Le thym serpolet (Thymus serpyllum)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Histoire] [Statut]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page en cours d'édition

PhotosPhotos

Thym serpolet. Villars. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

GénéralitésGénéralités
Thym serpolet. Planche d'identification Linnemand. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : astéridés (Asteridae)Ordre : lamiales (Lamiales)
Famille : lamiacées (Lamiaceae)Sous-famille :
Genre :Sous-genre :
Espèce : Thymus serpyllum [Linné, 1753]Variété :
Nom commun : thym serpoletNom populaire : serpolet, serpolet à feuilles étroites, thym sauvage, pillolet, serpoule

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneSand-Thymian, FeldthymianAngleterrecreeping thyme, breckland thymeArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhoneglouzaouenn an denvedBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
Danemarksmalbladet timianGaeidhligEspagneserpolEstonienõmm liivatee
FøroysktFinlandekangasajuruohoFrançaisthym serpoletFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
Hongriemezei kakukkfuIrlandeIslandebloðbergItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègesmaltimianOccitan
Pays-Baswilde tijmPolognemacierzanka piaskowaPortugalserpilhoRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
Suèdethymus serpyllumTchéquiemateřídouška obecnáUkraïneEmpire romainThymus serpyllum

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Thym serpolet. Planche d'identification Flora danica. Cliquer pour agrandir l'image.
Catégorie de planteCatégorie de plantePlante herbacée
Petit arbuste ou sous-arbrisseau aux rameaux ligneux.
PortPort de la plante
HauteurHauteur de la plante
Espèces semblablesEspèces semblables

ÉcorceTige / Écorce

Description de la tige
Tiges couchées et courts rameaux.
Couleur de l'écorceCouleur de la tige

FeuilleFeuilles

Description des feuilles
Dimension des feuillesDimension des feuilles
Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
Son odeur peut aller de celle du thym à celle de l’origan, elle est légèrement balsamique.
VégétationVégétation
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Végétation

FleurFleurs

Description des fleurs
Dimension des fleursDimension des fleurs
Couleurs des fleursCouleurs des fleurs
Fleurs roses souvent tachées de blanc.
Fleur odoranteParfum des fleurs
PollenPollen
FloraisonFloraison
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

Origine géographiqueOrigine

Le serpolet est un sous-arbrisseau d’origine européenne.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations culinairesUtilisations culinairesUtilisation en infusions
On l’utilise dans les marinades ainsi que dans les plats de lapin, les ragoûts, viandes, fromages (cabecous), grillades.
Elixir de thym

Gastronomie

Utiliser seulement les fleurs.

Prendre une bouteille et la remplir au 3/4 de fleurs de thym.

Verser un très bon alcool ou de l’eau de vie à ras bord.

Oublier la bouteille pendant 2 ou 3 mois (plutôt 3 que 2).

À ce moment-là, préparer un sirop avec 400 g de sucre pour 1/2 litre d’eau.

Bien mélanger le sirop avec l’élixir obtenu dans la bouteille.

Mettre en bouteille et laisser un peu reposer avant de vider la bouteille.

Utilisations économiquesRecherchée par les abeilles
Le serpolet est une excellente plante mellifère.

Il est utilisé en parfumerie.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La brunelle vulgaire (Prunella vulgaris)
La bugle de Genève (Ajuga genevensis)
La bugle rampante (Ajuga reptans)
Le calament à grandes fleurs (Calamintha grandiflora)
L'épiaire officinale (Stachys officinalis)
Le lamier blanc (Lamium album)
Le lamier jaune (Lamium galeobdolon)
Le lamier pourpre (Lamium purpureum)
La mélisse-citronnelle (Melissa officinalis)
La menthe des bois (Mentha silvestris)
L'origan commun (Origanum vulgare)
Le pas-de-poule (Lamium amplexicaule)
La sauge des prés (Salvia pratensis)
Le thym serpolet (Thymus serpyllum)
Le thym vulgaire (Thymus vulgaris)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les apocynacées (Apocynaceae)
Les astéracées (Asteraceae)
Les boraginacées (Boraginaceae)
Les campanulacées (Campanulaceae)
Les caprifoliacées (Caprifoliaceae)
Les dipsacacées (Dipsacaceae)
Les gentianacées (Gentianaceae)
Les lamiacées (Lamiaceae)
Le liseron des champs (Convolvulus arvensis)
Les oléacées (Oleaceae)
Les plantaginacées (Plantaginaceae)
Les rubiacées (Rubiaceae)
Les scrofulariacées (Scrophulariaceae)
Les solanacées (Solanaceae)
Les valérianacées (Valerianaceae)
Les verbénacées (Verbenaceae)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.