La morille conique (Morchella conica)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Taxon précédant] [Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page éditée

PhotosPhotos

Morille conique. Cliquer pour agrandir l'image.Morille conique. Cliquer pour agrandir l'image.Morille conique. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : ascomycètes (Ascomycotina)
Classe : hyménoascomycètes (Hymenoascomycetes)Sous-classe : pézizomycétidées (Pezizomycetideae)
Ordre : pézizales (Pezizales)Sous-ordre :
Famille : morchellacées (Morchellaceae)Sous-famille :
Genre : morilles (Morchella)Sous-genre :
Espèce : Morchella conica [Pers. (1818)], Morchella elata var. conica[Fr.]Sous-espèce :
Nom commun : morille conique, morille noire coniqueNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneSpitzmorchelAngleterreArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandekartiohuhtasieni, kartiomainen huhtasieniFrançaismorille coniqueFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèceμορχέλλα η κωνική
HongrieIrlandeIslandeItaliespugnola conica, spugnola bruna, spungigneura, spongiola, sponzola, sponziola
Lettoniesmailais lāčpurnsLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognesmardz stożkowatyPortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquiesmrčok kužeľovitýSlovénie
SuèdetoppmurklaTchéquieUkraïneEmpire romainMorchella conica

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Morille conique. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Morille conique. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.La morille conique Morchella conica est une espèce printanière très variable, généralement à chapeau gris brunâtre, à côtes devenant presque noirâtres; pied blanchâtre, à écailles grossières, et presque de même diamètre et de même hauteur que le chapeau. La forme du réceptacle et la morphologie du pied permettent de distinguer de nombreuses variétés et formes: costulata, à alvéoles séparées par des côtes longitudinales droites et symétriques; intermedia, avec un pied d’un diamètre très inférieur à celui du chapeau; distans, où le pied est beaucoup plus haut que le chapeau; acuminata à chapeau long et pointu. Rarement solitaire, ce champignon croît dans les zones tempérées chaudes, de préférence sous les conifères, surtout après un incendie.
Espèces semblablesEspèces semblables
La morille élévée (Morchella elata) a des sporocarpes plus grands avec le pied de même diamètre que le chapeau.

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
Morille conique. Cliquer pour agrandir l'image.De 4 à 7 cm de hauteur, atténué au milieu, renflé à la base, blanc puis jaunâtre.
Diamètre du piedDiamètre du pied
De 2 cm de diamètre en moyenne.
Forme du piedForme du pied
Court et robuste, creux, sillonné de rides.

Pied séparé du chapeau par une vallécule très nette, s’oblitérant avec l’âge.

Couleur du piedCouleur du pied
Blanc.
Revêtement du piedRevêtement du pied
Coupe du piedCoupe du pied
Creux.
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
Jusqu’à 6 à 7 cm.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeau
Dessin 1913. Cliquer pour agrandir l'image.Morille conique. Cliquer pour agrandir l'image.La morille conique est très variable dans sa forme, arrondie ou pointue. Chapeau conique pointu ou ovoïde, courbé vers le haut, émoussé au sommet, parcouru par de longues côtes généralement en séries parallèles et réunies par des côtes transversales qui délimitent des alvéoles presque carres. Les alvéoles pouvant atteindre les 2/3 du chapeau.
Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
Couleur du gris-beige au brun-olive foncé à noir cendré, ornée de côtes plus foncées.
Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
DessousFace inférieure
Taille des lames ou pores
Forme des lames ou pores
Couleur des lames ou pores
Espacement des lames ou pores

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
De 18 à 26 par 10 à 16 µm.
Forme des spores
Spores ellipsoïdes, lisses, hyalines.
Couleur de la sporée
Jaunâtres.

ChairChair

Aspect de la chair
Chair mince, peu charnue.
Consistance de la chair
Chair ferme dans le pied.
Colorations
Blanc grisâtre dans le chapeau.
Couleur à la coupe
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
Légère odeur fongique.
SaveurGoût
Saveur douce.

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
Espèce printanière très précoce (février à mi-avril).
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructification
Morille conique. Cliquer pour agrandir l'image.La morille conique se rencontre en troupes comme des petits soldats au garde-à-vous.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de conifèresBois de feuillus
Morille conique. Cliquer pour agrandir l'image.Forêts de feuillus ou de conifères.

Pousse sur les talus bien exposés, les sentiers herbeux, au voisinage des hêtres ou des épicéas. Colonise parfois les broussailles dans les bois mêlés et surtout les places à feu.

SolsSols
Elle affectionne les sols acides et limoneux, les terres brûlées mêlées de cendres.
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1 700 m)Étage subalpin (de 1 700 à 2 200 m)
Tempérament montagnard, mais aussi en plaine.

Utilisation médicinaleUtilisations

CulinairesComestible
Récolte. Cliquer pour agrandir l'image.C’est un excellent comestible.
Poulet à l’orange et aux morilles
  • 2 poitrines de poulet désossées
  • le jus d’une orangé et celui d’une lime
  • 20 morilles coniques, réhydratées dans de l’eau additionnée d’un cube de bouillon
  • 3 cuillère à soupe de crème de table
  • 3 oignons verts
  • 1/4 tasse de vin blanc sec
  • sel, poivre, romarin
  • fécule de maïs pour épaissir
  • Faire tremper les poitrines de poulet deux heures dans le jus d’orange et de lime.
  • Égoutter le poulet, le faire sauter dans l’huile.
  • Le placer dans une cocotte allant au four, recouvrir des morilles réhydratées et des oignons verts hachés.
  • Saler, poivrer et ajouter le romarin et mettre au four à 220 ºC pendant 50 minutes.
  • Lorsque la viande est bien cuite, la retirer de la casserole et la garder au chaud.
  • Passer le bouillon, le faire réduire sur le feu en y ajoutant le vin. Épaissir avec de la fécule délayée dans de l’eau froide.
  • Lorsque la sauce est assez épaisse, la retirer du feu et y ajouter la crème.

StatutStatut

Rareté
Rare.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La morille commune (Morchella esculenta)
La morille conique (Morchella conica)
La morille costée (Morchella costada)
La morille élevée (Morchella elata)
La morille ronde (Morchella rotunda)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Le morillon (Mitrophora semilibera)
Les morilles (Morchella)
Les verpes (Verpa)
Taxon précédant ] [ Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.