AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La ville de Kos, île de Kos - La ville médiévale

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Page d’accueil] [Grèce] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités
Suite à l’affaiblissement de l’Empire byzantin, les Vénitiens s’emparèrent de l’île de Kos vers 1306. En 1315, ils vendirent l’île aux Chevaliers Hospitaliers de Saint-Jean. Jusqu’en 1336, l’île fut encore disputée entre l’Empire byzantin, les Vénitiens et les Chevaliers de Saint-Jean. Après cette date, les Chevaliers contrôlèrent fermement l’île de Kos.

SituationSituation

La ville médiévale de Kos, fortifiée par les Chevaliers Hospitaliers, occupait la zone comprise aujourd’hui entre le Boulevard des Palmiers (Λεωφόρος των Φοινίκων) et le Boulevard Hippocrate (Λεωφόρος Ιπποκράτους) ; elle englobait moins d’un quart de la ville antique gréco-romaine, c’est à dire seulement la zone du port et de l’ancienne agora, par la suite connue comme le quartier Chora.

VisitesVisites

Le cœur de Chora était la Place de la Loggia qui est aujourd’hui la Place du Platane.
Les Fortifications de la Ville Médiévale
La ville médiévale de Kos - Le château Neratzia de Kos - La Porte sud de la ville médiévalei (auteur bazylek100). Cliquer pour agrandir l'image dans Flickr (nouvel onglet).Jouxtant le château de Neratzia se trouvait un petit bourg dont la fortification avait débuté avant même la construction de la forteresse. C’est sous le magistère de Jean Fernandez de Heredia (1376-1396) qu’une muraille de faible hauteur, entourée d’un fossé peu profond, avait été construite de 1391 à 1396. Cette fortification avait pour but de défendre la ville médiévale contre les attaques des Turcs du sultan Bajazet Ier.
La ville médiévale de Kos - La porte de l'Octroi de la ville médiévale de Kos (auteur bazylek100). Cliquer pour agrandir l'image dans Flickr (nouvel onglet).Il ne reste de cette enceinte fortifiée que deux des cinq portes, la Porte du Sud et la porte connue sous le nom de « Porte de l’Octroi », deux tours (aux angles sud-est et sud-ouest du bourg) et une petite section du mur (en-dessous de la Place du Platane d’Hippocrate).

La Porte de l'Octroi de la ville médiévale de Kos (auteur Tedmek). Cliquer pour agrandir l'image.La Porte de l’Octroi (Πύλη του Φόρου), à l’angle sud-ouest, était ainsi nommée parce que les marchands, au Moyen Âge, devaient y payer l’impôt pour vendre des marchandises dans la ville médiévale. La Pórta toú Fórou est, de nos jours, recouverte de magnifiques bougainvillées.

L’Église Saint-Jean-le-Nauclère
La ville médiévale de Kos - L'église Saint-Jean-le-Nauclère de Kos (auteur Elisa Triolo). Cliquer pour agrandir l'image.L'église Saint-Jean-le-Nauclère à Kos (auteur reini68). Cliquer pour agrandir l'image dans Flickr (nouvel onglet).L’église Saint-Jean-le-Nauclère (Άγιος Ιωάννης ο Ναύκληρος) fut bâtie au début du XVe siècle et à l’origine dédiée à saint Jean-Baptiste, le saint patron des Chevaliers Hospitaliers de Saint-Jean qui dominaient l’île à cette époque.

L’église tomba en ruine et, en 1943, elle fut déplacée et restaurée. En 1947, l’église fut consacrée au martyr originaire de Kos, saint Jean-le-Nauclère. Jean le nauclère (c’est-à-dire l’armateur) avait été séduit par les Turcs et converti à l’islam. Il abjura ensuite l’islam et affirma sa foi chrétienne ; il continua à le faire depuis la prison après son arrestation par les Turcs : ceux-ci le condamnèrent à mort par le bûcher.

Histoire et traditionsHistoire, géographie, arts, traditions, flore …

HistoireHistoire
Aller à la page L’histoire de Kos au temps des Chevaliers.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La ville de Kos, île de Kos - Plan interactif
La ville de Kos, île de Kos - La ville gréco-romaine
La ville de Kos, île de Kos - La ville byzantine
La ville de Kos, île de Kos - La ville médiévale
La ville de Kos, île de Kos - Le château de Neratzia
La ville de Kos, île de Kos - La ville ottomane
La ville de Kos, île de Kos - La ville italienne
Le village de Platani, île de Kos
Le village et la source thermale d'Empros, île de Kos
Sujets plus larges
Page d'accueil
L'île de Kos - Carte interactive
La ville de Kos, ou Cos, île de Kos
Le site de l'Asclépiéion de Kos, île de Kos
La ville d'Asfendiou, île de Kos
La ville de Pyli, île de Kos
La ville d'Andimahia, ou Antimachia, île de Kos
La ville de Kardamena, île de Kos
La ville de Kéfalos, île de Kos
L'île de Kos en mer Égée - L'histoire de l'île
Sujet précédant ] [ Sujet ascendant ] [ Sujet suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.