La molène faux bouillon blanc (Verbascum densiflorum)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Culture] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : astéridés (Asteridae)Ordre : scrophulariales (Scrophulariales)
Famille : scrofulariacées (Scrophulariaceae)Sous-famille :
Genre : molènes (Verbascum)Sous-genre :
Espèce : Verbascum densiflorum [Bertol.], Verbascum thapsiforme [Schrader]Variété :
Nom commun : molène faux bouillon blancNom populaire : cierge de Notre-Dame, herbe de Saint-Fiacre

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatievelecvjetna divizma
DanemarkGaeidhligcuineal MhuireEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaismolène faux bouillon blancFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
Russieкоровяк густоцветковый, или скипетровидныйSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainVerbascum densiflorum

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Le faux bouillon blanc se distingue souvent de loin.
Catégorie de planteCatégorie de plantePlante herbacée
Plante herbacée bisannuelle.
PortPort de la plante
Molène faux bouillon blanc. Planche d'identification Flora danica. Cliquer pour agrandir l'image.Molène faux bouillon blanc. Plante, Villars. Cliquer pour agrandir l'image.
HauteurHauteur de la plante
De 30 cm à 2 m de hauteur.
Espèces semblablesEspèces semblables
Plante voisine de la molène bouillon blanc.

RacineRacines

Description de la racine
Racine pivotante développée, ligneuse.

ÉcorceTige / Écorce

Description de la tige
Tige robuste, ronde, couverte de poils blancs laineux.
Couleur de l'écorceCouleur de la tige

FeuilleFeuilles

Description des feuilles
Feuilles tomenteuses, crénelées, aiguës au sommet, largement décurrentes.

Feuilles finement crénelées, feutrées de jaune sur les deux faces.

Molene_faux_bouillon_blanc, 2. Molène faux bouillon blanc. Cliquer pour agrandir l'image.Molène faux bouillon blanc. Feuille, Villars. Cliquer pour agrandir l'image.
Dimension des feuillesDimension des feuilles
Feuilles épaisses, larges et allongées.
Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
Feuilles vert-jaunâtre.
VégétationVégétation
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Végétation

FleurFleurs

Description des fleurs
Inflorescences en glomérules peu serrés, écartés à la base de l’épi.

Fleurs à 5 lobes un peu inégaux, l’inférieur plus grand.

Fleur à tube très court.

5 étamines velues : 3 courtes et 2 longues.

Corolle plane.

Molène faux bouillon blanc. Planche d'identification Sturm. Cliquer pour agrandir l'image.Molène faux bouillon blanc. Inflorescence, Villars. Cliquer pour agrandir l'image.
Mâle
Femelle
Dimension des fleursDimension des fleurs
Corolle de 30 à 35 (40) mm de diamètre.
Couleurs des fleursCouleurs des fleursFleurs jaune pâle
Molène faux bouillon blanc. Fleur, Villars. Cliquer pour agrandir l'image.Corolle jaune pâle.
Fleur odoranteParfum des fleurs
Fleurs odorantes dont le parfum rappelle celui de la violette..
PollenPollen
FloraisonFloraison
Le faux bouillon blanc fleurit de juillet à septembre.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

FruitFruits

Description des fruits
Capsules ovales, s’ouvrant au sommet par 2 valves.
Dimension des fruitsDimension des fruits
Couleurs du fruitCouleurs des fruits
GrainesGraines
FructificationFructification
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification

Cycle de vieCycle de vie

PérennitéPérennitéPlante pérenne
Plante vivace bisannuelle : la première année, le faux bouillon blanc développe une vaste rosette de feuilles épaisses, feutrées, gris-vert. La seconde année, elle développe une. hampe florale
PlantationPlantation
MultiplicationMultiplicationPollinisation
EntretienEntretienTaille
CroissanceCroissance
RécolteRécolte
Ennemis de la planteEnnemisVersInsectesChampignonsMicrobes
LongévitéLongévité

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxClairièresBords de cheminRemblais de chemin de ferTerrains vagues
Le faux bouillon blanc se rencontre dans les friches ensoleillées, les coupes forestières, les bords de chemins, les remblais de chemins de fer, décharges et clairières.
SolsSolsSols drainésSols humidesSols aquatiques
Le faux bouillon blanc aime les sols azotés, peu profonds, légers, souvent un peu caillouteux.
ExpositionsPlante de lumière
ClimatsClimatsClimat ensoleilléClimat ombréClimat pluvieuxClimat froid
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)
Espèce associéeEspèce associée
Molène faux bouillon blanc. Fleur, Villars. Cliquer pour agrandir l'image.

RépartitionDistribution géographique

Distribution globale
Europe médiane et méridionale.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations économiques
Le faux bouillon blanc était autrefois utilisé pour faire des mèches de lampe à huile.

Constituants chimiquesConstituants chimiques

Contient des saponines.

CultureHistoire, géographie, arts, traditions, flore …

ReligionsReligions
La hampe florale imprégnée de cire d’abeille servait de flambeau los des fêtes pastorales, d’où son nom de cierge de Notre-Dame.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La digitale jaune (Digitalis lutea)
La digitale pourpre (Digitalis purpurea)
La linaire commune (Linaria vulgaris)
Le mélampyre des champs (Melampyrum arvense)
Le mélampyre des prés (Melampyrum pratense)
La molène faux bouillon blanc (Verbascum densiflorum)
La molène lychnite (Verbascum lychnitis)
Le rhinanthe mineur (Rhinanthus minor)
La scrofulaire des bois (Scrofularia nodosa)
La véronique officinale (Veronica officinalis)
La véronique petit-chêne (Veronica chamaedrys)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les apocynacées (Apocynaceae)
Les astéracées (Asteraceae)
Les boraginacées (Boraginaceae)
Les campanulacées (Campanulaceae)
Les caprifoliacées (Caprifoliaceae)
Les dipsacacées (Dipsacaceae)
Les gentianacées (Gentianaceae)
Les lamiacées (Lamiaceae)
Le liseron des champs (Convolvulus arvensis)
Les oléacées (Oleaceae)
Les plantaginacées (Plantaginaceae)
Les rubiacées (Rubiaceae)
Les scrofulariacées (Scrophulariaceae)
Les solanacées (Solanaceae)
Les valérianacées (Valerianaceae)
Les verbénacées (Verbenaceae)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.