AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La ville de Vilaflor à Ténériffe

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Fuerteventura] [Grande Canarie] [La Gomera] [La Palma] [Lanzarote] [Ténériffe] [El Hierro] [Page d’accueil] [Canaries] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page non éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
Vilaflor est un village enfoui parmi la pinède et les amandiers.
ÉtymologieÉtymologie et toponymie
La légende veut que Vilaflor doive son nom à l’exclamation d’un castillan devant l’apparition d’une belle native : « Vi la flor de Chasma » ce qui signifie « j’ai vu la fleur de Chasma ».

Vilaflor était anciennement connue sous le nom de Chasma, qui fut la capitale de le la vaste contrée d’Abona.

SituationSituation

Vilaflor est située dans la partie sud de l’île de Ténériffe, c’est la seule ville de cette partie qui n’a pas de côte. Située dans les montagnes, à 1400 mètres d’altitude, sur les flancs du cirque de Las Cañadas, c’est l’une des communes les plus élevées de toute l’Espagne.

Au nord, la commune touche La Orotava, vers l’est, la division avec Granadilla de Abona est pratiquement marquée par le ravin d’Eris, au sud apparaissent San Miguel et Arona, tandis qu’à l’ouest la limite avec Adeje est marquée par le ravin d’El Rey.

Vilaflor se trouve à une distance par la route de 80 km de Santa Cruz de Ténériffe.

Le mont Sombrerito (2500 m d’altitude) qui domine la localité est le symbole de Vilaflor.

VisitesVisites

ÉgliseL’église Saint-Pierre Apôtre (Iglesia de San Pedro Apóstol)
L’église Saint-Pierre Apôtre a été bâtie sur un ancien ermitage dédié à San Pedro, par Don Pedro Soler et à sa femme Doña Juana Padilla et en relation avec la famille Soler tout au long des années. L’église fut promue au rang d’église paroissiale en 1560.

Ses portails et ses frontons respectifs sont très intéressants. Elle n’a pas de tour, bien qu’elle ait un corps vertical fini en forme de campanile. Elle conserve à l’intérieur des joyaux et des icônes de grande valeur artistique, comme l’icône de saint Pierre, d’attribution très variée. Lambris de style mauresque.

ManoirLa demeure Soler (Casa de Los Soler)
La demeure des Soler, fondateurs du village, fut construite au XVe siècle et réédifiée au XVIIIe.
ChapelleL’ermitage du moine Pedro
À La Zarza. Le moine Pedro de Betancourt, fondateur de l’Ordre de Bethléem, naquit à Vilaflor. Il fut canonisé en l’an 2002 par le Pape Jean Paul II.
Toute la partie septentrionale de la commune et la partie située à l’ouest de son territoire, qui correspond à la pinède d’Adeje, est comprise dans le parc naturel de Las Cumbres. C’est une zone où l’on trouve une forêt dense de pins canariens, mais aussi d’autres espèces endémiques botaniques intéressantes et une faune singulière.
On trouve à Lomo Blanco deux magnifiques exemplaires de pin des Canaries (Pinus canariensis), connus sous le nom de Pino Gordo et Madre del Agua. Ces arbres centenaires mesurent respectivement soixante et soixante-dix mètres de haut pour un diamètre de 11 mètres et de 8 mètres.
Une petite partie de la région située à l’est de la commune est comprise dans l’espace protégé de Montaña de Las Coloradas. On y trouve la formation volcanique du même nom, partiellement disparue sous l’érosion, et de nombreuses terres aujourd’hui pour la plupart abandonnées, ainsi que des exemplaires de pins et une végétation de substitution.
La zone située au sud-ouest de la commune, à la limite d’Adeje et du Barranco del Infierno, est d’une grande singularité en terme de paysage et de géologie ; elle abrite de nombreuses espèces végétales endémiques ainsi qu’une faune variée.

ConnaissancesHistoire, géographie, arts, traditions, flore …

HistoireHistoire
En 1798 Arona et San Miguel se séparent de Vilaflor du fait de posséder leurs propres paroisses.
ÉconomieÉconomie
L’activité économique fondamentale est l’agriculture, se distinguant d’importantes productions de pommes de terre, suivies de très loin par les vignes, ainsi que les fruits, les fleurs à couper et les légumes. Il est important de signaler la superficie occupée par les amandiers. On y produits de bons vins, propre de ces régions hautes, particulièrement les blancs.

L’activité industrielle, bien que très faible, est importante, spécialement centrée sur l’embouteillage d’eau minérale.

Informations pratiquesInformations pratiques

HôtelHôtels
L’hôtel El Nogal
L’hôtel El Nogal est un ancien manoir familial du XVIIIe siècle, complètement restauré et décoré avec un mobilier traditionnel, situé au sud de l’île à 1400 mètres d’altitude. À l’intérieur, ont été conservées ses caractéristiques originelles, telles que son plafond et son sol en bois.

L’hôtel possède un centre spa (piscine intérieure et extérieure, saunas, jacuzzi, bain turc, baignoire à jets, douches aux huiles essentielles, soins et traitements, massages).

Camino Real, s/n - La Escalona 38614 Tenerife - Vilaflor (Tenerife)

RestaurantRestaurants
Vilaflor est réputée pour son exquise gastronomie et ses vins.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Canaries > Ténériffe > Intérieur de Ténériffe > Vilaflor
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le parc national du Teide à Ténériffe
La ville de Vilaflor à Ténériffe
Le parc naturel de la Corona Forestal à Ténériffe
Le parc naturel de Tigaiga à Ténériffe
Sujets plus larges
Page d'accueil
Carte interactive de l'île de Ténériffe
L'île de Ténériffe - Carte des lignes de bus (PDF)
La côte septentrionale de Ténériffe
La côte orientale de Ténériffe
La côte méridionale de Ténériffe
La côte occidentale de Ténériffe
L'intérieur de Ténériffe
La flore et la faune de l'île de Ténériffe
L'île de Ténériffe - Brochure OTC (PDF)

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.