La véronique petit-chêne (Veronica chamaedrys)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Culture] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Véronique petit-chene, Cheires de Côme. Cliquer pour agrandir l'image.Véronique petit-chene, Plantes, narse d'Espinasse. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : astéridés (Asteridae)Ordre : scrophulariales (Scrophulariales)
Famille : scrofulariacées (Scrophulariaceae)Sous-famille : scrofularinées (Scrofularineae)
Genre :Sous-genre :
Espèce : Veronica chamaedrysVariété :
Nom commun : véronique petit-chêneNom populaire : fausse germandrée, véronique des bois

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatiedvorednodlakava čestoslavica
DanemarkGaeidhligcat’s e’enEspagneEstoniekülmamailane
FøroysktFinlandeFrançaisvéronique petit-chêneFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteveronică de dumbravăNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieдубровкаSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainVeronica chamaedrys

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Catégorie de planteCatégorie de plantePlante herbacée
Plante herbacée vivace.
PortPort de la plante
Plante rampante.
HauteurHauteur de la plante
Plante naine à petite, de 5 à 15 cm.
Espèces semblablesEspèces semblables

ÉcorceTige / Écorce

Description de la tige
Véronique petit-chene. Planche d'identification Flora danica. Cliquer pour agrandir l'image.Tige couchée ou montante, velue, à soies caulinaires en deux rangées.
Couleur de l'écorceCouleur de la tige

FeuilleFeuilles

Description des feuilles
Véronique petit-chene. Planche d'identification Linnemand. Cliquer pour agrandir l'image.Feuilles oblongues à ovales, dentées ou lobées, brièvement pétiolée ou sessiles.

Feuilles velues.

Dimension des feuillesDimension des feuilles
Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
VégétationVégétation
De mars à juillet.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Végétation

FleurFleurs

Description des fleurs
Fleurs en grappes opposées en haut des tiges, dans les aisselles des feuilles.

Pétales à veines foncées, tombant facilement.

Véronique petit-chene. Planche d'identification Sturm. Cliquer pour agrandir l'image.Véronique petit-chene, Fleurs, Cheires de Côme. Cliquer pour agrandir l'image.
Mâle
Femelle
Dimension des fleursDimension des fleurs
15-30 mm.
Couleurs des fleursCouleurs des fleurs
Véronique petit-chene, Ceyssat. Cliquer pour agrandir l'image.Fleurs bleu vif à gorge blanche.
Fleur odoranteParfum des fleurs
PollenPollen
FloraisonFloraison
De mars à juillet.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxPelouses de montagnePrésPrairiesHaiesCoteauxRivagesFôrets de feuillusBords de chemin
Lieux herbeux, haies, rocailles, terrains vagues, prairies, forêts de feuillus, bords de chemins.
SolsSols
Aime les sols azotés, légers.
ExpositionsPlante de lumière
ClimatsClimatsClimat ombréClimat pluvieuxClimat froid
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)Étage subalpin (de 1 700 à 2 200 m)
Jusqu’à 2 250 m.
Espèce associéeEspèce associée

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations ornementalesUtilisations ornementalesFleurs en vase

Constituants chimiquesConstituants chimiques

La plante contient le glucoside aucubine.

StatutStatut

Rareté
Très fréquente.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La digitale jaune (Digitalis lutea)
La digitale pourpre (Digitalis purpurea)
La linaire commune (Linaria vulgaris)
Le mélampyre des champs (Melampyrum arvense)
Le mélampyre des prés (Melampyrum pratense)
La molène faux bouillon blanc (Verbascum densiflorum)
La molène lychnite (Verbascum lychnitis)
Le rhinanthe mineur (Rhinanthus minor)
La scrofulaire des bois (Scrofularia nodosa)
La véronique officinale (Veronica officinalis)
La véronique petit-chêne (Veronica chamaedrys)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les apocynacées (Apocynaceae)
Les astéracées (Asteraceae)
Les boraginacées (Boraginaceae)
Les campanulacées (Campanulaceae)
Les caprifoliacées (Caprifoliaceae)
Les dipsacacées (Dipsacaceae)
Les gentianacées (Gentianaceae)
Les lamiacées (Lamiaceae)
Le liseron des champs (Convolvulus arvensis)
Les oléacées (Oleaceae)
Les plantaginacées (Plantaginaceae)
Les rubiacées (Rubiaceae)
Les scrofulariacées (Scrophulariaceae)
Les solanacées (Solanaceae)
Les valérianacées (Valerianaceae)
Les verbénacées (Verbenaceae)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.