La verveine officinale (Verbena officinalis)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Culture] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Via Gallica]

Page non éditée

PhotosPhotos

Verveine officinale. Planche d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Verveine officinale. Fleur. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : astéridés (Asteridae)Ordre : lamiales (Lamiales)
Famille : verbénacées (Verbenaceae)Sous-famille :
Genre :Sous-genre :
Espèce : Verbena officinalisVariété :
Nom commun : verveine officinaleNom populaire : herbe sacrée, herbe de sang, herbe aux sorciers, herbe à tous les maux, verveine des champs

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneEisenkrautAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneberbenaChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaisverveine officinaleFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasijzerhardPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainVerbena officinalis

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Du latin « vena » : veine, les veines de Vénus, jadis la plante était considérée comme sacrée.

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Catégorie de planteCatégorie de plante
Plante herbacée vivace.
PortPort de la plante
HauteurHauteur de la plante
Plante de 30 à 75 centimètres de hauteur.
Espèces semblablesEspèces semblables

FleurFleurs

Description des fleurs
Fleurs en épis au sommet des rameaux ; corolle à long tube à la base.
Dimension des fleursDimension des fleurs
De 2 à 5 mm.
Couleurs des fleursCouleurs des fleursFleurs rosesFleurs mauves
Fleurs roses ou mauves.
Fleur odoranteParfum des fleurs
PollenPollen
FloraisonFloraison
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

Cycle de vieCycle de vie

PérennitéPérennité
Plante vivace hivernant sous la forme de rhizome.
PlantationPlantation
MultiplicationMultiplication
CroissanceCroissance
Ennemis de la planteEnnemisInsectes
LongévitéLongévité

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxClairièresBords de cheminTerrains vagues
Se trouve dans les lieux incultes, bords des chemins, clairières, décombre.
SolsSols
ClimatsClimatsClimat ensoleilléClimat ombréClimat pluvieuxClimat humideClimat froid
AltitudesAltitudes

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations médicinalesUtilisations médicinales
La plante contient des substances toniques, sédatives, antispasmodiques, fébrifuges, antirhumatismales stomachiques, fortifiantes et préparatoires de l’accouchement.

On utilise la plante entière.

Les infusions actuelles de Verveine proviennent d’une espèce proche, la Verveine odorante (Verbena odorata L.).

Utilisations culinairesUtilisations culinaires
Liqueur de verveine - 1

Gastronomie

Faire infuser pendant 2 mois des feuilles et fleurs de verveine (de préférence fraîchement cueillies le matin) dans un litre d’eau de vie.

Au bout ce de temps, faire fondre sur le feu 750 g de sucre par litre d’eau de vie.

Arroser d’un peu d’eau et laisser cuire jusqu’à obtention d’un sirop.

Écumer, laisser refroidir puis mélanger à l’eau de vie préalablement filtrée.

Faire ensuite un caramel très brun avec 2 cuillerées de sucre et 1/3 de verre d’eau.

L’ajouter à la liqueur pour la couleur et mettre en bouteilles.

Liqueur de verveine - 2

Gastronomie

1 litre d’alcool à 40°,

500 g de sucre,

1 grosse vanille,

40 g de feuilles de verveine.

Laver et sécher les feuilles de verveine et les mettre à macérer dans l’eau de vie 24 heures puis passer.

Laisser reposer.

Ajouter le sucre et remuer de temps en temps pour faire fondre le sucre.

Filtrer et mettre en bouteilles.

CultureHistoire, géographie, arts, traditions, flore …

LittératureLittérature
Verveine officinale. Planche Granville. Cliquer pour agrandir l'image.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le clérodendron (Clerodendrum trichotomum)
La verveine officinale (Verbena officinalis)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les apocynacées (Apocynaceae)
Les astéracées (Asteraceae)
Les boraginacées (Boraginaceae)
Les campanulacées (Campanulaceae)
Les caprifoliacées (Caprifoliaceae)
Les dipsacacées (Dipsacaceae)
Les gentianacées (Gentianaceae)
Les lamiacées (Lamiaceae)
Le liseron des champs (Convolvulus arvensis)
Les oléacées (Oleaceae)
Les plantaginacées (Plantaginaceae)
Les rubiacées (Rubiaceae)
Les scrofulariacées (Scrophulariaceae)
Les solanacées (Solanaceae)
Les valérianacées (Valerianaceae)
Les verbénacées (Verbenaceae)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.