AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La mélitée orangée (Melitaea didyma)

Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ] [Animaux] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page non éditée

PhotosPhotos

Mélitée orangée, Photographié en juin dans les Monts du Livradois à 600 m d'altitude. Cliquer pour agrandir l'image.Mélitée orangée. Cliquer pour agrandir l'image.Mélitée orangée. Accouplement de la mélitée orangée (femelle à gauche). Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : arthropodes (Arthropoda)Embranchement : mandibulates (Mandibulata)
Super-classe : héxapodes (Hexapoda)Classe : insectes (Insecta)Sous-classe : insectes ailés (Pterygota)Infra-classe : endoptérygotes (Endopterygota)
Ordre : lépidoptères (Lepidoptera)Sous-ordre : glossiens (Glossata)Infra-ordre : hétéroneures (Heteroneura)
Groupe : ditrysiens (Ditrysia)Sous-groupe : papillons de jour (Rhopalocera)
Super-famille : papilionoïdés (Papilionoidea)Famille : nymphalidés (Nymphalidae)Sous-famille : nymphalinés (Nymphalinae)
Genre :Sous-genre :
Espèce : Melitaea didyma [Esper, 1779], Didymaeformia didymaSous-espèce :Nom commun : mélitée orangéeNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneroter ScheckenfalterAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonielõuna- tähnikvõrk- liblikas
FøroysktFinlandeFrançaismélitée orangéeFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainMelitaea didyma

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Étymologie françaiseÉtymologie française

Identification papillonIdentification

Identification généraleGénéralités

Mélitée orangée

MorphologieMorphologie
MâleFemelle
LongueurEnvergure
ChenilleChenille
Très belle chenille ocre jaune et blanche ! Épines charnues blanches, sauf les 2 rangées qui bordent le dos, jaune oranges. Les épines (scoli) consistent en tubercules charnus de forme conique pourvus d'abondantes soies dressées et raides.
RemarquesRemarques
Espèces semblablesEspèces semblables

VolVol

Le papillon plane et volette délicatement.

HabitudesHabitudes

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
TerritorialitéTerritorialité
Parade nuptiale
Site de ponte
NidNid
Ponte
Nombre de pontes
Œufs
Éclosion
LarveLarve
Elle se développe essentiellement sur les plantains, mais sur les linaires, véroniques, centaurées, scabieuses.

Mélitée orangée. Chenille parasitée. Cliquer pour agrandir l'image.Chenille de mélitée orangée parasitée par un Hyménoptère - L'insecte adulte pond ses œufs dans le corps de la chenille, et les larves se développent sans toucher aux organes vitaux. Au moment de la nymphose, elles percent la peau de la chenille pour effectuer leur métamorphose à l'extérieur du corps… Ce stade est létal pour l'hôte !

Chrysalide
Très belle chrysalide. La chrysalide blanche a des points noirs et jaunes.
Cycle annuel
De mai à septembre, en une à trois générations.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Œuf
Chenille
Chrysalide
Imago
Phase d'hibernation
Prédateurs
Oiseaux insectivoresAraignées
LongévitéLongévité

RégimeNourriture

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
La mélitée orangée est commune dans les prairies en fleur du début de l'été, friches sèches, escarpements herbus, bermes.
AltitudesAltitudes
Étage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)
De la plaine à 2000 m environ.

RépartitionRépartition

Répartition globale
Europe occidentale, méridionale et centrale.

MigrationMigration

StatutStatut

Autres sujetsAutres sujets

Sujets proches
Le petit agreste (Arethusana arethusa)
La bacchante (Lopinga achine)
La belle-dame (Cynthia cardui)
Le cardinal (Pandoriana pandora)
La carte géographique (Araschnia levana)
Le chiffre (Fabriciana niobe)
La mélitée des centaurées (Melitaea phoebe)
La mélitée des mélampyres (Mellicta athalia)
Le damier des alpages (Euphydryas cynthia]
Le damier du frêne (Hypodryas maturna)
Le damier de la succise (Euphydryas aurinia)
Le gamma (Polygonia c-album)
La mélitée noirâtre (Melitaea diamina)
La mélitée du plantain (Melitaea cinxia)
La mélitée de Nickerl (Mellicta aurelia)
La mélitée orangée (Melitaea didyma)
La mélitée des scabieuses (Mellicta parthenoides)
Le morio (Nymphalis antiopa)
Le grand nacré (Mesoacidalia aglaja)
Le paon-du-jour (Inachis io)
La grande tortue (Nymphalis polychloros)
La petite tortue (Aglais urticae)
La tortue à pattes jaunes (Nymphalis xanthomelas)
La tortue faux-gamma (Nymphalis vaualbum)
Le vulcain (Vanessa atalanta)
Sujets plus larges
Racine
Les apaturinés (Apaturinae)
Les charaxinés (Charaxinae)
Les danaïnés (Danainae)
Les héliconinés (Heliconiinae)
Les libythéinés (Libytheinae)
Les liménitidinés (Limenitidinae)
Les nymphalinés (Nymphalinae)
Les riodininés (Riodininae)
Les satyrinés (Satyrinae)
Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.