La coulemelle ou lépiote élévée (Macrolepiota procera)

Lépiote élevée[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page éditée

PhotosPhotos

Lépiote élevée. Cliquer pour agrandir l'image.Lépiote élevée. Cliquer pour agrandir l'image.Lépiote élevée. Cliquer pour agrandir l'image.Lépiote élevée. Cliquer pour agrandir l'image.Lépiote élevée. Cliquer pour agrandir l'image.Lépiote élevée. Cliquer pour agrandir l'image.
Lépiote élevée. Cliquer pour agrandir l'image.Lépiote élevée. Cliquer pour agrandir l'image.Lépiote élevée. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : agaricomycètes (Agaricomycetideae)
Ordre : agaricales (Agaricales)Sous-ordre :
Famille : agaricacées (Agaricaceae)Sous-famille :
Genre : lépiotes (Lepiota)Sous-genre :
Espèce : Macrolepiota procera [(Scop.) Singer], Lepiota proceraSous-espèce :
Nom commun : lépiote élevéeNom populaire : chevalier bagué, coulemelle, parasol, nez de chat, couleuvrée, baguette de tambour

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneParasol, Schirmpilz, Parsolpilz, Riesen-SchirmlingAngleterreparasol mushroom, tall lepiotaArménie
Pays basquegalanperna jangarria, galamperna, choupisBiélorussieBrezhonegBulgarie
Catalognepampinella, apagallums, camasec, cogumellChyprioteCorsubavisgiulu, paracqua, parasole, cappellettaCroatie
Danemarkstor parasolhatGaeidhligEspagnematacandelas, parasol, comella, galanperna, galipiernoEstonie
FøroysktFinlandeukonsieniFrançaislépiote élevée, coulemelleFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèceαδραχτίτης, μακρολεπιότα η υψηλή
HongrieIrlandeIslandeItaliemazza di tamburo, bubbola maggiore, ombrellone, parasole
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPologneczubajka kaniaPortugalRoumanie
Russieзонтик пестрыйSerbieSlovaquieSlovénie
Suèdestolt fjällskivlingTchéquiebedla vysokáUkraïneEmpire romainMacrolepiota procera

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Petit. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Du latin « procerus » = haut, élancé.
Étymologie françaiseÉtymologie française
Lépiote élevée.Coulemelle est un diminutif du latin columna = colonne, à cause de la hauteur et de la rigidité du pied de ces espèces.

Couleuvrée vient des chinures brunes qui ornent le pied et qui le font ressembler à une peau de serpent.

IdentificationIdentification

ConnaissancesGénéralités
Lépiote élevée. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Connue de tous et facile à reconnaître, la Lépiote élevée ou Coulemelle demeure l’une des espèces les plus spectaculaires. Jeune, elle ressemble à une baguette de tambour ; à maturité, c’est un véritable parasol.

On la trouve dès l’été dans les sous-bois clairs de feuillus, les friches, les haies, les clairières, sur sol siliceux.

L’espèce vient soit en solitaire, soit en troupes qui peuvent alors former des « ronds de sorcière » considérables.

C’est un bon comestible, recherché surtout à l’état de « baguette de tambour ».

RemarquesRemarques
C’est un des plus grands champignons, il peut atteindre 40 cm de hauteur et son chapeau 35 cm de diamètre.
Espèces semblablesEspèces semblables
La coulemelle peut être confondue avec la lépiote brun-incarnat dont la taille est inférieure tant par le chapeau que par le pied. Cette dernière est mortelle.

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
Lépiote élevée. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.22,5 ± 7,5 (40) cm de haut (pour un chapeau de 35 cm de diamètre!).
Diamètre du piedDiamètre du pied
1,4 ± 0,6 cm.
Forme du piedForme du pied
Grêle, cylindrique, allongé, rigide.

Pied et chapeau se séparent très facilement.

Couleur du piedCouleur du pied
Le pied est brun plus ou moins chiné de blanc sous l’ anneau.
Revêtement du piedRevêtement du pied
Lépiote élevée. Pied jeune. Les Roches. Cliquer pour agrandir l'image.Feutré de gris brun souvent marqué de zigzags.
Coupe du piedCoupe du pied
Fibreux et creux.
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Anneau double membraneux, coulissant, blanc au dessus et brun au dessous, laineux et frangé.
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied
Bulbeux à la base.

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
Lépiote élevée. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.20,0 ± 10,0 cm.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeau
Lépiote élevée. Cliquer pour agrandir l'image.Lépiote élevée. Chapeau jeune. Les Roches. Cliquer pour agrandir l'image.Lépiote élevée. Cliquer pour agrandir l'image.D’abord sphérique, refermé sur un pied très haut, puis ovoïde puis plus ou moins conique pour terminer en forme de parasol, en gardant un mamelon central brun foncé.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
Chamois pâle.
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Lépiote élevée. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Lépiote élevée. Cliquer pour agrandir l'image.Son revêtement, sec, est couvert de nombreuses écailles ocre, ou brun à noirâtre, pelucheuses. Le revêtement va se dilacérer en de larges écailles plus foncées, à l’exception du mamelon, uni et lisse.

Lépiote élevée. Cuticule jeune. Les Roches. Cliquer pour agrandir l'image.

Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
DessousFace inférieure
Lames.
Taille des lames ou pores
Assez larges.
Forme des lames ou pores
Ne sont pas rattachées au pied, se détachant aisément.
Couleur des lames ou pores
Lépiote élevée. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Blanches ou crèmes, puis blanc sale (lorsque le chapeau s’aplanit) puis grises devenant rouges sur les arêtes avec l’âge.

Lépiote élevée. Cliquer pour agrandir l'image.

Espacement des lames ou pores
Lames serrées.

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
Forme des spores
Couleur de la sporée
Rose pâle.

ChairChair

Aspect de la chair
Chair mince.
Consistance de la chair
Chair délicate, tendre dans le chapeau, fibreuse dans le pied.
Colorations
La chair est blanc rosé.
Couleur à la coupe
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
Odeur agréable de noisette.
SaveurGoût
Saveur de noix.

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
On trouve ce très bon champignon dès juillet mais surtout en septembre et octobre.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructification
Lépiote élevée. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Lépiote élevée. Cliquer pour agrandir l'image.Pousse en groupe.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxPrésBois de conifèresBois de feuillus
Lépiote élevée. Dessin jeunes. Cliquer pour agrandir l'image.Lépiote élevée. Cliquer pour agrandir l'image.Forêts clairiérées, clairières, chemins et endroits herbeux des forêts. On la trouve sur les dunes littorales.

En bordure de haies, de bois, ou de prés, parmi les fougères ou les genêts, dans les landes, les clairières et les prairies non entretenues.

SolsSols
Sur sols siliceux acides.
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)

RépartitionDistribution géographique

Présent en AuvergneAuvergne
Lépiote élevée. Espinasse. Cliquer pour agrandir l'image.Lépiote élevée. Diamètre du chapeau : 20 cm. Cliquer pour agrandir l'image.Lépiote élevée. Diamètre du chapeau : 20 cm. Cliquer pour agrandir l'image.Lépiote élevée. Espinasse. Cliquer pour agrandir l'image.

Utilisation médicinaleUtilisations

CulinairesComestible
  • Comestible, excellent.
  • Doit être consommé jeune, le pied est à rejeter. Il faut se méfier des exemplaires de petite taille qui peuvent être des lépiotes mortelles.
  • Utilisez seulement les chapeaux. Épluchez-les, lavez-les rapidement sous l’eau. Émincez-les et faites-les cuire 3 min à l’eau salée. Passez-les brièvement à la poêle avec beurre et persil.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La coulemelle ou lépiote élévée (Macrolepiota procera)
La lépiote brune (Lepiota helveola)
La lépiote en bouclier (Lepiota clypeolaria)
La lépiote brun-incarnat (Lepiota brunneoincarnata)
La lépiote brun-lilas (Lepiota brunneolilacea)
La lépiote cortinaire (Lepiota cortinarius)
La lépiote à crête (Lepiota cristata)
La lépiote déguenillée (Macrolepiota rhacodes)
La lépiote jaune (Lepiota lutea)
La lépiote de Josserand (Lepiota josserandii)
La lépiote lisse (Lepiota laevigata)
La lépiote mamelonnée (Macrolepiota mastoidea)
La lépiote ocracée fauve (Lepiota ochraceofulva)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les agarics (Agaricus)
Les lépiotes (Lepiota)
Les leucoagarics (Leucoagaricus)
Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.