AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La ville de Campos à Majorque

[Sujet précédent] [Sujet parent] [Sujet suivant] [Minorque] [Majorque] [Ibiza] [Formentera] [Cabrera] [Accueil] [Site Home] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
Campos est une ville agricole typique du sud de l'île de Majorque, dans le comté du Midi (Comarca del Migjorn) ; sa population est d'environ 8000 habitants. Campos est le chef-lieu d'une commune — aux terres rouges fertiles — qui vit principalement de l'agriculture irriguée (culture du câprier pour la production de câpres (tàperes), de l'amandier et de la luzerne, comme fourrage pour le bétail) et de l'élevage laitier ; la commune produit des fromages, tels que le requesón, un fromage frais.
Sur la côte, une modeste station balnéaire, Sa Ràpita, s'est développée à partir des villas de vacances des habitants de Campos ; elle compte près de 1000 habitants. La côte de Campos est célèbre pour la plage d'Es Trenc, une des plus grandes plages naturelles — et en grande partie naturiste — de Majorque.
ÉtymologieÉtymologie et toponymie
La ville de Campos à Majorque - Finca près d'es Trenc - Cliquer pour agrandir l'image
La ville de Campos à Majorque - Écusson de Campos (auteur SanchoPanzaXXI) - Cliquer pour agrandir l'imageLe toponyme Campos provient du mot latin « campus », champ, agglutiné à une terminaison mozarabe plurielle « -os » ; la région de Campos est en effet une vaste plaine couverte de champs et de marais.

Une étymologie populaire fantaisiste veut que « campos » soit la contraction de « camp », champ, et de « ós », ours, le « champ de l'ours ». C'est ce qui explique la présence d'un ours brun debout (« une ours rampant », en langage héraldique) sur l'écusson de la ville ; mais il n'y a jamais eu d'ours sur l'île de Majorque.

SituationSituation

La ville de Campos à Majorque - Situation à Majorque (auteur Joan M. Boràs) - Cliquer pour agrandir l'imageLa ville de Campos à Majorque - La baie de sa Ràpita et la côte de Campos vue d'avion (auteur Olaf Tausch) - Cliquer pour agrandir l'imageComme beaucoup de villes majorquines, Campos a été fondée à distance de la côte (10 km), pour ne pas être attaquée par surprise par les pirates barbaresques.

Campos se trouve à 41 km (¾ d'heure de route) de la capitale, Palma, à mi-chemin entre Llucmajor et Santanyí sur la route Ma-19. La station balnéaire de Colónia de Sant Jordi est distante de 14 km, au sud.

La commune de Campos est limitrophe des communes de Llucmajor à l'ouest, de Porreres au nord, de Felanitx au nord-est, de Santanyí au sud-est et de Ses Salines au sud.

VisitesVisites

La ville de Campos à Majorque - L'hôtel de ville (auteur Sigismund von Dobschütz) - Cliquer pour agrandir l'imageLa ville de Campos fut fondée par le roi Jaume II en 1300 ; pour assurer la défense de la ville, contre les incursions de pirates barbaresques, sept tours de défense, de plan rectangulaire, furent construites aux XVIe et XVIIe siècles : les tours de Sa Torre, Son Cosmet, Can Bragues, d'en Catlar, Can Dameto, Can Francina et Can Cos. La tour de Can Cos, édifiée en 1642 et située près de l'hôtel de ville, héberge aujourd'hui des services de la municipalité.

L'hôtel de ville occupe un hôtel particulier bâti au XVIIe siècle, en 1642, à partir d'un bâtiment Renaissance du XVe siècle.

La ville de Campos, un peu somnolente, s'anime les jours de marché, le jeudi et le samedi.

ÉgliseL'Église Saint-Julien (Església de Sant Julià / Iglesia de San Julian)
La ville de Campos à Majorque - L'église Saint-Julien (auteur Araceli Merino) - Cliquer pour agrandir l'imageL'église paroissiale Saint-Julien de Campos fut édifiée entre 1858 et 1873, sur l'emplacement de l'ancienne église paroissiale, bâtie de 1519 à 1560. De l'ancienne église ont été conservés le clocher du XVIe siècle et deux chapelles du XVIIIe siècle : la chapelle Sainte-Lucie (Capella de Santa Lucia) et la chapelle des saints Médecins (Capella dels Sants Metges), saints Côme et Damien. Le bâtiment est de style néo-classique.

À l'intérieur on peut admirer quelques œuvres majeures :

  • dans la chapelle Saint-Joseph (Capella de Sant Josep), un tableau du « Christ de la Passion » (El Santo Cristo de la Paciencia), attribué au peintre baroque sévillan du XVIIe siècle Bartolomé Esteban Murillo (1618-1682).
  • dans la chapelle du Corps et du Nom de Jésus (Capella del Corpus i Nom de Jesús), un retable de Rafael Blanquer, fils de l'architecte et sculpteur Jaume Blanquer.
  • un retable gothique du maître majorquin Gabriel Móger (1380-1438), « Nostra Senyora de la Llet ».

Le musée paroissial, situé dans la sacristie, possède une grande collection de ciboires. Pour visiter l'église et le musée, on peut demander les clés au presbytère (rectoría), Carrer Bisbe Tallades, 17.

ChapelleL'Oratoire Saint-Blaise (Oratori de Sant Blai / Oratorio de San Blas)
L'oratoire Saint-Blaise est l'une des plus anciennes chapelles de Majorque ; édifiée peu après la reconquête de 1229, elle est mentionnée en 1248 dans une bulle du pape Innocent IV. Le bâtiment est de style gothique primitif, avec une seule nef couverte d'une voûte.

À côté de la chapelle se trouve un petit jardin botanique de plantes indigènes ; ce jardin était l'ancien cimetière jusqu'en 1845.

Chaque 3 février, jour de la Saint-Blaise, une fête est organisée dans le hameau de Sant Blai, et une messe est dite dans la chapelle.

L'oratoire Saint-Blaise se trouve à 3 km au sud de Campos, sur la route Ma-6040 menant à Colónia de Sant Jordi.

ThermesLes Thermes de Sant Joan (Banys de Sant Joan / Baños de San Juan)
La ville de Campos à Majorque - Les thermes de Sant Joan de la Font Santa (auteur Andreu9) - Cliquer pour agrandir l'imageLa source thermale de Sant Joan de la Font Santa est la seule source thermale des Baléares. Son eau jaillit à 38 °C ; elle est salée et légèrement radioactive, et elle est censée avoir des propriétés curatives contre les maladies de la peau, les rhumatismes et l'arthrite.

La source était connue dès l'époque romaine. Les bains furent reconstruits au XIIIe siècle, après la reconquête. Au XVIe siècle, la source était réputée guérir la gale et il existait alors un « Quartier des Galeux » (Quarto des Ronyosos / Cuarto de los Sarnosos). La source est mentionnée dans un atlas des sources thermales d'Espagne publié à Amsterdam en 1638.

L'établissement thermal actuel fut construit par l'État au milieu du XIXe siècle (1844), le marquis de Palmer ayant fait don de ces terres. En 1910 il fut privatisé ; après de longues années d'abandon, l'établissement thermal fut transformé en un hôtel et spa de luxe, mais l'accès aux bains par le public reste possible pour un prix raisonnable (environ 16 €).

La source thermale de Sant Joan de la Font Santa est située à 3 km au nord de Colónia de Sant Jordi.

VillageLe Village de Sa Ràpita
Sa Ràpita est une station balnéaire tranquille et un peu vieillotte, avec de petites maisons qui s'étendent derrière un bon port de plaisance.

De Sa Ràpita à Ses Covetes s'étend une plage de sable fin.

SalineLes Salines de Salobrar (Salines des Salobrar / Salinas del Salobrar)
La ville de Campos à Majorque - La zone protégée d'es Salobrar (auteur JM92) - Cliquer pour agrandir l'imageLes salines des Salobrar de Campos, aussi nommées salines d'Es Trenc, sont les plus grands marais salants des îles Baléares ; ils occupent une superficie de 135 hectares, en s'avançant profondément à l'intérieur des terres. Les salines se trouvent en partie dans la zone protégée d'Es Trenc, à l'arrière de la célèbre plage d'Es Trenc.

La ville de Campos à Majorque - Monticule de sel aux salines d'es Trenc (auteur kufoleto) - Cliquer pour agrandir l'imageLes salines des Salobrar sont utilisées depuis l'antiquité, mais ce n'est qu'au XIXe siècle que leur production fut industrialisée. Depuis 1958, les salines sont exploitées par la compagnie des Salines du Levant (Salines de Llevant / Salinas de Levante) qui produit environ 10000 tonnes de sel par an ; la production est faite de manière traditionnelle : au printemps, l'eau de la Méditerranée est pompée depuis la plage d'Es Trenc, située à 900 m, et envoyée dans les marais salants par de longs canaux ; l'eau de mer passe ensuite par une succession de grands bassins carrés (les œillets) où elle s'évapore pendant les mois d'été sous l'action du soleil et du vent ; au début de l'automne, le sel est récolté et mis à sécher sous la forme de grands monticules, étincelants sous le soleil. Après nettoyage et conditionnement, le sel est prêt pour la vente.

Ce sel naturel de qualité — plus cher, mais meilleur et plus riche que le sel raffiné issu du sel gemme des mines de sel — est destiné en grande partie au marché intérieur de l'île de Majorque ; une petite partie est exportée.

La ville de Campos à Majorque - Les marais salants de Salobrar (auteur Josep Olivares i Llinas) - Cliquer pour agrandir l'image dans Flickr (nouvel onglet)Les salines des Salobrar se trouvent près de la route de Campos à Colónia de Sant Jordi ; 4 km avant Colónia, une petite route prend sur la droite en direction de la plage d'Es Trenc ; les salines se trouvent peu après la bifurcation. Un petit parking dispose de quelques places pour se garer (le stationnement est interdit sur la route d'Es Trenc).

La visite est plus intéressante à la fin août et au début septembre, à l'époque où le sel est récolté.

La ville de Campos à Majorque - Le circuit de visite des salines d'es Trenc - Cliquer pour agrandir l'imageHoraires des visites guidées (pour les groupes de 2 à 15 personnes) : du 1er avril au 30 octobre, à 10 h 30, 12 h, 16 h et 17 h 30. Durée de la visite : 1 h 30.

Tarif d'entrée : 10 €

Téléphone : 00 34 971 655 306

Site sur la Toile : salinasdelevante.com

On peut acheter du sel à la petite boutique de la saline (La Tienda) ; un kilo de sel naturel est vendu environ 2 €. On peut aussi se procurer de la fleur de sel (flor de sal), un sel plus précieux affleurant à la surface des bassins d'évaporation.

Parc naturelLa Zone Protégée de Salobrar de Campos
La ville de Campos à Majorque - Plan des salines de Salobrar - Cliquer pour agrandir l'imageAutour des marais salants des Salobrar, entre Sa Ràpita et Colónia de Sant Jordi, s'étend une réserve naturelle classée ANEI (Área natural d'especial interès) dont la flore et la faune sont protégées. Cette zone protégée de 1500 hectares, longue de plus de 7 km, englobe les dunes et la plage d'Es Trenc.

La ville de Campos à Majorque - Les dunes d'es Trenc (auteur Bogdan Giusca) - Cliquer pour agrandir l'imageOn y rencontre une végétation particulière, tolérante au sel : des plantes halophytes telles que les salicornes ou la criste marine, ou fenouil marin, (Crithmum maritimum), le tamaris ou les joncs. Y habitent, ou y passent lors des migrations, près de 170 espèces d'oiseaux, dont beaucoup se nourrissent des petits crustacés qui vivent dans les salines.

Parmi les oiseaux sédentaires on note l'œdicnème criard (Burhinus oedicnemus), le cochevis de Thékla (Galerida theklae), l'alouette calandrelle (Calandrella brachydactyla). Les visiteurs courants sont le flamant rose (Phoenicopterus roseus), différentes espèces de spatules (Platalea), le tadorne de Belon (Tadorna tadorna), le râle d'eau (Rallus aquaticus), différentes espèces de guifettes (Chlidonias) …

La zone des marais salants est clôturée, mais on peut tenter d'observer les oiseaux depuis la route de la plage d'Es Trenc, d'où est visible la partie sud des marais.

PlageLa Plage du Trenc (Platja d'es Trenc / Playa de Es Trenc)
La ville de Campos à Majorque - Bunker sur la plage d'es Trenc (auteur Bogdan Giusca) - Cliquer pour agrandir l'imageLa plage d'Es Trenc est une plage naturelle — et, en partie, naturiste — de sable fin, longue de 3 km et large de 22 m en moyenne, située dans la zone protégée et inconstructible des Salobrar. Le cadre naturel de la plage a pu être préservé grâce à la forte mobilisation des populations locales, effrayées par le bétonnage d'autres plages de la côte sud de Majorque comme à S'Arenal ou à Cales de Mallorca ; les projets de transformation de la zone, en un golf et une vaste station balnéaire, furent stoppés, alors que les premiers permis de construire avaient déjà été accordés. Vers le nord de la plage, près de Ses Covetes, des constructions inachevées, couvertes de graffitis, témoignent de la lutte contre les constructions illégales. Les seuls bâtiments « en dur » sur la plage sont des bunkers en béton construits, pendant la guerre civile espagnole, pour arrêter le débarquement de troupes « républicaines ».

La ville de Campos à Majorque - La plage d'es Trenc (auteur Bogdan Giusca) - Cliquer pour agrandir l'imageEs Trenc est l'une des plages naturelles les plus célèbres de Majorque, mais ce n'est pas une plage sauvage : la plage est le plus souvent bondée en été, les chaises longues et parasols payants serrés les uns contre les autres ; des bars-discothèques diffusent une musique assourdissante ; des détritus s'accumulent sur les dunes aux abords de la plage ; la petite route d'accès est très étroite et très fréquentée ; le stationnement est interdit sur cette route, et le parking autorisé est très cher (10 €) et saturé. La plage tant vantée d'Es Trenc peut vite se transformer en cauchemar. La plage de Sa Ràpita, un peu plus à l'ouest, après le hameau de Ses Covetes, est plus tranquille.

La ville de Campos à Majorque - La plage d'es Trenc vue depuis Colónia de Sant Jordi - Cliquer pour agrandir l'imageLe toponyme « Es Trenc » signifie « cassure » : en effet, au XVIIIe siècle, le cordon dunaire, qui sépare la mer de la zone humide des Salobrar, fut rompu par le raz-de-marée consécutif au tremblement de terre de Lisbonne, en 1755.

Par la route, la plage d'Es Trenc est distante de 11 km de Campos et de 6,5 km de Colónia de Sant Jordi, mais la circulation et le parking sont difficiles ; de plus, le parking est assez cher (6 €). Depuis le nord-ouest de la station balnéaire de Colónia de Sant Jordi, on peut atteindre Es Trenc à pied en 30 minutes.

PlageLa Plage d'Estanys (Platja dels Estanys / Playa de Els Estanys)MétéorologieMétéo et prévisions
La ville de Campos à Majorque - La plage d'els Estanys vue depuis Colónia de Sant Jordi - Cliquer pour agrandir l'imageLa plage d'Els Estanys est la première plage de Campos, située au nord-ouest de la commune de Ses Salines ; la plage jouxte la station de Colónia de Sant Jordi. Elle se trouve à l'avant des salines de S'Avall, d'où son nom de « plage des Étangs » ; la plage est séparée des marais salants par un cordon de dunes où poussent le lis maritime et le panicaut.

InformationsInformations pratiques

AutocarLignes de Bus Desservant Campos
Ligne L501 : de Cala d'Or à Palma

Calonge, Cala Ferrera, Cala d'Or, Cala Egos, Portopetro, S'Alqueria Blanca, Santanyí, Campos, Llucmajor, Polígon Son Noguera, S'Arenal Aqualand, S'Arenal, Palma

Informations sur la ligne 501 : www.tib.org

Ligne L502 : de Santanyí à Palma

Santanyí, Es Llombards, Ses Salines, Colònia de Sant Jordi, Campos, Llucmajor, Polígon Son Noguera, S'Arenal Aqualand, S'Arenal, Palma

Informations sur la ligne 502 : www.tib.org

Ligne L503 : de Cala Figuera à Palma

Cala Figuera, Cala Santanyí, Santanyí, Es Llombards, Ses Salines, Colònia de Sant Jordi, Banys Sant Joan, Campos, Llucmajor, Polígon Son Noguera, S'Arenal Aqualand, S'Arenal, Palma

Informations sur la ligne 503 : www.tib.org

HôtelL'Hôtel Font Santa
La ville de Campos à Majorque - Hôtel Font Santa à Sant Joan - Cliquer pour agrandir l'imageLa ville de Campos à Majorque - Hôtel Font Santa à Sant Joan - Cliquer pour agrandir l'imageCet hôtel de luxe est installé dans les thermes de Sant Joan de la Font Santa, l'unique source thermale de Majorque.

Adresse : Carretera Campos-Colónia de Sant Jordi, km 8

Téléphone : 00 34 971 655 016

Site sur la Toile : www.balneariofontsanta.com

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Baléares > Majorque > Comté du Migjorn > Campos
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La ville de Felanitx à Majorque
La ville de Santanyí à Majorque
La ville de Ses Salines à Majorque
L'île de Cabrera à Majorque
La ville de Campos à Majorque
La ville de Llucmajor à Majorque
Sujets plus larges
Accueil
Carte interactive de l'île de Majorque
L'île de Majorque - Brochure de l'OET
L'île de Majorque - Brochure des randonnées
L'île de Majorque - Brochure des routes de l'artisanat
L'île de Majorque - Brochure gastronomie
L'île de Majorque - Carte des transports en commun
L'île de Majorque aux Baléares - L'histoire
Le comté de Palma de Majorque à Majorque
Le comté de Serra de Tramuntana à Majorque
Le comté du Raiguer à Majorque
Le comté de la Plaine de Majorque (Pla de Mallorca / Llanura de Mallorca)
Le comté du Levant (Llevant / Levante) à Majorque
Le comté du Midi (Migjorn) à Majorque
Sujet précédent ] [ Sujet parent ] [ Sujet suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.