AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le campagnol agreste (Microtus agrestis)

Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ] [Animaux] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Voix] [Laissées] [Empreinte] [Voie] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page éditée

PhotosPhotos

Campagnol agreste. Cliquer pour agrandir l'image.Campagnol agreste. Cliquer pour agrandir l'image.Campagnol agreste. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : chordés (Chordata)Embranchement : vertébrés (Vertebrata)Sous-embranchement : vertébrés à mâchoires (Gnathostomata)
Classe : mammifères (Mammalia)Sous-classe : euthériens (Eutheria)Ordre : rongeurs (Rodentia)Sous-ordre : (Sciurognathi [Tullberg, 1899])
Super-famille : muroïdés (Muroidea [Illiger, 1815])Famille : muridés (Muridae), microtidés (Microtidae)Sous-famille : arvicolinés (Arvicolinae)
Genre : (Microtus [Schrank, 1798])Sous-genre :
Espèce : Microtus agrestis [Linné, 1761], Arvicola agrestisSous-espèce :Nom commun : campagnol agresteNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneErdmausAngleterrefield voleArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatielivadna voluharica
DanemarkmarkmusGaeidhligEspagnetopillo agresteEstonieniidu-uruhiir
FøroyskthagamúsFinlandepeltomyyräFrançaiscampagnol agresteFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
Hongriecsalitjáró pocokIrlandeIslandeengjastúfaItaliearvicola agrestre
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègemarkmusOccitan
Pays-BasaardmuisPolognenornik buryPortugalrato-do-campo-de-rabo-curtoRoumanie
Russieтемная полевкаSerbieSlovaquiehrabos mociarnySlovénie
SuèdeåkersorkTchéquiehraboš mokřadníUkraïneEmpire romainMicrotus agrestis

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Étymologie françaiseÉtymologie française

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Campagnol agreste. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Le Campagnol Agreste est un peu plus grand que le Campagnol des Champs. Sa queue est également plus courte que celle du Campagnol Roussâtre. Son pelage est gris-brun sur le dessus et foncé dessous. Le cou et les pieds sont gris blancs parfois teintés de crème. Le pelage est assez long et hirsute, plus doux au toucher que celui du Campagnol Roussâtre.

Campagnol agreste. OreilleL'intérieur des oreilles est velu, relativement dissimulées dans la fourrure.

Queue courte nettement bicolore.

MorphologieMorphologie
Campagnol agreste. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
MâleFemelle La Longueur totale de l'animal (tête + corps) est approximativement de 13 cm. La queue à elle seule représente plus du tiers de l'animal avec en moyenne 40 mm. Le poids de l'animal varie entre 35 et 45 g (nouveau-né, environ 2 g). Ceux nés en fin d'été pèsent environ 17 g en hiver et atteignent 35-40 g en juin pour les mâles, et 30 g pour les femelles.

Campagnol agreste. Denture. Cliquer pour agrandir l'image.Campagnol agreste. CraneLe Campagnol Agreste possède 16 dents.

LongueurDe 8 à 13,5 cm.QueueDe 3 à 4,7 cm.
HauteurPoidsDe 16 à 52 g.
ColorisColoris
La coloration générale est grise ou brune sur tout le corps. Sa couleur dominante est beige foncé.

La coloration du pelage et les dimensions restent variables notamment en fonction du milieu.

Capacités physiologiquesCapacités physiologiques
RemarquesRemarques
Espèces semblablesEspèces semblables
Les espèces du genre Microtus sont caractérisées par des oreilles petites, une queue courte, poilue, dont la longueur varie entre le 1/3 et la 1/2 de la longueur du corps.

Les espèces de ce genre sont parfois difficiles à distinguer les unes des autres, et c'est notamment le cas du campagnol agreste (Microtus agrestis) et du campagnol des champs (Microtus arvalis).

Ces deux espèces ont, en effet, une morphologie très semblable et seule une bonne pratique permet de les différencier.

Globalement le campagnol agreste est un peu plus grand et plus lourd que le campagnol des champs.

VoixVoix

Voix du campagnol agreste.

LaisséesLaissées

Campagnol agreste. CrottesLe Campagnol Agreste dépose des amas de crottes verts, ovales si elles sont récentes, contenant des fragments de végétaux coupés. Elles sont généralement entassées dans les coulées.

EmpreinteEmpreinte

VoieVoie

RégimeNourriture

Description
HerbesVers
Campagnol agreste. Cliquer pour agrandir l'image.C'est un régime de graminées et autres plantes herbacées en hiver. Il consomme volontiers de jeunes pousses d'arbres et ronge les collets jusqu'à une hauteur de 12 à 15 cm. La consommation quotidienne peut aller jusqu'à 30 g soit souvent près des 2/3 de son poids corporel.

Le Campagnol Agreste mange parfois des larves de Diptères.

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
Bois de feuillusBois de conifèresPrésPrairies
Campagnol agreste. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Campagnol agreste. Aquarelle. Cliquer pour agrandir l'image.Les zones qu'il occupe sont relativement humides et composées de champs, taillis, haies et zones de bocages ou forêts. Milieux herbacés ouverts, de préférence humides et avec une végétation haute, friches à pseudoligneux, lisières forestières, tourbières.

Le Campagnol Agreste vit sur des terrains plus humides que ceux où vit Microtus orvalit.

Territoire
La taille du territoire varie de 100 à 1000 m². Les mâles ont un territoire qui occupe une surface deux fois plus grande que celui des femelles. Les territoires des femelles reproductrices se recoupent alors que ceux des mâles sont plus distincts.
Gîte
Il creuse des galeries reliées à des coulées en surface. On localise les nids grâce aux galeries faites entre les touffes de graminées menant à l'entrée. Ils sont souvent situés dans les prairies et aux bords des champs, dans les jeunes plantations forestières, les landes, les bois clairs, les dunes, les vergers, les haies ou tous les lieux où l'herbe, assez haute, les cache. Le nid est sphérique en herbes déchiquetées, souvent situé à la base d'une touffe de graminées.
AltitudesAltitudes
Étage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)

HabitudesHabitudes

Mœurs diurnesMœurs nocturnes
Le Campagnol Agreste est à la fois diurne et nocturne, mais surtout crépusculaire. Il est plus nocturne en été qu'en hiver. Les jeunes sont plus nocturnes que les adultes. Chez cet animal, l'ouïe et l'odorat sont très développés.

Cycle de vieCycle de vie

Maturité sexuelle
La maturité sexuelle est atteinte au bout de 40 jours chez les mâles et 28 jours chez les femelle. Le Campagnol Agreste se reproduit généralement l'année de sa naissance.
ReproductionAccouplement
La reproduction s'effectue surtout d'avril à septembre mais on peut trouver des jeunes toute l'année, même dans des nids sous la neige. Les copulations post-partum (période qui suit directement la mise bas) sont fréquentes. En période de reproduction, les mâles possède de grosses glandes aux hanches.
Gestation
La durée de la gestation est de 20 à 28 jours.
Mise bas
Portées
La femelle peut avoir de 2 à 5 portées par an de 3 à 6 petits. La femelle possède 8 tétines.
Nourrissage
Les jeunes d'abord nus se couvrent rapidement d'un pelage plus foncé que chez l'adulte.
Ouverture des yeux
Sevrage
Le sevrage intervient généralement au bout de 14 jours. Seule la femelle s'occupe des petits. En général, les mères se dispersent après le sevrage des jeunes.
Émancipation
Prédateurs
LongévitéLongévité
14 mois.

MigrationRépartition

Répartition globale
Campagnol agreste. Répartition. Cliquer pour agrandir l'image.
On peut l'observer dans toute la France mais il est particulièrement présent en Bretagne, près des Pyrénées, dans le bassin Aquitain et au nord des Alpes.
Présent en auvergneAuvergne

MigrationMigration / Hibernation

StatutStatut

Dégâts et nuisances
Campagnol agreste. Pied de hêtre rongé. Cliquer pour agrandir l'image.Campagnol agreste. Sapin rongé. Cliquer pour agrandir l'image.Ecorce détachée autour du pied de jeunes arbres jusqu'à 10 cm de haut ou plus si la couche de neige est élevée. Traces visibles de dents dans l'aubier. Double trace de dents d'une largeur de 2,5 mm.
CirculationMenaces
Rareté
ProtectionProtection

VidéoVidéos

Autres sujetsAutres sujets

Sujets proches
Le campagnol agreste (Microtus agrestis)
Le campagnol des champs (Microtus arvalis)
Le campagnol des neiges (Chionomys nivalis)
Le campagnol provençal (Pitymys duodecimcoistatus)
Le campagnol roussâtre (Clethrionomys glareolus)
Le campagnol souterrain (Pitymis subterranus)
Le campagnol terrestre (Arvicola terrestris)
Sujets plus larges
Racine
Les arvicolinés (Arvicolinae)
Le mulot à collier (Apodemus flavicollis)
Le mulot sylvestre (Apodemus sylvaticus)
Le rat des moissons (Micromys minutus)
Les rats (Rattus)
La souris grise (Mus musculus)
Taxon supérieur ] [ Taxon suivant ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.