La valériane officinale (Valeriana officinalis)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Culture] [Statut] [Autres sujets]

[Monde végétal] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page en cours d'édition

PhotoPhotos

Valériane officinale. Inflorescences, Sauterre. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : astéridés (Asteridae)Ordre : dipsacales (Dipsacales)
Famille : valérianacées (Valerianaceae), caprifoliacées (Caprifoliaceae)Sous-famille :
Genre :Sous-genre :
Espèce : Valeriana officinalis [Linné, 1753], Valeriana sylvestrisVariété :
Nom commun : valériane officinaleNom populaire : herbe-à-la-meurtrie, herbe-aux-chats

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneBaldrian, echter Arznei-BaldrianAngleterrevalerianArménie
Pays basquebelar bedeinkatuBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatiebaldrijan, kozlic,majcina trava, macja trava, valerijana
Danemarklæge-baldrianGaeidhligan tribhileach, lus na tri bhilean, carthan curaidhEspagnevaleriana, hierba de los gatosEstoniepalderjan, vallerjaan, ülekäijarohi, kassiviinad, krambirohi
FøroysktFinlanderohtovirmajuuriFrançaisvalériane officinaleFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèceβαλεριάνα
HongrieIrlandeIslandegarðabruðaItalievaleriana comune, erba gatta
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègelækjevändelrotOccitan
Pays-Basechte valeriaanPolognekozłek lekarskiPortugalRoumanieodolean
Russieвалериана лекарственнаяSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeläkevänderotTchéquiekozlík lékařskýUkraïneвалериана лекарственнаяEmpire romainValeriana officinalis

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie françaiseÉtymologie française
Nom formé au Moyen Âge du latin valere : se bien porter.

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Plante élevée de 1 à 1,5 m à tige simple, creuse fortement striée. Feuilles opposées à folioles lancéolées et dentelées.
Valériane officinale. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Valériane officinale. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.
Catégorie de planteCatégorie de plante
Port de la plantePort de la plante
Hauteur de la planteHauteur de la plante
La Valériane officinale est une grande plante, de 50 centimètres à un mètre.
RemarqueRemarques
La Valériane exhale une odeur assez désagréable qui plaît beaucoup aux chats ; ceux-ci viennent se coucher sur la plante, et l’abîment à tel point que, dans plusieurs jardins botaniques, on est obligé de cultiver la Valériane sous un grillage, pour la protéger contre les chats.
Espèce semblableEspèces semblables

ÉcorceTige / Écorce

Description de la tige
Valériane officinale. Planche d'identification Linnemand. Cliquer pour agrandir l'image.Valériane officinale. Tige, Sauterre. Cliquer pour agrandir l'image.
Couleur de l'écorceCouleur de la tige

FeuilleFeuilles

Description des feuilles
Valériane officinale. Planche d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Valériane officinale. Feuilles, Sauterre. Cliquer pour agrandir l'image.
Dimension des feuillesDimension des feuilles
Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
VégétationVégétation
Mois123456789101112
Végétation

FleurFleurs

Description des fleurs
Fleurs à 5 pétales et 3 étamines groupées en cymes terminales ressemblant à des ombelles.
Valériane officinale. Inflorescence, Sauterre. Cliquer pour agrandir l'image.Valériane officinale. Cliquer pour agrandir l'image.
Mâle
Femelle
Dimension des fleursDimension des fleurs
Couleurs des fleursCouleurs des fleursFleurs rosesFleurs rosâtresFleurs bleu-lilas
Fleurs rose-lilacé.
Fleur odoranteParfum des fleurs
Toute la plante dégage une forte odeur qui attire les chats.
PollenPollen
FloraisonFloraison
Floraison de mai à juillet.
Mois123456789101112
Floraison

Cycle de vieCycle de vie

PérennitéPérennité
Plante vivace par son rhizome de 3 cm de longueur, jaunâtre à l’extérieur, blanchâtre à l’intérieur garni de nombreuses radicelles de 10 à 20 cm.
PlantationPlantation
MultiplicationMultiplication
EntretienEntretien
CroissanceCroissance
RécolteRécolte
Ennemi de la planteEnnemis
LongévitéLongévité

HabitatHabitats

MilieuMilieuxBois de conifèresBois de feuillus
Espèce peu commune qui se rencontre dans les bois, les rocailles humides et près des torrents.
SolsSols
ClimatClimatsClimat ensoleilléClimat ombréClimat pluvieuxClimat humideClimat froid
AltitudeAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)Étage subalpin (de 1 700 à 2 200 m)
Peu fréquente en plaine, la valériane officinale s’élève jusqu’à 2 000 m.
Espèce associéeEspèce associée

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations médicinalesUtilisation médicinale
Plante médicinale : les feuilles sont employées comme excitant : infusion (15 grammes par litre d’eau) ; on les utilisait autrefois dans les catarrhes pulmonaires.

La racine se récolte en septembre-octobre après la floraison. On l’utilise en infusion (10 g par l d’eau). Calmante, c’est la seule plante à indiquer pour les gens nerveux.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La valériane officinale (Valeriana officinalis)
La valériane rouge (Centranthus ruber)
Sujets plus larges
Monde végétal
Les apocynacées (Apocynaceae)
Les astéracées (Asteraceae)
Les boraginacées (Boraginaceae)
Les campanulacées (Campanulaceae)
Les caprifoliacées (Caprifoliaceae)
Les dipsacacées (Dipsacaceae)
Les gentianacées (Gentianaceae)
Les lamiacées (Lamiaceae)
Le liseron des champs (Convolvulus arvensis)
Les oléacées (Oleaceae)
Les plantaginacées (Plantaginaceae)
Les rubiacées (Rubiaceae)
Les scrofulariacées (Scrophulariaceae)
Les solanacées (Solanaceae)
Les valérianacées (Valerianaceae)
Les verbénacées (Verbenaceae)
Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Monde végétal] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site
Chercher sur la Toile 
Recommander cette page 
Recommander ce site 
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.