AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La ville de Kéfalos, île de Kos

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Page d'accueil] [Grèce] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités
Kéfalos (en grec : Κέφαλος) est une petite ville, d'environ 2500 habitants, située à l'extrême ouest de l'île de Kos dans le Dodécanèse. C'est une localité un peu terne qui est surtout un point de passage pour la découverte de la presqu'île de Kéfalos, une presqu'île au relief accidenté qui se termine de façon spectaculaire au Cap Krikello (Ακρωτήριο Κρίκελλο).

SituationSituation

MétéorologieMétéo et prévisions
L'isthme de Kéfalos sur l'île de Kos (auteur Tedmek). Cliquer pour agrandir l'image.Kéfalos se trouve sur une presqu'île séparée du reste de l'île de Kos par un isthme large de 1600 mètres.

Kéfalos est située à 43 km à l'ouest de la capitale de l'île de Kos. Depuis la ville de Kos la route principale de l'île rejoint Andimahia. Au-delà de l'aéroport d'Andimahia, le paysage devient lunaire, puis la route arrive sur la presqu'île de Kéfalos ; après avoir longé le golfe du même nom. La route serpente ensuite jusqu'à Kéfalos, perchée en haut d'un promontoire. Kéfalos est aussi le terminus du bus venant de Kos ; la ville se trouve à 15 km de l'aéroport.

La petite ville se trouve au bord d'une falaise d'effondrement et domine son port, le village de Kamari. Depuis Kéfalos on peut admirer, en perspective, une grande partie de la côte sud de l'île de Kos.

VisitesVisites

Le village de Kéfalos sur l'île de Kos (auteur Karelj). Cliquer pour agrandir l'image.Le moulin de Papavasili à Kéfalos sur l'île de Kos (auteur Michal Osmenda). Cliquer pour agrandir l'image dans Flickr (nouvel onglet).Kéfalos est un vieux village agricole construit au bord d'une falaise calcaire dominée par l'imposant moulin à vent de Papavasilis. Près du moulin à vent se trouve la « Maison traditionnelle », un petit musée des arts et traditions populaires.

Le gros bourg est couronné par les ruines de son château.

Le Château de Kéfalos
Le village de Kéfalos sur l'île de Kos (auteur Karelj). Cliquer pour agrandir l'image.Les maigres ruines du château de Kéfalos se trouvent juste à l'ouest de la petite ville.

Le château fut édifié par les Chevaliers Hospitaliers de Saint-Jean, au tournant des XIVe et XVe siècles, sur les fondations d'une fortification antérieure datant du XIIIe siècle. Lors de l'invasion turque de Kos en 1457, le château de Kéfalos, avec les châteaux de Paléo Pyli et d'Andimahia, servit de refuge pour les 12000 habitants de Kos.

Du pied de la muraille du château, on a une vue splendide sur le golfe de Kéfalos, l'île volcanique de Nissiros et la presqu'île de Datça en Anatolie.

La Basilique Saint-Étienne (Agios Stefanos)
Les ruines de la basilique paléochrétienne Saint-Étienne (Agios Stefanos, Άγιος Στέφανος) se trouvent sur un promontoire rocheux situé sur la côte sud-ouest, à l'est du village de Kamari, juste à côté des bâtiments de l'ancien Club Méditerranée.

La basilique Saint-Étienne était en réalité constituée de deux basiliques jumelles : une grande église au sud du promontoire et une autre, plus petite, au nord ; les deux basiliques, datées du Ve siècle au VIe siècle après JC (de 496 à 554) — avec des ajouts ultérieurs — avaient en commun un baptistère. À cette époque, l'ancien sanctuaire était relié à l'îlot de Kastri par un pont, qui fut plus tard détruit par un tremblement de terre.

Les ruines de la basilique Saint-Étienne à Kéfalos (auteur bazylek100). Cliquer pour agrandir l'image dans Flickr (nouvel onglet).La basilique du sud était une basilique à trois nefs avec deux rangées de colonnes, une voûte semi-circulaire à l'est et un narthex rectangulaire à l'ouest. La nef centrale était séparée par une balustrade de marbre, dont seule est conservée la pierre angulaire. Le narthex avait deux entrées, une à l'ouest et une à un niveau inférieur. Les sols de l'église sont couverts de belles mosaïques représentant des oiseaux, tandis que les parties conservées des murs montrent une décoration sculptée. Les mosaïques sont recouvertes de gravillons pour les protéger des intempéries.

La basilique Saint-Étienne (Agios Stefanos) près de Kéfalos sur l'île de Kos (auteur Michal Osmenda). Cliquer pour agrandir l'image.La basilique du nord était également à trois nefs, mais de plus petite taille. Le trait le plus caractéristique, c'est que les trois nefs étaient formées à partir de colonnes et de piliers en alternance. Ici aussi, nous trouvons l'arc semi-circulaire à l'est, où une partie du trône, composé de marbre, est encore préservée.

À l'extérieur, au sud-est, se trouvait un bâtiment rectangulaire, dont seul le plan au sol a pu être reconstitué, avec les vestiges de fonts baptismaux rectangulaires ; ce bâtiment, semble avoir servi de baptistère pour les deux églises.

Le grand atrium fut construit ultérieurement à l'ouest de la basilique, peut-être au VIe ou au VIIe siècle après JC ; un grand escalier permettait d'y accéder.

Le site fut mis au jour en 1932 par l'archéologue italien Luciano Lorenzi, et fouillé de 1935 à 1943. Quelques belles colonnes ioniennes ont été redressées près du rivage, dont certaines se sont à nouveau effondrées depuis les années 1980.

Agios Stefanos constitue l'un des monuments les plus importants de Kos.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Le village de Kamari, île de Kos
La ville de Kéfalos, île de Kos - Le sud de la presqu'île
Sujets proches
L'île de Kos - Carte interactive
La ville de Kos, ou Cos, île de Kos
Le site de l'Asclépiéion de Kos, île de Kos
La ville d'Asfendiou, île de Kos
La ville de Pyli, île de Kos
La ville d'Andimahia, ou Antimachia, île de Kos
La ville de Kardamena, île de Kos
La ville de Kéfalos, île de Kos
L'île de Kos en mer Égée - L'histoire de l'île
Sujets plus larges
Page d'accueil
L'île de Kos, ou Cos, en mer Égée
L'île de Symi en mer Égée
L'île de Rhodes en mer Égée
Sujet précédant ] [ Sujet ascendant ] [ Sujet suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.