La colchique d’automne (Colchicum autumnale)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Fleurs] [Fruits] [Feuilles] [Tiges] [Racines] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Culture] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page éditée

PhotosPhotos

Colchique d'automne. Fleur. Cliquer pour agrandir l'image.Colchique d'automne. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.Colchique d'automne. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : monocotylédones (Monocotyledonae)
Super-ordre : lilidés (Liliidae)Ordre : liliales (Liliales)
Famille : liliacées (Liliaceae)Sous-famille :
Genre :Sous-genre :
Espèce : Colchicum autumnale [Linné]Variété :
Nom commun : colchique d’automneNom populaire : ail des prés, mort chien, safran-bâtard, safran des prés, colchique, vachette, veilleuse, veillotte, tue-chien, tue-loup

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneHerbst-zeitlose, Giftkrokus, Nackte Jungfer, Wiesensafran, ZeitloseAngleterremeadow saffron, naked ladyArménie
Pays basqueazpegarrBiélorussieBrezhonegdigounnar, karkailhenn, lazer-kiBulgarieесенен мразовец
CatalognecòlquicChyprioteCorsuCroatie
Danemarkhøst-tidløs, nøgne jomfruerGaeidhligEspagnecólquico, colchicoEstonieharilik sügislill
FøroysktFinlandesyysmyrkkylilja, syksyn myrkkyliljaFrançaiscolchique d’automneFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèceκολχικό το φθινοπωρινό
Hongrieőszi kikericsIrlandeIslandeItaliecolchico d’autunno
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègetidlaus, tidløyse, naken jomfru, tidløsOccitan
Pays-BasherfsttijloosPolognezimowit jesiennyPortugalRoumanie
Russieколчикум осеннийSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdetidlösaTchéquieocún jesenníUkraïneпізноцвіт осіннійEmpire romainColchicum autumnale

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Du nom grec Kolchos, Colchos ; on croyait que la plante était originaire de la contrée de Kolkhis, Colchide, contrée d’Asie située entre le Caucase et la mer Noire, patrie de Médée, magicienne connue pour ses poisons.

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Colchique d'automne. Cliquer pour agrandir l'image.
Catégorie de planteCatégorie de plantePlante herbacée
La colchique est une plante herbacée des prairies humides d’Europe.
Colchique d'automne. Cliquer pour agrandir l'image.Colchique d'automne. Feuilles. Cliquer pour agrandir l'image.
PortPort de la plante
HauteurHauteur de la plante
Plante de 20 à 50 cm.
Espèces semblablesEspèces semblables
Confusions possibles :
  • Colchique d'automne. Cliquer pour agrandir l'image.les fleurs avec des crocus mais ces derniers n’ont que 3 étamines, les colchiques 6.
  • les feuilles avec des ails ou des poireaux sauvages mais les feuilles de colchiques sont inodores.

RacineRacines

Description de la racine
Colchique d'automne. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.La partie souterraine est un bulbe solide, gros comme une noix, entouré de tuniques minces et brunâtres, très profondément enterré dans le sol à 15 / 20 cm.

FeuilleFeuilles

Description des feuilles
Au printemps, sortie de plusieurs feuilles engainantes à la base puis en lanière (sorte de poireau) pouvant atteindre 50 cm.

Colchique d'automne. Feuilles. Cliquer pour agrandir l'image.Les feuilles sont dressées, groupées par 4 à 6 ou plus autour du fruit.

Colchique d'automne. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Colchique d'automne. Plants. Cliquer pour agrandir l'image.
Colchique d'automne. Feuilles. Cliquer pour agrandir l'image.Les feuilles de la colchique sont oblongues, larges, largement lancéolées, un peu pointues, avec de nombreuses nervures parallèles.
Dimension des feuillesDimension des feuilles
Colchique d'automne. Feuilles. Cliquer pour agrandir l'image.Feuilles longues de 20 à 30 cm et larges de 2 à 5 cm.
Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
Feuilles vert brillant.
VégétationVégétation
Feuilles et fruits apparaissent au printemps de l’année suivant la floraison.

C’est à la fin de l’hiver et au printemps que paraît la tige feuillée. Les feuilles se développent au printemps en avril - mai en même temps que les fruits mûrissent et persistent jusqu’à juin ou juillet.

MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Végétation

FleurFleurs

Description des fleurs
Colchique d'automne. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Colchique d'automne. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.Colchique d'automne. Fleur de colchique d'automne. Cliquer pour agrandir l'image.
Colchique d'automne. Fleur. Cliquer pour agrandir l'image.La fleur de la colchique, très belle, est aisément reconnaissable, elle est tubuleuse.

Colchique d'automne. Cliquer pour agrandir l'image.À l’automne, on voit au ras du sol deux à trois fleurs rose-lilas, sans feuilles, réunies à l’extrémité d’une hampe florale souterraine venant d’un tubercule.

Colchique d'automne. Cliquer pour agrandir l'image.Fleurs solitaires ou fasciculées par 2 à 5.

Colchique d'automne. Cliquer pour agrandir l'image.Les fleurs, en coupe divisée au sommet en 6 lobes ; les pétales sont soudées après un long tube long tube blanc au fond duquel se trouve l’ovaire. Fleur à divisions oblongues ou oblongues-lancéolées.

Colchique d'automne. Cliquer pour agrandir l'image.Six étamines de forme ovale ; les 3 étamines longues insérées plus haut que les 3 courtes ; styles à la fin dépassant longuement les étamines, à stigmates fortement courbés en crochet.

Colchique d'automne. À Villars. Cliquer pour agrandir l'image.La fleur est de grande taille, longue de 10 à 15 cm ; limbe du périanthe long de 4 à 7 cm.

Après fécondation, l’embryon reste en l’état au niveau du bulbe. Une fois la fleur flétrie, ovaire et tubercule persistent sous terre en passant l’hiver à l’état de vie ralentie. Au printemps suivant, la hampe florale s’allonge et soulève le jeune fruit hors de la terre, accompagné de grandes feuilles engainantes.

Les fleurs ressemblent à celles des crocus.

Couleurs des fleursCouleurs des fleursFleurs rosesFleurs violettes
Colchique d'automne.Fleurs de couleur rose-violacé ou mauves, plus ou moins pâles.

Pistil formé de 3 styles blancs.

Six étamines couleur « safran », jaune orangé.

Colchique d'automne. Cliquer pour agrandir l'image.Colchique d'automne. Cliquer pour agrandir l'image.Colchique d'automne. A Auteuil. Cliquer pour agrandir l'image.
Fleur odoranteParfum des fleurs
PollenPollen
FloraisonFloraison
La colchique d’automne, commune dans les pairies, signale la fin de l’été. Les fleurs apparaissant, d’une manière insolite, en automne doivent avoir attiré l’attention car, en effet, cette plante est connue depuis la haute Antiquité.

Colchique d'automne. Cliquer pour agrandir l'image.La floraison a lieu d’août à octobre (Colchicum vernale fleurit au printemps), très rarement au printemps.

Lorsque la plante fleurit, on ne voit aucune feuille développée.

Colchique d'automne. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Colchique d'automne. Cliquer pour agrandir l'image.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

FruitFruits

Description des fruits
Colchique d'automne. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.S’il y a eu fécondation à l’automne, des fruits à trois loges apparaissent au cœur de la touffe de feuilles, prenant naissance dans le sol puis émergeant en même temps que les feuilles.

Colchique d'automne. Bouton. Cliquer pour agrandir l'image.Le fruit est une grosse capsule charnue, allongée, obovale renflée.

Dimension des fruitsDimension des fruits
La capsule est de la grosseur d’une noix, de 3 à 4 cm.
Couleurs du fruitCouleurs des fruits
Fruit vert puis brun à maturité.
GrainesGraines
Graines noires, irrégulières.

La capsule obovale renferme de nombreuses graines (de 60 à 80 par loge), libérées par 4 valves.

Il s’écoule près de 10 mois entre la fécondation et la maturation des graines.

FructificationFructification
Les fruits de la colchique ne mûrissent qu’en mai et juin de l’année qui suit la floraison.

Les graines sont dispersées en juin - juillet.

MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification

Cycle de vieCycle de vie

PérennitéPérennité
La colchique d’automne est vivace par son bulbe qui se renouvelle chaque année, géophyte à bulbe.
PlantationPlantation
MultiplicationMultiplication
CroissanceCroissance
RécolteRécolte
Ennemis de la planteEnnemisInsectesChampignons
LongévitéLongévité

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de feuillusPelouses de montagne
Colchique d'automne. Cliquer pour agrandir l'image.Prés humides, prairies, frênaies riveraines et forêts fraîches.
SolsSols
Colchique d'automne. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.Préfère les sols argileux profonds, à bonne rétention en eau.

Elle affectionne les sols marneux, calcaires et plutôt neutres.

Sols riches en bases et en éléments nutritifs.

ClimatsClimatsClimat ensoleilléClimat ombré
Colchique d'automne. Fleur. Cliquer pour agrandir l'image.Espèce héliophile ou de demi-ombre.
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)
Jusqu’à 1 100 m.

RépartitionDistribution géographique

Distribution globale
Colchique d'automne. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.On la trouve en Europe, sauf au bord de la méditerranée et les Pyrénées.

France : sauf en région méditerranéenne.

Présent en auvergneAuvergne
La colchique étant « la plante d’automne » est nommée Veillandaîre en auvergnat, soit veilleuse en français.

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations médicinalesMortelToxiqueUtilisations médicinales
Colchique d'automne. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.La Colchique est une plante très dangereuse, à n’utiliser que sur ordonnance d’un médecin.

Toute les parties de la colchique d’automne (et probablement de printemps) sont violemment toxique.

Colchique d'automne.Elle contient dans ses bulbes un alcaloïde violent appelé colchicine, mais surtout dans ses graines. Les fleurs mâchonnées ou les graines absorbées donnent des troubles nerveux graves (convulsions, délires).

L’intoxication survient soit avec des médicaments à base de colchicine proposés dans le traitement de la goutte, soit avec la plante elle même.

Pour les médicaments il peut s’agir d’une erreur, d’un surdosage, voire d’un acte suicidaire (rare).

Pour la plante il peut s’agir d’une confusion avec une autre plante, il arrive que le bulbe puisse être confondu avec un oignon ! Les enfants peuvent également être attirés par la plante et en consommer les graines. Les intoxications restent fort rares, mais sont toujours sérieuses car il n’existe pas d’antidote spécifique.

L’ingestion de la plante produit des troubles généralement très graves et fréquemment mortels.

Les signes précurseurs sont des douleurs abdominales et des diarrhées. Les atteintes vont ensuite concerner la moelle osseuse et entraîner une leucopénie (baisse du nombre de globules blancs) exposant le malade à un risque infectieux important, et une thrombocytopénie avec risque hémorragique. Surviennent également des atteintes nerveuses et cardiaques.

Symptômes :

  • troubles digestifs (hypersalivation, soif intense, coliques violentes, diarrhée, vomissements, constriction laryngopharyngée, hémorragies intestinales),
  • troubles cardiaques et vasculaires (hypotension),
  • troubles nerveux (paralysie) et respiratoires avec cyanose qui peuvent entraîner une mort par anoxie le lendemain ou le surlendemain, voir même 10 jours après l’intoxication.

Pour cela, elle est souvent qualifiée « d’arsenic végétal ».

Le traitement de l’intoxication consiste en un lavage gastrique et la correction des troubles en service de réanimation. On commence aussi à utiliser des anticorps anticolchicine.

Colchique d'automne. Feuilles. Cliquer pour agrandir l'image.Le bétail est souvent intoxiqué ; elle provoque chez le bétail qui la consomme de violentes diarrhées et parfois la mort de l’animal. Une quantité de feuilles représentant 0,1 % du poids de l’animal suffit à le tuer (soit 70 g de feuilles pour un homme de 70 kg). Cependant, les chèvres et les moutons la mangent rendant leur lait toxique.

La colchicine s’emploie comme diurétique, analgésique par paralysie des terminaisons des nerfs sensibles et anti-inflammatoire. C’est un traitement souverain contre la goutte.

On emploie les bulbes et les graines pour calmer les douleurs, et comme violent purgatif.

On en extrait la colchicine.

  • La colchicine est un médicament reconnu contre la goutte, ou mieux, d’en atténuer les douleurs. Très efficace sur la crise de goutte (pathologie inflammatoire avec accumulation et formation de cristaux d’acide urique dans les articulations, qui provoque des douleurs articulaires intenses. Le gros orteil est fréquemment touché).
  • Elle agit comme anti-inflammatoire et analgésique efficace même contre les douleurs rhumatismales et névralgiques, mais il a été délaissé à cause de la toxicité élevée de son composant actif et remplacé par d’autres plantes moins dangereuses et tout aussi efficaces.
  • Ce produit a la propriété de bloquer la division cellulaire : il est revenu au centre de l’attention car il a été découvert qu’il contient des principes pouvant servir dans la lutte contre le cancer pour son action anti-tumorale.
Utilisations ornementalesUtilisations ornementalesPlantes de jardinFleurs en vase

Constituants chimiquesConstituants chimiques

Colchique d'automne. Colchicine. Cliquer pour agrandir l'image.L’alcaloïde majoritaire est la colchicine.

La colchicine est responsable de l’activité de la plante, mais aussi de sa toxicité.

Colchique d'automne. Colchicine. Cliquer pour agrandir l'image.La colchicine est très toxique pour l’homme à partir de 10 mg, mortelle à partir de 40 mg.

Cette substance est capable d’inhiber la division cellulaire en se fixant sur la tubuline lors de la mitose, empêchant ainsi la formation des microtubules du fuseau (poison du fuseau) et bloquant la mitose en métaphase. Pour les non initiés retenons que la colchicine empêche nos cellules de se reproduire en exerçant une action très toxique.

CultureHistoire, traditions, légendes, mythes, littérature …

LittératureLittérature
Fleur célèbre pour la chanson « Colchiques dans les prés » :
Colchiques dans les prés fleurissent, fleurissent,
Colchiques dans les prés : c’est la fin de l’été …
Refrain :
La feuille d’automne emportée par le vent
En ronde monotone tombe en tourbillonnant.
Châtaignes dans les bois se fendent, se fendent,
Châtaignes dans les bois se fendent sous les pas.
au Refrain
Nuages dans le ciel s’étirent, s’étirent,
Nuages dans le ciel s’étirent comme une aile.
au Refrain
Et ce chant dans mon cœur murmure, murmure,
Et ce chant dans mon cœur appelle le bonheur.
au Refrain
Colchique d'automne. Cliquer pour agrandir l'image.Colchique d'automne. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.

StatutStatut

Rareté
Plante fréquente qui émaille certains près humides à l’automne.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Les aulx (Allium)
La colchique d'automne (Colchicum autumnale)
Le crocus printanier (Crocus sativus)
La dent de chien (Erythronium dens-canis)
L'iris faux-acore (Iris pseudacorus)
La jacinthe des bois (Endymion non-scriptus)
Le lys martagon (Lilium martagon)
Le muguet des bois (Convallaria majalis)
La parisette à quatre feuilles (Paris quadrifolia)
Le sceau de Salomon multiflore (Polygonatum multiflorum)
Le sceau de Salomon odorant (Polygonatum odoratum)
Le sceau de Salomon verticillé (Polygonatum verticillatum)
La scille automnale (Scilla autumnalis)
La scille à deux feuilles (Scilla bifolia)
La scille lis-jacinthe (Scilla lilio-hyacinthus)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les amaryllidacées (Amaryllidaceae)
Les liliacées (Liliaceae)
Les orchidacées (Orchidaceae)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.