AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le coucou gris (Cuculus canorus)

Taxon supérieur ] [Animaux] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Fientes] [Empreinte] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page éditée

PhotosPhotos

Coucou gris. Cliquer pour agrandir l'image.Coucou gris. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : chordés (Chordata)Embranchement : vertébrés (Vertebrata)Sous-embranchement : vertébrés à mâchoires (Gnathostomata)
Classe : oiseaux (Aves)Sous-classe : néornithes (Neornithes)Super-ordre : néognathes (Neognathae)
Groupe : passereauxSous-groupe :Ordre : cuculiformes (Cuculiformes)Sous-ordre :
Famille : cuculidésSous-famille :Genre :Sous-genre :
Espèce : Cuculus canorusSous-espèce :Nom commun : coucou grisNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieqyqjaAllemagneKuckuckAngleterrecuckooArménie
Pays basquekukuBiélorussieзязюля, звычайная зязюляBrezhonegkoukougBulgarieобикновена кукувица
CatalognecucutChyprioteCorsuCroatiekukavica, obična kukavica
DanemarkgøgGaeidhligcuach, cuthagEspagnecuco común, cucoEstoniekägu
FøroysktgeykurFinlandekäkiFrançaiscoucou grisFryskkoekoek
GalicePays de Gallescôg, cog, cwcwGéorgieGrèceκούκος
HongriekakukkIrlandecuachIslandegaukurItaliecuculo
LettoniedzeguzeLithuaniegegužė, gegutė, giegutė, kukūžėLëtzebuergëschMacédoineкукавица
Maltedaqquqa kaħlaMoldovenesteNorvègegjøkOccitan
Pays-BaskoekoekPolognekukułkaPortugalcuco-canoroRoumaniecuc
Russieобыкновенная кукушкаSerbieкукавицаSlovaquiekukučka obyčajnáSlovéniekukavica
SuèdegökTchéquiekukačka obecnáUkraïneзозуляEmpire romainCuculus canorus

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Étymologie françaiseÉtymologie française

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
MorphologieMorphologie
Coucou gris. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Coucou gris. Gravure Gould. Cliquer pour agrandir l'image.
MâleFemelleCoucou gris. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Si la silhouette du Coucou ressemble étrangement à celle d'un Faucon crécerelle, ailes pointues et longue queue, son plumage est proche de celui de l'Épervier. En vol ses ailes pointues le différencient de l'Épervier. Sa queue étagée frappe l'œil quand il l'étale en se posant.
PlumageCoucou gris. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Tête et dos gris ardoisé uni alors que le ventre est blanchâtre rayé transversalement de gris foncé avec la poitrine grise.

MâleFemelleSexes identiques, quoique la femelle présente parfois une phase où le gris du plumage est remplacé par du roux, certaines sont rouge brunâtre (phase rousse ou hépatique).

Longue queue tachée de blanc, ailes pointues.

Forme de becPetit bec.
Patte
LongueurDe 32 à 34 cm.EnvergureDe 55 à 65 cm.
HauteurPoidsDe 105 à 130 g.
ColorisColoris
MâleCoucou gris. Mâle, planche d'identification von Wright. Cliquer pour agrandir l'image.
FemelleCoucou gris. Femelle, planche d'identification von Wright. Cliquer pour agrandir l'image.
Plumage juvénileJuvénile : plus sombre que l'adulte, avec des lisérés pâles sur le dessus du corps, la poitrine et la gorge barrées de gris foncé, une tache blanche occipitale sur la nuque ; il existe également une phase rousse.
Capacités physiologiquesCapacités physiologiques
RemarquesRemarques
Espèces semblablesEspèces semblables

FienteFientes

Chant ou criCri et chant

Chant d'oiseauChant
Son chant bien connu, mélodieux et sonore, parfois simple ou triple, auquel il doit son nom permet de le repérer. Mâle : « cou cou ».
Chant d'oiseauChant
Lorsqu'il émet son « cou cou », à longueur de journée, le mâle, posé le plus souvent au sommet d'un arbre, les ailes pendantes et la queue relevée, se balance d'avant en arrière. Au comble de l'excitation, le chant peut comporter trois syllabes « cou cou cou », et mâle et femelle émettent un cri « rauque et bas » que Paul Géroudet traduit par « hachachach ». Hormis ce moment privilégié, il est difficile d'observer le mâle, la femelle étant en tout temps quasiment invisible.
Chant d'oiseau
Chant d'oiseau
Chant de mâle et trille aiguë de femelle.
Appel de la femelle
L'appel habituel de la femelle est une sorte de glougloutement liquide.

VolVol

Coucou gris
Coucou gris. En vol. Cliquer pour agrandir l'image.En vol, le coucou gris a la silhouette d'un petit rapace et ressemble beaucoup à l'Épervier, mais avec une tête plus proéminente.

Coucou gris. En vol. Cliquer pour agrandir l'image.Son vol est direct et rapide fait de battements mous, pressés et peu amples des ailes arquées vers le bas ; les ailes ne dépassent pas le dessus du corps, la tête relevée fait paraître le dos fuyant.

HabitudesHabitudes

Coucou gris. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Coucou gris. Cliquer pour agrandir l'image.Le chant du coucou retentit dans le courant d'avril, parfois plus tôt. De retour d'Afrique méridionale, ce migrateur au long cours retrouve ses quartiers de reproduction. Les mâles arrivent les premiers, se cantonnent, puis sont rejoints un peu plus tard par les femelles.
Le parasitisme du coucou gris
Introduction] [Repérage des nids] [Choix des nids à parasiter] [Éclosion du coucou] [Croissance du jeune coucou] [A propos des œufs du coucou
Coucou gris. Oisellerie de buffon
Introduction

Avec le coucou-geai. le coucou gris est le seul oiseau d'Europe qui confie l'élevage de ses jeunes à d'autres oiseaux.

Ce parasitisme est limité au temps de la nidification et permet à l'espèce de se reproduire en plus grand nombre qu'elle ne pourrait le faire, si elle n'avait recours à ce stratagème.

Le Coucou serait incapable, dans d'autres conditions, d'assurer une nourriture suffisante à ses petits.

Le phénomène n'est pas unique dans le monde des oiseaux. On dénombre, dans le reste du monde, 76 autres espèces parasites.

Repérage des nids

Chaque femelle surveille un vaste territoire à la recherche de nids en construction, puis elle repère le début de la ponte. Elle choisit le moment où les propriétaires en sont absents pour venir pondre dans le nid de son choix, généralement l'après-midi, alors que l'hôte pond, en principe, au petit matin.

Coucou gris. Nid. Cliquer pour agrandir l'image.

La femelle du coucou quadrille son territoire à la recherche de nids en construction et de parents adoptifs qui couveront le jeune parasite.

Choix des nids qui seront parasités

À intervalles de 48 heures, la femelle place 12 ou 13 œufs dans autant de nids, en subtilisant chaque fois un œuf de l'hôte pour rétablir le compte.

En plaine, les hôtes principaux sont la rousserolle effarvatte, la bergeronnette grise, le rouge-queue à front blanc et le gobe-mouches gris, en altitude ce sont le rouge-queue noir, le pipit spioncelle, le pipit des arbres et la bergeronnette grise.

On a dénombré 80 espèces parasitées de cette façon pour l'Europe entière.

Coucou gris. Nid. Cliquer pour agrandir l'image.

Après avoir déposé un œuf dans le nid de son choix, la femelle retire un de ceux de l'hôte, qu'elle ira détruire ou manger plus loin.

Éclosion du coucou

L'œuf de Coucou éclot au bout de 12 jours, généralement avant ceux de ses frères adoptifs.

Le poussin, nu et aveugle, se débarrasse aussitôt de ces derniers; en effet, une zone sensible dans le creux de son dos provoque des mouvements d'éjection, par-dessus les bords du nid, de tout corps dur, c'est-à-dire des œufs ou des jeunes poussins de l'hôte.

Un par un, tous les œufs ou les jeunes qui reposent à ses côtés seront ainsi basculés au-dehors. Puis le petit Coucou reviendra au fond du nid se reposer de l'effort inouï qu'il aura fourni.

Le poussin expulse du nid tout ce qui peut le concurrencer dans son développement ; il est vrai que sa taille par rapport à celle de ses parents adoptifs nécessite un apport de nourriture très important et implique l'absence de toute concurrence potentielle.

Coucou gris. Nid. Cliquer pour agrandir l'image.

Par un mécanisme instinctif, le poussin, après son éclosion, bascule hors du nid ses frères adoptifs en les soulevant sur son dos et en s'arc-boutant sur ses pattes.

Croissance du coucou

Le jeune coucou est si affamé que les deux parents adoptifs ont fort à faire pour le satisfaire pendant 4 ou 5 semaines, jusqu'à son indépendance. Même après sa sortie du nid, alors qu'il a presque la taille d'un coucou adulte, on peut les voir l'accompagner dans le voisinage et continuer de le nourrir.

Les jeunes sont normalement nourris d'insectes par leurs parents adoptifs, eux-mêmes au moins partiellement insectivores. Ils meurent si on ne leur fournit que des graines, comme le font les Alouettes ou les Bruants.

Coucou gris. Nid. Cliquer pour agrandir l'image.

Le jeune Coucou grandit vite, et le nid de l'hôte devient trop petit; parfois les parents adoptifs doivent se percher sur le dos du jeune affamé pour le nourrir.

Les œufs du coucou

Si l'œuf du coucou tranche nettement sur ceux des hôtes, ceux-ci le distinguent des leurs et le rejettent. Parfois même, ils reconstruisent un nid par-dessus le premier.

Mais le coucou pond habituellement dans le nid de l'espèce même qui l'a élevé, et ses propres œufs subissent un phénomène de mimétisme.

Dans les cas où le mimétisme n'est pas parfait, l'œuf est accepté par bien des espèces : c'est le cas de l'Accenteur mouchet.

Coucou gris. Oeufs. Cliquer pour agrandir l'image.

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
TerritorialitéTerritorialité
Première nidificationPremière nidification
Période de nidificationPériode de nidification
ReproductionParade nuptiale
ReproductionAccouplement
Site de nidificationSite de nidification
Coucou gris. Cliquer pour agrandir l'image.Comme les autres coucous européens parasite les petits passereaux insectivores : chaque femelle se spécialise dans le parasitage d'une seule espèce.
NidNid
Utilise le nid d'autres oiseaux (l'accenteur mouchet, le rougegorge, le troglodyte…).
NichoirNichoir
Nombre de couvéesNombre de couvées
Deux.
PontePonte
De la mi-mai à fin juin, la femelle pond en deux périodes successives.
ŒufsŒufs
De 10 à 25, 8-12, (22 x 16 mm), aux couleurs variables qui imitent parfois celles des œufs de l'espèce adoptive.
IncubationIncubation
L'incubation dure seulement de 12 à 13 jours et le jeune coucou naît souvent avant ses frères.
ÉclosionÉclosion
Un seul œuf est déposé par nid parasité, de préférence avant le début de la couvaison. Irrité par le moindre contact avec un corps étranger il éjecte au fur et à mesure œufs et oisillons par dessus-bord.
NourrissageNourrissage
Les jeunes sont nourris par leurs parents adoptifs.
EnvolEnvol
Coucou gris. Cliquer pour agrandir l'image.Devenu seul survivant de la nichée, il quitte le nid vers 3 semaines (de 20 à 23 jours).
SevrageSevrage
Il est encore nourri pendant 2 semaines par ses parents adoptifs.
ÉmancipationÉmancipation
Plumage juvénilePlumage juvénile
Période de muePériode de mue
Prédateurs
MaladiesMaladies
LongévitéLongévité

RégimeNourriture

Description
Oiseau insectivoreAraignéesInsectesMille-pattes
Insectes, araignées, mille-pattes, vers et notamment les grosses chenilles velues dédaignées par les autres oiseaux.

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
Bois de feuillusBois de conifères
Coucou gris. Aquarelle. Cliquer pour agrandir l'image.
Coucou gris. Habitat. Cliquer pour agrandir l'image.Le coucou gris est assez éclectique : il fréquente tous les types de végétation pour peu qu'il y ait des arbres et arbustes pour se dissimuler et trouver sa nourriture favorite. Il fréquente les boisements clairs, les régions cultivées, les régions alpines, les landes côtières et les marais.

Il habite de préférence les régions semi-boisées, les forêts feuillues ou mixtes riches en lisières, les bois riverains ou proches de marais avec roselières et buissons. Il ne va guère dans les forêts denses et les massifs purs de conifères. Pour le voir, il faut examiner la cime des arbres, tout particulièrement dès son arrivée, avant la poussée des feuillages ou quand ils sont encore peu denses.

GîteGîte
AltitudesAltitudes
Étage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)

RépartitionRépartition

Répartition globale
Coucou gris. Répartition. Cliquer pour agrandir l'image.
Légende de la carte de répartition
Toute l'Europe (régions alpines, nordiques, maritimes).
Présent en auvergneAuvergne

MigrationMigration

Migrateur au long cours, ce nicheur parasite est présent dans toute l'Europe et hiverne dans la moitié sud de l'Afrique. Les adultes partent pour l'Afrique dès la ponte accomplie. Il nous quitte de fin juillet à début septembre et revient fin mars-début mai. Les jeunes ne partent que plus tard, en août-septembre, sans être guidés par leurs parents, qu'ils ne connaîtront jamais.

D'ailleurs, le Coucou émigre de nuit et isolément. Il existe donc, de façon certaine dans ce cas précis, un sens inné de la navigation, qui permet aux jeunes de trouver la direction de leurs quartiers d'hiver. Le long voyage solitaire les mène, à travers le Sahara, jusqu'aux forêts équatoriales, qui sont, depuis toujours, le refuge hivernal de l'espèce.

StatutStatut

Rareté
Menaces
Menacé.
Chasse interditeProtection
Espèce protégée en France.

Son alimentation notamment en chenilles velues dédaignées par d'autres insectivores mérite qu'on protège le Coucou. L'ignorance des causes de son déclin actuel ne permet pas d'en trouver le remède.

VidéoVidéos

Autres sujetsAutres sujets

Sujets proches
Sujets plus larges
Racine
Les oiseaux (identification des oeufs)
Les ansériformes (Anseriformes)
Les apodiformes (Apodiformes)
Les charadriiformes (Charadriiformes)
Les ciconiiformes (Ciconiiformes)
Les columbiformes (columbiformes)
Les coraciiformes (Coraciiformes)
Les galliformes (Galliformes)
Le grand cormoran (Phalacrocorax carbo)
Les cuculiformes (Cuculiformes)
Les gruiformes (Gruiformes)
Le guêpier d'Europe (Merops apiaster)
Les passériformes (Passeriformes)
Les piciformes (Piciformes)
Les podicipédiformes (Podicipediformes)
Les rapaces diurnes
Les rapaces nocturnes
Taxon supérieur ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.