AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le village de Gran Tarajal à Fuerteventura

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Fuerteventura] [Grande Canarie] [La Gomera] [La Palma] [Lanzarote] [Ténériffe] [El Hierro] [Page d'accueil] [Canaries] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation généraleÉtymologieÉtymologie et toponymie
Gran Tarajal est une ville portuaire de la côte sud-ouest de l'île de Fuerteventura ; son port de commerce fut longtemps le premier port de l'île pour l'exportation de la production agricole du sud de l'île. Gran Tarajal est la troisième localité de Fuerteventura par l'importance de sa population (7300 habitants), après la capitale, Puerto del Rosario, et Corralejo. Elle est beaucoup peuplée que le chef-lieu de la commune dont elle fait partie, Tuineje.

Gran Tarajal n'est pas une ville très touristique malgré sa plage de sable brun, mais le touriste peut y trouver une certaine authenticité canarienne, inconnue dans les stations touristiques de la presqu'île de Jandía, Costa Calma et Morro del Jable. Une grande partie de la population de Gran Tarajal travaille dans l'industrie touristique de ces stations, dans l'agriculture ou dans la pêche.

La petite ville est surtout un centre économique important et un centre de services très utiles pour la population indigène du sud de l'île : bureau de poste, commissariat de police, bureaux administratifs, commerces, écoles, terrains de sport et même une arène de lutte canarienne (lucha canaria).

Le village de Gran Tarajal à Fuerteventura. Tamaris des Canaries (Tamarix canariensis) (auteur Xemenendura). Cliquer pour agrandir l'image.Gran Tarajal signifie « le grand tamaris ». La localité doit son nom à la nombreuse population de tamaris des Canaries (Tamarix canariensis) qui occupait la vallée de Gran Tarajal. Le tamaris des Canaries est nommé tarajal, taraje ou taray de Canarias en espagnol.

Cet arbre pousse sur les sols salins du littoral ou au fond des barrancos, souvent mélangé à des palmiers. Son tronc peut peut atteindre 2,50 m de circonférence. Sa population à Gran Tarajal est menacée par le développement urbain.

SituationSituation

Le village de Gran Tarajal à Fuerteventura. La Punta del Camellito (auteur Frank Vincentz). Cliquer pour agrandir l'image.Gran Tarajal est situé à l'embouchure du Río de Gran Tarajal, qui est presque toujours à sec mais dont les eaux ont déversé, au fil des siècles, les sables volcaniques qui forment la plage de couleur gris-brun qui s'étend au pied du village. La localité s'est étendue dans la vallée de la rivière entre deux crête volcaniques (cuchillos) de faible hauteur (200 m à 500 m). L'une de ces crêtes rougeâtres forme la toile de fond caractéristique de Gran Tarajal par sa silhouette de dos de chameau à deux bosses, la Punta del Camellito, à l'est

Le village de Gran Tarajal à Fuerteventura. La vallée et le village (auteur Frank Vincentz). Cliquer pour agrandir l'image.En amont du village une palmeraie couvre le fond de la vallée ; on l'aperçoit sur la gauche lorsqu'on arrive à Gran Tajaral. Cette palmeraie a été plantée il y a plusieurs décennies pour protéger les sols arides contre l'érosion éolienne.

Depuis Puerto del Rosario, on parvient à Gran Tarajal en prenant la route côtière FV-2 en direction de Morro del Jable ; après 30 km, à un grand rond-point, prendre à gauche sur la courte route FV-4 qui conduit à Gran Tarajal en 3,5 km. Depuis Antigua et Tuineje, prendre, en direction du sud, la route FV-20 qui conduit à ce même rond-point. Avant d'arriver à Gran Tarajal, une route sur la gauche conduit à la petite station balnéaire de Las Playitas, à 4 km.

VisitesVisites

ÉgliseL'église Notre-Dame de la Chandeleur (Iglesia de Nuestra Señora de la Candelaria)
L'église paroissiale Notre-Dame de la Chandeleur fut édifiée en 1900 grâce au financement de la Fondation Matías López, un émigré canarien rentré de Cuba. À cette époque Gran Tarajal était peu peuplée et n'était que le port du chef-lieu de la commune, Tuineje. Matías López investit sa fortune amassée à Cuba dans le développement de Gran Tarajal, en particulier dans l'agrandissement de son port.

L'église se trouve sur la Plaza de la Candelaria, une place qui est un des lieux de rencontre préférés des habitants de Gran Tarajal à l'heure de la sieste. La place est agrémentée d'un parc ombragé et ornée d'une jolie fontaine représentant six hippocampes de pierre.

Fête de « Notre-Dame de la Chandeleur », le 2 février.

PortLe port de Gran TarajalPlageLa plage de Gran Tarajal
Le village de Gran Tarajal à Fuerteventura. Le port (auteur Frank Vincentz). Cliquer pour agrandir l'image.En raison de sa situation géographique et de son port commercial, Gran Tarajal fut pendant longtemps la zone centrale pour l'importation et l'exportation de marchandises, en particulier pour la partie sud de l'île. Les produits les plus importants sont les poissons, les fromages et les produits agricoles, notamment les tomates destinées aux pays d'Europe. La plupart de ces marchandises sont désormais expédiées depuis Puerto del Rosario, ou même par les airs depuis l'aéroport de Fuerteventura. Cependant le stockage et le conditionnement des tomates récoltées dans le sud de l'île ont été maintenus à Gran Tarajal ; les tomates sont ensuite envoyées par camion à Puerto del Rosario.

Depuis le port de commerce, des lignes de ferries de la compagnie Naviera Armas assuraient des liaisons avec Las Palmas de Gran Canaria et avec Ténériffe ; ces liaisons sont désormais arrêtées. Pour ces raisons, le port de commerce de Gran Tarajal semble maintenant surdimensionné par rapport à l'importance du trafic.

Le port de pêche accueille encore quelques bateaux ; le nouveau port de plaisance (puerto deportivo) s'est développé et accueille chaque année, au mois de septembre, le championnat de pêche hauturière, « La Pesca de Altura ».

Le village de Gran Tarajal à Fuerteventura. La plage et le port. Cliquer pour agrandir l'image.Gran Tarajal dispose d'une plage de sable fin de couleur gris-brun, d'une longueur de 500 m et d'une largeur maximale de 100 m ; cette plage est protégée par la jetée du port, située à l'ouest de la plage : les eaux sont plutôt calmes et propices à la pratique de divers sports nautiques. La plage de Gran Tarajal ne peut pas rivaliser avec les longues plages de sable doré de la presqu'île de Jandía : elle est surtout fréquentée en été par des habitants de l'île.

La plage est longée par une promenade en front de mer, l'Avenida Paco Hierro, sur laquelle se trouvent de nombreux cafés et restaurants avec terrasses.

FourLes fours à chaux (Hornos de Cal)FromagerieLa fromagerie canarienne (Queseria Maxorata)
Le village de Gran Tarajal à Fuerteventura. Un four à chaux (auteur Frank Vincentz). Cliquer pour agrandir l'image.Le four à chaux de Gran Tarajal est l'un des plus grands de l'île ; il a été construit en 1953, à une époque où l'industrie de la chaux commençait de décliner.

L'utilisation de la chaux à Fuerteventura remonte, au moins, au XVIIe siècle, mais c'est à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle qu'un grand nombre de fours à chaux furent construits. Ces fours brûlaient le calcaire, la matière première, pour produire de la chaux. La chaux vive était autrefois un produit d'exportation important.

Il existaient deux types de fours : les fours « domestiques », qui étaient de forme conique et étaient bâtis en pierres jointées avec de l'argile ; ils produisaient de façon intermittente et utilisaient des buissons comme carburant ; les fours « industriels », bâtis en maçonnerie, que l'on trouve de différentes formes (carrée, cylindrique, rectangulaire, et cetera). Ces fours produisent deux types de chaux, un type qui convenait à l'utilisation avec du mortier pour jointer les pierres, et un autre type, plus fin, utiliser pour le blanchiment à la chaux.

Le centre de production de la Queseria Maxorata se trouve sur la route FV-20, entre Tuineje et Gran Tarajal, à 5,5 km au nord de Gran Tarajal. Au rond-point du carrefour de la route FV-2 et de la route FV-20, prendre la première sortie à droite en direction de Tuineje ; la fromagerie se trouve dans la zone industrielle des Llanos de la Higuera.

À la fromagerie on peut acheter, en vente directe, des fromages de chèvre de l'île, le Queso majorero, à quatre stades différents de maturité, par exemple le fromage à pâte demi-molle (semi curado) qui peut avoir été roulé dans de la poudre de paprika ou de la farine de gofio. La fromagerie produit aussi des fromages au lait cru.

Adresse : Carretera FV-20 Tuineje - Gran Tarajal, km 39,7.

Téléphone : 00 34 928 870 890

Horaire : du lundi au samedi, de 9 heures à 16 heures.

Site sur la Toile : www.maxorata.es

Courriel : fabrica@maxorata.es

Informations pratiquesInformations pratiques

Office de tourismeOffice de Tourisme
Adresse : kiosque d'information sur la promenade maritime, Avenida Paco Hierro.

Téléphone : 00 34 669 162 723

Site sur la Toile : www.tuineje.es

Horaire : du lundi au vendredi, de 10 heures à 14 heures ; samedi de 10 heures à 13 heures.

MétéorologieMétéo et prévisions
BusLignes de busTaxiTaxi
La station de bus se trouve sur la Plaza de la Candelaria.

La ligne numéro 1 relie Puerto del Rosario à Morro del Jable, via Antigua, Gran Tarajal et Costa Calma, toutes les 30 ou 60 minutes.

Horaires sur le site : www.tiadhe.com/rutas/01.htm

La ligne numéro 10 relie Puerto del Rosario à Morro del Jable, via Gran Tarajal, quatre fois par jour.

Horaires sur le site : www.tiadhe.com/rutas/10.htm

La ligne numéro 12 relie Las Playitas à Gran Tarajal, douze fois par jour, toutes les 30 ou 60 minutes.

Horaires sur le site : www.tiadhe.com/rutas/12.htm

La ligne numéro 16 relie Puerto del Rosario à Gran Tarajal, via Tuineje et Antigua, quatre fois par jour.

Horaires sur le site : www.tiadhe.com/rutas/16.htm

La ligne numéro 18 relie Pájara à Gran Tarajal, de deux à quatre fois par jour.

Horaires sur le site : www.tiadhe.com/rutas/18.htm

Station de taxi :

Adresse : Calle Juan Carlos I (près de l'église).

Téléphone : 00 34 928 870 059

Radio-taxi Tarajal :

Téléphone : 00 34 928 870 737

Pêche sportivePêche sportive
Le championnat international Open de Pêche Hauturière (Open Internacional de Pesca de Altura) a lieu à Gran Tarajal depuis 1992 ; la raison en est l'abondance du marlin bleu dans ces eaux. La compétition se déroule pendant plusieurs jours au début de septembre ou à la mi-septembre. Une centaine de yachts à moteur de toutes les îles Canaries y participent.

Téléphone : 00 34 928 165 278

Site sur la Toile : www.pescadealtura-grantarajal.com

HôtelHostal TamonanteRestaurantRestaurant La CofradíaRestaurantRestaurant Faro La Entallada
Les possibilités d'hébergement à Gran Tarajal sont rares ; la principale est l'Hostal Tamonante, un petit hôtel, de 6 chambres avec balcon et douche, situé à 3 minutes de la plage. Hôtel très simple, mais moderne et bon marché.

Adresse : Calle Juan Carlos I, 17, une rue, parallèle à la plage, qui part de la Plaza de la Candelaria.

Téléphone fixe : 00 34 928 162 472 ; téléphone mobile : 00 34 607 774 976

Tarif : chambre individuelle : environ 20 € ; chambre double : environ 28 €.

Site sur la Toile : www.tamonantefuerteventura.com

Restaurant de poisson fraîchement pêché, notamment des rougets (salmonetes) et des poissons-perroquets (viejas), géré par la coopérative des pêcheurs.

Adresse : au début du môle portuaire (muelle portuario).

Téléphone : 00 34 928 162 074

Horaire : du jeudi au mardi, de 8 heures 30 à 22 heures 30.

Plat principal autour de 10 €.

Bon restaurant de poisson.

Adresse : môle du port de plaisance (muelle deportivo).

Téléphone : 00 34 662 643 721

Horaire : tous les jours, de 6 heures à 22 heures 30.

Plat principal autour de 12 €.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Canaries > Fuerteventura > Tuineje > Gran Tarajal
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le village et le moulin de Tiscamanita à Fuerteventura
Le village de Las Playitas et le phare de La Entallada à Fuerteventura
Le village de Gran Tarajal à Fuerteventura
Le village de Tarajalejo à Fuerteventura
Sujets plus larges
Page d'accueil
Carte interactive de l'île de Fuerteventura
La ville de La Oliva à Fuerteventura
La ville de Puerto del Rosario à Fuerteventura
La ville d'Antigua à Fuerteventura
La ville de Tuineje à Fuerteventura
La ville de Pájara à Fuerteventura
La ville de Betancuria à Fuerteventura
La flore et la faune de l'île de Fuerteventura
L'île de Fuerteventura - Brochure OTC (PDF)

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.