La carotte sauvage (Daucus carota)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Histoire] [Statut]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Carotte sauvage. Planche d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Carotte sauvage. Côtes de Clermont. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : rosidés (Rosidae)Ordre : umbellales (Umbellales)
Famille : apiacées (Apiaceae), ombellifères (Umbelliferae)Sous-famille :
Genre :Sous-genre :
Espèce : Daucus carotaVariété :
Nom commun : carotte sauvageNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaiscarotte sauvageFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainDaucus carota

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Catégorie de planteCatégorie de plantePlante herbacée
Plante herbacée annuelle ou bisannuelle.
PortPort de la plante
HauteurHauteur de la plante
De 50 à 80 (100) cm.
Espèces semblablesEspèces semblables

RacineRacines

Description de la racine
Racine pivotante ligneuse, blanche ou violacée, ressemblant à une petite carotte. Une dizaine de centimètres.

ÉcorceTige / Écorce

Description de la tige
Carotte sauvage. Tiges, Côtes de Clermont. Cliquer pour agrandir l'image.Tige dressée, ramifiée, creuse, velue et souvent striée dans la longueur.
Couleur de l'écorceCouleur de la tige

FeuilleFeuilles

Description des feuilles
Feuilles 2 à 3 fois pennées, rarement 4.

Segments linéaires ou lancéolés. Feuilles velues et souples.

Feuilles supérieures souvent semblables à des bractées.

Dimension des feuillesDimension des feuilles
Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
Odeur de carotte au froissement.
VégétationVégétation
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Végétation

FleurFleurs

Description des fleurs
Fleurs en ombelles composées en forme de nid d’oiseau, plus tard aplatie.

Ombelles à très nombreux rayons (20 à 30). Les rayons se courbent vers l’intérieur à la maturité des fruits.

Involucre formé de nombreuses bractées divisées en plusieurs segments allongés et aigus.

Mâle
Femelle
Dimension des fleursDimension des fleurs
2 mm.
Couleurs des fleursCouleurs des fleursFleurs blanchesFleurs pourpres
Fleurs blanches avec souvent au centre de l’ombelle une petite fleur rouge foncé, stérile.
Fleur odoranteParfum des fleurs
PollenPollen
FloraisonFloraison
Mai à juillet.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

FruitFruits

Description des fruits
Carotte sauvage. Fruit mur, Côtes de Clermont. Cliquer pour agrandir l'image.Fruits ovoïdes, hérissés de poils.

Ils s’agglomèrent entre eux retenus par les filets de l’ombelle qui se referme à maturité.

Dimension des fruitsDimension des fruits
3 mm.
Couleurs du fruitCouleurs des fruits
Fruits à odeur de térébenthine puis de poire.
GrainesGraines
FructificationFructification
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification

Cycle de vieCycle de vie

PérennitéPérennitéPlante annuellePlante pérenne
Annuelle ou bisannuelle.
PlantationPlantation
MultiplicationMultiplicationPollinisation
EntretienEntretienTaille
CroissanceCroissance
RécolteRécolte
La racine se récolte à la fin de la première année, les graines à la fin de l’été.
Ennemis de la planteEnnemis
LongévitéLongévité

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxPelouses de montagnePrairiesHaiesCoteauxRivièresRuisseauxBords de cheminTerrains vagues
Pelouses mi-sèches, prés, lieux herbeux, chemins, haies, décombres, coteaux arides et bords des rivières.
SolsSolsSols drainés
Aime les sols secs, légers, sablonneux ou caillouteux.
ExpositionsPlante de lumière
ClimatsClimatsClimat ensoleilléClimat ombréClimat pluvieuxClimat froid
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)
Jusqu’à 1 000 m.
Espèce associéeEspèce associée

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations culinairesUtilisations culinairesUtilisation en soupe
Les jeunes racines sont comestibles et ont une saveur aromatique, douce et piquante, proche de celle du persil et du céleri.

Les racines et les feuilles parfument les soupes et les bouillons.

Carotte sauvage. Fruits, Côtes de Clermont. Cliquer pour agrandir l'image.Les fruits forment un excellent condiment à la saveur très agréable, comme fumée. Les graines écrasées au pilon avec du sucre aromatisent les desserts, les flans …

Constituants chimiquesConstituants chimiques

Sa racine contient jusqu’à 17 mg/100 g de pro-vitamine A, des vitamines du groupe B : B1, B2 et B6, des vitamines C et PP.

Histoire et traditionsHistoire, littérature, traditions, légendes, religions, magie, mythes, symboles …

HistoireHistoire
La carotte sauvage est à l’origine de la carotte cultivée, déjà connue dans l’Antiquité.

StatutStatut

Rareté
Très fréquente.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
L'angélique sauvage (Angelica sylvestris)
La grande astrance (Astrantia major)
La berce spondyle (Heracleum spondylium)
La carotte sauvage (Daucus carota)
Le cerfeuil sauvage (Anthriscus sylvestris)
Le chardon Roland (Eryngium campestre)
L'égopode podagraire (Aegopodium podagraria)
Le fenouil sauvage (Foeniculum vulgare)
La grande ciguë (Conium maculatum)
Le laser de France (Laserpitium gallicum)
Le panais cultivé (Pastinaca sativa)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les acéracées (Aceraceae)
Les apiacées (Apiaceae)
Les aquifoliacées (Aquifoliaceae)
Les araliacées (Araliaceae)
Les balsaminacées (Balsaminaceae)
Les buxacées (Buxaceae)
Les celastracées (Celastraceae)
Les cornacées (Cornaceae)
Les crassulacées (Crassulaceae)
Les euphorbiacées (Euphorbiaceae)
Les géraniacées (Geraniaceae)
Les grossulariacées (Grossulariaceae)
Les hippocastanacées (Hippocastanaceae)
Les juglandacées (Juglandaceae)
Les loranthacées (Loranthaceae)
Les onagracées (Onagraceae)
Les oxalidacées (Oxalidaceae)
Les papilionacées (Papilionaceae)
Les rhamnacées (Rhamnaceae)
Les rosacées (Rosaceae)
Les saxifragales (Saxifragales)
Les thyméléacées (Thymelaeaceae)
Les vitacées (Vitaceae)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.