AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La ville de Rhodes

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Page d'accueil] [Grèce] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PhotosPhotos

La ville de Rhodes vue de l'ouest. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités
Carte de la ville de Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Carte touristique de la ville de Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.
La ville de Rhodes offre deux aspects totalement différents, d'une part, à l'est, une cité médiévale, formée d'un dédale de ruelles pavées de galets et surmontées d'arcs de chevauchement, soutenant les murs en cas de tremblement de terre, cernée de remparts élevés par les chevaliers de Saint-Jean, et d'autre part, au nord et à l'ouest, une ville neuve composée d'hôtels, restaurants et boîtes de nuit et de bâtiments construits par les Italiens à l'époque de Mussolini.
La ville de Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.La capitale cultive l'originalité de l'île : hellène dans l'âme, byzantine dans la mémoire, orientale dans le caractère et définitivement grecque pour tout le reste.

La ville de Rhodes est en fait constituée de trois cités différentes :

  • la ville antique construite en 408 avant JC et qui a été restaurée : on y trouve les ruines du temple de Zeus, d'Athéna et d'Apollon, le stade, le gymnase et le théâtre ;
  • la ville médiévale qui se caractérise par l'architecture gothique, avec l'Hôpital, la rue des Chevaliers et bien sûr le palais des Grands Maîtres, qui accueille des mosaïques anciennes et une collection de meubles de style occidental. Dans la ville basse, l'architecture gothique se mélange avec des mosquées et des bains publics construits durant la période ottomane.
  • la ville moderne qui est cosmopolite, avec ses hôtels et ses immeubles.

Mais c'est surtout le souvenir des chevaliers de Saint-Jean qui y est le plus marquant. Ces gardiens du Saint-Sépulcre, à Jérusalem, y ont édifié une admirable cité médiévale aujourd'hui inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco. On y pénètre par des portes monumentales ouvertes dans une haute muraille et l'on y découvre à travers le dédale de ses vieilles rues l'architecture magnifiquement préservée de la forteresse du Palais des Grands Maîtres ou de la rue des Chevaliers, avec ses anciennes auberges en pierre décorées aux armes des différentes maisons.

Le Colosse de Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.C'est non loin de là que se tenait le fameux Colosse de Rhodes, l'une des Sept Merveilles du monde antique aujourd'hui symbolisé par les deux colonnes surmontées, l'une d'un cerf, l'autre d'une biche, et qui gardent l'entrée du port du Mandraki, entouré de forts médiévaux, de moulins antiques, de mosquées aux minarets élancés et de palais vénitiens.

Histoire et traditionsHistoire, géographie, arts, traditions, flore …

HistoireHistoire
Carte de la ville de Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Vue générale de la ville de Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Habitée depuis la plus haute antiquité, l'île de Rhodes participa aux civilisations, éolienne, puis dorienne. Par contre, la fondation de la ville elle-même, œuvre d'Hippodamos de Milet, ne date que de 408 avant JC. Mais la cité prit très vite une grande importance, devenant une grande puissance maritime, ainsi que le centre d'une civilisation hellénistique florissante. C'est d'ailleurs à cette époque que fut érigé le célèbre colosse de Rhodes, une des sept merveilles du monde antique, mais qu'un tremblement de terre détruisit cinquante ans après sa construction !

Gravure de Rhodes de 1597 par Giacomo Franco (1550-1620). Cliquer pour agrandir l'image.La ville fit partie de l'empire romain d'Orient avant de devenir, entre 1309 et 1522, la capitale de l'ordre des Hospitaliers de saint Jean de Jérusalem. Elle fut prise par les turcs en 1522, à l'issue d'un siège mémorable ; elle fit ensuite partie de l'empire ottoman jusque en 1912.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Carte interactive de la ville de Rhodes
La ville antique de Rhodes
Le port de Mandraki à Rhodes
Le port de commerce de Rhodes
Le port d'Acandia à Rhodes
La ville médiévale de Rhodes
Le quartier hébreu de Rhodes
Le quartier turc de Rhodes
La ville moderne de Rhodes
Sujets proches
Carte interactive de l'île de Rhodes
Informations touristiques sur Rhodes
La géographie de Rhodes
L'histoire de Rhodes
La ville de Rhodes
La côte occidentale de Rhodes
La côte orientale de Rhodes
La côte méridionale de Rhodes
La flore et la faune de Rhodes
Sujets plus larges
Page d'accueil
L'île de Kos, ou Cos, en mer Égée
L'île de Symi en mer Égée
L'île de Rhodes en mer Égée
Sujet précédant ] [ Sujet ascendant ] [ Sujet suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.