La lépiote jaune (Lepiota lutea)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Lépiote jaune. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : agaricomycètes (Agaricomycetideae)
Ordre : agaricales (Agaricales)Sous-ordre :
Famille : agaricacées (Agaricaceae)Sous-famille :
Genre : lépiotes (Lepiota)Sous-genre :
Espèce : Lepiota lutea, Leucocoprinus birnbaumii [(Corda) Singer]Sous-espèce :
Nom commun : lépiote jauneNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterreyellow parasol, flower pot parasolArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaislépiote jauneFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainLepiota lutea

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
De 3 à 10 cm de long.
Diamètre du piedDiamètre du pied
De 2 à 6 mm de diamètre.
Forme du piedForme du pied
Pied égal jusqu’à la base terminée par un bulbe étroit et allongé.
Couleur du piedCouleur du pied
Pied jaune.
Revêtement du piedRevêtement du pied
Pied lisse ou poudreux comme le chapeau.
Coupe du piedCoupe du pied
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortineChampignon à pied à anneau
Voile partiel membraneux, laissant un petit anneau mobile, parfois fugace, formant un collet autour de la partie supérieure du pied.
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
De 2 à 6 cm de diamètre.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeauChapeau campanuléChapeau coniqueChapeau mammelonné
Chapeau ovale, puis conique évasé ou campanulé, finalement étalé-mamelonné.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
Chapeau jaune vif à jaune citron ou jaune pâle, parfois brune ou beige sur le disque.
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Surface sèche, poudreuse-granuleuse et/ou finement écailleuse, habituellement plus écailleuse et moins poudreuse avec l’âge.
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
Marge longuement striée, surtout à maturité alors que les stries atteignent presque le centre.
DessousFace inférieureHyménophore à lamelles
Lames.
Taille des lames ou pores
Lames étroites.
Forme des lames ou poresHyménophore libre
Lames libres.
Couleur des lames ou pores
Lames jaunes ou jaune pâle.
Espacement des lames ou pores
Les lames sont très serrées.

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
De 8 à 11 par 5 à 7 µm.
Forme des spores
Spores ellipsoïdes, lisses, dextrinoïdes, à paroi épaisse et à pore germinatif distinct.
Couleur de la sporéeChampignon à sporée blanche
Sporée blanche.

ChairChair

Aspect de la chair
Chair très mince.
Consistance de la chair
Colorations
Chair jaune.
Couleur à la coupe
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
SaveurGoût

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
Tout au long de l’année.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructificationChampignon mycorhizien
Solitaire, en groupes ou en touffes.

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
Dans les serres ou les pots de plantes ornementales à l’intérieur.
SolsSols
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)

Utilisation médicinaleUtilisations

CulinairesToxiqueNon comestible
Non comestible, on dit la lépiote jaune toxique pour certaines personnes.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La coulemelle ou lépiote élévée (Macrolepiota procera)
La lépiote brune (Lepiota helveola)
La lépiote en bouclier (Lepiota clypeolaria)
La lépiote brun-incarnat (Lepiota brunneoincarnata)
La lépiote brun-lilas (Lepiota brunneolilacea)
La lépiote cortinaire (Lepiota cortinarius)
La lépiote à crête (Lepiota cristata)
La lépiote déguenillée (Macrolepiota rhacodes)
La lépiote jaune (Lepiota lutea)
La lépiote de Josserand (Lepiota josserandii)
La lépiote lisse (Lepiota laevigata)
La lépiote mamelonnée (Macrolepiota mastoidea)
La lépiote ocracée fauve (Lepiota ochraceofulva)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les agarics (Agaricus)
Les lépiotes (Lepiota)
Les leucoagarics (Leucoagaricus)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.