Le morillon (Mitrophora semilibera)

Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Mycélium] [Pied] [Chapeau] [Spores] [Chair] [Cycle] [Habitats] [Distribution] [Utilisations] [Constituants] [Statut] [Autres sujets]

[Page d'accueil] [Taxon ascendant] [Taxon suivant] [Via Gallica]

Page éditée

PhotosPhotos

Morillon. Cliquer pour agrandir l'image.Morillon. Cliquer pour agrandir l'image.Morillon. Cliquer pour agrandir l'image.
Morillon. Cliquer pour agrandir l'image.Morillon. Cliquer pour agrandir l'image.Morillon. Cliquer pour agrandir l'image.
Morillon. Cliquer pour agrandir l'image.Morillon. Cliquer pour agrandir l'image.Morillon. Cliquer pour agrandir l'image.

ClassificationClassification

Règne : fonges (Fungi)Sous-règne : champignons (Mycota)
Division : (Amastigomycota)Sous-division : ascomycètes (Ascomycotina)
Classe : hyménoascomycètes (Hymenoascomycetes)Sous-classe : pézizomycétidées (Pezizomycetideae)
Ordre : pézizales (Pezizales)Sous-ordre :
Famille : morchellacées (Morchellaceae)Sous-famille : Heterogeneae
Genre : mitrophores (Mitrophora [Léveillé, 1846] )Sous-genre :
Espèce : Mitrophora semilibera [(De Candolle : Fr.) Léveillé], Morchella semilibera [(DC) Lév.], Morchella hybrida [(Sow. : Pers.) Boud.], Morchella gigas [(Batsch) Pers.:Fr.], Morchella rimosipes [DC.]Sous-espèce :
Nom commun : morillon, morillon à demi-libre, morille bâtarde, morille à pied ridéNom populaire :

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagnehalbfreie Morchel, Käppchenmorchel, Bastardmorchel, GlockenmorchelAngleterresemifree morel, half-free morel, bastard morelArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagnemurgulaEstonie
FøroysktFinlandekellohuhtasieniFrançaismorillonFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItaliespugnola minore, mitrofora ibrida, sponziola, sponziole, bissacan
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognemitrówka półwolnaPortugalRoumanie
RussieСМОРЧКОВАЯ ШАПОЧКАSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdehättmurklaTchéquiesmrž polovolnýUkraïneEmpire romainMitrophora semilibera

IdentificationIdentification

ConnaissancesGénéralités
Morillon. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.Morillon. Cliquer pour agrandir l'image.Cette espèce printanière, assez commune d’avril à mai, recherche les talus herbeux humides, les bords de rivière, les lisières des bois, les pelouses.

On la reconnaît facilement à son allure générale de Morille, son chapeau conique et pointu, tout alvéolé, d’un brun fauve olivâtre, marqué de côtes longitudinales plus foncées.

L’espèce est comestible, mais sa qualité n’atteint pas celle des Morilles. Consommée après dessiccation, elle accompagne fort bien un plat de Morilles.

Espèces semblablesEspèces semblables
Le Morillon se distingue de la Morille par les proportions plus modestes de son chapeau par rapport au pied et par un mode de raccordement différent, partiel et presque au sommet du chapeau chez le premier à la base même du chapeau chez la seconde.

À ne pas confondre avec le satyre du chien (Phallus impudicus).

PiedPied

Hauteur du piedHauteur du pied
De 5 à 10 (15) cm de long.
Diamètre du piedDiamètre du pied
De 1 à 2 cm.
Forme du piedForme du pied
Morillon. Cliquer pour agrandir l'image.Morillon. Cliquer pour agrandir l'image.Pied très allongé, assez haut et costulé, épais à la base.
Couleur du piedCouleur du pied
Blanchâtre à ocracé pâle.
Revêtement du piedRevêtement du piedChampignon à pied nu
Surface nettement furfuracée, ridé avec l’âge.
Coupe du piedCoupe du pied
Creux, intérieurement écailleux.
Anneau du champignonAnneau, collerette, cortine
Voile du champignonVoile provisoire
Base du champignonBase du pied
Pied renflé à la base.

ChapeauChapeau

Diamètre du chapeauDiamètre du chapeau
De 2 à 5 cm de diamètre.
Forme du chapeau du champignonForme du chapeauChapeau conique
Morillon. Cliquer pour agrandir l'image.Chapeau petit par rapport au pied élancé, assez court, haut perché, conique ou campanulé, à sommet ± obtus, non rattaché au stipe dans la moitié inférieure, de couleur ocracé à brun fauve avec parfois des teintes olivâtres, creusé de quelques alvéoles irrégulières ± rectangulaires, profondes, séparées par des côtes primaires noirâtres longitudinales et allongées, parfois anastomosées.

La base du chapeau est libre celui-ci adhère au pied dans la moitié supérieure de sa hauteur.

Couleur du chapeau du champignonCouleur du chapeau
Couleur variant du brun miel au brun fauve olivâtre virant à l’ocre en absence d’eau.

Les côtes saillantes sont plus foncées et noircissent avec l’âge.

Surface du chapeau du champignonSurface du chapeau
Morillon. Cliquer pour agrandir l'image.Orné de côtes longitudinales presque noires. D’autres côtes transversales délimitent des alvéoles brun clair.
Marge du chapeau du champignonMarge du chapeau
DessousFace inférieureHyménophore à plis
Taille des lames ou pores
Forme des lames ou pores
Couleur des lames ou pores
Espacement des lames ou pores

SporesSpores

Dimension des sporesDimension des spores
Forme des spores
Ovales.
Couleur de la sporée
Brunes.

ChairChair

Aspect de la chair
Mince, tenace.
Consistance de la chair
Chair fragile, tendre et douce.
Colorations
Blanc-gris.
Couleur à la coupe
LaitLait ou latex
OdeurOdeur
D’odeur faible.
SaveurGoût
Sans saveur particulière sinon celle du champignon.

Cycle de vieCycle de vie

CueilletteSaison de fructification
En mars-avril.
MoisIIIIIIIVVVIVIIVIIIIXXXIXII
Fructification
Champignon mycorhiziqueForme de fructificationChampignon saprophyte
Son mode de vie est saprophyte (humo) terricole.

HabitatHabitats

MilieuxMilieuxBois de feuillusLisièreLacs
Morillon. Cliquer pour agrandir l'image.Pousse dans les bois feuillus (peupliers, aulnes, frênes), affectionne les taillis et les zones riches en arbustes (noisetiers), en lisière de forêt, parmi les herbes.

Au bord des mares, lacs et ruisseaux.

SolsSols
Sur sols humides, ensoleillés et riches en humus.
ClimatsClimatsClimat ombréClimat pluvieux
AltitudesAltitudesÉtage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)
Espèce associéeEspèce associée
Fréquent sous les haies d’aubépines.

Utilisation médicinaleUtilisations

CulinairesComestible
Comestible de qualité inférieure à la morille. C’est un bon comestible, à chair tendre et fragile, mais il n’a pas la saveur délicate des morilles et il faut le consommer rapidement, car sa chair se décompose très vite.

StatutStatut

Rareté
Assez commun.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le morillon (Mitrophora semilibera)
Les morilles (Morchella)
Les verpes (Verpa)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Les aleuriacées (Aleuriaceae)
Les helvellacées (Helvellaceae)
Les morchellacées (Morchellaceae)
Les otidéacées (Otideaceae)
Les pézizacées (Pezizaceae)
Les pyronémacétacées (Pyronemacetaceae)
Les sarcoscyphacées (Sarcoscyphaceae)
Taxon ascendant ] [ Taxon suivant ] [Page d’accueil] [Fonges] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.