AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le fort Saint-Nicolas à Rhodes

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Page d'accueil] [Grèce] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités
Le fort Saint-Nicolas vu depuis Mandraki. Cliquer pour agrandir l'image.Le fort Saint-Nicolas vu depuis les remparts de Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.La Tour Saint-Nicolas (Agios Nikólaos) fut bâtie par les Chevaliers de Saint-Jean au XVe siècle (de 1464 à 1467) sous le magistère de Raimondo Zacosta (Grand Maître de 1461 à 67).

La tour fut transformée en un petit fort par le Grand Maître Pierre d'Aubusson qui construisit un bastion autour d'elle après le premier siège de Rhodes.

ÉtymologieÉtymologie et toponymie
Saint Nicolas est le saint patron des voyageurs et, avec saint Elme, celui des marins, d'où le nom de ce fort qui protège le port de Rhodes.

SituationSituation

Le fort Saint-Nicolas vu depuis la tour de Naillac. Cliquer pour agrandir l'image.Le Fort Saint-Nicolas se trouve à l'extrémité de la digue du port de Mandraki.

VisitesVisites

Canons du fort Saint-Nicolas à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Ce bastion joua un rôle important au moment du siège du côté de la mer en 1480, lorsque finalement le Sultan Mehmet II fut repoussé. Il constitue un des meilleurs échantillons de défense côtière de la technique de guerre italienne du XVe siècle.
Le fort Saint-Nicolas à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Le fort Saint-Nicolas à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.
La tour Saint-Nicolas à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Le fort Saint-Nicolas à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.
La tour ronde Saint-Nicolas, nommée ainsi en hommage à Saint-Nicolas-de-Bari, patron des navigateurs, est devenue le phare.
Le fort Saint-Nicolas à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Le fort Saint-Nicolas à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Le fort Saint-Nicolas à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.
Le fort Saint-Nicolas à Rhodes. Cliquer pour agrandir l'image.Le fort Saint-Nicolas à Rhodes, de nuit. Cliquer pour agrandir l'image.Le fort Saint-Nicolas à Rhodes, de nuit. Cliquer pour agrandir l'image.
Le Fort Saint-Nicolas à Rhodes photographié par Lucien Roy vers 1911. Cliquer pour agrandir l'image.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Carte interactive des fortifications de Rhodes
La porte Sainte-Catherine à Rhodes
La tour de Naillac à Rhodes
La porte d'Amboise à Rhodes
Le fort Saint-Nicolas à Rhodes
Sujets plus larges
Page d'accueil
Carte interactive de la ville médiévale de Rhodes
Image satellitaire de la ville médiévale de Rhodes
Le Collachium à Rhodes
Les fortifications de Rhodes
Sujet précédant ] [ Sujet ascendant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.