La viorne obier (Viburnum prunifolium)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Culture] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Via Gallica]

Page en cours d'édition

PhotosPhotos

Viorne obier. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.Viorne obier. Feuilles d'automne. Cliquer pour agrandir l'image.Viorne obier. Fleur. Cliquer pour agrandir l'image.
Viorne obier. Fleur. Cliquer pour agrandir l'image.Viorne obier. Bourgeon. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

GénéralitésGénéralités
Viorne obier. Planche d'identification Linnemand. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : astéridés (Asteridae)Ordre : dipsacales (Dipsacales)
Famille : caprifoliacées (Caprifoliaceae), adoxacées (Adoxaceae)Sous-famille :
Genre :Sous-genre :
Espèce : Viburnum opulus [Linné], Viburnum prunifolium, Viburnum lobatum, Opulus glandulosusVariété :
Nom commun : viorne obierNom populaire : viorne, boule de neige, viorne aubier

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneamerikanischer schneeball, gemeiner SchneeballAngleterreblackhaw viburnum, guelder roseArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
Danemarkamerikansk snebolle, blommebladet kvalkvedGaeidhligcaor-chonEspagneviburno, membreraEstonieharilik lodjapuu, õispuu, koerõispuu, hullukoeramarjapuu, leedripuu
FøroysktFinlandekoiranheisiFrançaisviorne obierFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongriekányabangitaIrlandeIslandeúlfarunniItaliepalla di neve, oppio, pallon di maggio
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègekrossvedOccitan
Pays-Basgelderse roosPolognekalina koralowaPortugalRoumaniecălin
RussieSerbieSlovaquiekalina obyčajnáSlovénie
SuèdeolvonTchéquiekalina obecnáUkraïneкалина обыкновеннаяEmpire romainViburnum prunifolium

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie françaiseÉtymologie française
Le nom français de « viorne » vient du latin viburnum qui signifie « lier », par allusion à la souplesse des rameaux.

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Un grand arbuste ou petit arbre au tronc tordu et des branches arquées. Les branches et les pousses sont nettement opposées et à angle droit, semblables à un squelette de poisson.
Viorne obier. Dessin d'un rameau. Cliquer pour agrandir l'image.
Viorne obier. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Viorne obier. Planche d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.
PortPort de la plante
HauteurHauteur de la plante
De 1 à 4 m de hauteur.
Espèces semblablesEspèces semblables
Viorne obier. Rameau. Cliquer pour agrandir l'image.La viorne est membre de la famille des caprifoliacées qui comprend plusieurs autres arbustes à petites baies, le chèvrefeuille notamment, qui s’appelait jadis caprifolium - littéralement « feuille de bouc » - et qui a donné son nom à la famille.

ÉcorceTige / Écorce

Description de la tige
Brun sombre à noire, écaillée en plaques carrées.
Couleur de l'écorceCouleur de la tige

FeuilleFeuilles

Description des feuilles
Viorne obier. Feuilles. Cliquer pour agrandir l'image.Feuilles opposées, simples, veinées, de forme elliptique.

De 2,5 à 8 cm de longueur.

Viorne obier. Feuilles. Cliquer pour agrandir l'image.Pétiole rouge.

Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
VégétationVégétation
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Végétation

FleurFleurs

Description des fleurs
Les fleurs sont réunies en panicules.
Viorne obier. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.Viorne obier. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.Viorne obier. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.
Dimension des fleursDimension des fleurs
Panicules de 5 à 10 cm de largeur.
Couleurs des fleursCouleurs des fleurs
Fleurs blanches ; il n’est pas rare qu’en pleine floraison, elles aient des teintes rougeâtres.
Fleur odoranteParfum des fleurs
PollenPollen
FloraisonFloraison
Avril - mai.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

FruitFruits

Description des fruits
Viorne obier. Fruits. Cliquer pour agrandir l'image.Ellipsoïde à globuleux, jusqu’à +1cm de longueur, une seule graine (drupe).

Viorne obier. Fruits.

Couleurs des fruitsCouleurs des fruits
Rouge à pourpre-noir à pleine maturité.
GrainesGraines
Viorne obier. Graines.Ne contient qu’une seule graine aplatie.
FructificationFructification
Maturité en septembre / octobre.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification

Cycle de vieCycle de vie

PérennitéPérennité
CroissanceCroissance
LongévitéLongévité

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxHaiesFôrets de feuillusRivières
Bois clairs, pentes, dans les forêts humides, au bord des rivières et dans les haies.
SolsSols
Sols frais ; préfère les terres riches et humides.
ClimatsClimats
AltitudesAltitudesÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)
La viorne obier se rencontre surtout dans les étages collinéen et montagnard inférieur.
Espèce associéeEspèce associée

Origine géographiqueOrigine

Natif des états de l’est et du middle-west des États-Unis.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations médicinalesToxiqueUtilisations médicinales
Viorne obier. Toxicite. Cliquer pour agrandir l'image.Les baies sont légèrement toxiques.

Symptômes d’intoxication : Les baies de la viorne obier (mais aussi celles de la viorne mancienne) consommées en grande quantité provoquent des irritations de l’estomac et des intestins.

Constituants chimiquesConstituants chimiques

Constituants : coumarines (y compris scopolétine), glycoside (viburnine), saponines triterpénoïdes, salicosides, résine, acides végétaux (y compris acide valérique), tannine, arbutine, et des traces d’huile volatile.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Les chèvrefeuilles (Lonicera)
Les sureaux (Sambucus)
La symphorine (Symphoricarpos racemosus)
La viorne lantane (Viburnum lantana)
La viorne obier (Viburnum prunifolium)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les apocynacées (Apocynaceae)
Les astéracées (Asteraceae)
Les boraginacées (Boraginaceae)
Les campanulacées (Campanulaceae)
Les caprifoliacées (Caprifoliaceae)
Les dipsacacées (Dipsacaceae)
Les gentianacées (Gentianaceae)
Les lamiacées (Lamiaceae)
Le liseron des champs (Convolvulus arvensis)
Les oléacées (Oleaceae)
Les plantaginacées (Plantaginaceae)
Les rubiacées (Rubiaceae)
Les scrofulariacées (Scrophulariaceae)
Les solanacées (Solanaceae)
Les valérianacées (Valerianaceae)
Les verbénacées (Verbenaceae)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.