AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le morio (Nymphalis antiopa)

Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ] [Animaux] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page éditée

PhotosPhotos

Morio, Morio photographié en août dans les Monts du Livradois à 600 m d'altitude.. Cliquer pour agrandir l'image.Morio. Cliquer pour agrandir l'image.Morio. Cliquer pour agrandir l'image.
Morio. Cliquer pour agrandir l'image.Morio. Dessous. Cliquer pour agrandir l'image.Morio. Dessous. Cliquer pour agrandir l'image.
Morio. Cliquer pour agrandir l'image.Morio. Cliquer pour agrandir l'image.Morio. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : arthropodes (Arthropoda)Embranchement : mandibulates (Mandibulata)
Super-classe : héxapodes (Hexapoda)Classe : insectes (Insecta)Sous-classe : insectes ailés (Pterygota)Infra-classe : endoptérygotes (Endopterygota)
Ordre : lépidoptères (Lepidoptera)Sous-ordre : glossiens (Glossata)Infra-ordre : hétéroneures (Heteroneura)
Groupe : ditrysiens (Ditrysia)Sous-groupe : papillons de jour (Rhopalocera)
Super-famille : papilionoïdés (Papilionoidea)Famille : nymphalidés (Nymphalidae)Sous-famille : nymphalinés (Nymphalinae)
Genre : Nymphalis [Kluk, 1802]Sous-genre :
Espèce : Nymphalis antiopa [Linné, 1758], Euvanessa antiopaSous-espèce :Nom commun : morioNom populaire : le manteau royal

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneTrauermantelAngleterrecamberwell beauty,
mourning cloak
Arménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarksørgekåbeGaeidhligEspagneantiopaEstonieleinaliblikas
FøroysktFinlandesuruvaippaFrançaismorioFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongriegyászlepkeIrlandeIslandeItalievanessa antiopa
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègesørgekåpeOccitan
Pays-BasrouwmantelPolognerusałka żałobnikPortugalRoumanie
Russieнимфалиды дальшеSerbieSlovaquiebabôcka osikováSlovénie
SuèdesorgmantelTchéquiebabocka osikováUkraïneEmpire romainNymphalis antiopa

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Son nom scientifique, Nymphalis antiopa, provient de la mythologie grecque : Antiope était la meneuse des Amazones.
Étymologie françaiseÉtymologie française

Identification papillonIdentification

Identification généraleGénéralités
Morio. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
C'est la plus grande vanesse européenne, elle se pose à terre ou sur le tronc des arbres, le fort contraste du dessin des ailes rend la photo difficile.
MorphologieMorphologie
Morio. Planche d'identification Morris. Cliquer pour agrandir l'image.
MâleFemelleMorio. Cliquer pour agrandir l'image.
LongueurEnvergureDe 55 à 75 mm.
ChenilleChenille
Morio. ChenilleLa chenille est bleu-noirâtre foncée avec des taches brun-rouge le long du dos. Deux rangées d'épines partent du dos, le reste du corps est parsemé de taches noires couvertes de poils blancs minuscules.

Fausses-pattes rousses.


ColorisColoris
Morio. Cliquer pour agrandir l'image.
Morio. Cliquer pour agrandir l'image.Il se caractérise par une face supérieure brun foncé, bordée d'une série de taches bleues vif et d'une bande marginale jaune blanchâtre.

Le morio revêt une large bande jaune au contour de ses ailes contrastant vivement contre la couleur plus foncée du reste de ses ailes.

Morio. Cliquer pour agrandir l'image.Ses ailes sont de couleur noire à pourpre, les taches sont bleu-violet, les marges sont de couleur jaune pâle, mais blanches et abîmées après hivernage.

MâleFemelleLes 2 sexes sont identiques.

RemarquesRemarques
Espèces semblablesEspèces semblables

VolVol

Description
Vol plané.

HabitudesHabitudes

Les individus sont généralement isolés.

Il aime boire la sève des arbres blessés.

Avez-vous entendu un cliquetis provenant du sol? Le cliquetis provient d'un morio qui est camouflé. Lorsqu'il place ses ailes ensemble et les garde bien serrées, le morio ressemble à une feuille parmi tant d'autres. Les ailes émettent un cliquetis lorsque le morio prend son envol, laissant découvrir ses ailes d'une riche couleur brune au centre, ornées d'un jaune crémeux aux extrémités et d'une ligne de points bleus le long de la bordure jaune.

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
TerritorialitéTerritorialité
Comme d'autres Vanesses, le comportement territorial du mâle est assez marqué ; il aime se poser en hauteur sur des feuilles en bout de branche pour surveiller les environs et chasser tout intrus.
Parade nuptiale
ReproductionAccouplement
Site de ponte
Il pond ses œufs de couleur pâle sur des brindilles.
NidNid
Ponte
La ponte, œufs disposés en groupe autour des branchettes de la plante-hôte, s'effectue au printemps.
Nombre de pontes
On compte une génération par an.
Œufs
Éclosion
L'éclosion a lieu deux à trois semaines après la ponte.
LarveLarve
Morio. Chenille. Cliquer pour agrandir l'image.Les chenilles qui font leur éclosion au début de l'été se nourrissent sur des arbres à feuilles caduques, dont les saules, les peupliers, les bouleaux, les aulnes et les ormes.

La chenille vit sur saule, bouleau, peuplier.

Les chenilles sont réunies dans une toile commune où elles restent jusqu'à la fin de leur développement en juillet.

Chrysalide
Morio. Chrysalide. Cliquer pour agrandir l'image.
Cycle annuel
Morio, Morio après un hivernage.. Cliquer pour agrandir l'image.L'imago est visible de juin à octobre, puis au printemps, de mars à mai, après hibernation avec la bordure jaune lacérée et pâlie (une seule génération dans l'ouest océanique).
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Œuf
Chenille
Chrysalide
Imago
Phase d'hibernation
L'adulte hiberne dans l'ouverture d'un arbre.
Prédateurs
Araignées
LongévitéLongévité

RégimeNourriture

Description
Morio. Chenille. Cliquer pour agrandir l'image.La chenille du morio se nourrit en groupe sur les feuilles de feuillus, comprenant les saules, trembles, bouleaux, aulnes et peupliers. Il se nourrit très rarement sur les fleurs, mais, en été, le morio peut se nourrir du nectar de scabieuse.

Morio. Buvant la seve. Cliquer pour agrandir l'image.Le papillon adulte se nourrit de la sève d'arbres blessés en se posant au dessus du flot de sève sur un arbre et en penchant sa tête vers le bas pour siphonner la sève. Il se nourrit également de fruits pourrissants.

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
Pelouses alpinesPrairiesPâturagesForêts de feuillusForêts de conifèresBords de chemin
Le Morio fréquente les prairies des vallées humides, les sentiers et les chemins peu fréquentés, les zones boisées ou semi-boisées où il vole parfois jusqu'à la cime des arbres.
AltitudesAltitudes
Étage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)
De 0 à 2000 m.
Espèces associéesEspèces associées

RépartitionRépartition

Répartition globale
Morio. Répartition. Cliquer pour agrandir l'image.
Répandu en Europe et en Asie tempérée jusqu'en Amérique du Nord.
Présent en auvergneAuvergne
Morio. Cheires de Côme. Cliquer pour agrandir l'image.Morio. Cheires de Côme. Cliquer pour agrandir l'image.
Morio. Aux Goules. Cliquer pour agrandir l'image.Morio. Aux Goules. Cliquer pour agrandir l'image.

MigrationMigration

Grand migrateur mondial, il se déplace facilement et peut faire halte sur les parterres fleuris des jardins s'ils sont attractifs.

StatutStatut

Rareté
Ce papillon est peu commun, c'est-à-dire qu'il est rare de compter plus d'un individu par site d'observation.
Dégâts et nuisances
ProtectionMenaces
Protection

Autres sujetsAutres sujets

Sujets proches
Le petit agreste (Arethusana arethusa)
La bacchante (Lopinga achine)
La belle-dame (Cynthia cardui)
Le cardinal (Pandoriana pandora)
La carte géographique (Araschnia levana)
Le chiffre (Fabriciana niobe)
La mélitée des centaurées (Melitaea phoebe)
La mélitée des mélampyres (Mellicta athalia)
Le damier des alpages (Euphydryas cynthia]
Le damier du frêne (Hypodryas maturna)
Le damier de la succise (Euphydryas aurinia)
Le gamma (Polygonia c-album)
La mélitée noirâtre (Melitaea diamina)
La mélitée du plantain (Melitaea cinxia)
La mélitée de Nickerl (Mellicta aurelia)
La mélitée orangée (Melitaea didyma)
La mélitée des scabieuses (Mellicta parthenoides)
Le morio (Nymphalis antiopa)
Le grand nacré (Mesoacidalia aglaja)
Le paon-du-jour (Inachis io)
La grande tortue (Nymphalis polychloros)
La petite tortue (Aglais urticae)
La tortue à pattes jaunes (Nymphalis xanthomelas)
La tortue faux-gamma (Nymphalis vaualbum)
Le vulcain (Vanessa atalanta)
Sujets plus larges
Racine
Les apaturinés (Apaturinae)
Les charaxinés (Charaxinae)
Les danaïnés (Danainae)
Les héliconinés (Heliconiinae)
Les libythéinés (Libytheinae)
Les liménitidinés (Limenitidinae)
Les nymphalinés (Nymphalinae)
Les riodininés (Riodininae)
Les satyrinés (Satyrinae)
Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.