Le polypore marginé (Fomitopsis pinicola)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page éditée

PhotosPhotos

Polypore marginé. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore marginé. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore marginé. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore marginé. Cliquer pour agrandir l'image.
Polypore marginé. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore marginé. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore marginé. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore marginé. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore marginé. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

GénéralitésGénéralités
Polypore marginé. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : aphyllophorales (Aphyllophoromycetidea)
Ordre : polyporales (Polyporales)Sous-ordre :
Famille : fomitopsidacées (Fomitopsidaceae)Sous-famille :
Genre : fomitopsis (Fomitopsis)Sous-genre :
Espèce : Fomitopsis pinicola [(Sw.:Fr.) P. Karst.], Fomitopsis marginata, Ungulina marginata, Fomes pinicola [(Sw.:Fr.) Cooke)]Sous-espèce :
Nom commun : polypore marginé, unguline marginéeNom populaire : amadouvier des pins, fomes des pins

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneRotrandiger BaumschwammAngleterrebrown crumbly rot, red banded polyporeArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
Danemarkrandbæltet hovporesvampGaeidhligEspagneEstoniekännupess
FøroysktFinlandekantokääpäFrançaispolypore marginéFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
Hongrieszegett taplóIrlandeIslandeItalie
Lettonieparastā apmalpiepeLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègerødrandkjukeOccitan
Pays-Basroodgerande houtzwamPolognepniarek obrzeżonyPortugalRoumanie
Russieтрутовик окаймленныйSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeklibbtickaTchéquietroudnatec pásovanýUkraïneEmpire romainFomitopsis pinicola

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie françaiseÉtymologie française
Polypore marginé. Cliquer pour agrandir l'image.Son aspect de sabot lui a valu le nom d’Unguline marginée.

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
On reconnaîtra le polypore marginé assez facilement à son chapeau parfois impressionnant, paré de trois couleurs bien tranchées, allant du noir sec pour les parties les plus vieilles au blanc-jaune pour la marge en passant par un beau rouge-orangé pour la partie centrale. L’ensemble du carpophore se trouve recouvert d’une couche résineuse, cireuse qui fond à la chaleur et se dissout à l’alcool ou à la soude.

Polypore marginé. Cliquer pour agrandir l'image.La marge, plus claire, le dessous du chapeau jaunissant parfois légèrement et une chair blanchâtre devenant plus foncée au toucher ou en vieillissant sont les autres caractéristiques de ce champignon.

Polypore marginé. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore marginé. Cliquer pour agrandir l'image.
Espèces semblablesEspèces semblables
Ressemble à l’amadouvier qui a cependant des couleurs plus neutres.

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
Diamètre du piedDiamètre du pied
Forme du piedForme du pied
Inexistant.
Couleur du piedCouleur du pied
Revêtement du piedRevêtement du pied
Coupe du piedCoupe du pied
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
De 3 à 4 à 30/35/40 cm de diamètre pour une épaisseur allant jusqu’à 10 à 12 cm.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeau
Polypore marginé. Cliquer pour agrandir l'image.Fait penser à un sabot de cheval. Chapeau dimidié, marqué de sillons concentriques boursouflés ridés très inégaux.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
Ses couleurs varient suivant son âge : il est d’abord blanc, jaunâtre ou fauvâtre, et se colore progressivement de rouge en anneaux concentriques, pour terminer sur les parties les plus anciennes en gris-noir brillant, mais la marge garde toujours une teinte rouge ou orangé-jaunâtre.
Polypore marginé. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore marginé. Cliquer pour agrandir l'image.
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Polypore marginé. Cliquer pour agrandir l'image.Le revêtement est zoné, bosselé, recouvert dans les parties âgées d’une croûte résineuse brillante plus ou moins pruineuse, qui fond à la chaleur d’une flamme.
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
Polypore marginé. Cliquer pour agrandir l'image.Marge épaisse, arrondie, formant un bourrelet tout autour du chapeau, crème en dessous, jaune-orange-rouge au dessus.

Ceyssat. Cliquer pour agrandir l'image.

DessousFace inférieure
Polypore marginé. Cliquer pour agrandir l'image.Surface inférieure paraissant veloutée.

Pores en couches annuelles de 3 à 6 mm d’épaisseur, couleur crème. Lorsqu’on coupe le champignon verticalement, on remarque la disposition stratifiée des tubes : chaque année, une nouvelle couche de tubes vient recouvrir celle de l’année précédente.

Taille des lames ou pores
Les pores sont petits (3 pores/mm²).
Forme des lames ou pores
Pores. Cliquer pour agrandir l'image.Pores ronds, ouvertures très fines mais cloisons épaisses, environ 2 à 3 /mm.

Gouttelettes. Cliquer pour agrandir l'image.En fin de période de repos, les pores sont fermés par une cire blanchâtre, et au printemps, même par temps sec, un larmoiement assez important des jeunes carpophores est bien visible : ils exsudent parfois des gouttelettes hyalines, en avril, au moment de la reprise de la végétation.

Couleur des lames ou pores
Polypore marginé. Cliquer pour agrandir l'image.Pores blancs roussissant avec l’âge, pâles ou sulfurins, puis de la couleur du bois, et parfois un peu roussâtres au froissement.
Espacement des lames ou pores

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
De 6 à 9 par 3,5 à 4,5 µm.
Forme des spores
Non amyloïde.
Couleur de la sporée
Sporée blanche.

ChairChair

Aspect de la chair
Consistance de la chair
Liégeuse, dure, coriace.
Colorations
Polypore marginé. Cliquer pour agrandir l'image.Blanchâtre à crème fauve ou sulfurine.
Couleur à la coupe
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
Très bonne odeur fongique sur le frais, de « tabac blond » pour certains auteurs.
SaveurGoût
Saveur d’abord fongique-acidulée puis légèrement amère.

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
Polypore marginé. Cliquer pour agrandir l'image.On peut rencontrer cette espèce toute l’année, mais sa croissance est arrêtée pendant l’hiver.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructification
Polypore marginé. Cliquer pour agrandir l'image.Polypore marginé. Cliquer pour agrandir l'image.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de conifèresChampignons sur souchesChampignons sur arbres
Se rencontre assez couramment, sur bois de conifères vivants ou morts.

Polypore marginé. Cliquer pour agrandir l'image.Comme son nom le laisse supposé, Fomitopsis pinicola est un saprophyte de conifères, mais aussi parfois parasite d’arbres malades. Contrairement à son nom, il ne vient pas que sur les pins, mais également sur d’autres conifères (sapins, mélèzes, épicéas) et, plus rarement, sur des feuillus : on pourra le trouver sur des souches ou billes de feuillus.

Polypore marginé. Cliquer pour agrandir l'image.Ceyssat. Cliquer pour agrandir l'image.
Dégâts. Cliquer pour agrandir l'image.C’est un parasite redoutable qui réduit le bois en une pourriture rouge sèche (carie brune cubique).

Attaque des coniferes. Cliquer pour agrandir l'image.Le polypore marginé est un champignon recycleur pionnier ; il s’attaque souvent à des arbres morts encore debout ou à des arbres mourants. Le champignon provoque alors une pourriture généralisée dans la base de l’arbre qui, finalement, s’abat, laissant une souche montrant une fracture assez plane. Cela se produit habituellement pendant l’hiver, et la hauteur de la fracture dépend alors de la hauteur de neige présente au moment de la fracture. La surface plane de la fracture est due au polypore marginé qui est une pourriture brune. Le champignon décompose et utilise seulement la partie cellulosique du bois, délaissant la lignine comme résidu brun. Ces résidus ont une grande importance pour le sol dans les écosystèmes des forêts de conifères.

SolsSols
ClimatsClimats
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)
Très commun, il se montre partout de la plaine jusqu’à la moyenne montagne.
Espèce associéeEspèce associée
Les carpophores vivants et morts des polypores marginés sont les hôtes d’une grande variété d’insectes. Environ 10 espèces de coléoptères sont inféodés à ce polypore parce qu’ils élèvent leurs larves dans le sporocarpe du polypore. De nombreux autres insectes utilisent le champignon comme une source de nourriture.

RépartitionDistribution géographique

Distribution globale
S’il est courant dans le sud de la France, il est beaucoup plus rare dans le nord.
Présent en AuvergneAuvergne
Polypore marginé aux RochesPolypore marginé aux RochesSur pin sylvestre. Puy des Gouttes. Cliquer pour agrandir l'image.Sur pin sylvestre. Puy des Gouttes. Cliquer pour agrandir l'image.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations culinairesNon comestible
Non comestible.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
L'amadouvier (Fomes fomentarius)
Le polypore du bouleau (Piptoporus betulinus)
Le polypore géant (Meripilus giganteus)
Le polypore marginé (Fomitopsis pinicola)
Le polypore soufré (Laetiporus sulphureus)
Les polypores (Polyporus)
Le ganoderme luisant (Ganoderma lucidum)
Le ganoderme plan (Ganoderma lipsiense)
La langue de boeuf (Fistulina hepatica)
Le lenzite du bouleau (Lenzites betulinus)
Le polypore du chêne (Inonotus dryadeus)
Le polypore hispide (Inonotus hispidus)
Le polypore officinal (Laricifomes officinalis)
Le polypore en ombelle (Dendropolyporus umbellatus)
Le polypore rouge cinabre (Pycnoporus cinnabarinus)
Le polypore en touffe (Grifola frondosa)
Le schizophylle commun (Schizophyllum commune)
La tramète bossue (Trametes gibbosa)
La tramète versicolore (Trametes versicolor)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les cantharellales  (Cantharellales)
Les clavariales  (Clavariales)
Les corticiales (Corticiales)
Les polyporales (Polyporales)
Les théléphorales (Thelephorales)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.