AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La ville de Porreres à Majorque

[Sujet précédent] [Sujet parent] [Sujet suivant] [Minorque] [Majorque] [Ibiza] [Formentera] [Cabrera] [Page d'accueil] [Baléares] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
La ville de Porreres à Majorque. Le bourg (auteur Araceli Merino). Cliquer pour agrandir l'image.La ville de Porreres à Majorque. Écusson de la ville de Porreres à MajorquePorreres est une ville et une commune de la plaine de Majorque (Es Pla), d'un peu plus de 5200 habitants.

Porreres est un bourg principalement agricole, qui produit traditionnellement des céréales, des amandes et du vin. La commune possède encore trente-six moulins à vents autrefois utilisés pour moudre les céréales ; elle est, par ailleurs, le siège du Conseil de l'Appellation d'Origine des vins de la Plaine et du Levant, installé dans le moulin de N'Amengual.

Dans sa carte de Majorque de 1784-1785, le cardinal Despuig témoigne de la tradition vinicole de Porreres par une illustration de la carte, qui fournit également des informations sur la culture du safran, présente à Porreres à cette époque.

Plus récemment, Porreres a gagné une renommée dans la production d'abricots, car elle produit la majorité des abricots secs de Majorque.

L'écusson de la ville de Porreres montre — étrangement — un palmier-dattier dont deux hirondelles (qui sont des oiseaux insectivores) semblent vouloir dévorer les dattes.

ÉtymologieÉtymologie et toponymie
Le toponyme de Porreres provient du patronyme d'un des chevaliers qui participèrent à la reconquête de Majorque, Guillem de Porrera. Lors de la répartition des terres après la reconquête, Jaume Ier attribua les terres du sud-est de Majorque à Nuno Sanç, comte de Cerdagne et du Roussillon. En 1231, Nuno Sanç céda l'alqueria d'Alquazor et les rafals (manoirs) de Maffumet et de Totzeta à son vassal Guillem de Porrera.

Ces terres adoptèrent le nom du nouveau seigneur et furent par la suite nommées domaine de Porreres. À la mort de Nuno Sanç, en 1241, ses terres revinrent à son plus proche parent, le roi Jaume lui-même. En 1300, la ville de Porreres fut déclarée ville royale par le roi Jaume II.

Le patronyme des Porreras provient lui-même du nom de la localité dont ils étaient les seigneurs, la ville de Porrera dans le comté de Priorat (Province de Tarragone en Catalogne).

Porreres se nomme Porreras en espagnol castillan. Les habitants de Porreres sont nommés « porrerencs ».

SituationSituation

La ville de Porreres à Majorque. Situation de Porreres à Majorque (auteur Joan M. Borràs). Cliquer pour agrandir l'image.La ville de Porreres à Majorque. Situation (auteur Mª Angeles). Cliquer pour agrandir l'image dans Flickr (nouvel onglet).Porreres est située dans le centre-sud de l'île de Majorque, au milieu de la plaine de Majorque (Es Pla).

Porreres est distante de 40 km de la capitale Palma, de 18 km de Manacor, de 14 km de Felanitx, de 13 km de Llucmajor et de 11 km de Campos.

La commune de Porreres est limitrophe des communes de Montuïri et de Sant Joan au nord, de Vilafranca de Bonany au nord-est, de Felanitx à l'est , de Campos au sud et de Llucmajor au sud-ouest.

VisitesVisites

ÉgliseL'église Notre-Dame de la Consolation (Església de Nostra Senyora de la Consolació / Iglesia de Nuestra Señora de la Consolación)
L'église paroissiale Notre-Dame de la Consolation de Porreres est l'édifice le plus important de la ville ; le bâtiment a 84 mètres de longueur, 17 mètres de largeur et 25 mètres de hauteur. Par sa taille et par sa richesse artistique l'Església de Nostra Senyora de la Consolació de Porreres est considérée comme la cathédrale de la Majorque rurale.

En raison de l'accroissement de la population de la ville, le curé Gaspar Llompart et les Jurés de la ville décidèrent la construction d'une nouvelle église paroissiale, plus grande que les précédentes. Les travaux de construction furent confiés au maître d'œuvre Oliver et commencèrent en 1666 ; la nef ne fut achevée qu'en 1714, presque 50 ans plus tard.

La ville de Porreres à Majorque. L'église Notre-Dame de la Consolation (auteur Araceli Merino). Cliquer pour agrandir l'image.Le frontispice de l'église se compose de quatre niveaux séparés par des corniches ; l'entrée principale est un grand portail à linteau qui repose sur des colonnes romanes ; au-dessus du linteau se trouve une effigie de Notre-Dame de la Consolation, la titulaire de l'église. À droite du portail se dresse, adossé à la façade, un monument dédié à l'évêque Pere Joan Campins, qui fut recteur de Porreres entre 1887 et 1893, et qui réalisa la restauration du sanctuaire de Monti-sion. Sur le côté droit de la façade on remarque un vieux cadran solaire datant de 1798. Dans la partie supérieure du frontispice se trouve une grande ouverture à claire-voie, sans rosace.

Le campanile s'élève légèrement à l'écart du mur de droite de l'église ; c'est une robuste tour carrée de sept étages séparés par des corniches simples. Les deux derniers étages présentent des fenêtres à lancette (légèrement ogivales) de chaque côté. Le toit du campanile est entouré d'une balustrade à garde-fou ; la couverture est en forme de pyramide dont les bords des gradins sont décorés, donnant l'aspect d'une couronne.

La ville de Porreres à Majorque. La nef de l'église Notre-Dame (auteur Tramuntanauta). Cliquer pour agrandir l'image dans Flickr (nouvel onglet).L'intérieur de l'église Notre-Dame est à une nef large, mais unique, couverte d'une voûte en berceau. La voûte est soutenue par des arches appuyées sur huit piliers qui séparent les sept chapelles latérales situées de chaque côté de la nef.

Le chœur est couvert par une élégante coquille très élancée ; derrière le maître-autel se trouve un grand retable du XVIIIe siècle. Ce retable est une œuvre de Josep Sastre, datant de 1762 ; il présente six colonnes corinthiennes encadrant un grand tabernacle, avec, sur les côtés, les effigies des deux saints patrons de Porreres, saint Jean Baptiste et saint Jean l'Évangéliste. Au niveau supérieur se trouve, au milieu, la sculpture polychrome de Notre-Dame de la Consolation, et, sur les côtés, les statues de saint Étienne et de saint François. Une peinture de saint Pierre apparaît dans la partie supérieure et un écusson de la ville surmonte l'ensemble.

On remarque également la chaire, sculptée de motifs héraldiques et bibliques, qui est l'une des rares chaires gothiques de Majorque conservées jusqu'aujourd'hui. Il y a aussi vingt stalles, provenant du monastère Saint-François de Palma, réalisées à partir de 1447 par Macià Bonafè.

La chapelle du Rosaire est presque comme une petite église dans la grande église Notre-Dame : elle dispose de deux petites chapelles et d'un chœur. La chapelle du Rosaire est couverte d'un dôme rectangulaire décoré de peintures représentant les mystères du Rosaire. Le retable du chœur est également de Josep Sastre, comme celui du maître-autel ; il représente l'image de la Vierge du Rosaire.

À côté de la chapelle du Rosaire, se trouve le portail latéral, qui est surmonté par un orgue, œuvre de Lluís Navarro du milieu du XVIIIe siècle. Cet orgue a été restauré à plusieurs reprises, la dernière fois en 1982.

L'église paroissiale de Porreres possède une objet sacré d'une grande valeur artistique : une croix de procession en argent du XVe siècle, qui est considérée comme la plus belle pièce d'orfèvrerie gothique fabriquée à Majorque ; elle est l'œuvre de l'orfèvre Antoni Oliva (1400). Cette croix monumentale est en partie en vermeil sur âme de bois ; le métal est repoussé et ciselé, avec de riches décorations en émail translucide. Le trésor possède également un tabernacle d'argent, orné d'émail, de la fin du XIVe siècle ; et un reliquaire gothique, en argent doré, contenant un morceau de la Vraie Croix (Lignum Crucis).

ÉgliseLe sanctuaire de Notre-Dame du Mont Sion
Le sanctuaire de Monti-sion est le lieu mystique de la région de Porreres : la population de la ville s'y rend en procession lors de la célébration du Diumenge de l'Àngel, le premier dimanche après Pâques.

Aller au sanctuaire de Monti-sion.

La ville de Porreres à Majorque. La porte du sanctuaire de Monti-sion. Cliquer pour agrandir l'image.La ville de Porreres à Majorque. La façade de la chapelle du sanctuaire de Monti-sion. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).La ville de Porreres à Majorque. Le cloître du sanctuaire de Monti-sion. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).

ConnaissancesHistoire, géographie, arts, traditions, flore …

HistoireHistoire
Sous l'occupation maure, Porreres faisait partie de la juz centrale de Manaqur, dont faisaient également partie Manacor et Felanitx et des parties des communes de Campos et de Santanyí.

Certains puits publics de la commune — encore en état — témoignent de la présence maure à Porreres.

Informations pratiquesInformations pratiques

HôtelHôtels
La finca de Son Mercadal
La finca de Son Mercadal est un hôtel rural établi dans un manoir du XIXe siècle restauré avec goût. Cet hôtel d'agro-tourisme, et néanmoins de charme, se trouve au milieu d'une grande propriété de sept hectares peuplée d'amandiers, de caroubiers et de chênes verts, avec piscine et jardin. Huit chambres avec mobilier d'époque. Restaurant de cuisine majorquine traditionnelle, avec terrasse. À partir de 105 €.

Finca de agroturismo Son Mercadal

Adresse : Camino de Son Pau, s/n

Coordonnées géographiques : 39.47725 N ; 3.03888 E

Adresse postale : Apdo de correos 52 - Porreres

Téléphone : 00 34 971 181 307

Site sur la Toile : www.son-mercadal.com

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Baléares > Majorque > Comté de la Pla de Mallorca > Porreres
Sujets plus détaillés
Le sanctuaire de Monti-sion de Porreres à Majorque
Sujets proches
Le comté de la Plaine de Majorque - Brochure des attractions
La ville de Muro à Majorque
La ville de Santa Margalida à Majorque
La ville de Petra à Majorque
La ville de Vilafranca de Bonany à Majorque
La ville de Sant Joan à Majorque
La ville de Porreres à Majorque
La ville d'Algaida à Majorque
La ville de Sineu à Majorque
Sujets plus larges
Page d'accueil
Carte interactive de l'île de Majorque aux Baléares
L'île de Majorque aux Baléares - Brochure de l'OET
L'île de Majorque aux Baléares - Brochure des randonnées
L'île de Majorque aux Baléares - Brochure de l'artisanat
L'île de Majorque aux Baléares - Brochure gastronomie
L'île de Majorque aux Baléares - Carte des transports en commun
L'île de Majorque aux Baléares - L'histoire
Le comté de Palma de Majorque à Majorque
Le comté de Serra de Tramuntana à Majorque
Le comté du Raiguer à Majorque
Le comté de la Plaine de Majorque (Pla de Mallorca)
Le comté du Levant à Majorque
Le comté du Midi (Migjorn) à Majorque

[Sujet précédent] [Sujet parent] [Sujet suivant]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.