La menthe des bois (Mentha silvestris)

Menthe[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Histoire] [Statut]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : astéridés (Asteridae)Ordre : lamiales (Lamiales)
Famille : lamiacées (Lamiaceae)Sous-famille :
Genre :Sous-genre :
Espèce : Mentha longifolia [(Linné) Hudson], Mentha silvestris [Linné]Variété :
Nom commun : menthe à feuilles longues, menthe des boisNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagnewilde MinzeAngleterrehorse mintArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarieмента дълголистна
CatalogneChyprioteCorsumentaCroatie
DanemarkGaeidhligmionnt eachEspagneEstoniepikalehine münt
FøroysktFinlandeFrançaismenthe des boisFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrielómentaIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschManz, MënzMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovéniemeta (dolgolistna)
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainMentha silvestris

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Menta, ae f. : « menthe ». Étymologie : emprunt à une langue non indo-européenne.

Mentha vient de Minthe, du nom grec d’une nymphe que la femme de Pluton, Proserpine, jalouse, transforma en plant de menthe ; comme Pluton ne pouvait pas la ramener à la vie, il lui donna le parfum qu’on lui connaît aujourd’hui.

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Plante couverte de poils soyeux blanchâtres.
Catégorie de planteCatégorie de plantePlante herbacée
Plante herbacée vivace.
PortPort de la plante
HauteurHauteur de la plante
50 à 80 cm de hauteur.
Espèces semblablesEspèces semblables

RacineRacines

Description de la racine
Long rhizome, rampant, traçant et chevelu.

ÉcorceTige / Écorce

Description de la tige
Menthe des bois. Planche d'identification krauss. Cliquer pour agrandir l'image.
Couleur de l'écorceCouleur de la tige
Tiges blanches ou grisâtres, duveteuses, à soies grises.

FeuilleFeuilles

Description des feuilles
Menthe des bois. Planche d'identification Flora danica. Cliquer pour agrandir l'image.Feuilles presque sessiles, opposées en croix.

Feuilles oblongues-lancéolées.

Feuilles lisses et fortement dentées en scie.

Dimension des feuillesDimension des feuilles
Feuilles de 5 à 10 cm de longueur et 1,5 à 3 cm de largeur.
Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
Feuilles avec un duvet blanc sur la face cachée.

La plante dégage une agréable odeur aromatique.

VégétationVégétation
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Végétation

FleurFleurs

Description des fleurs
Menthe des bois. Planche d'identification Flora batava. Cliquer pour agrandir l'image.Inflorescence en épis allongés et étroits, en forme de capitule, par 3 ou 4 terminant les rameaux.

Calice densément pubescent, à 5 dents.

Dimension des fleursDimension des fleurs
Corolle de 3 à 4 mm de longueur.
Couleurs des fleursCouleurs des fleursFleurs rougeâtresFleurs violettesFleurs bleu-lilas
Corolle violet-rougeâtre pâle, lilas ou blanches.
Fleur odoranteParfum des fleurs
PollenPollen
FloraisonFloraison
Floraison de juillet à septembre.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

Cycle de vieCycle de vie

PérennitéPérennité
Plante vivace.
PlantationPlantation
MultiplicationMultiplication
CroissanceCroissance
LongévitéLongévité

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxRivièresRuisseaux
Espèce commune près des ruisseaux, bords de rivière, fossés humides, sentiers ombragés.
SolsSols
Aime l’azote et les sols calcairestrès humides.
ClimatsClimats
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)
Jusqu’à 1900 m environ.

RépartitionDistribution géographique

Distribution globale
La menthe est commune dans presque toutes les régions tempérées du monde, et, plus particulièrement d’Europe centrale et du sud ; absente des îles britanniques.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations médicinalesUtilisations médicinales
Calmant, l’inhalation de 40 à 50 g de feuilles dans un litre d’eau bouillie soulage les crises d’asthme, les toux rebelles, les bronchites chroniques.

Les compresses de feuilles sèches coupent la migraine et les névralgies.

Utilisations culinairesUtilisations culinaires
Utilisée fréquemment pour parfumer la soupe à la tomate, aux pois cassés. Prisée par les Anglais dans les préparations au chocolat.

Les Romains en mettaient dans leur vin pour l’aromatiser et l’incorporaient à la plupart de leurs sauces.

Liqueur de menthe

Gastronomie

Faire infuser pendant 2 mois des feuilles et fleurs de menthe (de préférence fraîchement cueillies le matin) dans un litre d’eau de vie.

Au bout ce de temps, faire fondre sur le feu 750 g de sucre par litre d’eau de vie.

Arroser d’un peu d’eau et laisser cuire jusqu’à obtention d’un sirop.

Écumer, laisser refroidir puis mélanger à l’eau de vie préalablement filtrée.

Faire ensuite un caramel très brun avec 2 cuillerées de sucre et 1/3 de verre d’eau.

L’ajouter à la liqueur pour la couleur et mettre en bouteilles.

Vin de menthe

Gastronomie

Pour 1 litre : 50 cl d’infusion de menthe refroidie,

20 à 30 de vin blanc ou rosé sec,

20 g de sucre sous forme de sirop.

Compléter avec de l’eau et conserver dans un endroit frais.

Boire frais quand on a chaud.

StatutStatut

Rareté
Fréquente.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La brunelle vulgaire (Prunella vulgaris)
La bugle de Genève (Ajuga genevensis)
La bugle rampante (Ajuga reptans)
Le calament à grandes fleurs (Calamintha grandiflora)
L'épiaire officinale (Stachys officinalis)
Le lamier blanc (Lamium album)
Le lamier jaune (Lamium galeobdolon)
Le lamier pourpre (Lamium purpureum)
La mélisse-citronnelle (Melissa officinalis)
La menthe des bois (Mentha silvestris)
L'origan commun (Origanum vulgare)
Le pas-de-poule (Lamium amplexicaule)
La sauge des prés (Salvia pratensis)
Le thym serpolet (Thymus serpyllum)
Le thym vulgaire (Thymus vulgaris)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les apocynacées (Apocynaceae)
Les astéracées (Asteraceae)
Les boraginacées (Boraginaceae)
Les campanulacées (Campanulaceae)
Les caprifoliacées (Caprifoliaceae)
Les dipsacacées (Dipsacaceae)
Les gentianacées (Gentianaceae)
Les lamiacées (Lamiaceae)
Le liseron des champs (Convolvulus arvensis)
Les oléacées (Oleaceae)
Les plantaginacées (Plantaginaceae)
Les rubiacées (Rubiaceae)
Les scrofulariacées (Scrophulariaceae)
Les solanacées (Solanaceae)
Les valérianacées (Valerianaceae)
Les verbénacées (Verbenaceae)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.