AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Les muridés (Muridae)

Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ] [Animaux] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page non éditée

PhotosPhotos

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités
Appartenant à la famille des muridés (du latin mus, mûris), on recense 180 espèces différentes dont les plus connues sont :

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : chordés (Chordata)Embranchement : vertébrés (Vertebrata)Sous-embranchement : vertébrés à mâchoires (Gnathostomata)
Classe : mammifères (Mammalia)Sous-classe : euthériens (Eutheria)Ordre : rongeurs (Rodentia)
Super-famille : muroïdés (Muroidea [Illiger, 1815])Famille : muridés (Muridae [Illiger, 1815])

Sous-classificationSous-classification

Sous-taxonsSous-taxons
Les arvicolinés (Arvicolinae)
Le mulot à collier (Apodemus flavicollis)
Le mulot sylvestre (Apodemus sylvaticus)
Le rat des moissons (Micromys minutus)
Les rats (Rattus)
La souris grise (Mus musculus)

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneLangschwanzmäuseAngleterremice & ratsArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
Danemarkægte musGaeidhligEspagneEstoniehiirlaste
FøroysktFinlandeFrançaismuridésFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItaliemuridi
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
Russiemuizen en rattenSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneмышиныеEmpire romainMuridae

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Étymologie françaiseÉtymologie française

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
MorphologieMorphologie
MâleFemelleCette famille se caractérise surtout par la présence de paires d'incisives acérées dans la mâchoire supérieure, et par une mâchoire inférieure très en dedans des dents jugales.
LongueurQueue
HauteurPoids
ColorisColoris
Capacités physiologiquesCapacités physiologiques
RemarquesRemarques
Clés de déterminationClés de détermination
Les muridés ont les pattes antérieures pourvues de quatre doigts bien développés et armés de griffes. Sur l'empreinte, ils sont fortement écartés. La patte postérieure possède cinq doigts, également pourvus de griffes, mais les deux plus externes sont courts et situés nettement en retrait par rapport aux autres. Les trois doigts médians sont longs et fins. Sur l'empreinte, les doigts externes sont fortement écartés tandis que les médians restent plus serrés, et tournés vers l'avant.

Comme chez les autres rongeurs, les pattes antérieures sont beaucoup plus petites que les postérieures.

Les empreintes des rats et de la souris domestique restent parfois imprimées dans la poussière, sur le plancher des moulins, des greniers et autres lieux fréquentés par ces ravageurs.

Comme il s'agit presque toujours d'animaux légers et de faibles dimensions qui laissent des empreintes peu marquées, voire indistinctes, il est à peu près impossible de distinguer les différentes espèces en se fiant uniquement à l'examen de la piste. Pour identifier les petits rongeurs, il faut donc compter davantage sur l'examen d'autres indices tels que les dégâts, traces de dents, excréments, et tenir compte du milieu où on les trouve. Ce dernier point est capital car la plupart de ces rongeurs vivent cachés dans la végétation et leurs empreintes sont rarement visibles. Toutefois, dans la boue ou sur le sable humide, il est possible d'observer celles des espèces qui vivent au bord de l'eau ou dans les dunes.

Autres sujetsAutres sujets

Sujets proches
Les gliridés (Gliridae)
Les muridés (Muridae)
Les sciuridés (Sciuridae)
Sujets plus larges
Racine
Les artiodactyles (Artiodactyla)
L'Auvergnat (Homo sapiens gallicus arvernensis)
Les lagomorphes (Lagomorpha)
Les carnivores (Carnivora)
Les chiroptères (Chiroptera)
Les insectivores (Insectivora)
Les rongeurs (Rodentia)
Les périssodactyles (Perissodactyla)
Le dahu (Duhutus montanus)
Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.