L’agaric champêtre ou rosé des prés (Agaricus campestris)

Agaric champêtre[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page éditée

PhotosPhotos

Agaric champêtre. Chapeau. Cliquer pour agrandir l'image.Agaric champêtre. Cliquer pour agrandir l'image.Agaric champêtre. Cliquer pour agrandir l'image.Agaric champêtre. Cliquer pour agrandir l'image.Agaric champêtre. Cliquer pour agrandir l'image.
Agaric champêtre. Cliquer pour agrandir l'image.Agaric champêtre. Cliquer pour agrandir l'image.Agaric champêtre. Cliquer pour agrandir l'image.Agaric champêtre. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : agaricomycètes (Agaricomycetideae)
Ordre : agaricales (Agaricales)Sous-ordre :
Famille : agaricacées (Agaricaceae)Sous-famille :
Genre : agarics (Agaricus)Sous-genre :
Espèce : Agaricus campestris [Linné : Fries], Psalliota campestris [(Linné : Fries) Quél.]Sous-espèce :
Nom commun : agaric champêtre (SMF), psalliote champêtre (SMF), rosé-des-prés (SMF)Nom populaire : psalliote des champs, agaric des champs, boule de neige, pratelle

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneWiesen - Champignon, Angerling, Brachpilz, FeldegerlingAngleterrefield mushroom, meadow mushroom, pink bottomArménie
Pays basquebarrengorriaBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalognecamperolChyprioteCorsuprataroluCroatie
Danemarkmark-champignonGaeidhligEspagnechampiñón de campoEstonie
FøroysktFinlandenurmiherkkusieniFrançaisagaric champêtreFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèceαγαρικό το πεδινό
HongrieIrlandeIslandeItalieprataiolo di campo, Prataiolo campestre
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègebeitesjampinjongOccitan
Pays-BasweidechampignonPolognepieczarka polnaPortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquiepečiarka poľnáSlovénietravniški kukmak
SuèdeängschampinjonTchéquiežampión polníUkraïneEmpire romainAgaricus campestris

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Agaric champêtre. Cliquer pour agrandir l'image.Agaricus : du grec « agarikòn » = champêtre.

campestris : des champs (du latin campus : champ, campagne).

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Agaric champêtre. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Aucune espèce sans doute n’illustre mieux l’expression populaire « pousser comme un champignon ». Après une bonne pluie de printemps ou d’automne chauds, les prairies pâturées, les pelouses, les bords des chemins et même les aires de repos aux péages des autoroutes se tapissent soudainement de ces champignons blancs.
RemarquesRemarques
C’est l’équivalent sauvage du champignon de Paris (Agaricus bisporus) ; il est connu sous le nom d’agaric champêtre ou de rosé-des-prés Agaricus campestris. Il atteint une hauteur de 5 à 10 cm, avec un chapeau de 2 à 10 cm de diamètre. Chez le jeune champignon, le bord du chapeau est lié au pied par un voile membraneux. À maturité, le chapeau s’étale, ce qui permet de voir les lamelles. Ces dernières sont initialement d’un rose clair qui s’intensifie, puis vire au brun noirâtre à mesure que le champignon vieillit.
Espèces semblablesEspèces semblables
Agaric champêtre. Agaric champêtre (en bas). Cliquer pour agrandir l'image.On le distingue de l’agaric des jachères, une espèce rencontrée dans le même habitat, par son pied court, son anneau simple et fugace, son chapeau et son pied qui ne jaunissent pas et l’absence d’odeur d’anis.

Ne pas confondre avec l’agaric jaunissant, ou agaric à chair jaunissante, dont la chair est jaune, qui est légèrement toxique, pas réellement toxique mais vomitif et purgatif pour certains. Le jaunissement intense de toutes ses parties au froissement, le jaune en coupe de la base du pied, l’odeur d’iodoforme et la saveur nettement phénolique sont autant de caractères qui doivent alerter les candidats à la confusion !

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
Plutôt court, de 2 à 6 cm de hauteur.
Diamètre du piedDiamètre du pied
De 1 à 1,5 cm de diamètre.
Forme du piedForme du pied
Court et trapu, égal ou un peu aminci vers la base, fréquemment un peu courbé.
Couleur du piedCouleur du pied
Blanc comme le chapeau, ou de couleur à peine rosée.
Revêtement du piedRevêtement du pied
Lisse au-dessus de l’anneau, un peu fibrilleux en dessous.
Coupe du piedCoupe du pied
Plein, ferme.
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Porte un anneau membraneux, blanc, fugace, épais (une collerette), plus facile à déceler sur les jeunes spécimens (on ne le trouve pas toujours sur les plus âgés).
Agaric champêtre. Planche d'identification Thomé 084b. Cliquer pour agrandir l'image.Agaric champêtre. Cliquer pour agrandir l'image.
Voile du champignonVoile provisoire
Membraneux, blanc, laissant sur le pied un anneau simple, à rebord lacéré ou frangé, le plus souvent peu développé et souvent fugace.
Base du champignonBase du pied

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
7,0 ± 3,0 (12) cm.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeau
Agaric champêtre. Cliquer pour agrandir l'image.Le chapeau est épais et charnu. Presque globuleux au début et un peu écrasé sur le dessus, puis convexe et finalement presque étalé.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
En général de couleur blanche. Il offre diverses colorations possibles. Il peut être tout blanc, roussâtre ou même brunâtre.
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
À surface sèche, lisse, soyeuse et blanche dans la jeunesse, puis s’ornant avec l’âge de grosses squames apprimées plus ou moins brunâtres sur fond blanchâtre.

Son revêtement soyeux n’est pas sans rappeler le contact de la peau de chamois.

Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
À marge longtemps infléchie, prolongée ou appendiculée de restes du voile.
DessousFace inférieure
Agaric champêtre. Lamelles. Cliquer pour agrandir l'image.Lames.
Taille des lames ou pores
Larges.
Forme des lames ou pores
Libres.
Couleur des lames ou pores
Au début d’un magnifique rose tendre, d’où son appellation commune de Rosé des prés, puis brunes et finalement brun pourpré à brun chocolat foncé.
Espacement des lames ou pores
Très serrées.

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
De 7 à 8 par 4,5 à 5,5 µm.
Forme des spores
Ellipsoïdes à ovoïdes, lisses. Pas de poils marginaux, l’arête étant fertile.

Baside à 4 stérigmates (sortes de cornes creuses).

Couleur de la sporée
Sporée brun pourpré à brun chocolat foncé.

ChairChair

Aspect de la chair
Chair épaisse.
Consistance de la chair
Chair ferme.
Colorations
Blanche, rosâtre sous la cuticule, rosissant un peu à la coupe.
Couleur à la coupe
Rosissant à la cassure.
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
Odeur agréable.
SaveurGoût
Saveur agréable.

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
Assez commun dans les prés d’août à décembre.

L’agaric des champs fait souvent une première apparition au printemps, disparaît pendant l’été et revient en automne lorsque les nuits deviennent plus longues, favorisant la formation de la rosée.

MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructification
Il pousse en groupes, parfois en cercles.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxPrés
Surtout dans les prés recevant de la fumure, dans les prés, les pâturages, les champs ou les bords des routes, fréquent en été et début d’automne.

Dispersé ou en groupes, formant parfois des arcs ou des cercles dans l’herbe des pâturages ou sur les gazons, de la mi-août jusqu’en octobre.

Agaric champêtre. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Agaric champêtre. Cliquer pour agrandir l'image.
SolsSols
ClimatsClimats
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)Étage subalpin (de 1 700 à 2 200 m)
Espèce associéeEspèce associée

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations culinairesComestible
Bon comestible à consommer de préférence tant que les lames sont roses.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
L'agaric anisé des bois ou rosé des bois (Agaricus silvicola)
L'agaric bispore (Agaricus bisporus)
L'agaric champêtre ou rosé des prés (Agaricus campestris)
L'agaric géant des prés (Agaricus albertii)
L'agaric des jachères (Agaricus arvensis)
L'agaric impérial ou agaric auguste (Agaricus augustus)
L'agaric jaunissant (Agaricus xanthoderma)
L'agaric des forêts (Agaricus silvaticus)
L'agaric des trottoirs (Agaricus bitorquis)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les agarics (Agaricus)
Les lépiotes (Lepiota)
Les leucoagarics (Leucoagaricus)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.