AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La ville de Milna, île de Brač en Croatie

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Page d’accueil] [Croatie] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
Milna est une petite ville portuaire, d’un peu moins de 900 habitants, située sur l’île de Brač en Croatie.

La municipalité de Milna regroupe les localités de Milna, Bobovišća, Bobovišća na moru et Pothumlje, avec un total d’environ 1100 habitants ; elle fait partie du Comté de Split-Dalmatie.

Autrefois centre industriel de l’île de Brač, Milna est aujourd’hui une station balnéaire et un port de plaisance paisibles.

ÉtymologieÉtymologie et toponymie
« milna » signifie « boueux, ensablé » : les alluvions apportés par les cours d’eau dans les baies de Pantera et de Zalo, ont créé des amoncellements de boue et de sables que les anciens habitants de Brač ont désigné sous le nom général de « mil », boue.

Milna se nommait Milona à l’époque de la République de Venise.

SituationSituation

Milna est située sur la côte sud-ouest de l’île de Brač, au fond d’une baie qui donne sur la Porte de Split, le détroit entre l’île de Brač et l’île de Šolta qui donne accès au port de Split.

Milna se trouve à 18 km au sud-ouest du port de ferry de Supetar qui est relié plusieurs fois par jour à Split.

VisitesVisites

VillageLe village de Milna
Milna est un charmant port lové autour d’une baie profonde, avec quelques cafés et restaurants le long du port. L’église paroissiale, le vieux fort et les maisons anciennes sont rassemblés sur le promontoire qui sépare les deux anses qui forment la baie de Milna. Les grands bâtiments de deux étages que l’on voit le long des quais, sont les splendides demeures des XVIIIe et XIXe siècles des armateurs et des capitaines de marine de Milna. Leurs voiliers naviguaient alors à travers toute la Méditerranée et les océans.

À l’extrémité nord du port se trouve une maison, en pierre rénovée, qui fut autrefois le local commercial des moines de l’ermitage de Blaca, et leur ouverture sur le monde.

On peut jeter un regard à la jolie fontaine située en face de l’école ; c’est une œuvre du célèbre sculpteur de Brač, Ivan Rendić.

Un monument sur le front de mer est dédié au célèbre poète Tin Ujević (1891-1955), dont la mère était originaire de Milna.

Pour admirer l’architecture rurale, on peut monter sur la colline, depuis le front de mer, en empruntant les rues étroites du vieux village et les sentiers qui serpentent jusqu’aux vignes et aux oliveraies.

ÉgliseL’église Notre-Dame de l’Annonciation (Crkva Gospe od Blagovijesti)
Milna, ainsi que Bobovisća, faisait, à l’origine, partie de la paroisse de Nerežišća, mais, la population augmentant et Nerežišća étant éloignée, ces deux localités décidèrent de se séparer de Nerežišća ; Milna fut choisie pour accueillir la nouvelle église paroissiale. La petite chapelle Sainte-Marie (nommée dans les sources historiques comme « ecclesia Santae Mariae Milnavi »), bâtie par la famille Cerinić, devint église paroissiale en 1646.

Un siècle plus tard, Milna comptait environ 500 habitants, et la chapelle était devenue trop petite. Une nouvelle église, de style baroque, fut édifiée en 1783, et fut dédiée à Notre-Dame de l’Annonciation.

On atteint l’église de l’Annonciation par un escalier de pierre ; au-dessus du portail, se dresse, au milieu, la statue de l’Annonciation faite à Marie.

L’intérieur de l’église est divisé en trois nefs par des colonnes circulaires ; il reçoit la lumière par les grandes fenêtres situées au-dessus des murs de la nef centrale.

Sur le plafond, réalisé en stuc, on voit saint Clément, le martyr et saint patron du lieu, Dieu le Père et le motif de l’Annonciation. Le tableau de l’« Annonciation » avec un archange Gabriel juvénile et l’humble figure de Marie vêtue de vêtements modestes, compte parmi les plus beaux tableaux d’autel de l’île de Brač ; on la doit à Ricci, un peintre vénitien de la première moitié du XVIIIe siècle. De cette époque datent aussi deux autres tableaux d’autel « La Vierge avec saint Joseph, saint Jean, saint Pierre et saint Paul » et « Notre-Dame du Rosaire » avec les sacrements du rosaire.

L’ancienne chapelle est devenue la sacristie de la nouvelle église paroissiale. Dans cette sacristie, se trouvent quelques précieuses œuvres d’un peintre vénitien de la première moitié du XVIIIe siècle, « Obéissance des Rois », « Saint-Jean Baptiste », et d’autres.

Le sculpteur de Brač, Ivan Rendić, a également travaillé ici ; c’est lui qui a exécuté la statue de pierre de saint Joseph placée sur le maître-autel, et d’autres monuments situés dans le cimetière : la pierre tombale de saint Thomas (Sveti Tomaš) et la chapelle de la famille Mandinić.

Le clocher sur le côté droit, avec de petites pyramides décoratives autour de la loggia, s’inscrit parmi les clochers typiques de la côte dalmate.

La ville de Milna, île de Brač en Croatie. L'église de l'Annonciation (auteur Kelovy). Cliquer pour agrandir l'image.La ville de Milna, île de Brač en Croatie. L'église de l'Annonciation. Cliquer pour agrandir l'image.La ville de Milna, île de Brač en Croatie. L'église de l'Annonciation. Cliquer pour agrandir l'image.
ForteresseLe fort
Le fort est un bâtiment carré avec une colonnade, souvent nommé par les locaux Angliscina, ou « château anglais », même s’il n’a pas un telle origine : le fort fut édifié par la famille noble des Cerinić, comme ceux qu’elle possédait à Škrip et à Splitska.
PortLe port de Milna (Luka Milna)
Avec le petit port de Bobovišća, le port de Milna est le plus occidental des ports de l’île de Brač. Situé au fond d’une baie profonde et très étroite, c’est aussi l’un des ports les plus abrités des vents et exposés au soleil.

En plus de sa flotte de pêche et de ses chantiers navals, le port de Milna possède une marina — avec 200 postes d’amarrage — très appréciée des plaisanciers, dont beaucoup font de Milna leur point de départ pour la visite de l’île de Brač et de la région de Split.

La ville de Milna, île de Brač en Croatie. Le Port (auteur Kelovy). Cliquer pour agrandir l'image.La ville de Milna, île de Brač en Croatie. Le port. Cliquer pour agrandir l'image.La ville de Milna, île de Brač en Croatie. Le port. Cliquer pour agrandir l'image.
BaieLa baie de Milna (Uvala Milna)
La baie de Milna possède deux anses, Zalo et Pantera, où aboutissent deux vallées encaissées qui descendent de l’intérieur de l’île. Ces vallées apportent sur la baie une brise rafraîchissante pendant les chaudes nuits d’été.

En se dirigeant vers la côte sud-ouest de Brač, par le cap de Zaglav, on rencontre la crique d’Osibova (Uvala Osibova, une déformation de Josipova, la crique de Joseph). Là se trouve une chapelle gothique en ruines, ainsi qu’une chapelle plus récente, datant de 1836, qui recèle une peinture vénitienne de saint Joseph.

En face de la baie de Milna se trouve l’îlot de Mrduja (Otočić Mrduja). Beaucoup de légendes entourent cet îlot, mais l’histoire retient qu’on y allumait des feux pour guider les navires en toute sécurité, à travers l’étroit chenal qui sépare l’île de Brač de l’île de Šolta, jusqu’à leur destination au port de Split. Autour de cet îlot se déroule, depuis 1927, la célèbre et traditionnelle régate de Mrduja (Mrdujska regata).

La ville de Milna, île de Brač en Croatie. La baie de Milna (auteur Bunker). Cliquer pour agrandir l'image.La ville de Milna, île de Brač en Croatie. La baie de Milna. Cliquer pour agrandir l'image.La ville de Milna, île de Brač en Croatie. L'îlot de Mrduja (auteur Djonny). Cliquer pour agrandir l'image.
PlageLes plages (Plaže)
Milna dispose d’un sentier littoral de 5 km de long menant à de très belles plages et criques telles que celles de Pasika et Vlaška. Au sud du port, se trouve la crique d’Osibova, considérée par la population locale comme le lieu de baignade le plus propre de l’île.
VillageLe hameau de Pothumlje (Selo Pothumlje)
À la localité de Milna appartient aussi le hameau agricole et d’élevage de Pothumlje, situé sur le versant ensoleillé de la colline d’Humi. Ce hameau du XVIIe siècle est complètement abandonné, mais ses hangars agricoles, ses enclos à bétail, ses citernes, ses caves, ses fours, ses chemins de pierre brute et ses jardins sont tous intacts. Ils présentent un intérêt exceptionnel pour l’étude de l’architecture authentique de l’île de Brač .
CarrièreLa carrière de Dragonjik (Kamenolom Dragonjik)
Sur la route de Milna à Nerežišća, à 2 km après Draćevica, se trouve la carrière de Dragonjik, exploité par la compagnie Jadrankamen.

On peut y observer la nature de la pierre et la façon dont elle est débitée en gros cubes. On peut aussi y acheter de petits souvenirs en pierre de Brač.

ConnaissancesHistoire, géographie, arts, traditions, flore …

HistoireHistoire
La ville de Milna fut fondée à la fin du XVIe siècle par des habitants de Nerežišća, autour du fort et de la chapelle édifiés par la famille Cerinić.

Au milieu du XIXe siècle, les chantiers navals de Milna, à Pantera et à Vlaška, produisaient 16 voiliers d’un tonnage total de 1328 tonnes à vide, soit 253 tonnes de plus que la production totale des chantiers navals de Split et les chantiers navals à Hvar, Komiza et Trogir à cette époque. Un voilier de bois dalmate caractéristique, le « bracera » (du nom italien de l’île de Brač, Brazza), a été créé à Milna.

Pendant la période napoléonienne, une bataille navale eut lieu en 1806 à la Porte de Split, le détroit en face de Milna, entre le navire de reconnaissance russe « Aleksander » et les Français qui avaient leur fort (une batterie d’artillerie) sur le cap de Zaglav (Rt Zaglav). Ayant été informé de la présence du navire russe dans la Porte de Split, le Maréchal de Marmont ordonna à son artillerie et à sa flotte d’attaquer et de capturer le navire russe. Les habitants de Split informèrent les officiers de la marine russe de l’intention de Marmont ; quant aux habitants de Brač, lorsque les Français quittèrent le port, ils allumèrent cinq feux sur les collines pour avertir les Russes du nombre de navires ennemis. Le navire russe défit l’escadre française et prit la batterie française sur le cap Zaglav ; l’endroit est maintenant nommé Baterija (batterie). Le navire russe entra à Milna et, avec les habitants de Brač les plus distingués, établit le nouveau pouvoir sur l’île. Pour une année entière, Milna devint la capitale de l’île sous la domination du tsar russe, et le port de Milna devint la base de la flotte russe en Adriatique en 1807.

Le port de Milna fut le port le plus important de l’île de Brač jusqu’au milieu du XXe siècle.

ÉconomieÉconomie
Milna était autrefois un centre industriel très actif. Le Milna du XIXe siècle était un important centre de construction navale. Cependant, cette industrie s’éteignit avec l’avènement de la marine à vapeur. La ville était autrefois une escale sur la ligne de bateaux à vapeur de Venise à Split, et fut reliée au continent par ferry jusqu’en 1980.

Une usine de conserverie de poisson est encore en service aujourd’hui.

Bien que l’âge d’or de Milna soit révolu, le port de plaisance et le tourisme apportent de nombreux estivants.

Informations pratiquesInformations pratiques

Informations utilesInformations utiles
Le ferry entre Split à Hvar fait escale à Milna.

Deux passages par jour, les lundis, mercredis et vendredis.

MétéorologieMétéo et prévisions

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Croatie > Partie méridionale > Dalmatie > Comté de Split-Dalmatie > Île de Brač > Milna
Sujets plus détaillés
Le village de Bobovišća, île de Brač en Croatie
Le village de Bobovišća na moru, île de Brač en Croatie
Le village de Ložišća, île de Brač en Croatie
Sujets proches
Carte interactive de l'île de Brać en Croatie
La ville de Supetar, île de Brač en Croatie
La ville de Postira, île de Brač en Croatie
La ville de Pučišća, île de Brač en Croatie
La ville de Selca, île de Brač en Croatie
La ville de Bol, île de Brač en Croatie
La ville de Nerežišća, île de Brač en Croatie
La ville de Milna, île de Brač en Croatie
La ville de Sutivan, île de Brač en Croatie
Sujets plus larges
Page d'accueil
Le comté de Split-Dalmatie en Croatie - Brochure La Dalmatie centrale (PDF)
Le comté de Split-Dalmatie en Croatie - Brochure La Zagora dalmate (PDF)
Le comté de Split-Dalmatie en Croatie - Brochure Îles (PDF)
La ville de Split en Croatie
La rivière Cetina en Croatie
La ville d'Omiš en Croatie
La riviera de Makarska en Croatie
Le parc naturel du Biokovo en Croatie
L'île de Brač en Croatie
L'île de Hvar en Croatie
[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.