thècles » ;
  • pattes prothoraciques fonctionnelles dépourvues chez le mâle d'une ou 2 griffes (2 griffes chez la femelle) ; tarse plus court chez le mâle à 1 griffe ou sans griffe.
LongueurEnvergurePetits Rhopalocères de 20 à 30 mm.
ChenilleChenille
Les chenilles ont la forme de cloporte aplati, à tête rétractile et ont souvent 3 organes glandulaires excertiles myrmécophiles.
ColorisColoris
Les couleurs vives qui les caractérisent s'accompagnent parfois de reflets métalliques. Souvent, la coloration diffère beaucoup entre les deux sexes d'une même espèce. Le dessus des ailes des mâles est vivement coloré de bleu brillant, d'or rouge et parfois violacé ; quelques espèces sont brunes; la femelle est moins brillamment colorée et l'envers de l'aile est plus terne avec de petits points cerclés, foncés ou striés.
Clés de déterminationClés de détermination
Les espèces sont nombreuses et voisines, difficiles à distinguer sans compter le fort dimorphisme sexuel et la différence entre les faces dorsales et ventrales.
Thécla de l'yeuse (Satyrium ilicis)Thécla de kermès (Satyrium esculi)Thécla de l'acacia (Satyrium acaciae)Thécla des nerpruns (Satyrium spini)Thécla de l'orme (Satyrium w-album)Thécla du prunellier (Satyrium pruni)Thécla de la ronce. Argus vert (Callophyris rubi)Thécla de l'arbousier (Callophrys avis)Thécla du bouleau (Thecla betulae)Thécla du frêne (Laeosopis roboris)Thécla du chêne (Quercusia quercus)Argus satiné (Heodes virgaureae)Cuivré des Balkans (Heodes ottomanus)Argus satiné changeant (Palaeochrysophanus hippothoe)Bronzé (Lycaena phlaeas)Cuivré de la bistorte (Lycaena helle)Cuivré des marais (Lycaena dispar)Cuivré d'Anatolie (Thersamonia thetis)Cuivré du genêt (Thersamonia thersamon)Cuivré de l'Atlas (Thersamonia phoebus)Faux-cuivré mauresque (Cigaritis allardi)Faux-cuivré numide (Cigaritis siphax)(Turanana panagea)Faux cuivré du sainfoin (Tomares mauretanicus)Faux-cuivré smaragdin (Tomares ballus)Azuré canarien (Cyclyrius webbianus)Argus à bande noire (Celestrina argiolus)Cuivré mauvin (Heodes alciphron)Cuivré de la verge d'or (Heodes virgaurea)Argus myope (Heodes tityrus)Azuré de l'argolou (Tarucus balkanicus)Azuré du jujubier (Tarucus theophrastus)Azuré de Lang (Leptotes pirithous)Azuré des sauges (Pseudophilotes bavius)Azuré de thym (Pseudophilotes baton)Azuré de Pierret (Pseudophilotes abencerragus)Azuré grenadin (Cupido lorquinii)Argus frêle (Cupido minimus)Azuré osiris (Cupido osiris)Azuré des cytises (Glaucopsyche alexis)Azuré porte-queue (Lampides boeticus)Azuré de Staudinger (Everes decoloratus)Azuré de la faucille (Everes alcetas)Azuré du trèfle (Everes argiades)(Freyeria torchylus)(Jolana jolas)Azuré de la surelle - azuré de Trimen (Zizeeria knysna)Azuré de la badasse (Glaucopsyche melanops)Azuré du genêt (Lycaeides idas)Azuré des coronilles (Lycaeides argyrognomon)Plebejus pyalonAzuré des mouillères (Maculinea alcon)Azuré de la croisette (Maculinea rebeli)Azuré de la sanguisorbe (Maculinea teleius)Azuré du serpolet (Maculina arion)Azuré des paluds (Maculinea nausithous)Argus brun (Aricia agestis)Argus de l'hélianthème (Aricia artaxerxes)Collier de corail des Canaries (Aricia cramera)Azuré des géraniums (Pseudaricia nicias)Argus castillan (Aricia morronensis)Demi-argus (Cyaniris semiargus)(Cyaniris helena)Azuré de la phaque (Albulina orbitulus)Azuré de l'ajonc (Plebejus argus)Azuré marocain (Plebejus vogelii)Azuré lavandin (Plebejus martini)Azuré de la canneberge (Vacciniina optilete)Argus bleu (Polyommatus icarus)Azuré du genêt. Bleu nordique (Lycaeides idas)Azuré des soldanelles (Agriades glandon)(Agriades aquilo)Argus de la sanguinaire (Eumedonia eumedon)Argus crétois (Kretania psylorita)Azuré du mélilot (Polyommatus dorylas)Azuré de l'Atlas (Plebicula atlanticus)Azuré platiné (Polyommatus nivescens)Azuré bétique (Polyommatus golgus)Azuré de l'esparcette. Azuré de Chapman (Polyommatus thersites)Azuré de la jarosse (Polyommatus amandus)Azuré pontique (Polyommatus eroides)Azuré de l'oxytropide (Polyommatus eros)Azuré de l'orobe (Polyommatus daphnis)Azuré d'Escher (Polyommatus escheri)Azuré du Maghreb (Polyommatus punctifer)(Lysandra caelestissima)Argus bleu nacré (Lysandra coridon)Argus iridié (Polyommatus albicans)Bleu nacré espagnol (Polyommatus hispanus)Sablé du sainfoin (Polyommatus damon)Sablé de la luzerne (Polyommatus dolus)Sablé pontique (Polyommatus admetus)Sablé provençal (Polyommatus ripartii)

VolVol

Vol rapide, ramé, court et tourbillonnant.

HabitudesHabitudes

En général de mœurs diurnes.

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
TerritorialitéTerritorialité
Parade nuptiale
ReproductionAccouplement
Site de ponte
NidNid
Ponte
Nombre de pontes
Œufs
Éclosion
LarveLarve
Azuré du serpolet. Chenille mangeant des larves de fourmiChez de nombreuses espèces, la chenille émet par une glande dorsale un liquide sucré apprécié des fourmis, qui en échange la soignent et la protègent de ses parasites éventuels.

Azuré du serpolet. Chenille saisie par une fourmi rougeIl s'agit dans certains cas d'une symbiose obligatoire, la chenille étant alors emportée dans le nid d'une espèce spécifique de fourmi, où elle est nourrie de jeunes larves pendant les derniers stades de son développement.

Azuré du serpoletCette spécificité induit une dépendance cruciale du papillon envers l'hyménoptère. Plusieurs espèces sont en voie de disparition, principalement à cause de la destruction de leur milieu de vie.

D'autres chenilles fréquentent Pucerons, Cochenilles, Jassides…dont elles pompent les exsudats.

Chrysalide
Chrysalides courtes et mobiles, succinctes ou libres.
Cycle annuel
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Œuf
Chenille
Chrysalide
Imago
Phase d'hibernation
Prédateurs
Araignées
LongévitéLongévité

RégimeNourriture

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
AltitudesAltitudes
Étage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)Étage alpin (de 2200 à 3000 m)

RépartitionRépartition

Répartition globale
Largement répandue dans le monde, la famille des Lycénidés n'est représentée que par une centaine d'espèces sous nos latitudes.
Présent en auvergneAuvergne

MigrationMigration

StatutStatut

Rareté
Dégâts et nuisances
ProtectionMenaces
Protection
Beaucoup de lycénidés sont en régression due à la disparition de leur biotope (comme certains Nymphalidés) et sont donc protégés.

Autres sujetsAutres sujets

Sujets proches
Les adélidés (Adelidae)
Les lycénidés (Lycenidae)
Les nymphalidés (Nymphalidae)
Les papilionidés (Papilionidae)
Les piéridés (Pieridae)
Sujets plus larges
Racine
Les hespérioïdés (Hesperioidea)
Les papilionoïdés (Papilionoidea)
Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.