Le clitocybe nébuleux (Clitocybe nebularis)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Clitocybe nébuleux. Cliquer pour agrandir l'image.Clitocybe nébuleux. Cliquer pour agrandir l'image.Clitocybe nébuleux. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : agaricomycètes (Agaricomycetideae)
Ordre : tricholomatales (Tricholomatales)Sous-ordre :
Famille : tricholomatacées (Tricholomataceae)Sous-famille :
Genre : clitocybes (Clitocybe)Sous-genre :
Espèce : Lepista nebularis [(Batsch) Kumm.], Clitocybe nebularis [(Batsch) Kumm.]Sous-espèce :
Nom commun : clitocybe nébuleux (SMF)Nom populaire : Petit gris

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneNebelkappeAngleterreclouded agaricArménie
Pays basqueilarrakaBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsutasgia culor di nuli, muscatellu grisgiuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandehärmämalikkaFrançaisclitocybe nébuleuxFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèceκλιτοκύβη η νεφελώδης
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
Suèdepudrad trattskivlingTchéquieUkraïneEmpire romainClitocybe nebularis

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Clitocybe nébuleux.

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
C’est un champignon de belle taille, d’allure robuste, d’un gris bistré s’assombrissant au centre du chapeau.
Espèces semblablesEspèces semblables
Son chapeau, vu du dessus, ressemble à s’y méprendre à celui de l’entolome livide, plus clair et dangereux, il faut le retourner et observer l’implantation et la couleur des lames.

L’allure générale des deux champignons est très proche, avec un chapeau grisâtre très similaire. Il y a cependant d’assez nombreux caractères distinctifs fiables.

Les lames sont adnées-émarginées chez l’entolome, semblant former comme une gouttière autour du pied, tandis que celles du clitocybe sont légèrement décurrentes.

L’entolome a des lames jaunes qui deviennent roses avec la maturation des spores, tandis que le Clitocybe a des lames blanches qui deviennent tout au plus un peu jaunâtres avec le temps.

Le pied de l’Entolome est droit, régulier, tandis que celui du Clitocybe est renflé en massue à la base.

La chair de l’Entolome dégage une forte odeur de farine, tandis que le Clitocybe a une odeur forte particulière (de «  Clitocybe nébuleux  » !) en tout cas non farineuse.

Un dernier critère enfin, souvent méconnu, le Clitocybe nébuleux, de par sa parenté avec les Lépistes, a des lames qui peuvent se détacher du chapeau en grattant avec l’ongle, sans blesser la chair et en laissant une trace parfaitement lisse, ce qui est impossible à réaliser chez les Entolomes.

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
7,5 ± 2,5 cm.
Diamètre du piedDiamètre du pied
2,0 ± 0,5 cm.
Forme du piedForme du pied
Pied épais, robuste, cylindrique, clavé (en massue) à la base.
Couleur du piedCouleur du pied
Blanchâtre à gris clair strié longitudinalement.
Revêtement du piedRevêtement du pied
Coupe du piedCoupe du pied
Clitocybe nébuleux. Cliquer pour agrandir l'image. Spongieux, plein, puis plus ou moins creux à maturité.
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied
Strié et renflé à la base.

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
12,5 ± 7,5 cm.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeau
Chapeau charnu, bien convexe et enroulé, il s’étale ensuite en gardant un mamelon central et quelques bosses.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
De couleur gris cendré à brun jaunâtre, plus foncé au centre.
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Recouvert d’un pruine blanche dans sa jeunesse, puis lisse et brillant.
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
Marge enroulée au début de sa croissance, régulière en suite.
DessousFace inférieure
Lames.
Taille des lames ou pores
Forme des lames ou pores
Inégales, arquées et un peu décurrentes.
Couleur des lames ou pores
Crème blanchâtre puis jaune sale.
Espacement des lames ou pores
Serrées.

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
Forme des spores
Couleur de la sporée
Blanc ivoire.

ChairChair

Aspect de la chair
Chair épaisse.
Consistance de la chair
Chair ferme au début de sa croissance, puis devenant molle, cotonneuse avec l’âge. Fibreuse dans le pied.
Colorations
Blanchâtre.
Couleur à la coupe
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
Dégageant une forte odeur farineuse mêlée a celle de la flouve (graminée odorante).
SaveurGoût
De saveur acide, un peu chlorée.

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
Automne.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructification
En cercles.

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
Dans les bois aérés et les taillis.
SolsSols
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)

Utilisation médicinaleUtilisations

CulinairesNon comestibleComestible
Comestible, mais, chez certaines personnes, il provoque des intoxications d’origine digestive (diarrhées, vomissements).

Le Clitocybe nébuleux est comestible et apprécié de certains amateurs. Il peut cependant causer quelques embarras gastriques et intestinaux. Par précaution, on ne doit donc consommer que les très jeunes sujets.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le clitocybe odorant (Clitocybe odora)
Le clitocybe blanchi (Clitocybe dealbata)
Le clitocybe à bonne odeur (Clitocybe amoenolens)
Le clitocybe du bord des routes (Clitocybe rivulosa)
Le clitocybe cérusé (Clitocybe cerussata)
Le clitocybe en entonnoir (Clitocybe gibba)
Le clitocybe des feuilles (Clitocybe phyllophila)
Le clitocybe géotrope (Clitocybe geotropa)
Le clitocybe moisi (Clitocybe vibecina)
Le clitocybe nébuleux (Clitocybe nebularis)
Le clitocybe à pied en massue (Clitocybe clavipes)
Le clitocybe très grand (Clitocybe maxima)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les armillaires (Armillaria)
Les calocybes (Calocybe)
Les clitocybes (Clitocybe)
Les collybies (Collybia)
La collybie à pied velouté (Flammulina velutipes)
Les laccaires (Laccaria)
Les lépistes (Lepista)
Les leucopaxilles (Leucopaxillus)
Les lyophylles (Lyophyllum)
Les mélanoleuques (Melanoleuca)
Les mucidules (Oudemansiella)
Les tricholomes (Tricholoma)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.