La ville d’Agros (Agrós) sur l’île de Corfou

Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]

[Sujet précédant] [Grèce] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Via Gallica]

Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
Le village d’Agros est le chef-lieu du canton de Saint-Georges est situé dans le nord-ouest de l’île de Corfou, au sud du canton de Sidari et au nord du canton de Lakonès. Le canton doit son nom au village de Saint-Georges de Pagi, situé au fond d’une des plus belles baies de Corfou (Κόλπος του Αγίου Γεωργίου). Le canton est principalement agricole avec seulement deux petites stations balnéaires épargnées par le tourisme de masse, Saint-Georges et Arillas.

SituationSituation

La ville d’Agros sur l’île de Corfou. Situation de la commune. Cliquer pour agrandir l'image.

VisitesVisites

Village grecLe village d’Agros (Αγρός / Agrós)
Le village d’Agros est le chef lieu du canton de Saint-Georges, malgré sa modeste population d’environ 400 habitants ; Agros mérite une petite halte, sur la route de Sidari à Paléokastritsa, pour sa petite église Saint-Basile (Άγιος Βασίλειος / Ágios Vasíleios) perchée au sommet d’une colline et entourée d’un magnifique jardin. Depuis l’église on a une vue magnifique sur le mont Pantokrator, à l’est, et sur la baie de Saint-Georges, à l’ouest.

Aller au village d’Agros avec Google Maps (39.719694, 19.724814).

Village grecLe village de Saint-Georges de Pagi (Άγιος Γεώργιος Πάγων / Ágios Geórgios Págon)
La station balnéaire de Saint-Georges-lès-Pagi se trouve dans la partie nord-ouest de l’île de Corfou, à 31 km (45 min) à l’ouest de la capitale, Corfou, à 10 km (15 min) au sud de Sidari et à 20 km (30 min) au nord de Palaiokastritsa. Depuis Corfou le trajet passe par Skripéro (Σκριπερό), le col de Troumpéta (Τρουμπέττας), Arkadadès (Αρκαδάδες), Vatoniès (Βατωνιές) et Pagi (Πάγοι). Les autocars interurbains (« Green Buses ») de la ligne A7 desservent Saint-Georges depuis Corfou par cet itinéraire. En été la ligne S1 dessert Saint-Georges depuis Sidari, via Agios Stéfanos et Arillas. Également en été, la ligne S10 dessert Saint-Georges depuis l’Aqualand, via Palaiokastritsa.

En voiture automobile on peut venir de Corfou par la route de Corfou à Palaiokastritsa, en tournant à droite, avant Palaiokastritsa, vers Lakonès, Vistonas, Prinylas, Pagi jusqu’à Saint-Georges ; entre Pagi et Saint-Georges la route offre une vue magnifique sur la baie de Saint-Georges.

Le toponyme Saint-Georges (Άγιος Γεώργιος) est très répandu en Grèce ; à Corfou, le nom de Saint-Georges de Pagi (Άγιος Γεώργιος Πάγων) permet de distinguer le « Saint-Georges du nord » du « Saint-Georges du sud », Saint-Georges d’Argyradès (Άγιος Γεώργιος Αργυράδων).

Le village de Saint-Georges de Pagi compte moins de 150 habitants permanents. La station balnéaire a été créée dans les années 1975, à partir de rien, sinon l’église Saint-Georges qui existait déjà au XVIIIe siècle. La station balnéaire se trouve au fond d’une vaste baie en forme de croissant, la baie de Saint-Georges, qui s’étend depuis le cap d’Arillas (Άκρα Αρίλλας), au nord, jusqu’au cap Falakro (Ákra Φαλακρό / Ákra Falakró), le « cap chauve », ou cap des Archanges (Ákra Ταξιάρχης / Ákra Taxiárchis), au sud, situé près du château d’Angélokastro.

La ville d’Agros sur l’île de Corfou. La baie de Saint-Georges de Pagi (auteur Dr. K.). Cliquer pour agrandir l'image.La station de Saint-Georges profite d’une longue plage de sable, de 2,5 km de longueur ; la plage se prolonge, sur 1,5 km, en direction du cap Falakron, mais elle devient caillouteuse. La plus belle vue sur la baie peut être appréciée en suivant le chemin côtier entre Saint-Georges et Makrádes (10 km). Cette superbe plage était bordée d’oliveraies et de cyprès, mais le littoral est de plus en plus urbanisé. Cependant l’hébergement touristique est surtout constitué de petits complexes hôteliers et de maisons d’hôtes. La station ne propose pas une animation nocturne frénétique et convient aux familles avec enfants, avec des eaux de bonne qualité et des activités aquatiques. Les mascottes du village sont des tortues cistudes d’Europe (Emys orbicularis) que l’on peut observer depuis le pont qui traverse un petit cours d’eau qui se jette dans la baie.

PlageLa double plage de Porto Timoni (Πόρτο Τιμόνι / Pórto Timóni)
La ville d’Agros sur l’île de Corfou. La plage de Porto Timoni (auteur Rosa-Maria Rinkl). Cliquer pour agrandir l'image.La plage de Porto Timoni (« Port Timon » ou « Port Gouvernail ») est en réalité une double plage, deux plages sauvages adossées, séparées par un étroit isthme de terre qui relie le corps du promontoire d’Arillas à la tête de ce promontoire. La vraie plage de Porto Timoni est celle de l’est, la plus petite, tandis que la plage de l’ouest, longue de 70 m, est nommée plage de Limni (Λίμνη), la « plage du lac ».

La plage de Porto Timoni se trouve au milieu de la côte nord-ouest de Corfou, à environ 800 m du hameau d’Afionas. Pour atteindre la plage depuis Afionas, il faut emprunter un sentier escarpé qui part de la taverne Anémos et qui longe le bord oriental du promontoire d’Arillas ; ce sentier n’est pas très difficile, mais il est très caillouteux et bordé d’une végétation de maquis avec des buissons épineux ; il est préférable de porter des pantalons longs et de bonnes chaussures ; la descente vers la plage se fait en 30 à 40 min de marche, la remontée un peu plus ; la dénivelée est d’environ 140 m. À chaque tournant, le parcours offre des vues magnifiques sur la baie de Saint-Georges et sur le cap d’Arillas ; chemin faisant on peut voir les ruines de fortifications élevées au Moyen Âge pour assurer une protection contre les incursions de pirates. Il est aussi possible de venir à la plage de Porto Timoni en bateau-taxi depuis Saint-Georges de Pagi, station balnéaire qui est desservie par les transports publics.

Aller à la plage de Porto Timoni avec Google Maps (39.715429, 19.657984).

Les deux plages sont des petites plages de sable et de cailloux mélangés, bien protégées du vent par les collines verdoyantes du promontoire ; les eaux des deux plages semblent de couleurs différentes, sans doute en raison de l’incidence des rayons solaires : les eaux de la plage de Limni paraissent plus claires, de couleur aigue-marine, celles de Porto Timoni plus sombres, de couleur indigo. Les eaux ont aussi des températures différentes, ressenties par les plongeurs en apnée ; les fonds marins sont riches en poissons et tapissés de posidonies.

Ces plages ne possèdent aucun équipement, pas de taverne, ni même de buvette : il faut donc transporter son propre équipement, parasol, nourriture et boisson. Si l’on peut rester jusqu’au crépuscule du soir, cela en vaut la peine car le coucher de soleil y est sublime.

Si l’on continue le sentier, qui descend vers les plages et qui remonte jusqu’à la tête du promontoire d’Arillas, on atteint une petite grotte où on découvre la petite chapelle troglodytique d’Agios Stylianos (Άγιος Στυλιανός / Ágios Stylianós), saint Stylien de Paphlagonie, le protecteur orthodoxe des nouveaux-nés.

Village grecLe village d’Afionas (Αφιώνας / Afiónas)
La ville d’Agros sur l’île de Corfou. Les îlots au large d'Afionas (auteur Petra H). Cliquer pour agrandir l'image dans Panoramio (nouvel onglet).Le village d’Afionas se trouve au début de la presqu’île d’Arillas, à l’extrémité nord de la baie de Saint-Georges de Pagi ; le village, d’environ 300 habitants, est distant de 35 km de la capitale Corfou. Depuis le village on a une belle vue sur un chapelet d’îlots situés dans la baie d’Arillas entre le cap Kéfali (Άκρα Κεφάλι) à Agios Stéfanos d’Avliotès et le cap d’Arillas (Άκρα Αρίλλας) : Nisís Kraviá ou Νησίδα Karávi, Nisís Sikiá et Nisís Gíneka.
Village grecLe village d’Arillas (Αρίλλας / Aríllas)
Arillas est une station balnéaire du nord-ouest de Corfou, située à 32 km de la ville de Corfou. Le toponyme « aríllas » provient du nom du chêne vert, ou yeuse, (Quercus ilex) en grec : « αριά / ariá », arbuste qui est commun dans la région.

Aller à la station balnéaire d’Arillas avec Google Maps (39.743211, 19.649910).

La station – d’une centaine de résidents permanents – s’est développée derrière une longue plage de sable et de cailloux, de 2 km de longueur et de grande largeur, avec certaines zones équipées ; la partie nord de la plage, sous la falaise, est fréquentée par les nudistes. De nombreux sports nautiques sont proposés près de la plage principale, située devant le village : ski nautique, parachute ascensionnel et cetera ; la plongée, notamment près des îlots, est très intéressante. Depuis la petite jetée, il est aussi possible de se rendre, en bateau-taxi, autour des îlots de Kravia, Sikia et Gineka, situés à moins de 2 km ; le plus grand îlot est habité, mais seulement par des sangliers sauvages. Plus au large, au nord-ouest, on distingue les îles Diapontiques de Diaplo (Δίαπλο) et de Diakopo (Διάκοπο).

La station présente la particularité d’être orientée vers les pratiques méditatives, inspirées du « New Age », avec plusieurs « centres spirituels ».

Dans un genre plus traditionnel a lieu, début septembre, une fête du vin : les « Journées du Vin » (Μέρες Κρασιού / Méres Krassioú) avec des danses traditionnelles, une grande souvlákia (σουβλάκια), barbecue de brochettes, et du vin local, mais aussi la célèbre bière fraîche de Corfou, produite dans les alentours du village.

BrasserieLa micro-brasserie de Corfu (Κερκυραϊκή Μικροζυθοποιϊα / Kerkyraïkí Mikrozythopoiïa)
La bière locale que l’on découvre dans les cafés, en bouteilles ou tirée à la pression, et dans les magasins de l’île de Corfou est produite dans un hameau proche d’Arillas. La micro-brasserie, qui produit les différentes variétés de la bière commercialisée sous la marque de « Corfu Beer », a été fondée en 2006 par les frères Kaloudis, natifs d’Arillas. Ces bières connaissent un grand succès et la brasserie ne peut pas satisfaire toute la demande, particulièrement en été, pendant la saison touristique. Spyros Kaloudis préfère se consacrer à la fraîcheur et à la qualité de la bière plutôt qu’à une production industrielle. Les bières « Corfu Beer » (Κερκυραϊκή Μπύρα) ne contiennent pas d’additifs chimiques tels que des stabilisants ou des colorants, et ne sont ni pasteurisées ni filtrées : elles sont naturellement troubles et ne peuvent pas être conservées longtemps, pas plus de deux mois et, pour certaines, deux semaines. La brasserie de Corfou produit une dizaine de types de bières différentes : bières blondes lager et pilsner, bière brune amère, bière blanche et la célèbre bière au gingembre « Ginger Beer », une réminiscence de la bière au gingembre produite à Corfou par les Britanniques à partir de 1842.

La ville d’Agros sur l’île de Corfou. La bière de Corfou. Cliquer pour agrandir l'image.Des visites en groupes organisés ont lieu le samedi.

Adresse : Arillas Magouladon

Horaires : de 9 h 30 à 14 h 30, du lundi au samedi.

Téléphone : 00 30 26630 52072

Site sur la Toile : corfu-beer.com

Aller à la Brasserie de Corfou avec Google Maps (39.749450, 19.656767).

Informations pratiquesInformations pratiques

MétéorologieMétéo et prévisions

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Via Gallica > Grèce > Mer Ionienne > Île de Corfou > Agrós
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Carte interactive de l’île de Corfou en mer Ionienne
La ville de Corfou (Kérkyra) dans l’île de Corfou
La ville de Gastouri (Gastoúri) sur l’île de Corfou
La ville de Lefkimi (Lefkímmi) sur l’île de Corfou
La ville d’Argyradès (Argyrádes) sur l’île de Corfou
La ville de Moraïtika (Moraïtika) sur l’île de Corfou
La ville de Kokkini (Kokkíni) sur l’île de Corfou
La ville de Lakonès (Lákones) sur l’île de Corfou
La ville d’Agros (Agrós) sur l’île de Corfou
La ville de Sidari (Sidári) sur l’île de Corfou
La ville de Nymfès (Nýmfes) sur l’île de Corfou
La ville de Kassiopi (Kassiópi) sur l’île de Corfou
La ville d’Ypsos (Ýpsos), ou Ipsos, sur l’île de Corfou
Sujets plus larges
Grèce
L'île de Corfou en mer Ionienne
[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Page d’accueil] [Grèce] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site
Chercher sur la Toile 
Recommander cette page 
Recommander ce site 
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.