AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le village de Monte à Madère

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Page d’accueil] [Madère] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités
Le village de Monte est un petit centre de villégiature de Madère, très apprécié des habitants de Funchal, devenu un haut lieu touristique. C’est en effet au bas de la basilique de pèlerinage que les carros de cesto embarquent les touristes pour une folle aventure : la descente sur Funchal à bord d’un grand panier en osier sur patins!

SituationSituation

Vu depuis forte do pico. Cliquer pour agrandir l'image.Téléphérique. Cliquer pour agrandir l'image.Téléphérique. Cliquer pour agrandir l'image.

VisitesVisites

Miradouro dos Marmoleiros
A 4 km de Funchal, le belvédère dos Marmoleiros domine, à 400 m d’altitude, tout le site de Funchal.
Igreja de Nossa Senhora do Monte
Église Notre-Dame du mont vue du jardin botanique. Cliquer pour agrandir l'image.A moitié cachée dans les arbres, la blanche église baroque Notre-Dame du Mont est précédée d’un grand escalier et d’une terrasse qui regarde la baie.

Elle fut élevée à l’emplacement de la chapelle édifiée en 1470 par Adão Gonçalves Ferreira qui, avec sa sœur jumelle Ève, fut le premier-né de l’île de Madère, et entièrement reconstruit à la fin du XVIIIe siècle. L’intérêt du monument n’est pas prodigieux. Sa façade au fronton baroque, percée de grandes fenêtres et d’un porche à arcades, est assez décorative. La nef au plafond peint, le tombeau de Charles d’Autriche (chapelle de gauche), le petit trésor de la sacristie et le tabernacle en argent du maître-autel retiennent seuls l’attention.

Au-dessus du maître-autel, le tabernacle en argent ouvragé abrite une petite statue de la Vierge du Monte, patronne de Madère, vêtue d’une cape, qui fait l’objet d’un important pèlerinage. Cette statue fut découverte au XVe siècle à Terreiro da Luta, à l’endroit où la Vierge était apparue à une jeune bergère.

Église du mont. Cliquer pour agrandir l'image.Église de nuit. Cliquer pour agrandir l'image.Les 14 et 15 août, des milliers de fidèles s’en vont à Monte prier dans la basilique, et certains pénitents franchissent à genoux les 68 dernières marches qui mènent à l’église ; puis la fête prend ensuite des teintes plus profanes lorsque toutes les fanfares de l’île entrent eu compétition.

L’église de Nossa Senhora do Monte, patronne de l’île de Madère, est aussi un lieu de pèlerinage pour tous. Ce pèlerinage est une grande fête populaire qui pendant deux jours transforme ce village romantique et pittoresque en l’un des endroits les plus animés de l’île. Les stands typiques des kermesses s’installent dans les rues et la musique est partout. Le verdeiho (vin blanc sec) coule évidemment à flots.

Église notre dame du monte. Cliquer pour agrandir l'image.Église notre dame du monte. Cliquer pour agrandir l'image.
Choeur église Notre-Dame du mont. Cliquer pour agrandir l'image.Choeur église Notre-Dame du mont. Cliquer pour agrandir l'image.Choeur église Notre-Dame du mont. Cliquer pour agrandir l'image.
L’allée qui part du bas de l’escalier de la basilique conduit au largo das Babosas et à la capela da Conceição (Chapelle de l’Immaculée Conception), construite en 1906 dans le style baroque. Un chemin se dirigeant vers l’est mène (1 km à peine) au village de Choupana, entouré d’une belle forêt d’eucalyptus et d’un sous-bois de fougères arborescentes. Il passe par le Curral dos Romeiros, d’où le regard plonge sur la vallée de la ribeira de João Gomês. Une petite route permet ensuite de descendre directement de Choupana à Funchal (4 km).
Statue du Bienheureux et futur Saint Charles I de Habsbourg
À la «  Casa dos Romeiros » (maison des pèlerins), à côté de l’église « Nossa Senhora do Monte », une exposition permanente sur la vie de l’ancien empereur d’Autriche et roi de Hongrie est ouverte au public.
Église Notre-Dame du mont, statue de Saint charles 1. Cliquer pour agrandir l'image.Église Notre-Dame du mont, statue de Saint charles 1. Cliquer pour agrandir l'image.Église Notre-Dame du mont, statue de Saint charles 1. Cliquer pour agrandir l'image.
Cercueil de Charles I de Habsbourg
À l’intérieur de l’église on peut visiter, dans une chapelle à gauche de la nef, le tombeau de Charles Ier, dernier empereur d’Autriche, décédé en 1922 à la quinta do Monte, aujourd’hui rebaptisée « Quinta Jardins do Imperador ».
Portrait de Saint charles premier. Cliquer pour agrandir l'image.
Église Notre-Dame du mont, cercueil de charles 1. Cliquer pour agrandir l'image.Église Notre-Dame du mont, cercueil de charles 1. Cliquer pour agrandir l'image.Cercueil de Saint charles premier. Cliquer pour agrandir l'image.
Carros de cesto
Avant la guerre, on accédait à la basilique de Monte par un funiculaire poussif qui gravissait péniblement la colline abrupte (locomotive à vapeur) qui connut de nombreuses péripéties (le nom de la rua do Comboio — du Chemin-de-fer — en perpétue son souvenir à Funchal). En 1930, après 37 années de bons et loyaux services, le train explosa, tuant plusieurs personnes. L’exploitation fut abandonnée en 1943 et le matériel vendu à la ferraille.
Carte postale chemin de fer. Cliquer pour agrandir l'image.Carte postale chemin de fer. Cliquer pour agrandir l'image.
Carte postale chemin de fer. Cliquer pour agrandir l'image.Rua do Comboio à Monte vue depuis le Forte do Pico. Cliquer pour agrandir l'image.
Les habitants prenaient le train pour monter et redescendaient en carro de cesto, poussés par deux hommes cordes au bras, tout de blanc vêtus et arborant le traditionnel chapeau de paille. Aujourd’hui, les groupes montent.., en autocar et le toboggan est devenue la grande attraction des environs de Funchal.

Au bas des escaliers grimpant à la basilique de pèlerinage, des hommes en blanc proposent aux touristes la descente sur Funchal à bord d’un char d’osier à patins : l’une des grandes cartes postales de Madère.

Carte postale traineau. Cliquer pour agrandir l'image.Carte postale traineau. Cliquer pour agrandir l'image.Carte postale chemin de fer. Cliquer pour agrandir l'image.
Parque Municipal do Monte
Jardin municipal. Cliquer pour agrandir l'image.Le Jardin Municipal de Monte, ou parc Leite Monteiro, est un jardin romantique établi en 1894 et très bien entretenu ; située à 550 m d’altitude, il fait découvrir un superbe panorama sur Funchal, et une grande diversité de fleurs, de plantes et d’arbres centenaires.

L’endroit est d’une fraîcheur reposante, grâce à un petit ruisseau qui tombe en cascade un peu plus au sud.

À l’entrée du parc, se trouve la fontaine de la Vierge qui abrite une effigie de Nossa Senhora do Monte.

Les arches du viaduc, que l’on voit au-dessus de ce jardin ont supporté jadis le chemin de fer à crémaillère.

Capela de Nossa Senhora da Conceição
Chapelle de la conception. Cliquer pour agrandir l'image.Près de l’arrivée du téléphérique, une petite route mène jusqu’à une place plantée de platanes où s’élève la chapelle Nossa Senhora da Conceição, construite dans le style baroque ; la première pierre fut posée en 1906 et la chapelle terminée cette même année grâce à plusieurs donations dont celle de la reine D. Amélia qui avait visité Monte en 1901. À l’intérieur de la chapelle se trouvent une fontaine sacrée en marbre et quatre vitraux de Ricardo Leone.

De la petite place romantique, on découvre une vue plongeante sur la vallée boisée de la ribeira de João Gomes.

Chapelle de la conception. Cliquer pour agrandir l'image.

Levada da Serra do Faial
La levada da Serra do Faial conduit de Monte à Santo da Serra.
Levada da serra do faial. Cliquer pour agrandir l'image.
Levada dos Tornos
La levada dos Tornos est l’une des dernières levadas, achevée en 1970.
Levada dos tornos. Cliquer pour agrandir l'image.Levada dos tornos. Cliquer pour agrandir l'image.Levada dos tornos. Cliquer pour agrandir l'image.
Levada dos tornos. Cliquer pour agrandir l'image.
Levada dos tornos. Cliquer pour agrandir l'image.Levada dos tornos. Cliquer pour agrandir l'image.Levada dos tornos. Cliquer pour agrandir l'image.
Levada dos tornos. Cliquer pour agrandir l'image.Levada dos tornos. Cliquer pour agrandir l'image.Levada dos tornos. Cliquer pour agrandir l'image.
Chute d'eau, levada dos tornos. Cliquer pour agrandir l'image.Chute d'eau, levada dos tornos. Cliquer pour agrandir l'image.
Chute d'eau, levada dos tornos. Cliquer pour agrandir l'image.Chute d'eau, levada dos tornos. Cliquer pour agrandir l'image.
Levada do Bom Sucesso
Levada bom sucesso. Cliquer pour agrandir l'image.Levada bom sucesso. Cliquer pour agrandir l'image.Levada bom sucesso. Cliquer pour agrandir l'image.

InformationsInformations pratiques

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
La quinta do Monte à Madère
Le jardin tropical Monte Palace à Madère
La quinta Jardins do Imperador à Madère
Sujets proches
Carte interactive de la ville de Funchal à Madère
La ville de Funchal à Madère - Le quartier de la Sé
La ville de Funchal à Madère - Le quartier São Pedro
La ville de Funchal à Madère - Le quartier Santa Maria
La ville de Funchal à Madère - Le quartier Santa Luzia
La ville de Funchal à Madère - Le quartier Santa Catalina
La ville de Funchal à Madère - Le quartier du Lido
Le village de Monte à Madère
Le site de Terreiro da Luta à Madère
Le jardin botanique de Funchal à Madère
Le jardin des perroquets de Funchal à Madère
La quinta do Palheiro à Madère
Le village de Caniço à Madère
Le village de São Gonçalo à Madère
Le village de São Martinho à Madère
Le village de Santo António à Madère
Sujets plus larges
Page d'accueil
La ville de Funchal à Madère
La ville de Câmara de Lobos à Madère
La ville de Ribeira Brava à Madère
La ville de Ponta do Sol à Madère
Sujet précédant ] [ Sujet ascendant ] [ Sujet suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.