AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La ville de San Sebastián de la Gomera à La Gomera

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Fuerteventura] [Grande Canarie] [La Gomera] [La Palma] [Lanzarote] [Ténériffe] [El Hierro] [Page d’accueil] [Canaries] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page non éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
La ville de San Sebastián de la Gomera. Écusson (auteur Jerbez). Cliquer pour agrandir l'image.La ville de San Sebastián de la Gomera. Hôtel de Ville de San Sebastián. Cliquer pour agrandir l'image.La ville de San Sebastián s’étale à l’embouchure du barranco de la Villa et a grandi autour d’une baie naturelle. Elle comporte un faubourg sur une petite éminence à gauche de la baie, en regardant depuis la mer, et s’élève sur la falaise de droite jusqu’au-delà de son sommet.

San Sebastián est la principale ville de l’île de La Gomera et sa capitale.

La ville de San Sebastián de la Gomera. Plan. Cliquer pour agrandir l'image.
ÉtymologieÉtymologie et toponymie
San Sebastián (Saint Sébastien) : Hernán Peraza le vieux prit possession du lieu où se trouvait la capitale insulaire, à l’embouchure de la vallée de la Villa, vers 1440, lui donnant le nom de Saint-Sébastien, probablement pour la dévotion dont bénéficiait ce saint parmi les Castillans.

SituationSituation

La ville de San Sebastián de la Gomera. Situation de la commune.San Sebastián se situe dans l’est de l’île de La Gomera.

VisitesVisites

ForteresseLa Tour du Comte (Torre del Conde)
La ville de San Sebastián de la Gomera. La Tour du Comte. Cliquer pour agrandir l'image.La Tour du Comte, qui est située au centre de la baie, isolée dans le parc municipal, est une forteresse qui a été construite entre les années 1447 et 1450 par le Comte de La Gomera, Hernán Peraza le Vieux, deux ans après qu’il eut conquis La Gomera. La tour est un ouvrage militaire massif construit dans le style castillan, à base carrée, fait de briques rouges, bien visibles dans les quatre coins, et coiffées de blanc au centre des façades, celles-ci nues à l’exception d’une petite porte en hauteur, de quatre tourelles au sommet et de quelques meurtrières.

Cette tour fut le témoin d’une période particulièrement douloureuse dans l’histoire de La Gomera (la cruelle conquête des espagnols et la soumission violente des peuples indigènes). Pendant une rébellion des autochtones de l’île, elle a servi de refuge pour les Espagnols.

Le fils du conquérant, Hernán Peraza le Jeune, régna ensuite sur l’île avec sa femme, la belle Beatriz de Bobadilla, ancienne maîtresse du roi Ferdinand d’Aragon. Il l’avait épousée sur ordre de la reine Isabelle de Castille en contrepartie de son blanchiment dans l’affaire du meurtre de Juan Rejun, conquérant de la Grande Canarie. Mais Peraza le Jeune se conduisit en tyran et fut assassiné en 1488 par les Guanches. Beatriz échappa alors à la révolte indigène en se réfugiant, avec ses enfants, dans la Torre del Conde. Les troupes espagnoles de la Grande Canarie lui portèrent secours et mirent fin au soulèvement dans le sang.

La ville de San Sebastián de la Gomera. La Tour du Comte. Cliquer pour agrandir l'image.La tour faisait partie des fortifications de la ville et en reste le seul vestige. Souvent attaquée par des pirates, renforcée en 1587, elle ne fut jamais prise.

Elle servit ensuite d’entrepôt pour les richesses ramenées d’Amérique.

Cette construction, qui a gardé son aspect originel, est aujourd’hui l’emblème de l’architecture militaire des Canaries.

C’est aujourd’hui un musée précolombien.

Visite de 10 heures 30 à 13 heures 30.

ÉgliseL’église Notre-Dame de l’Assomption (Iglesia de Nuestra Señora de la Asunción)
La ville de San Sebastián de la Gomera. L'église de l'Assomption. Cliquer pour agrandir l'image.En suivant la Calle del Medio, on rencontre bientôt sur la droite l’église Notre Dame de l’Assomption qui date du XVe siècle.

Sa construction d’origine date de 1450, mais, un incendie et des dévastations lors des attaques de pirates au XVIe siècle, en détruisirent une bonne partie. L’église, qui n’était à l’origine qu’une petite chapelle, fut reconstruite au cours du XVIIIe siècle. Le mélange de styles, gothique, baroque et mudéjar, est particulièrement intéressant.

La ville de San Sebastián de la Gomera. L'intérieur de église de l'Assomption. Cliquer pour agrandir l'image.L’église de l’Assomption rassemble une collection de tableaux de peintres anonymes des XVIe, XVIIe, XVIIIe et XIXe siècle, une crucifixion de Lujan Perez, et de magnifiques retables.

Le portail de gauche, la Puerta del Pardon, rappelle le soulèvement populaire qui suivit le meurtre de Hernán Peraza le Jeune en 1488. Sa veuve, Beatriz de Bobadilla, promit en effet le pardon à tous les rebelles qui passeraient sous sa voûte. Cette offre permit surtout d’identifier les coupables qui furent rapidement mis à mort.

Christophe Colomb et son équipage y entendirent la messe avant de s’embarquer pour l’Amérique.

ChapelleL’ermitage Saint-Sébastien (Ermita de San Sebastián)
L’ermitage Saint-Sébastien est une gracieuse chapelle datant du 1540 qui se trouve au cœur de la rue principale, la Calle del Medio.

Le porche s’ouvre sur une nef d’une travée de 11 m de long seulement avec une petite chapelle.

Bien qu’elle ne soit pas particulièrement fascinante ou riche en détails architecturaux, elle figure parmi les constructions les plus anciennes de tout l’archipel.

ManoirLa maison de la Aguada (Casa de la Aguada)
Sur la Plaza de la Constitución, on peut admirer la Casa de la Aguada, une construction très ancienne — superbement rénovée — en style colonial caractéristique des Canaries. Le puits de l’Aguada (Pozo de Colón) niché dans son patio est le puits dans lequel Christophe Colomb et ses hommes refirent leurs réserves d’eau avant la traversée de l’Atlantique. La plaque de bronze apposée sur ce puits le confirme : « c’est avec cette eau que l’Amérique a été baptisée ».

Dans le passé, ce bâtiment a été la demeure des comtes Peraza, puis la douane, ce qui explique les autres noms qui lui ont été attribués, Casa Condal et Casa de la Aduana. Une partie de la maison est entièrement dédiée à Colomb.

Elle abrite aujourd’hui le bureau du tourisme de la ville.

Visite du lundi au samedi, de 8 heures 30 à 18 heures; le dimanche de 10 heures à 13 heures.

MaisonLa maison de Christophe Colomb (Casa de Colón)
Cette construction se trouve à Calle Real où, apparemment, séjourna Christophe Colomb avant de lever l’ancre pour les Amériques. Le modeste bâtiment a été édifié longtemps après la visite de l’explorateur espagnol et abrite aujourd’hui une sorte de musée qui retrace sa vie.

La Maison de Colomb est le siège d’expositions et de manifestations, notamment pendant la « Semaine du 6 Septembre » (départ de Christophe Colomb à la découverte de l’Amérique, le 6 septembre 1492).

Visite au numéro 60 de la rue Royale (temporairement fermée).

PlageLa plage de la Grotte (Playa de la Cueva)
La ville de San Sebastián de la Gomera. La baie. Cliquer pour agrandir l'image.La plage de la Grotte, plage de sable récemment aménagée, située à la limite de San Sebastián, permet d’admirer le Teide sur l’île voisine de Ténériffe.
PortLe port
Le port, bien protégé par une immense digue qui ferme une grande partie de la baie, reçoit les ferries et l’hydrofoil, reliant Tenerife à La Gomera, et depuis peu, abrite une très moderne marina de plaisance.

C’est le port par lequel est passé Christophe Colomb lors de ses voyages vers le continent américain.

ConnaissancesHistoire, géographie, arts, traditions, flore …

HistoireHistoire
La commune de San Sebastián de La Gomera correspond au canton aborigène de Hipalán, avec le barranco de Santiago.

La capitale insulaire s’étendit à partir de deux pôles, la Casa de los Peraza et la Iglesia de la Asunción, qui seront réunis par le camino real, la future Calle Real, l’artère principale de l’île.

Le premier document cartographique de San Sebastián date d’un siècle et demi après sa fondation, et présente déjà la ville sous un aspect assez similaire à celui qu’elle gardera pendant les trois siècles suivants. L’activité portuaire et ses dérivés (tavernes, auberges, et boutiques d’artisans) jouèrent un rôle essentiel dans ce développement rapide.

Autour de 1588-1590, la population de la ville était de 625 habitants pour 125 maisons.

Autour de 1599, un groupe de hollandais a essayé d’envahir l’île par le port de San Sebastián. Ils ont été rejetés par les gomeros.

Au XVIIIe siècle commença un développement lent mais régulier, et lors du recensement de 1802, la ville comptait 1800 habitants.

Au XIXe siècle, les limites de l’agglomération dépassait la chapelle de San Sebastián, allant jusqu’aux plaines du Tanquito.

PersonnagePersonnages
La ville de San Sebastián de la Gomera. Cristóbal Colón. Cliquer pour agrandir l'image.C’est à La Gomera que Christophe Colomb s’arrêta avant d’entreprendre son long voyage vers le Nouveau Monde, et encore aujourd’hui à chaque pas et partout où se pose le regard, les traces de sa présence sont vivantes plus que jamais.

Le passage de Christophe Colomb par La Gomera fut un évènement bien accueilli par les seigneurs de l’île, qui lui apportèrent l’aide dont il avait besoin pour son ravitaillement en bois, en eau et en vivres. C’est d’ici qu’il partit à la découverte de l’inconnu, le 6 septembre 1492. Après son premier voyage, il passa de nouveau deux fois par l’île, mais lors de sa dernière traversée il ne mouilla pas dans la baie de San Sebastián.

ÉconomieÉconomie
L’économie basée, dans le passé, sur l’agriculture est plus orientée, de nos jours, vers le secteur des services.

Informations pratiquesInformations pratiques

HôtelHôtels
L’Hôtel Conde de la Gomera
Le Parador National, « Conde de La Gomera », sans doute le plus bel hôtel de l’archipel, domine la ville et offre un panorama exceptionnel sur l’océan et sur l’île de Tenerife dominée par le pic du Teide.
RestaurantRestaurants
Parador de San Sebastián de La Gomera
Adresse : Llano de la Horca 1 E - 38800 San Sebastián de la Gomera

Téléphone : 00 34 922 871 100

Menu à prix fixe 31 €.

Cuisine régionale.

Le lieu idéal pour découvrir les spécialités gastronomiques propres à la région.

Torre del Conde
Adresse : Ruiz de Padrón 19 E - 38800 San Sebastian De La Gomera

Téléphone : 00 34 922 870 000

Menu à prix fixe 13 €.

Cuisine traditionnelle.

Marqués de Oristano
Adresse : Calle Real, 24, San Sebastián de La Gomera.

Téléphone : 00 34 922 872 909

Cuisine régionale avec une touche moderne.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Canaries > La Gomera > San Sebastián
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Carte interactive de l'île de la Gomera
Le parc national de Garajonay à La Gomera
Le parc naturel de Majona à La Gomera
La ville d'Agulo à La Gomera
La ville de Vallehermoso à La Gomera
La ville d'Hermigua à La Gomera
La ville de Valle Gran Rey à La Gomera
La ville de San Sebastián de la Gomera à La Gomera
La ville d'Alajeró à La Gomera
La flore et la faune de l'île de La Gomera
L'île de La Gomera - Brochure OTC (PDF)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Informations touristiques sur les Canaries
La géographie des îles Canaries
L'histoire des îles Canaries
L'île d'El Hierro aux Canaries
L'île de La Palma aux Canaries
L'île de La Gomera aux Canaries
L'île de Ténériffe aux Canaries
L'île de Grande Canarie aux Canaries
L'île de Fuerteventura aux Canaries
L'île de Lanzarote aux Canaries
La flore et la faune des îles Canaries
L'archipel des îles Canaries - Brochure OTC (PDF)

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.