La jacinthe des bois (Endymion non-scriptus)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Culture] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page éditée

PhotosPhotos

Jacinthe des bois. Un individu pale. Cliquer pour agrandir l'image.Jacinthe des bois. Cliquer pour agrandir l'image.Jacinthe des bois. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

GénéralitésGénéralités

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : monocotylédones (Monocotyledonae)
Super-ordre : lilidés (Liliidae)Ordre : liliales (Liliales), asparagales (Asparagales)
Famille : liliacées (Liliaceae)Sous-famille : hyacinthacées (Hyacinthaceae)
Genre :Sous-genre :
Espèce : Hyacinthoides non-scripta [(Linné) Chouard ex Rothm.], Endymion non-scripta [(Linné) Garcke], Endymion nutans [Dumort.], Scilla non-scripta [(Linné) Hoffmanns. & Link], Hyacinthus orientalis albulusVariété :
Nom commun : jacinthe des bois, endymion penchéNom populaire : jacinthe sauvage, jacinthe bâtarde

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneHasen-Glöckchen, atlantisches Hasen-Glöckchen, Waldhyazinthe, WildhyazintheAngleterrebluebellsArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
Danemarkklokke-skillaGaeidhligcra’taeEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaisjacinthe des boisFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeklokkeblåstjerneOccitan
Pays-Baswilde hyacintPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
Suèdeengelsk klockhyacintTchéquieUkraïneEmpire romainEndymion non-scriptus

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Jacinthe des bois. Cliquer pour agrandir l'image.Endymion nutans : Endymion (grec Endumiôn), personnage mythologique, désignait un berger du mont Latmos en Carie, Asie Mineure, célèbre pour sa beauté, aimé de Séléné déesse de la lune. Pour préserver sa beauté, elle obtient de Zeus qu’il fut plongé par Jupiter dans un sommeil perpétuel ; faut-il y voir une allusion au port penché de cette plante qui semble somnoler ?

Non–scriptus : en latin, sans inscription sur les feuilles. On la reconnaît à sa hampe florale portant une grappe de fleurs bleues.

Hyacinthus : emprunt du grec huákinthos « dauphinelle, … », lui-même emprunté à une langue non indo-européenne.

Étymologie françaiseÉtymologie française
Jacinthe des bois. Cliquer pour agrandir l'image.La jacinthe des bois tire son nom d’Hyacinthe, personnification du printemps, tué par Apollon et changé en fleur.

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Jacinthe des bois. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Jacinthe des bois. Planche d'identification Sturm. Cliquer pour agrandir l'image.D’une touffe dense de feuilles basales allongées, part une grappe arquées de fleurs renversées et unilatérales.

Jacinthe des bois. Cliquer pour agrandir l'image.

Catégorie de planteCatégorie de plante
Plante herbacée vivace.
PortPort de la plante
Jacinthe des bois. Cliquer pour agrandir l'image.Touffe érigé.
HauteurHauteur de la plante
C’est une plante de 10 à 40 centimètres de hauteur.
RemarquesRemarques
Jacinthe des bois. Versailles. Cliquer pour agrandir l'image.Grandes colonies.

La Jacinthe-des-bois, très commune dans les taillis, est parfois si abondante que le sol prend, de loin, une teinte bleue, au-dessous des arbres encore dépouillés de leurs feuilles.

Espèces semblablesEspèces semblables
Les jacinthes des bois sont proche des scilles.

RacineRacines

Description de la racine
Bulbe ovoïde.

ÉcorceTige / Écorce

Description de la tige
Jacinthe des bois. Cliquer pour agrandir l'image.Tige charnue.

Jacinthe des bois. Versailles. Cliquer pour agrandir l'image.

FeuilleFeuilles

Description des feuilles
Jacinthe des bois. Plante. Cliquer pour agrandir l'image.Feuillage caduc.

Longues feuilles basales étroites, dressées, luisantes, glabres, linéaires-lancéolées.

Jacinthe des bois. Cliquer pour agrandir l'image.

Dimension des feuillesDimension des feuilles
Larges de 0,7 à 1,5 cm.
Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
VégétationVégétation
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Végétation

FleurFleurs

Description des fleurs
Grappes non feuillées de fleurs campanulées, en épis lâche de 6 à 12 fleurs pendantes, toutes inclinées du même côté, ressemblant aux fleurs de jacinthes.

Jacinthe des bois. Cliquer pour agrandir l'image.Fleur en cloche semi-pendante à court pédoncule, de 15 mm.

Bractées bifides plus longues que les pédicelles ; périanthe tubuleux, non renflé au niveau de l’ovaire ; tépales recourbés ou enroulés, soudés à la base mais étalés au sommet.

Jacinthe des bois. Cliquer pour agrandir l'image.Jacinthe des bois. Cliquer pour agrandir l'image.
Couleurs des fleursCouleurs des fleurs
Bleu, rose, blanc.
Jacinthe des bois. Cliquer pour agrandir l'image.Jacinthe des bois. Cliquer pour agrandir l'image.
Fleur odoranteParfum des fleurs
Fleurs odorantes, agréablement parfumées.
PollenPollen
FloraisonFloraison
Fleurit en avril et mai.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

FruitFruits

Description des fruits
Jacinthe des bois. Fruits, Sauterre. Cliquer pour agrandir l'image.Capsules ovoïdes, déhiscentes.
Dimension des fruitsDimension des fruits
Couleurs des fruitsCouleurs des fruits
GrainesGraines
FructificationFructification
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification

Cycle de vieCycle de vie

PérennitéPérennité
PlantationPlantation
Pour obtenir une floraison optimale, il est conseillé de planter les bulbes en automne, à mi-ombre, à 10 cm de profondeur dans un sol humifère, frais et bien drainé.
MultiplicationMultiplication
Par séparation des caïeux en été.
CroissanceCroissance
Rapide.
Ennemis de la planteEnnemisInsectes
LongévitéLongévité

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de conifèresBois de feuillus
Jacinthe des bois. Cliquer pour agrandir l'image.Bois, coteaux.
SolsSols
Jacinthe des bois. Cliquer pour agrandir l'image.Normal, argileux.

Neutre, acide, alcalin.

Climat ombréClimats
Mi-ombre.
AltitudesAltitudes
Altitudes peu élevées.

Origine géographiqueOrigine

Europe.

RépartitionDistribution géographique

Distribution globale
France : Ouest, Centre, Nord ; très rare : Est ; nul : Midi. - Médit. et Atl.-eur.
Présent en auvergneAuvergne
Jacinthe des bois. Colonie, Sauterre. Cliquer pour agrandir l'image.Jacinthe des bois. Plante, Sauterre. Cliquer pour agrandir l'image.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations médicinalesToxiqueUtilisations médicinales
Comme beaucoup de liliacées, elle n’est pas exempte de toxicité, par son bulbe essentiellement.

L’enveloppe des bulbes à des propriétés urticantes.

Toxique aussi pour les animaux domestiques, l’ingestion du bulbe provoque des troubles gastro-intestinaux.

Utilisé en homéopathie sous le nom d’Agraphis nutans dans des traitements en O.R.L.

Utilisations économiquesRecherchée par les abeilles
Autrefois le bulbe riche en mucilage était utilisé pour obtenir de la colle ou pour empeser les vêtements.
Utilisations ornementalesUtilisations ornementales
On la cultive quelquefois comme plante ornementale.

CultureHistoire, géographie, arts, traditions, flore …

LittératureLittérature
Métamorphose d’Hyacinthe en fleur
Jacinthe des bois. Planche d'identification Flora batava. Cliquer pour agrandir l'image.Pendant le jeu, Apollon a blessé mortellement son favori Hyacinthe. Ne pouvant mourir avec lui, vu qu’il est immortel, Apollon lui promet de garder vivant son souvenir par la musique. En outre, il annonce la métamorphose d’Hyacinthe en une fleur qui rappellera toujours la douleur d’Apollon. Ajax aussi se transformera en cette fleur.
« Te lyra pulsa manu, te carmina nostra sonabunt flosque novus scripto gemitus imitabere nostros. Tempus et illud erit, quo se fortissimus heros addat in hunc florem folioque legatur eodem. » Talia dum vero memorantur Apollinis° ore, ecce cruor, qui fusus humo signaverat herbas, desinit esse cruor ; Tyrioque nitentior ostro flos oritur formamque capit quam lilia, si non purpureus color his, argenteus esset in illis. Non satis hoc Phoebo est (is enim fuit auctor honoris) ; ipse suos gemitus foliis inscribit et AI AI flos habet inscriptum funestaque littera ducta est.

Publius Ovidius Naso, Metamorphoseon libri 10, 205-219
« Toi, la lyre que ma main fait vibrer, toi, mes chants te célèbreront et, fleur nouvelle, par l’écriture que tu portes, tu imiteras mes gémissements. Le temps viendra où un héros très courageux se transformera aussi en cette fleur et où son nom se lira sur les mêmes pétales. » Tandis que de telles paroles sont prononcées par la bouche véridique d’Apollon, voici que le sang qui, en se répandant sur la terre, avait coloré l’herbe, cesse d’être du sang ; plus brillante que la pourpre de Tyr, apparaît une fleur qui prend l’aspect du lis, sauf qu’elle est vermeille et l’autre argentée. Cela n’est pas assez pour Phébus (lui, en effet, fut à l’origine de cet hommage) ; lui-même inscrit ses gémissements sur les pétales et c’est l’inscription AI AI que porte la fleur, lettres funèbres tracées par le dieu.

Ovide, Métamorphoses 10, 205-219

StatutStatut

Rareté
Très répandue dans les sous-bois et sur les talus de nos régions.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Les aulx (Allium)
La colchique d'automne (Colchicum autumnale)
Le crocus printanier (Crocus sativus)
La dent de chien (Erythronium dens-canis)
L'iris faux-acore (Iris pseudacorus)
La jacinthe des bois (Endymion non-scriptus)
Le lys martagon (Lilium martagon)
Le muguet des bois (Convallaria majalis)
La parisette à quatre feuilles (Paris quadrifolia)
Le sceau de Salomon multiflore (Polygonatum multiflorum)
Le sceau de Salomon odorant (Polygonatum odoratum)
Le sceau de Salomon verticillé (Polygonatum verticillatum)
La scille automnale (Scilla autumnalis)
La scille à deux feuilles (Scilla bifolia)
La scille lis-jacinthe (Scilla lilio-hyacinthus)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les amaryllidacées (Amaryllidaceae)
Les liliacées (Liliaceae)
Les orchidacées (Orchidaceae)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.