AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le sanctuaire de Monti-sion de Porreres à Majorque

[Sujet parent] [Minorque] [Majorque] [Ibiza] [Formentera] [Cabrera] [Accueil] [Site Home] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
Le sanctuaire de Notre-Dame du Mont Sion (Santuari de la Mare de Déu de Monti-sion / Santuario de Nuestra Señora de Montesión) est un sanctuaire marial situé près de la ville de Porreres dans le centre de l'île de Majorque. L'origine du sanctuaire remonte au XIVe siècle ; à partir du XVe siècle, le sanctuaire abrita une « École de Grammaire ».

SituationSituation

Le sanctuaire de Monti-sion à Porreres à Majorque. Le puits du sanctuaire. Cliquer pour agrandir l'imageLe sanctuaire dédié à la Vierge de Monti-sion se trouve au sommet du Puig de Monti-sion, situé à l'intérieur des terres dans la partie centrale du sud de Majorque.

Le sanctuaire de Monti-sion à Porreres à Majorque. Vue vers le sud-est depuis le sanctuaire. Cliquer pour agrandir l'imageLe Puig de Montesión se trouve dans la Serra de sa Mesquida qui est la chaîne de montagnes la plus orientale du massif de Randa. Le Puig de Monti-sion est une colline de faible altitude, culminant à 248 m, mais avec une base circulaire très large, et qui s'élève majestueusement au-dessus d'une plaine cultivée. Les pentes de la colline sont couvertes de pins, de caroubiers et d'oliviers sauvages.

Le sanctuaire de Monti-sion est à peu près à mi-chemin entre le sanctuaire de Cura à Algaida et le sanctuaire de Sant Salvador à Felanitx.

Pour atteindre le sanctuaire de Monti-sion depuis Palma, prendre la direction de Llucmajor, puis se diriger vers Campos, et bifurquer à gauche sur la route Ma-5040 vers Porreres ; la petite route, qui monte au sanctuaire à travers les bois, prend sur la gauche à 3 km avant Porreres.

Coordonnées géographiques : 39° 29' 45.34" N ; 3° 0' 59.76" E

VisitesVisites

ÉgliseLe sanctuaire du Mont Sion (Santuari de Monti-sion / Santuario de Montesión)
Le sanctuaire de Monti-sion à Porreres à Majorque. Le cloître. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet)Dès le XIVe siècle il y eut au sommet du puy de Monti-sion un ermitage dédié à la Vierge du Mont Sion (Mare de Déu de Monti-sion). Au fil du temps le sanctuaire a été agrandi ; à la fin du XVe siècle, à partir de 1498, la chapelle que l'on voit aujourd'hui, ainsi que le cloître, commencèrent à être construits.

Aux XVIIIe et XIXe siècles, l'ensemble du sanctuaire subit des transformations. En 1858, à la suite de la politique de confiscation (desamortització), le sanctuaire et les 53 hectares de terrains qui l'entourent furent confisqués par l'état.

De 1887 à 1893, le futur évêque de Palma, Pere Joan Campins i Barceló (Palma, 1859 - 1915), fut le curé de Porreres. Au cours des six années qu'il va passer à Porreres, le Père Campins entreprit une restauration majeure du sanctuaire de Monti-sion ; en 1892, un nouvel autel fut construit dans la chapelle. Pere Campins fut évêque de Palma de 1898 jusqu'à sa mort en 1915. La principale avenue de la ville de Porreres porte son nom en son honneur (Avingida del Bisbe Campins). L'aspect actuel du sanctuaire date de cette restauration de 1892.

RouteLa route d'accès et la terrasse
Le sanctuaire de Monti-sion à Porreres à Majorque. La route d'accès au sanctuaire (auteur Marc Dupuis). Cliquer pour agrandir l'image dans Panoramio (nouvel onglet)Le sanctuaire de Monti-sion à Porreres à Majorque. Plaque commémorative. Cliquer pour agrandir l'imageOn accède au sanctuaire de Montesión par une route à revêtement qui était autrefois un chemin de terre pour chars agricoles traversant les champs du domaine de Son Gardana. Mais, le 14 janvier 1954, presque tous les habitants de Porreres travaillèrent pour ouvrir en une seule journée le tracé de trois kilomètres de route sinueuse qui permet aujourd'hui d'accéder au sanctuaire en automobile.

De chaque côté de la route se trouvaient sept paires de colonnes gothiques, construites au XVe et XVIe siècles, qui symbolisent les Sept Douleurs et les Sept Joies de Marie ; seules cinq ont été préservées, mais en mauvais état. Ces colonnes octogonales, en grès de Majorque (marès), sont surmontées d'un chapiteau octogonal et d'un médaillon représentant une Joie ou une Douleur de la Vierge. Au bord du chemin il y a aussi les petits calvaires d'un Chemin de Croix (Via Crucis), du XVIIIe siècle, qui s'achève au sanctuaire.

Le sanctuaire de Monti-sion à Porreres à Majorque. Vue vers le sud-est depuis le sanctuaire. Cliquer pour agrandir l'imageAprès une montée à travers bois, la route parvient à une terrasse située au sud-est du sanctuaire ; cette terrasse offre des vues spectaculaires sur Manacor, que l'on devine au loin au nord-est, sur Felanitx au sud-est — y compris le sanctuaire de Sant Salvador et le château de Santueri — et sur Santanyí et Campos au sud.

Le sanctuaire de Monti-sion à Porreres à Majorque. Portail du sanctuaire. Cliquer pour agrandir l'imageDepuis la terrasse un large escalier monte vers la porte d'entrée du sanctuaire. Cette porte à arc surbaissé ouvre sur un porche, couvert d'une voûte en berceau, qui donne accès à la galerie du cloître par une porte en plein cintre ; au-dessus de cette seconde porte se trouve une niche abritant une petite statue de Notre-Dame de Monti-sion.

ChapelleLa chapelle Notre-Dame de Monti-sion
Le sanctuaire de Monti-sion à Porreres à Majorque. La façade de la chapelle. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet)La chapelle du sanctuaire de Montesión est située sur le côté nord-est du pentagone irrégulier formé par le cloître. Cette chapelle — qui remplaçait une chapelle plus ancienne datant du XIVe siècle — fut édifiée à partir de 1498, en même temps que le cloître. Elle fut bâtie grâce au mécénat de deux familles importantes de Porreres et confiée à la protection de Notre-Dame du Mont Sion.

La façade de la chapelle présente une porte à linteau et, dans la partie supérieure, une rosace de pierre et trois arcs en plein cintre ; au sommet de la façade se trouve un clocher-mur.

Le sanctuaire de Monti-sion à Porreres à Majorque. L'intérieur de la chapelle. Cliquer pour agrandir l'imageL'intérieur est à une seule nef à deux sections et un cœur surélevé de trois marches, et deux chapelles sur chaque côté. Chaque section de nef est couverte d'un plafond en voûte d'arête appuyée sur des consoles ; les deux sections sont séparées par des arches en ogive.

Un retable néo-gothique, inscrit dans une arche de plein cintre au-dessus de l'autel, contient l'effigie de la Vierge de Monti-sion ; c'est une statue majorquine en marbre datant de la fin du XVe siècle ou du début du XVIe siècle. La Mare de Déu de Monti-sion porte l'Enfant Jésus sur son côté gauche — contrairement à l'habitude — et un oiseau dans sa main droite. À ses pieds on peut voir un écusson, peut-être celui de la riche famille Dusai de Porreres, qui fut l'une des deux familles mécènes du sanctuaire.

Une des quatre chapelles latérales renferme un retable du XVIIIe siècle représentant les saints Côme, patron des chirurgiens, et son frère Damien, patron des pharmaciens ; les saints sont peints en costume d'inspiration arabe, comme il convient à leurs origines, et accompagnés des instruments de la décollation (les saints Cosme et Damien furent décapités pendant les persécutions antichrétiennes de Dioclétien). Ce retable fut offert par la confrérie des barbiers, précurseurs des chirurgiens.

Sur la gauche se trouve la sacristie qui conserve une autre Mère de Dieu (XVe-XVIe siècle), attribuée à Gabriel Móger, et des ex-voto ou promesses à la Vierge Marie.

MonastèreLe cloître
Le sanctuaire de Monti-sion à Porreres à Majorque. Le cloître. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet)Le cloître du sanctuaire de Montesión a la particularité d'être d'une forme pentagonale irrégulière unique à Majorque ; les arcs des arcades sont de plein cintre.

Le sanctuaire de Monti-sion à Porreres à Majorque. Le cloître. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet)Le sanctuaire de Monti-sion à Porreres à Majorque. Le cloître. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet)Au centre du patio, se trouve un puits à margelle hexagonale et portique en fer forgé ; ce puits permettait de puiser l'eau de pluie recueillie dans une citerne. Un autre puits se trouve sur le côté sud-ouest du sanctuaire, près de l'entrée.

ÉcoleLa Salle de Grammaire
Le sanctuaire de Monti-sion à Porreres à Majorque. Le puits et le cadran solaire (auteur Lisa Marie Sykes). Cliquer pour agrandir l'image dans Flickr (nouvel onglet)Le sanctuaire de Monti-sion à Porreres à Majorque. Le cloître. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet)En 1530, un Collège de Grammaire latine fut fondé dans le sanctuaire de Mont-sion afin de préparer les élèves à l'admission à l'Université lullienne de Palma, l'Estudi General Lullia, dans la ligne de l'École de Grammaire fondée en 1502 au sanctuaire de Cura à Randa. Le collège de Monti-sion fut l'un des trois plus importants de la Majorque rurale ; entre 1664 et 1670, il comptait une centaine d'étudiants.

Le sanctuaire de Monti-sion à Porreres à Majorque. Porte de l'ancienne Salle de Grammaire. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet)Le sanctuaire de Monti-sion à Porreres à Majorque. Écusson de Porreres. Cliquer pour agrandir l'imageEn 1694 fut construite une grande salle d'étude ; cette « Salle de Grammaire » se trouve sur le côté nord-ouest du cloître. L'entrée de la salle est une porte à linteau ; au-dessus du linteau se trouvent les armoiries de Porreres (un palmier avec deux hirondelles) et, sur les côtés, un bas-relief gravé, à gauche d'un encrier, à droite d'un cahier, avec l'inscription latine : « Dilicit Diis portas Sion dil. Diis portas studiosorum ». La salle de classe est une vaste nef rectangulaire qui pouvait accueillir une centaine d'élèves ; elle est couverte d'une voûte en berceau, avec trois arches appuyées sur des pilastres lisses, et des bancs de pierre fixés aux murs. Sur le toit de la Salle de Grammaire se trouve un cadran solaire.

Le soir du 25 novembre était célébrée la fête de sainte Catherine, sainte patronne des étudiants : la nuit était éclairée d'un immense feu de joie, auquel répondait un autre feu allumé par les étudiants du sanctuaire de Cura.

Le collège atteignit son apogée au XVIIe siècle ; il fut fermé en 1835, sous le gouvernement anticlérical de Mendizábal et sa politiques de confiscation des biens de l'Église catholique (« desamortización », désamortissement).

Salle à mangerLe réfectoire et le dortoir
Le sanctuaire de Monti-sion à Porreres à Majorque. Le cloître. Cliquer pour agrandir l'imageSur la droite de l'église, et à gauche du porche d'entrée, se trouvent la cuisine, le réfectoire et le dortoir des étudiants qui conserve ses trois sections de plafond en voûte d'arête. Selon l'Arxiduc, l'archiduc Luis Salvador d'Autriche, dans son ouvrage « Die Balearen » :
« Il y a douze chambres pour les étudiants, séparées par des cloisons, et une petite cuisine, une salle de bains et une penderie ; au-dessus de la salle, il y a un espace pour stocker le bois : jusqu'à huit étudiants dormaient dans chacune des chambres. Les logements restants sont utilisés pour les professeurs et les serviteurs, avec un total de vingt chambres ».

ConnaissancesHistoire, géographie, arts, traditions, flore …

TraditionTraditions
Lors du « Dimanche de l'Ange » (Diumenge de l'Àngel / Domingo del Ángel), qui est le premier dimanche après Pâques, a lieu la célébration de la Pancaritat, avec une procession depuis le bourg de Porreres jusqu'au sanctuaire de Monti-sion ; après une messe ont lieu des danses traditionnelles dans le cloître.

Informations pratiquesInformations pratiques

HôtelHôtels
Le sanctuaire de Monti-sion abrite une petite auberge avec quelques chambres pour les pèlerins et les touristes, et un restaurant de cuisine majorquine.

Réservation au numéro de téléphone : 00 34 971 647 185

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Baléares > Majorque > Comté de la Pla de Mallorca > Porreres > Sanctuaire de Monti-sion
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Sujets plus larges
Page d'accueil
Le comté de la Plaine de Majorque - Brochure des attractions
La ville de Muro à Majorque
La ville de Santa Margalida à Majorque
La ville de Petra à Majorque
La ville de Vilafranca de Bonany à Majorque
La ville de Sant Joan à Majorque
La ville de Porreres à Majorque
La ville d'Algaida à Majorque
La ville de Sineu à Majorque

[Sujet parent]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.