AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le village de Donji Humac, île de Brač en Croatie

[Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Page d’accueil] [Croatie] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
Avec ses deux cents habitants, Donji Humac est l’un des plus petits villages de l’île de Brač en Croatie.

Ce petit village traditionnel — l’une des plus anciennes localités de l’île — est principalement habité par des tailleurs de pierre, des bergers et des agriculteurs.

Donji Humac fait partie de la commune de Nerežišća dans le Comté de Split-Dalmatie.

ÉtymologieÉtymologie et toponymie
Donji Humac signifie Humac-Bas, par opposition au village de Gornji Humac, Humac-Haut, situé sur la commune de Pučišća.

Sous la République de Venise, Donji Humac se nommait Sant’Elia (Saint-Élie) en italien.

SituationSituation

Le village est situé sur le côté ensoleillé de la colline de Humac, caché à la vue de la mer où les nombreux navires des pirates avait l’habitude de marauder.

Donji Humac est distant d’environ 2 kilomètres de Nerežišća et de seulement 8 km de Supetar, la capitale de l’île de Brač.

VisitesVisites

VillageLe village de Donji Humac
Humac a préservé à travers les âges le style original de son architecture rurale, connue sur ce littoral karstique depuis des temps immémoriaux. Il n’y a que quelques bâtiments plus élevés que les autres qui perturbent l’harmonie des maisons traditionnelles, aux toits couverts de lauzes. Dans les jardins on peut voir des cabanes (bunja) faites de pierres sèches.
ÉgliseL’église Sainte-Anne
L'église Sainte-Anne. Cliquer pour agrandir l'image.Le clocher de l'église Sainte-Anne (auteur Polježičanin). Cliquer pour agrandir l'image dans Flickr (nouvel onglet).L’église paroissiale Sainte-Anne était à l’origine une chapelle voûtée mentionnée dans les documents comme Stomorica (déformation du latin Sancta Maria) datant du Xe siècle. Un bâtiment supplémentaire fut ajouté au début du XIVe siècle ; à cette époque, l’église était entourée d’un cimetière. Au début du XVIIIe siècle, l’église fut à nouveau agrandie de deux nefs secondaires, en même temps qu’un intéressant clocher à bulbe baroque rouge était édifié.

Dans l’église, sur un mur de l’ancienne chapelle, se trouve une fresque précieuse, datant du XIIIe siècle, qui représente le Christ sur le trône entre la Vierge et un saint Jean-Baptiste barbu ; cette fresque aurait des pouvoirs miraculeux.

GrotteLa grotte de Kopačina
La grotte de Kopačina (auteur Dhrzic). Cliquer pour agrandir l'image dans Flickr (nouvel onglet).La grotte de Kopačina est le site préhistorique le plus important sur l’île de Brač ; elle couvre plusieurs millénaires de l’histoire de l’île. La grotte est cernée par des pentes abruptes, et, à partir d’un plateau sur le côté sud de la grotte, s’ouvre une vue magnifique sur Donji Humac, Bobovišća et la côte ouest de l’île.

Une source d’eau, qui existait près de la grotte (qui fut couverte quand le puits du village fut creusé), et l’offre abondante d’animaux sauvages dans la zone de la grotte fournissaient des conditions de vie excellentes à l’homme préhistorique.

Cette grotte de 18 mètres de long est divisée en deux chambres. Un grand nombre d’objets en pierre récupérés, des couteaux, des forets, des flèches, des grattoirs et des os de chevaux sauvages, de bovins sauvages et de cerfs sauvages appartiennent à l’Épipaléolithique (fin du Paléolithique supérieur, environ 10 000 avant JC). Des artéfacts découverts dans la partie inférieure de la grotte appartiennent au Mésolithique (environ 8000 avant JC). Ces témoignages montrent le fort développement de la chasse et de l’élevage. Des fragments de poterie et une hache en bronze datant de l’Âge du Bronze ancien (vers 1800 avant JC) ont été trouvés sur la couche inférieure.

La grotte de Kopačina est située à 500 mètres (20 min) au nord-ouest de Donji Humac.

ChapelleLa chapelle Saint-Élie
La chapelle Saint-Élie (auteur Giricinka). Cliquer pour agrandir l'image dans Flickr (nouvel onglet).La chapelle Saint-Élie a une abside quadrangulaire à l’extérieur et en plein cintre à l’intérieur de la chapelle. La chapelle est voûtée et ses murs sont segmentés par des arcades aveugles. La chapelle date des Xe et XIe siècles ; c’est l’une des plus anciennes chapelles croates préromanes de l’île.
MausoléeLe mausolée du Mont Saint-Élie
Le mausolée romain (auteur Giricinka). Cliquer pour agrandir l'image dans Flickr (nouvel onglet).À côté de la chapelle Saint-Élie se trouvent les vestiges d’un mausolée romain. La chambre funéraire — en pierres de taille avec une corniche moulée — qui est conservée, appartenait à un mausolée monumental encore plus riche dont certains fragments décoratifs sont également intégrés dans les murs de la chapelle Saint-Élie. D’après de nombreux fragments de sculptures trouvées sur le site, ce monument peut être daté du Ier siècle après JC.

Ce mausolée est considéré comme le plus beau monument de l’architecture romaine de l’île.

CarrièreLa carrière
La carrière (auteur Kerky Oe). Cliquer pour agrandir l'image dans Flickr (nouvel onglet).La proximité des carrières historiques, qui existent toujours, a donné à Donji Humac plusieurs tailleurs de pierre, parmi lesquels le sculpteur contemporain Petar Jakšić.

Informations pratiquesInformations pratiques

RestaurantRestaurants
La taverne Kopačina (Konoba Kopačina)
Spécialités de viande d’agneau de Brač.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Croatie > Partie méridionale > Dalmatie > Comté de Split-Dalmatie > Île de Brač > Nerežišća > Donji Humac
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le village de Donji Humac, île de Brač en Croatie
L'ermitage de Blaca, île de Brač en Croatie
Le mont Vidova Gora, île de Brač en Croatie
Sujets plus larges
Page d'accueil
Carte interactive de l'île de Brać en Croatie
La ville de Supetar, île de Brač en Croatie
La ville de Postira, île de Brač en Croatie
La ville de Pučišća, île de Brač en Croatie
La ville de Selca, île de Brač en Croatie
La ville de Bol, île de Brač en Croatie
La ville de Nerežišća, île de Brač en Croatie
La ville de Milna, île de Brač en Croatie
La ville de Sutivan, île de Brač en Croatie
[Sujet ascendant] [Sujet suivant]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.