La lépiote déguenillée (Macrolepiota rhacodes)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Lépiote déguenillée. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Lépiote déguenillée. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : agaricomycètes (Agaricomycetideae)
Ordre : agaricales (Agaricales)Sous-ordre :
Famille : agaricacées (Agaricaceae)Sous-famille :
Genre : lépiotes (Lepiota)Sous-genre :
Espèce : Macrolepiota rhacodesSous-espèce :
Nom commun : lépiote déguenilléeNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneSafranschirmpilzAngleterreshaggy parasolArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaislépiote déguenilléeFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèceλεπιότα η κουρελιασμένη
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
Russieзонтик лохматый, краснеющийSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainMacrolepiota rhacodes

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
rhacodes : déguenillé (du grec rhacodes), d’après l’aspect du chapeau.

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Espèces semblablesEspèces semblables
On a récemment découvert une grosse Lépiote qui ressemble à la variété hortensis de Lepiota rhacodes (Lépiote déguenillée), et qui est toxique.

L’espèce qui ne présente pas de risque a un chapeau couvert de mèches fines et retroussées et ce presque jusqu’au centre (Lepiota rhacodes), tandis que la Lépiote toxique (Lepiota venenata) a des squames foncées dilacérées en étoile et peu redressées.

La chair de la Lépiote déguenillée rougit intensément à la coupe, alors que Lepiota venenata ne rougit que faiblement.

Lepiota venenata présente un anneau simple, alors que Lepiota rhacodes possède un anneau double.

La Lépiote déguenillée type vient en forêt, sous conifères, alors que la Lépiote toxique pousse en terrain découvert, souvent sur compost ou détritus, et souvent en touffe. Eviter Lepiota rhacodes var. hortensis qui vient dans des stations similaires, dans l’herbe ou sous feuillus et qui a occasionné des indigestions.

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
12,5 ± 2,5 cm.
Diamètre du piedDiamètre du pied
1,5 ± 0,5 cm.
Forme du piedForme du pied
Renflé à la base par un gros bulbes.
Couleur du piedCouleur du pied
Blanc.
Revêtement du piedRevêtement du pied
Pied parfaitement lisse.
Coupe du piedCoupe du pied
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Anneaux membraneux, blanc grisâtre puis roussâtre.
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
10,0 ± 5,0 (20) cm.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeau
Chapeau d’abord hémisphérique, puis étalé à la fin de la croissance.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Recouvert d’une pellicule épaisse qui se déchire en larges écailles espacées lui donnant un aspect « déguenillé » d’où son nom. Reste une petite calotte centrale brune lisse.
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
DessousFace inférieure
Lames.
Taille des lames ou pores
Forme des lames ou pores
Libres.
Couleur des lames ou pores
Blanches, couvent tachées de roux.
Espacement des lames ou pores
Serrées.

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
Forme des spores
Couleur de la sporée
Blanche.

ChairChair

Aspect de la chair
Consistance de la chair
Chair molle.
Colorations
Blanche.
Couleur à la coupe
Rougissant rapidement à la cassure (devenant madère).
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
SaveurGoût

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
Été automne.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructification

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de feuillusChampignons sur souches
Parcs, forêts de feuillus, endroits riches en humus, sur débris de bois pourrissant.
SolsSols
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)Étage subalpin (de 1 700 à 2 200 m)

Utilisation médicinaleUtilisations

CulinairesComestible

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La coulemelle ou lépiote élévée (Macrolepiota procera)
La lépiote brune (Lepiota helveola)
La lépiote en bouclier (Lepiota clypeolaria)
La lépiote brun-incarnat (Lepiota brunneoincarnata)
La lépiote brun-lilas (Lepiota brunneolilacea)
La lépiote cortinaire (Lepiota cortinarius)
La lépiote à crête (Lepiota cristata)
La lépiote déguenillée (Macrolepiota rhacodes)
La lépiote jaune (Lepiota lutea)
La lépiote de Josserand (Lepiota josserandii)
La lépiote lisse (Lepiota laevigata)
La lépiote mamelonnée (Macrolepiota mastoidea)
La lépiote ocracée fauve (Lepiota ochraceofulva)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les agarics (Agaricus)
Les lépiotes (Lepiota)
Les leucoagarics (Leucoagaricus)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.