Le bolet rude des charmes (Leccinum carpini)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page éditée

PhotosPhotos

Bolet rude des charmes. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : basidiomycètes (Basidiomycotina)
Classe : homobasidiomycètes (Homobasidiomycetes)Sous-classe : agaricomycètes (Agaricomycetideae)
Ordre : bolétales (Boletales)Sous-ordre :
Famille : bolétacées (Boletaceae)Sous-famille : bolétoïdés (Boletoideae)
Genre : bolets (Leccinum)Sous-genre :
Espèce : Leccinum carpini [(Schulzer) D. A. Reid], Leccinum pseudoscabrum [(Kallenb.) Sutara], Boletus carpini [(Schulz.) Pearson]
Leccinum griseum [(Quél.) Singer]
Sous-espèce :
Nom commun : bolet rude des charmes (SMF)Nom populaire : Bolet du charme

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneHainbuchen-RauhfußAngleterrehornbeam boleteArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneboleto asperoEstonie
FøroysktFinlandepähkinätattiFrançaisbolet rude des charmesFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItaliedonnetta, porcinello scuro
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognekoźlarz grabowyPortugalRoumanie
Russieподберезовик серыйSerbieSlovaquieSlovénie
Suèdeavenbokstensopp, hasselsoppTchéquiekozák habrovýUkraïneEmpire romainLeccinum carpini

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Bolet rude des charmes. Cliquer pour agrandir l'image.Bolet rude des charmes.Bolet rude des charmes. Cliquer pour agrandir l'image.
Espèces semblablesEspèces semblables

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
De 6 à 12 (15).
Diamètre du piedDiamètre du pied
De 1 à 2,5 cm.
Forme du piedForme du pied
Bolet rude des charmes. Cliquer pour agrandir l'image.Pied élancé, souvent de forme fuselé, dur, subcylindrique, un peu élargi à la base, se rétrécissant sous le chapeau.
Couleur du piedCouleur du pied
Blanc sale, blanchâtre à ocracé pâle.
Revêtement du piedRevêtement du pied
Bolet rude des charmes. Aquarelle. Cliquer pour agrandir l'image.Bolet rude des charmes. Cliquer pour agrandir l'image.Ponctué de squamules gris foncé à noirâtre disposées longitudinalement sur un fond blanchâtre, souvent disposées en pointillé. Côtes en léger relief dans le sens de la hauteur, elles-mêmes soulignées par des petites fibres qui dessinent un pseudo-réseau dans la partie inférieure. Ces ornementations sont d’abord pâles puis brunes et enfin, surtout en bas, franchement noirâtres.
Coupe du piedCoupe du pied
Bolet rude des charmes. Cliquer pour agrandir l'image.Fibreux.

Bolet rude des charmes. Cliquer pour agrandir l'image.

Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied
Terminé d’une manière plutôt clavée.

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
De 50 à 150 mm.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeau
Bolet rude des charmes. Cliquer pour agrandir l'image.Bolet rude des charmes. Cliquer pour agrandir l'image.Chapeau charnu, d’abord convexe à pulviné, puis campanulé, un peu aplani avec l’âge.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
Bolet rude des charmes. Cliquer pour agrandir l'image.D’une couleur qui varie du jaune olivâtre au brun bistre foncé terne. Plus foncé chez les jeunes qui peuvent être presque fuligineux.
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Bolet rude des charmes. Cliquer pour agrandir l'image.Bolet rude des charmes. Cliquer pour agrandir l'image.Surface bosselée, souvent cabossée, martelée voire cérébriforme, comme si l’on avait enfoncé ses doigts dans la chair.

Bolet rude des charmes. Cliquer pour agrandir l'image.Cuticule sub-lisse puis glabre, fendillée par temps sec, gras à viscidule par temps humide, souvent cannelée et légèrement veloutée chez les jeunes sujets, craquelé avec l’ âge.

Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
Marge plus claire, jaunâtre, un peu débordante, sinueuse et molle, parfois légèrement retroussée.
DessousFace inférieure
Pores blanchâtres puis grisonnants vers la fin de la croissance.
Taille des lames ou pores
Constitué de tubes assez larges mais à pores fins.
Forme des lames ou pores
Pores fins.
Couleur des lames ou pores
Tubes blanc chez les jeunes puis crème jaunâtre mêlé d’olivâtre, brunissant, voire noircissant au toucher. Surface matelassée.

Pores concolores.

Espacement des lames ou pores
Tubes serrés.

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
(14) de 15 à 20 (22) par (4) 5 à 6,5 (7) µm.
Forme des spores
Elliptiques, fusiformes, allongées, guttulées, lisses.
Couleur de la sporée
Brune.

ChairChair

Aspect de la chair
Consistance de la chair
Ferme et juteuse chez les jeunes, plus molle avec l’âge.
Colorations
Blanche à jaune pâle rougissant.
Couleur à la coupe
Chair qui rosit lentement à la cassure ou à la coupe, puis devient grisonnante ou noirâtre, donnant à un certain moment une nuance violacée puis finalement bistre noir.
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
Odeur fongique assez agréable.
SaveurGoût
Saveur douce, un peu acidulée.

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
Été-automne (juin à octobre).
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructification
Son mode de vie est ectomycorrhizique.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de feuillus
Bolet rude des charmes. Cliquer pour agrandir l'image.Le bolet des charmes vit en forêt de feuillus et plus particulièrement sous les charmes et les noisetiers.
SolsSols
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)

Utilisation médicinaleUtilisations

CulinairesNon comestible
Le bolet rude des charmes est un comestible médiocre. Il faut éviter de manger le pied, fibreux. La chair molle de son chapeau noircit à la cuisson cela donne un aspect peu engageant à un plat de ces bolets.

Constituants chimiquesConstituants chimiques

Ce champignon présente une réaction verte, dans la chair au sulfate de fer.

StatutStatut

Rareté
Peu courant.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le bolet blanc de neige (Leccinum holopus)
Le bolet des épinettes (Leccinum piceinum)
Le bolet orangé (Leccinum aurantiacum)
Le bolet orangé des chênes (Leccinum quercinum)
Le bolet à pied jaune (Leccinum cropodium)
Le bolet ramoneur (Leccinum variicolor)
Le bolet renard (Leccinum vulpinum)
Le bolet roux (Leccinum versipelle)
Le bolet rude ou bolet des bouleaux (Leccinum scabrum)
Le bolet rude à chair rose (Leccinum roseofractum)
Le bolet rude des charmes (Leccinum carpini)
Le bolet rude des trembles (Leccinum duriusculum)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les bolets du genre Boletinus
Les bolets du genre Boletus
Les bolets du genre Chalciporus
Les bolets du genre Gyrodon
Les bolets du genre Gyroporus
Les bolets du genre Leccinum
Les bolets du genre Porphyrellus
Les bolets du genre Strobilomyces
Les bolets du genre Suillus
Les bolets du genre Tylopilus
Les bolets du genre Xerocomus
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.