Le cerisier aigre (Prunus cerasus)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Racines] [Tiges] [Feuilles] [Fleurs] [Fruits] [Cycle] [Habitats] [Origine] [Distribution] [Bois] [Utilisations] [Constituants] [Culture] [Statut] [Autres sujets]

[Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page en cours d'édition

PhotosPhotos

Cerisier aigre. Plante. Cliquer pour agrandir l'image.Cerisier aigre. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.Cerisier aigre. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

GénéralitésGénéralités
Cerisier aigre. Planche d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : plantes (Plantae)Sous-règne : plantes vasculaires (Tracheobionta)
Division : plantes à graines (Spermatophyta)Sous-division :
Classe : plantes à fleurs (Angiospermae)Sous-classe : dicotylédones (Dicotyledonae)
Super-ordre : rosidés (Rosidae)Ordre : rosales (Rosales)
Famille : rosacées (Rosaceae)Sous-famille : prunoïdées (Prunoideae)
Genre : pruniers (Prunus)Sous-genre :
Espèce : Prunus cerasus [Miller], Cerasus acida [Gaertn.], Cerasus vulgaris, Cerasus hortensis [Mill.], Prunus vulgaris [(Mill.) Schur.]Variété :
Nom commun : cerisier aigreNom populaire : bing, griotte, merise, marasquin

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneSauerkirsche, Sauerkirschen, WeichselkirscheAngleterredwarf cherry, morello cherry, sour cherryArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarieчерна горчица, ч. синап
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
Danemarksur-kirsebær,
kirsebær
Gaeidhligcraobh shirisEspagnecerezo común, guindoEstoniehapu kirsipuu, hapukirss
FøroysktFinlandekirsikkä-tuomi, kersbär, hapankirsikkaFrançaiscerisier aigreFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongriemeggyIrlandeIslandeItalieciliegio, marasca, marena, amarena
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègekirsebærOccitan
Pays-Basbrunelsoort, zure kersenPolognewiśnia pospolita typowa, wisnia zwyczajnaPortugalcerejeiraRoumanie
Russieвишня обыкновеннаяSerbieSlovaquiečerešňa višňová, višňa obyčajnáSlovénie
Suèdesurkörsbär, klarbär, surkörsTchéquietřešeň obecná, višeňUkraïneEmpire romainPrunus cerasus

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Cerisier aigre. Dessin.Le nom de genre Cerasus vient du nom de la ville de Kerasos (Cerasonte) d’où Lucullus rapporta la plante en Italie.

Identification du végétalIdentification

Identification généraleGénéralités
Cerisier aigre. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.C’est un arbuste à branches étalées ou pendantes qui est cultivé et parfois sub-spontané dans toute la France. Les feuilles, glabres et luisantes, ont un pétiole généralement sans glandes. C’est cette espèce, seule ou hybridée avec Prunus avium, qui est à l’origine des cerisiers à cerises acides. On peut le confondre avec le mérisier des oiseaux qui est plus grand, dont les rameaux sont plus redressés et qui a des feuilles mates dont le pétiole est pourvu de glandes rougeâtres au sommet.

Cerisier aigre. Plante. Cliquer pour agrandir l'image.

PortPort de la plante
HauteurHauteur de la plante
De 2 à 8 m.
RemarquesRemarques
Cerisier aigre. Griottier. Cliquer pour agrandir l'image.Le cerisier aigre a donné le griottier, petit arbre à cime étalée en parasol, aux rameaux grêles, pendants et nombreux. Les fruits sont de forme globuleuse, un peu aplatie, rouge foncé, acidulés, parfois un peu amers. Ils sont destinés à la fabrication de conserves, de confitures, d’eau-de-vie, de liqueurs.
Espèces semblablesEspèces semblables

ÉcorceTige / Écorce

Description de la tige
L’écorce est lisse, d’un beau brun foncé.
Cerisier aigre. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Cerisier aigre. Fleurs en boutons. Cliquer pour agrandir l'image.
Couleur de l'écorceCouleur de la tige

FeuilleFeuilles

Description des feuilles
Les feuilles sont alternes, pétiolées, ovales, lisses et d’un beau vert foncé.

Cerisier aigre. Bourgeons.

Cerisier aigre. Planche d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Cerisier aigre. Feuilles. Cliquer pour agrandir l'image.
Dimension des feuillesDimension des feuilles
Couleur des feuillesCouleurs des feuilles
VégétationVégétation
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Végétation

FleurFleurs

Description des fleurs
Cerisier aigre. Planche d'identification Saint-hilaire. Cliquer pour agrandir l'image.Fleurs blanches à 5 pétales disposées en petits groupes de 3 à 10 fleurs, pollinisées par les abeilles.

Cerisier aigre. Fleurs. Cliquer pour agrandir l'image.

Dimension des fleursDimension des fleurs
Couleurs des fleursCouleurs des fleurs
Fleur odoranteParfum des fleurs
PollenPollen
FloraisonFloraison
D’avril à mai.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Floraison

FruitFruits

Description des fruits
Le fruit du cerisier est une drupe, c’est à dire un fruit charnu à noyau qui dérive d’un ovaire infère à un carpelle, situé dans un conceptacle caduc.

Cerisier aigre. Fruits. Cliquer pour agrandir l'image.Les fruits sont acides, sphériques, à épiderme glabre et luisant, charnues, rouges vif, rarement noirs.

Cerisier aigre. Coupe du fruit. Cliquer pour agrandir l'image.La chair est rouge plus ou moins foncée et le noyau est lisse.

Cerisier aigre. Evolution. Cliquer pour agrandir l'image.De la fleur au fruit :

L’ovaire est infère non adhérent. Au cours de la maturation, les pièces florales ainsi que le conceptacle deviennent caducs. La paroi du fruit dérive donc essentiellement de la paroi de l’ovaire, comme c’est le cas pour les fruits dérivés d’un ovaire supère.

Dimension des fruitsDimension des fruits
Couleurs des fruitsCouleurs des fruits
GrainesGraines
Le noyau lignifié est très solide. Il contient une ou deux graines appelées amandes. L’ablation des téguments permet d’observer l’embryon.
Cerisier aigre. Noyau. Cliquer pour agrandir l'image.Cerisier aigre. Noyau casse. Cliquer pour agrandir l'image.Cerisier aigre. Amande. Cliquer pour agrandir l'image.
FructificationFructification
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification

Cycle de vieCycle de vie

PérennitéPérennité
PlantationPlantation
Les plants obtenus en pépinières sont plantés en hiver pendant la phase de repos végétatif.
MultiplicationMultiplication
La multiplication se fait par greffage.
CroissanceCroissance
LongévitéLongévité

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de feuillus
SolsSols
Le cerisier croît facilement dans tous les terrains sauf les sols crayeux, trop secs, argileux ou marécageux.
ClimatsClimatsClimat ensoleilléClimat ombré
AltitudesAltitudes

Origine géographiqueOrigine

Originaire d’Asie Mineure, Caucase.

RépartitionDistribution géographique

Distribution globale
Il est très répandu en Europe où on le retrouve à l’état spontané.

BoisBois

Description du bois
Propriétés du boisPropriétés du bois
BoisAspect du bois
Coupe longitudinale
Cerisier aigre. Bois en coupe longitudinale. Cliquer pour agrandir l'image.
Coupe tangentielle
Cerisier aigre. Bois en coupe tangentielle. Cliquer pour agrandir l'image.
Coupe radiale
Cerisier aigre. Bois en coupe radiale. Cliquer pour agrandir l'image.
Densité du boisDensité du bois
Travail du boisTravail du bois
Utilisation du boisUtilisation

Utilisation médicinaleUtilisations

Utilisations médicinalesUtilisations médicinales
Les « queues de cerises » ont de tous temps constitué un des diurétiques les plus populaires. Mais toutes les parties du fruit ont joué un rôle en médecine.

Le fruit est recommandé aux goutteux, aux rhumatisants. L’huile extraite des noyaux était autrefois utilisée pour dissoudre les calculs rénaux.

Les cerises sont récoltées à maturité. La récolte est manuelle pour les cerises de bouche et mécanique pour les fruits destinés à la transformation (fruits confits, fruits au sirop, confiture, liqueur, etc.).

On ramasse l’écorce interne des jeunes rameaux au début de l’hiver.

Les pédoncules ou « queues » sont mis à sécher à l’abri du soleil dans des endroits aérés.

L’infusion de queue de cerise, à la dose de 5 grammes pour 1 litre d’eau est un diurétique populaire universellement employé dans l’inflammation des voies urinaires ; elle augmente le volume des urines tout en diminuant leur acidité ; cette infusion est recommandée aussi contre l’arthrite, la prostatite et la lithiase rénale.

Leur décoction est également recommandée en cas d’engorgement de la rate et en traitement de l’arthrite ou de la goutte. Faire bouillir une bonne poignée de queues de cerises séchées dans un litre d’eau et laisser infuser la nuit. À utiliser comme boisson entre les repas.

L’écorce en décoction soigne la migraine et les névralgies.

De tout temps, les Amérindiens et les Russes se sont servis de l’écorce comme analgésique, diurétique et fébrifuge.

Utilisations culinairesUtilisations culinaires
On distingue la bigarreau, la cerise acide (ou anglaise), la guigne et la griotte. Il existe de nombreux cultivars : « Hâtif Burlat » à gros fruits, « Napoléon » à gros fruits jaunes rosés, « Montmorency » à fruits juteux et acides, « Cœur de Pigeon », etc.

La cerise se consomme crue et cuite (clafoutis, tartes, compotes, confitures), à l’eau de vie, et sert à la fabrication du Kirsch, du Guignolet, du Cherry Brandy, de la liqueur de Marasquin.

  • Très rafraîchissante la cerise désaltère à merveille : elle est recommandée aux obèses, aux hypertendus, aux goutteux et aux rhumatisants ; légèrement laxative, elle est utile aux constipés.
  • Avec les cerises on fait également des sirops, des confitures, des desserts.
  • En Allemagne et dans le nord de la France, on en fait une liqueur spiritueuse : le kirsch.
Sirop de cerises

Gastronomie

1- Pour 1 litre de sirop : 1 kg de cerises aigres, 750 g de sucre par 500 g de jus.

Laver les cerises et les piler avec les noyaux et les réduire en purée.
Les noyaux doivent être broyés grossièrement.

Laisser fermenter le tout dans une terrine pendant 36 heures.

Passer alors au tamis et filtrer dans un linge, le jus doit être limpide.

Peser ce jus, ajouter 750 g de sucre pour 500 g de jus.

Laisser donner 3 ou 4 bouillons.

Écumer, mettre en bouteilles, boucher hermétiquement.

Boucher hermétiquement.

Pour assurer une bonne conservation du sirop, ébouillanter les bouteilles 5 minutes environ.

2- Éplucher des cerises saines et mûres en enlevant noyaux et pédoncules.

Écraser au mortier et passer le jus obtenu à travers un tamis fin.

Couvrir d’un linge la terrine qui contient ce jus et faire macérer pendant 24 heures à la cave.

Peser et mettre en bassine avec un poids égal de sucre.

Laisser bouillonner le sucre et marquer 33° au pèse sirop.

Décanter dans une terrine pour ne pas le laisser refroidir dans le cuivre et mettre en bouteilles.

Cherry Brandy

Gastronomie

1 litre d’eau de vie à 40°,

1/2 litre de kirsch,

200 g de cerises noires,

200 g de cerises aigres,

1 poignée de framboises,

1 bâton de cannelle,

3 clous de girofle,

1 litre d’eau,

800 g de sucre.

Écraser grossièrement les framboises et les cerises en brisant les noyaux.

Mettre cette purée de fruits dans de l’eau de vie à 40°.

Ajouter les épices.

Faire chauffer lentement jusqu’à ébullition et verser dans un bocal pouvant être fermé hermétiquement.

Boucher quand le mélange est refroidi et laisser macérer environ 1 mois.

Préparer un sirop de sucre en faisant bouillir 2 minutes le sucre et l’eau.

Laisser refroidir et filtrer l’alcool dans lequel ont macéré fruits et épices.

Y ajouter le sirop et le kirsch.

Mettre en bouteilles et bien boucher.

Kirsch

Gastronomie

Casser 30 g de noyaux de cerises.

Mettre dans un bocal avec 2 litres d’eau de vie et quelques amandes d’abricots émondées.

Fermer et faire macérer 6 semaines au soleil.

Passer et ajouter 250 g de sirop à 30°.

Filtrer et mettre en bouteilles.

Liqueur de cerise

Gastronomie

750 g de cerises,

1 litre 1/2 d’eau de vie,

450 g de sucre ou 700 g de sirop.

Laver, égoutter et dénoyauter les cerises, recouvrir avec l’eau de vie.

Boucher et placer dans un endroit ensoleillé 35 à 40 jours.

Concasser la moitié des noyaux et les placer dans un deuxième bocal en lui ajoutant 1/2 litre d’alcool, laisser macérer

Filtrer les 2 infusions, ajouter le sucre ou le sirop et mettre en bouteilles.

On peut procéder de la même manière en ajoutant 1 gousse de vanille, 2 à 3 g de cannelle pulvérisée et 6 à 8 clous de girofle.

Liqueur de cerises aigres

Gastronomie

100 feuilles de cerises aigres (merisier),

1 litre de vin rouge à 13°,

1 verre de kirsch,

35 morceaux de sucre.

Laisser le tout macérer 8 jours.

Filtrer, mettre en bouteilles et attendre 1 mois avant de consommer.

Marasquin

Gastronomie

Mêler 1/2 litre de kirsch à 1 litre d’alcool léger.

Ajouter 1 kg de sirop à 30° cuit avec un morceau de vanille.

Mêler au liquide 2 ou 3 cuillerées de fleurs d’oranger amères.

Filtrer et mettre en bouteilles.

Utilisations économiquesRecherchée par les abeilles
Les fleurs produisent entre les pétales et l’ovaire, un nectar abondant et d’excellente qualité très recherché au printemps par les abeilles.

CultureHistoire, géographie, arts, traditions, flore …

HistoireHistoire
Le Romain Lucullus a rapporté des cerisiers de la ville de Cérasonte en Perse, après sa victoire sur Mithridate en 66 avant JC.

Pline raconte que les Grecs utilisaient abondamment les cerises pour soigner les crises de goutte dues aux excès de boisson et de viande.

TraditionsTraditions
Dans le langage des fleurs populaires, la cerise se traduit par « courtoisie et engagement » ; les Croisés avaient d’ailleurs coutume de planter un cerisier près du jardin de la châtelaine de leur cœur.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le cerisier aigre (Prunus cerasus)
Le merisier des oiseaux (Prunus avium)
Sujets plus larges
Page d'accueil
L'abricotier commun (Prunus armeniaca)
Les cerisiers (Cerasus)
Le merisier à grappes (Padus avium)
Le pêcher (Prunus persica)
Le prunellier (Prunus spinosa)
Le prunier commun (Prunus domestica)
Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Végétaux] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.