AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le parc national de Garajonay à La Gomera

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Fuerteventura] [Grande Canarie] [La Gomera] [La Palma] [Lanzarote] [Ténériffe] [El Hierro] [Page d'accueil] [Canaries] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page non éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
Le Parc National de Garajonay contraste avec le reste de l'archipel canarien, car, ici, ce n'est pas le paysage volcanique qui domine, mais les forêts de laurisylve, presque toujours noyées dans le brouillard, d'où une humidité constante et une célèbre pluie horizontale qui a produit au fil du temps des forêts denses et touffues.

Le parc national de Garajonay à La Gomera. Cime du mont Garajonay. Cliquer pour agrandir l'image.La plus grande partie du parc, où culmine le volcan homonyme, est composée d'une magnifique forêt de cèdres et de lauriers centenaires.

Le Parc National Pico de Garajonay a été inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1986.

Sa déclaration vient du fait qu'il abrite le meilleur exemple connu de laurisylve de l'Ancien Monde : forêt humide composée de plusieurs espèces à feuilles pérennes qui couvrait pratiquement toute l'Europe au Tertiaire.

ÉtymologieÉtymologie et toponymie
Le parc tire son nom de l'alto de Garajonay, point culminant de l'île, à 1 487 mètres. Une légende veut qu'une princesse guanche de La Gomera, « Gara », était tombée amoureuse d'un prince de Ténériffe, « Jonay » ; leur deux familles étant opposées à leur union, les deux amoureux se suicidèrent au sommet du Pico de Garajonay.

SituationSituation

On accède facilement au parc depuis n'importe quel point de l'île de La Gomera par voie routière.

Sa superficie est de 3 986 hectares et son territoire se trouve sur toutes les municipalités de La Gomera, dont il occupe le centre et certaines zones du nord de l'île.

VisitesVisites

FloreLa flore
Le parc national de Garajonay à La Gomera. Cliquer pour agrandir l'image.La laurisylve canarienne a trouvé refuge dans les zones brumeuses des îles. Garajonay est, de nos jours, le plus bel exemple vivant de cet écosystème. Il abrite plus de la moitié des forêts de laurisylve adultes de l'archipel. La forêt de laurisylve, presqu'impénétrable, l'un des derniers vestiges des anciennes forêts subtropicales, couvre environ 70 % du parc. On peut apprécier diverses essences : la bruyère arborescente (Erica arborea), le mocan (Visnea cocanera) ou l'arbousier (Arbutus canariensis).
FauneLa faune
Le parc abrite également une faune intéressante d'environ mille espèces d'invertébrés, dont 150 sont endémiques. On y trouve aussi 38 espèces de vertébrés : nombreuses espèces d'oiseaux, dont le pigeon des lauriers et le pigeon turquoise (Pigeon de Bolle), endémiques des Canaries, et deux espèces de reptiles, le lézard de Gomera (Gallotia galloti gomerae) et la « lisa gomera » (Chalcides viridanus coeruleopunctatus), ainsi qu'une espèce d'amphibien, la rainette verte (Hyla meridionalis).
RocherLa roche d'Agando (Roque de Agando)
Le parc national de Garajonay à La Gomera. Rocher d'Agando. Cliquer pour agrandir l'image.Les formations géologiques spectaculaires des Roques sont un autre attrait du Parc National de Garajonay.

Le parc national de Garajonay à La Gomera. Sommet du rocher d'Agando. Cliquer pour agrandir l'image.Le Roque de Agando est un monolithe de basalte, 1250 m, situé au fond du barranco de la Laja, souvent noyé dans la « niebla », les nuages dus aux alizés, est une magnifique zone d'une grande richesse botanique.

Informations pratiquesInformations pratiques

Heures de visiteHeures de visite

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Canaries > La Gomera > Parc National de Garajonay
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Carte interactive de l'île de la Gomera
Le parc national de Garajonay à La Gomera
Le parc naturel de Majona à La Gomera
La ville d'Agulo à La Gomera
La ville de Vallehermoso à La Gomera
La ville d'Hermigua à La Gomera
La ville de Valle Gran Rey à La Gomera
La ville de San Sebastián de la Gomera à La Gomera
La ville d'Alajeró à La Gomera
La flore et la faune de l'île de La Gomera
L'île de La Gomera - Brochure OTC (PDF)
Sujets plus larges
Page d'accueil
Informations touristiques sur les Canaries
La géographie des îles Canaries
L'histoire des îles Canaries
L'île d'El Hierro aux Canaries
L'île de La Palma aux Canaries
L'île de La Gomera aux Canaries
L'île de Ténériffe aux Canaries
L'île de Grande Canarie aux Canaries
L'île de Fuerteventura aux Canaries
L'île de Lanzarote aux Canaries
La flore et la faune des îles Canaries
L'archipel des îles Canaries - Brochure OTC (PDF)

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.