AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La ville de Kéfalos, île de Kos - Le sud de la presqu'île

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Page d’accueil] [Grèce] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités
La côte près d'Agios Theologos sur l'île de Kos (auteur Nikater). Cliquer pour agrandir l'image.L’île de Kos est souvent comparée à un dauphin pour la ressemblance de sa forme : la presqu’île de Kéfalos serait la queue de ce dauphin.

Le sud de la presqu’île de Kéfalos (Κέφαλος χερσόνησος) présente les paysages les plus sauvages et les plus abrupts de l’île de Kos, mais il possède aussi l’une des plus belles plages, la plage d’Agios Theologos, située au bout d’une route sinueuse parsemée de petites églises.

SituationSituation

MétéorologieMétéo et prévisions
Le sud de la presqu’île de Kéfalos est parcouru par deux petites routes qui se séparent après Kamari :

Le sud de la presqu’île est dominé par mont Latra (426 m) (Óros Látra, Όρος Λάτρα). L’extrême pointe sud de la presqu’île, le cap Krikello, n’est pas accessible en automobile.

VisitesVisites

Le Site d’Astypalaia
Le théâtre antique d'Astypalaia près de Kéfalos sur l'île de Kos (auteur libbathegreat !). Cliquer pour agrandir l'image dans Panoramio (nouvel onglet).En quittant Kéfalos, et en prenant la direction du sud vers Kamari, on trouve la chapelle byzantine de la Panagia Palatiani, située à 3 km de Kéfalos, peu après Kamari (panneau de direction « Panatia »).

Cette chapelle fut édifiée en 1988 sur le site de l’ancienne capitale de l’île de Kos, Astipaléa, ou Astypalea, ou encore Astypalaia (en grec, Αστυπάλαια). Astypalaia fut détruite par un tremblement de terre au IVe siècle avant JC, mais quelques vestiges de l’ancienne cité subsistent, notamment une acropole avec un théâtre et deux temples, l’un dédié au dieu Asclépios, l’autre, du Ve siècle avant JC, à Déméter, la déesse de l’agriculture (la déesse Cérès des Romains). Du théâtre hellénistique il ne reste que deux rangées de sièges ; 500 m plus loin, par un chemin de traverse, après avoir franchi une porte anonyme, mais non verrouillée, on découvre les ruines d’un temple dorique dédié à Asclépios, le dieu de la guérison. L’accès est gratuit.

Un peu plus loin que la Panagia Palatiani se trouve la Panagia Ziniotissa, Notre-Dame du mont Zini.

Le Site Archéologique d’Aspri Petra
Le cap Krikelo vu depuis la caverne d'Aspri Petra près d'Agios Théologos sur l'île de Kos. Cliquer pour agrandir l'image.Dans la caverne d’Aspri Petra (la Roche Blanche) une ancienne colonie de peuplement fut mise au jour, en 1922, par des archéologues de l’École Archéologique Italienne d’Athènes. Ce peuplement date de la fin du Néolithique au début de l’Âge du bronze (2900 - 2100 avant JC) ; on y a découvert des fragments de poteries, des meules, un pot en terre cuite gravé, des lames et du verre volcanique, des objets de décoration et des restes alimentaires.

La caverne d'Aspri Petra près d'Agios Théologos sur l'île de Kos. Cliquer pour agrandir l'image.La caverne d’Aspri Petra, qui se trouve sur le flanc sud-est du volcan Zini, est accessible à pied, en une demi-heure, par un chemin qui débute à gauche, peu après le site d’Astypalaia.

La visite est gratuite : si un homme des cavernes insiste pour vous vendre un ticket, refusez fermement…

Le Monastère Saint-Jean Thymianos
Le monastère Saint-Jean Thymianos près de Kéfalos sur l'île de Kos (auteur Manos Mas). Cliquer pour agrandir l'image dans Panoramio (nouvel onglet).Le monastère Saint-Jean Thymianos près de Kéfalos sur l'île de Kos (auteur giorgos-nes-7). Cliquer pour agrandir l'image dans Flickr (nouvel onglet).À 7 km de Kéfalos, en continuant sur la petite route qui se dirige vers le sud en traversant des paysages spectaculaires, on rencontre, après Aspri Petra, le monastère Saint-Jean Thymianos (Agios Ioannis Thymianos, Άγιος Ιωάννης θυμιανός), également nommé Saint-Jean-Baptiste (Agios Ioannis Pródromos, Άγιος Ιωάννης ο Πρόδρομος). La route goudronnée se termine ici.

L’édifice est surplombé par un immense platane qui dépasse même la hauteur de son clocher. Ce charmant monastère est généralement fermé à clef.

La Chapelle d’Agios Mamas
La chapelle d'Agios Mamas sur la presqu'île de Kéfalos sur l'île de Kos (auteur Stamatis Gianniotis). Cliquer pour agrandir l'image dans Panoramio (nouvel onglet).En véhicule tout terrain, on peut continuer pendant 4 km jusqu’à la petite chapelle d’Agios Mamas (Άγιος Μάμας), perchée sur un belvédère au sud du mont Latra (Λάτρα), le point culminant de la presqu’île : la vue sur la mer est magnifique. À l’intérieur se trouve une icône de saint Mamas — le protecteur des bêtes et des troupeaux — mais l’église est fermée, sauf pendant le festival des 28 et 29 août
Le Monastère Saint-Jean-l’Évangéliste
En venant de Kéfalos, et en bifurquant à droite après Kamari en direction du sud-ouest, on emprunte une petite route, de 5 km, qui conduit au monastère isolé Saint-Jean-l’Évangéliste, ou Saint-Jean-le-Théologien (Agios Ioannis Theologos, Άγιος Ιωάννης Θεολόγος).
La Plage d’Agios Theologos
La plage d'Agios Theologos sur l'île de Kos (auteur Robert Görg). Cliquer pour agrandir l'image dans Panoramio (nouvel onglet).L’extrême ouest de l’île de Kos offre, à ceux qui recherchent le calme et de tranquillité, de belles plages nichées dans des criques rocheuses. La plage d’Agios Theologos se trouve au bout de la route qui mène au monastère Saint-Jean-l’Évangéliste, à 7 km au sud-ouest de la ville de Kéfalos et à une heure de route de la ville de Kos.

La plage d'Agios Theologos en hiver (auteur giorgos-nes-7). Cliquer pour agrandir l'image dans Flickr (nouvel onglet).Le site est favorable à la plongée sous-marine, dans des eaux grouillantes de vie, mais surtout à la pratique du surf et de la planche à voile car la plage est assez ventée ; ses vagues, gonflées par les vents d’ouest, sont très appréciées des surfistes.

Coucher de soleil sur la plage de Sunset Wave à Agios Theologos sur l'île de Kos (auteur TyneWear-Rob). Cliquer pour agrandir l'image dans Flickr (nouvel onglet).On aime aussi terminer la journée dans ce cadre magnifique en regardant le coucher du soleil depuis la terrasse de l’une des tavernes qui servent de délicieux poissons frais.

Un peu plus au sud, un chemin de terre, non indiqué, mène, après un peu moins de 4 km, à la plage naturiste d’Hilandriou, une plage de 300 m, mais non équipée, sur la baie du même nom.

InformationsInformations pratiques

Information généraleInformation générale
RestaurantsRestaurants
La Taverne Agios Theologos
La Taverne Agios Theologos se trouve juste au-dessus de la plage d’Agios Theologos, dans un cadre somptueux où on peut jouir des célèbres couchers de soleil.

Cet agréable restaurant, fondé par la famille Vavithis, propose une cuisine savoureuse faite à partir des produits des terres du propriétaire, y compris son fromage de chèvre maison (feta), ses olives et son pain. Le reste de la riche carte est d’origine locale : poissons, fruits de mer, légumes et miel.

La Taverne Agios Theologos est un restaurant saisonnier ouvert seulement de mai à octobre.

Téléphone : 00 30 697 4503556

Site internet : www.ag-theologos.eu

Plats du jour à partir de 10 à 15 €.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le village de Kamari, île de Kos
La ville de Kéfalos, île de Kos - Le sud de la presqu'île
Sujets plus larges
Page d'accueil
L'île de Kos - Carte interactive
La ville de Kos, ou Cos, île de Kos
Le site de l'Asclépiéion de Kos, île de Kos
La ville d'Asfendiou, île de Kos
La ville de Pyli, île de Kos
La ville d'Andimahia, ou Antimachia, île de Kos
La ville de Kardamena, île de Kos
La ville de Kéfalos, île de Kos
L'île de Kos en mer Égée - L'histoire de l'île
Sujet précédant ] [ Sujet ascendant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.