AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La ville d'Antigua à Fuerteventura

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Fuerteventura] [Grande Canarie] [La Gomera] [La Palma] [Lanzarote] [Ténériffe] [El Hierro] [Page d’accueil] [Canaries] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
La ville d'Antigua à Fuerteventura. Écusson (auteur Jerbez). Cliquer pour agrandir l'image.Antigua est une ville située au centre de l’île de Fuerteventura. Cette situation centrale a assuré en partie la prospérité d’Antigua placée sur la route entre la capitale historique de l’île, Betancuria, et les ports de la côte est, Caleta de Fuste et Pozo Negro, par où se faisait la plus grande partie des importations et des exportations de Fuerteventura.

La ville d'Antigua à Fuerteventura. Le moulin d'Antigua. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La ville actuelle d’Antigua est le chef-lieu d’une commune qui s’étend depuis le centre jusqu’à la côte est de l’île de Fuerteventura. Cette commune comprend, outre la ville d’Antigua elle-même, les villages agricoles de Triquivijate, Valles de Ortega, Agua de Bueyes et Casillas de Morales, ainsi que la station balnéaire de Caleta de Fuste, l’une des plus importantes stations de Fuerteventura, avec son extension récente, Costa de Antigua. Avec 6000 habitants, Caleta de Fuste est plus peuplée que le chef-lieu, Antigua, qui ne compte que 2300 habitants.

Administrativement, la municipalité d’Antigua est l’une des six municipalités de Fuerteventura ; comme le reste de l’île, elle fait partie de la province de Las Palmas (Grande Canarie).

La ville d'Antigua à Fuerteventura. Cultures d'aloe vera (auteur OT Antigua). Cliquer pour agrandir l'image.Outre le tourisme, la commune possède une agriculture prospère fondée sur de grandes plaines fertiles aux couleurs cuivrées, autrefois couvertes de moulins à vent qui produisaient le « gofio », la farine de céréales à la base de l’alimentation traditionnelle des Canariens.

Ces bonnes terres volcaniques sont bordées par des « maleterres » (malpaís), vastes étendues de roches volcaniques, comme le Malpaís Chico, provenant de la montagne de Gairía, ou le Malpaís Grande qui naît dans les environs de Tuineje. Dans le sud, il y a également une autre « maleterre », nommée le Malpaís de Toneles.

ÉtymologieÉtymologie et toponymie
Comme son nom l’indique, Antigua, ou La Antigua (« l’ancienne »), est l’une des plus anciennes localités de l’île de Fuerteventura.

SituationSituation

La ville d'Antigua à Fuerteventura. La commune d'Antigua. Cliquer pour agrandir l'image.La ville d’Antigua se situe au centre géographique de l’île de Fuerteventura.

Le territoire de la commune d’Antigua a une superficie de 263 km². Ce territoire ne présente pas de reliefs majeurs, il est plutôt plat, constitué de vastes plaines balayées par les vents alizés ; l’altitude moyenne est de 252 mètres au-dessus du niveau de la mer. Les principaux sommets se trouvent à l’ouest dans la chaîne de montagnes du Maninubre qui fait partie du massif de Betancuria ; le point culminant est le mont Morro Janana, avec 674 mètres de hauteur.

La partie orientale de la commune est séparée de la grande plaine centrale par une série de sommets et de promontoires, alignés perpendiculairement à la côte est, formant de larges vallées s’ouvrant sur l’océan. Dans la partie sud-est, ces vallées sont plus étroites et forment des ravins. Ces vallées côtières possèdent des terres agricoles fertiles, en particulier près de Pozo Negro.

La ville d'Antigua à Fuerteventura. Situation d'Antigua à Fuerteventura (auteur Jerbez). Cliquer pour agrandir l'image.Le massif de Betancuria (Macizo de Betancuria) sépare la commune d’Antigua de la commune de Betancuria, située à l’ouest. Au nord, Antigua est limitrophe de la commune de Puerto del Rosario. Au sud, Antigua est séparée de la commune de Tuineje par des crêtes, des coulées volcaniques et les montagnes de la côte.

Antigua est situé sur la route FV-20 reliant Puerto del Rosario (à 20 km au nord-est) à Tiscamanita (à 9 km au sud), à Tuineje (à 13 km au sud) puis à la côte sud. La route FV-416 relie Antigua à Betancuria en moins de 10 km.

Latitude d’Antigua : 28.41667 (28° 25') Nord

Longitude d’Antigua : 14.01667 (14° 1') Ouest

Altitude : 230 m.

VisitesVisites

VilleLa ville d’Antigua
La ville d'Antigua à Fuerteventura. Carte touristique de la commune. Cliquer pour agrandir l'image.Antigua est la ville la plus ancienne de l’île de Fuerteventura ; elle fut fondée en 1485 par des colons normands et andalous, mais une localité guanche se trouvait déjà à cet endroit.

De cette longue histoire subsistent les maisons typiques des paysans de la région, les caseríos, maisons modestes comprenant des bâtiments de plan simple en L ou en U, avec un étage unique ou, tout au plus un petit grenier, des murs de pierres nues ou blanchies à la chaux, peu d’ouvertures et un toit en terrasse de type adobe. Mais le village a aussi abrité pendant des siècles, d’importantes familles de la bourgeoisie agricole qui s’enrichirent en cultivant les céréales sur de vastes étendues de terre et en exportant le grain vers les autres îles des Canaries. Cette bourgeoisie fit bâtir de grandes maisons de plan carré, avec un grand nombre de chambres, un ou deux étages, un toit de tuiles, des balcons et des pierres décoratives. Aujourd’hui quelques-unes de ces antiques maisons, pour certaines restaurées, rappellent le passé glorieux de la municipalité d’Antigua.

L’architecture civile comporte aussi des moulins comme ceux d’Antigua, de La Corte, et de Valles de Ortega, et les fours à chaux comme ceux que l’on trouve à La Guirra et à La Torre.

L’architecture religieuse de la commune comporte quelques édifices notables tels que l’église Notre-Dame d’Antigua et les chapelles Saint-Isidore le Laboureur à Triquivijate, Saint-Roch à Casillas de Morales, Notre-Dame de Guadeloupe à Agua de Bueyes et Saint-François-Xavier à Las Pocetas.

ÉgliseL’église Notre-Dame de La Antigua (Iglesia de Nuestra Señora de La Antigua)
La ville d'Antigua à Fuerteventura. L'église Notre-Dame de La Antigua. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La ville d'Antigua à Fuerteventura. L'église Notre-Dame de la Antigua (auteur Teefxiwlana). Cliquer pour agrandir l'image.L’église Notre-Dame de La Antigua constitue le patrimoine le plus important d’Antigua ; l’église fut édifiée à partir du début du XVIIe siècle, en remplacement d’une ancienne chapelle établie dés le début du XVIe siècle, un siècle après l’arrivée des colons à Fuerteventura.

À la fin du XVIe siècle, en 1593, Antigua fut détruite par une attaque de pirates barbaresques ; au début du XVIIe siècle, lors de la reconstruction du village, il fut décidé d’agrandir l’ancienne chapelle et de la transformer en église pour la population d’Antigua devenue nombreuse ; cependant le village dépendait encore de la paroisse de Betancuria. Vers 1615, une sacristie et un maître-autel furent ajoutés à l’ancienne chapelle. En 1629, une barbacane fut construite autour de l’église pour la protéger de futures attaques ; cette barbacane a aujourd’hui disparu. Le clocher fut construit au XVIIIe siècle. L’église Notre-Dame de La Antigua devint église paroissiale en 1785, quand Antigua devint indépendante de Betancuria.

L’église de Nuestra Señora de la Antigua présente extérieurement des influences franciscaines. La pierre volcanique rouge de l’île a été abondamment utilisée dans la construction des portails et du clocher, de plan carré et coiffé d’un dôme.

La ville d'Antigua à Fuerteventura. L'église Notre-Dame de La Antigua. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La ville d'Antigua à Fuerteventura. L'église Notre-Dame de La Antigua. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La ville d'Antigua à Fuerteventura. L'église Notre-Dame de La Antigua. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).
À l’intérieur, de style mozarabe, l’église présente une seule nef couverte par un plafond en bois dans le style mudéjar, réalisé en pin des Canaries.
La ville d'Antigua à Fuerteventura. Le chœur de l'église Notre-Dame de La Antigua. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La ville d'Antigua à Fuerteventura. Le plafond de l'église Notre-Dame de La Antigua. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La ville d'Antigua à Fuerteventura. Le plafond de l'église Notre-Dame de La Antigua. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).
La ville d'Antigua à Fuerteventura. Le chœur de l'église Notre-Dame de La Antigua. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Notre-Dame de La Antigua abrite quelques œuvres d’art de valeur : le retable de « Nuestra Señora de La Antigua » en plâtre polychrome vert et rose du XVIIIe siècle ; dans la niche centrale du retable se trouve l’effigie de Notre-Dame de La Antigua ; dans la niche de gauche, une statuette de saint Joseph, en bois sculpté polychrome du XVIIe siècle ; le « Cuadro de Ánimas », une peinture à l’huile sur toile du XVIIIe siècle, est situé sur le mur de l’Évangile. On remarque également une chaire en bois polychrome.

Horaire des visites : de 10 heures à 14 heures.

La ville d'Antigua à Fuerteventura. Le retable du Sacré-Coeur de l'église Notre-Dame de La Antigua. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La ville d'Antigua à Fuerteventura. Tableau des Âmes de l'église Notre-Dame de La Antigua. Cliquer pour agrandir l'image.La ville d'Antigua à Fuerteventura. La chaire de l'Église Notre-Dame de La Antigua. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).
Hôtel de villeL’hôtel de ville (Ayuntamiento)
La ville d'Antigua à Fuerteventura. L'hôtel de ville. Cliquer pour agrandir l'image.La ville d'Antigua à Fuerteventura. L'escalier de l'hôtel de ville. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La ville d'Antigua à Fuerteventura. L'intérieur de l'hôtel de ville. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).
ÉgliseL’église de la Sainte-Croix de Los Caldos (Iglesia de Santa Cruz de los Caldos)
L’église de Santa Cruz de los Caldos, édifiée en 1785, domine la ville.
ArtisanatLe Centre d’Artisanat du Moulin (Centro de Artesanía El Molino)Jardin de cactusLe jardin de cactus
Le Centre d’art et d’artisanat se trouve sur le site d’un ancien moulin à vent situé à l’entrée nord de la ville d’Antigua.

Aller au Centre de l’Artisanat du Moulin.

Le site de l’ancien moulin d’Antigua accueille également un jardin de cactus.

Aller au Jardin de cactus d’Antigua.

VillageLe village de Triquivijate
Le village de Triquivijate est situé dans la plaine d’Antigua, dans l’est de la commune, où se pratique l’agriculture et l’élevage de bétail. Le village se trouve sur la route FV-413 qui relie le chef-lieu Antigua aux stations balnéaires de Costa Antigua et de Caleta de Fuste.

Triquivijate est surtout visité pour sa chapelle dédiée à saint Isidore le Laboureur (Ermita de San Isidro Labrador). Cette chapelle du XVIIIe siècle fut achevée en 1715. Il s’agit d’un édifice aux lignes simples avec des portes à arc en plein cintre et une seul nef.

L’Ermita de San Isidro Labrador abrite un retable à trois panneaux ; sur la panneau central se trouve une toile du XVIIIe siècle qui représente des scènes de la vie de saint Isidore.

VillageLe village de Las Pocetas
Le hameau de Las Pocetas se trouve à 3 km au sud-est d’Antigua. Il possède une chapelle dédiée à saint François-Xavier (Ermita de San Francisco Javier), édifiée vers 1770 ; son clocher fut ajouté en 1804.
VillageLe village de Valles de Ortega
La ville d'Antigua à Fuerteventura. La chapelle Saint-Roch à Casillas de Morales (auteur Frank Vincentz). Cliquer pour agrandir l'image.La ville d'Antigua à Fuerteventura. La chapelle Saint-Roch à Casillas de Morales (auteur Frank Vincentz). Cliquer pour agrandir l'image.Le village de Valles de Ortega est situé à 5 km au sud d’Antigua, entre deux ravins, le Barranco Negro et le Barranco de Majada Blanca (« la bergerie blanche »).

On peut y visiter la chapelle Saint-Roch (Ermita de San Roque), édifiée vers le milieu du XVIIIe siècle. À l’intérieur, un retable comporte une statuette en bois polychrome représentant saint Roch et une autre représentant saint Jean Baptiste ; une petite peinture à l’huile représente le Christ gisant avec Marie-Madeleine à ses pieds.

VillageLe village de Casillas de Morales
Le village de Casillas de Morales est situé encore un peu plus au sud que Valles de Ortega. Il s’agit d’un ensemble de maisons dispersées entre les canaux d’irrigation.
VillageLe village d’Agua de Bueyes
Agua de Bueyes (littéralement « l’eau des bœufs ») se trouve à 7,5 km au sud d’Antigua, sur la route FV-20, et à 3 km au nord-est de Tiscamanita. C’est le seul village de la commune qui ne soit pas situé dans la plaine, mais dans un paysage de collines aux pieds du massif de Betancuria, au nord-ouest, et de la Caldera de Gairía (461 m), au sud-est.

Cette zone de crêtes et de ravins comporte d’importantes populations de figuiers de Barbarie ; les figuiers de Barbarie (Opuntia ficus-indica), nommés localement tuneras, sont généralement parasités par un insecte, la cochenille (Dactylopius coccus), dont on extrayait autrefois un colorant très apprécié.

La ville d'Antigua à Fuerteventura. La chapelle Notre-Dame de Guadeloupe à Agua de Bueyes (auteur Frank Vincentz). Cliquer pour agrandir l'image.À Agua de Bueyes on peut visiter la chapelle Notre-Dame de Guadeloupe (Ermita de Nuestra Señora de Guadalupe), un édifice dont la construction débuta au XVIIe siècle, en 1642 ; son aspect final lui fut donné vers 1770-1773 avec la construction d’un clocher.

La chapelle Notre-Dame de Guadeloupe est l’une des quelques églises de Fuerteventura dont la cour est entourée d’une enceinte crénelée, ce qui dénote une influence franciscaine. On pénètre dans la cour par un portail couvert par un arc en plein cintre ; au-dessus de ce portail du mur d’enceinte le tailleur de pierres a pris le temps de sculpter trois médaillons avec des décorations ornementales, comme on en trouve nulle part ailleurs sur Fuerteventura, et que les historiens de l’art ne savent pas interpréter.

L’édifice comporte une seule nef, à laquelle est adossée la sacristie sur le mur nord. Le portail d’entrée est fait de pierre rouge avec un arc en plein cintre, surmonté d’une pierre sculptée d’une croix.

La ville d'Antigua à Fuerteventura. La chapelle Notre-Dame de Guadeloupe à Agua de Bueyes (auteur Frank Vincentz). Cliquer pour agrandir l'image.L’intérieur — au plafond de bois — abrite deux retables : un petit retable, en bois polychrome avec des motifs géométriques et floraux, et un retable plus grand, réalisé par le peintre Juan Bautista Bolaños, qui se trouve dans l’abside de la chapelle. Le panneau central présente une niche où se trouve une statuette de Nuestra Señora de Guadalupe, une statuette d’origine mexicaine apportée dans l’île en 1759. À gauche et à droite, des statuettes en bois polychrome de « Saint Jean Baptiste » et de » Saint Antoine de Padoue ». La chapelle est généralement fermée à la visite.

Pour les habitants d’Agua de Bueyes, la statue de la Vierge de Guadeloupe est connue comme la Vierge de la Pluie (Virgen de la Lluvia). Vers la fin du XVIIIe siècle, après plusieurs mois de sécheresse, les habitants portèrent en procession l’effigie de la sainte patronne du village à travers les champs arides, en implorant la Vierge d’intervenir contre le manque de pluie ; la tradition dit qu’il avait commencé de pleuvoir sur le chemin du retour, avant même d’avoir rapporté la statue dans l’église. Pour commémorer cet événement, chaque année, vers le 28 février, a lieu la Fête de la l’Eau (Fiesta del Agua) : les villageois en costumes traditionnels, frappent bruyamment des os de chèvres pour appeler la pluie, tout en chantant des chants traditionnels canariens.

Parc naturelLe Monument Naturel de la Caldera de Gairía (Monumento Natural de la Caldera de Gairía)
Le Monument Naturel de la Caldera de Gairía (« la chaudière de Gairía ») est une zone naturelle protégée qui comprend le volcan de type strombolien Gairía, ou Gayría, (461 m de hauteur) et le champ de lave issu de ce volcan, nommés le Malpaís Chico. Il s’agit d’un volcan d’éruption récente (entre 50 000 et 25 000 ans).

Ce monument naturel se partage entre les communes d’Antigua et de Tuineje.

Parc naturelLe Paysage Protégé de Malpaís Grande (Paisaje Protegido de Malpaís Grande)
La ville d'Antigua à Fuerteventura. Le Malpaís Grande (auteur Frank Vincentz). Cliquer pour agrandir l'image.Le Paysage protégé de Malpaís Grande est partagé entre les communes d’Antigua et de Tuineje. Au sud-ouest de la commune d’Antigua, plusieurs vallées en forme de « U » servirent de lit aux coulées de lave volcanique les plus récentes qui formèrent le Malpaís Chico (« la petite maleterre ») et le Malpaís Grande (« la grande maleterre »), il y a environ 10000 ans. La lave — en refroidissant — a créé les formes bizarres qui se distinguent nettement des strates de roches plus anciennes.

La ville d'Antigua à Fuerteventura. Le Malpaís Grande (auteur Frank Vincentz). Cliquer pour agrandir l'image.Le Malpaís Grande, situé le plus au sud, est un impressionnant paysage de caractère désertique, avec de surprenantes coulées de lave provoquées par les éruptions du volcan de Toneles. Ces coulées de laves atteignirent la côte par le Barranco de Pozo Negro. La montagne la plus élevée est la montagne de la Caldera de los Arrabales à 201 m.

Pour avoir un aperçu du Malpaís Grande, on peut — depuis Tiscamanita, près de l’arrêt de bus — emprunter une piste qui part en direction du sud-est. Après 3 km on prend à droite, puis, après 400 m, on atteint la Caldera de la Laguna dont est extraite de la cendre volcanique utilisée comme engrais pour les cultures. Depuis la Caldera de la Laguna on peut admirer le Malpaís Grande.

On trouve dans les « maleterres » du Malpaís Grande quelques espèces végétales intéressantes comme le tabac arborescent (Nicotiana glauca), nommé localement mimo, et la passerine hérissée (Thymelaea hirsuta), nommée aulaga, tandis que sa faune la plus caractéristique est un gecko, le tarente (Tarentola mauritanica), nommé perenquén.

Site archéologiqueLe village guanche de La Atalayita
Sur la bordure nord du Malpaís Grande, près de Pozo Negro, on peut visiter un village de l’époque des Guanches ; aller au village de La Atalayita.
Parc naturelLe Monument Naturel de Los Cuchillos de Vigán (Monumento Natural de los Cuchillos de Vigán)
Situé le long de la côte, dans le sud-est de la commune d’Antigua, le Monument Naturel de los Cuchillos de Vigán est partagé entre les communes de Tuineje et d’Antigua.

ConnaissancesHistoire, géographie, arts, traditions, flore …

HistoireHistoire
Antigua est une des communes les plus anciennes de l’île de Fuerteventura : elle fut fondée en 1485 par des colons normands et andalous, peu après la conquête de l’île.

Dès le milieu du XVIe siècle Antigua tenta de se séparer de sa voisine, Betancuria, beaucoup plus peuplée. Au XVIIIe siècle Antigua devint la ville la plus prospère de Fuerteventura grâce à la culture des céréales. Au XIXe siècle, les tensions avec Betancuria atteignirent leur paroxysme allant jusqu’à des démonstrations armées entre les deux villes, qui nécessitèrent l’intervention de la milice pour rétablir l’ordre.

Au cours du XIXe siècle Antigua devint même — pendant une courte durée — le siège de la magistrature de l’île de Fuerteventura.

ÉconomieÉconomie
La ville d'Antigua à Fuerteventura. Cultures d'aloe vera (auteur OT Antigua). Cliquer pour agrandir l'image.La ville d'Antigua à Fuerteventura. Feuille d'aloe vera (auteur OT Antigua). Cliquer pour agrandir l'image.Le tourisme est devenu la principale activité économique avec la station balnéaire de Caleta de Fuste, l’un de centres touristiques les plus importants de l’île de Fuerteventura.

Cependant, l’économie traditionnelle de la commune reposait sur l’agriculture, pluviale ou irriguée, produisant blé, orge, millet, lentilles, pois chiches, pommes de terre, tomates, fourrage, et maintenant aloès. L’élevage de bétail est aussi important. La pêche côtière est limitée principalement au port de Pozo Negro.

Informations pratiquesInformations pratiques

Office de tourismeOffice de Tourisme
Adresse : Calle Juan Ramón Soto Morales, 10 - 35610 Antigua

Téléphone : 00 34 928 163 286

Site sur la Toile : www.caletadefuste.es

Ouvert du lundi au vendredi, de 9 heures à 14 heures.

MétéorologieMétéo et prévisions
CalendrierCalendrier des fêtes
La foire a lieu second week-end de septembre.
HôtelHôtel rural Era de la Corte
Cette demeure de la fin du XIXe siècle a été transformée en un charmant hôtel rural. Les 11 chambres de caractère sont toutes différentes, avec la télévision par satellite. Il y a aussi un salon, une piscine, un court de tennis et un jardin.

Prix : chambre simple : 48 € ; chambre double : 90 €

Adresse : Calle El Corte 1

Téléphone : 00 34 928 878 705

Site sur la Toile : www.eradelacorte.com

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Canaries > Fuerteventura > Antigua
Sujets plus détaillés
Le centre d'artisanat du moulin d'Antigua à Fuerteventura
La ville d'Antigua à Fuerteventura - Le jardin de cactus
Le village de Caleta de Fuste à Fuerteventura
Le village de Las Salinas del Carmen à Fuerteventura
Le village de Pozo Negro à Fuerteventura
La ville d'Antigua à Fuerteventura - Brochure de l'OT
Sujets proches
Carte interactive de l'île de Fuerteventura
La ville de La Oliva à Fuerteventura
La ville de Puerto del Rosario à Fuerteventura
La ville d'Antigua à Fuerteventura
La ville de Tuineje à Fuerteventura
La ville de Pájara à Fuerteventura
La ville de Betancuria à Fuerteventura
La flore et la faune de l'île de Fuerteventura
L'île de Fuerteventura - Brochure OTC (PDF)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Informations touristiques sur les Canaries
La géographie des îles Canaries
L'histoire des îles Canaries
L'île d'El Hierro aux Canaries
L'île de La Palma aux Canaries
L'île de La Gomera aux Canaries
L'île de Ténériffe aux Canaries
L'île de Grande Canarie aux Canaries
L'île de Fuerteventura aux Canaries
L'île de Lanzarote aux Canaries
La flore et la faune des îles Canaries
L'archipel des îles Canaries - Brochure OTC (PDF)

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.