AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La ville de Sineu à Majorque

[Sujet précédent] [Sujet parent] [Minorque] [Majorque] [Ibiza] [Formentera] [Cabrera] [Page d'accueil] [Baléares] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
Sineu est une petite ville agricole typique du comté de la Plaine de Majorque (Pla de Mallorca) ; la ville ne compte que 3000 habitants, et la commune dont elle est le chef-lieu, à peine plus, environ 3600 habitants.

Cette ville très ancienne fut, sous le règne de Jaume II, la seconde résidence officielle du roi. Aujourd'hui, Sineu a perdu de son importance dans les affaires de Majorque, et est surtout réputée pour son marché hebdomadaire et pour sa foire agricole, mais elle conserve quelques bâtiments historiques intéressants.

ÉtymologieÉtymologie et toponymie
Certains érudits identifient Sineu à la ville romaine de Cinium, ou Guium, mentionnée par Pline l'Ancien dans le Livre III de son Histoire Naturelle :
« Baleares funda bellicosas Graeci Gymnasias dixere. Maior C Millia passuum est longitudine, circuitu vero CCCCLXXV Millia passuum. Oppida habet civium Romanorum Palmam et Pollentiam, Latina Gunium (Cinium) et Tucis (Cunici), et foederatum, Bocchorum fuit. Ab ea XXX Millia passuum, distat minor, longitudine XL Millia passuum, circuitu CL Millia passuum. Civitates habet Iamnonem, Saniseram, Magonem. »

Caius Plinius, Naturalis Historiae, Liber III, 77

« Les Baléares, guerriers habiles à l'utilisation de la fronde, étaient nommés Gymnases par les Grecs. La grande (île) a une longueur de 100 milles, et un périmètre de 475 milles. Les citadelles de Palma et de Pollença ont le statut de ville romaine, et Guium (Cinium) et Tucis (Cunici) ont le statut de ville latine ; Bocchorum était un ville fédérée. À 30 milles de distance se trouve la petite (île), de 40 milles de longueur, et de 150 milles de périmètre. Elle comprend les villes de Jamnon, Sanisera et Magon ».

Le mille romain mesurait 1481 m.

Sous l'occupation maure, Sineu se nommait Yiynau et faisait partie du Juz de Yiynau-Bitra, qui comprenait Sineu, Lloret de Vistalegre, Sant Joan, Petra, Ariany et Vilafranca de Bonany.

SituationSituation

La ville de Sineu à Majorque. Situation de Sineu à Majorque (auteur Joan M. Borràs). Cliquer pour agrandir l'image.Sineu est située au centre de la plaine de Majorque (Es Pla de Mallorca) ; le territoire de la commune est effectivement assez plat : les deux seuls sommets — de faible hauteur — sont le Puig de Sant Nofre (255 m) et le Puig de Reig (206 m).

La commune de Sineu jouxte les communes de Costitx, Inca, Llubí, María de la Salud, Ariany, Petra, Sant Joan et Lloret de Vistalegre.

Sineu est distante de 45 km de la capitale, Palma de Majorque, et de 38 km de l'aéroport de Son Sant Joan. Le trajet est assez simple et dure 40 mn : prendre la route principale Ma-15 et, après avoir dépassé Algaida, bifurquer à gauche sur la route Ma-3130 en direction de Lloret de Vistalegre , puis Sineu. Un autre itinéraire — plus bucolique — est de prendre la route Ma-3011, qui traverse la campagne majorquine, tout droit en direction de Sineu.

Les autres grandes villes de l'intérieur de Majorque, à proximité de Sineu, sont Inca, à 13 km, et Manacor, à 22 km.

VisitesVisites

ÉgliseL'église Notre-Dame des Anges (Església de Nostra Senyora dels Àngels / Iglesia de Nuestra Señora de los Ángeles)
La ville de Sineu à Majorque. L'église Notre-Dame des Anges (auteur Frank Vincentz). Cliquer pour agrandir l'image.L'église paroissiale Notre-Dame des Anges remonte au XIIIe siècle ; elle est mentionnée pour la première fois en 1248, dans une bulle du pape Innocent IV, comme église dédiée à sainte Marie (Santa María). Cette église, de style gothique, fut détruite par un incendie en 1505 et fut reconstruite au cours du XVIe siècle, toujours dans le style gothique. En 1600, elle prit le nom d'église Notre-Dame des Anges, sous l'influence franciscaine. C'est probablement la plus grandiose église paroissiale de l'île, qui témoigne de l'importance passée de la ville de Sineu.

La ville de Sineu à Majorque. La coupole de l'église Sainte-Marie (auteur Frank Vincentz). Cliquer pour agrandir l'image.En 1880 et 1881 l'église a subi des travaux d'agrandissement avec la construction du transept, de la coupole et d'un nouveau chevet. En 1981, pour le centenaire de cet agrandissement, l'église Notre-Dame des Anges reprit son ancien nom d'église Sainte-Marie (església de Santa María). À la fin du XXe siècle l'église Sainte-Marie se trouvait dans un état de délabrement avancé : d'importants travaux de restauration et de consolidation eurent lieu jusqu'en 2007.

L'intérieur de l'église possède une seule nef, avec cinq chapelles latérales de chaque côté. La croisée du transept est surmontée d'une grande coupole, à base octogonale, couverte par une voûte en étoile.

La ville de Sineu à Majorque. Le lion de saint Marc (auteur Frank Vincentz). Cliquer pour agrandir l'image.À droite de l'église se trouve un campanile colossal, à sept corps, raccordé à l'église par une arche à une seule travée. La tour, reconstruite en 1549, est couverte d'une toiture de forme pyramidale. Ses cloches ont été restaurées en 2007 ; six des sept cloches ont un nom en fonction de sa taille ou de sa fonction : la plus grande est nommée Antònia, la suivante Bàrbara, Extremaunció (Extrême-onction), Combregar (Communion), Feris, Missa (Messe) ; la plus petite (Petita) fait partie de l'horloge.

Sur la Place Saint-Marc (Plaça de Sant Marc / Plaza de San Marcos) — qui était autrefois le cimetière — se trouve le presbytère, adossé à l'église de Santa María. À l'intérieur du presbytère on peut voir une exposition de poteries médiévales ; ce petit musée est ouvert les jours de marché (les mercredis).

Devant le presbytère se trouve un lion ailé, le symbole de l'évangéliste saint Marc, saint patron de la ville de Sineu ; le lion, rugissant, tient un écusson de Sineu sous sa patte avant droite ; c'est une sculpture en cuivre datant de 1945. Le monument est familièrement nommé « le Lion » (Es Lleó / el León).

MonastèreLe monastère de l'Immaculée Conception (Monestir de la Immaculada Concepció / Monasterio de la Inmaculada Concepción)
La ville de Sineu à Majorque. L'église de l'Immaculée Conception. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Le monastère de l'Immaculée Conception occupe le site de l'ancien palais royal de Sineu, dont les bâtiments ont presqu'entièrement disparu au fil des siècles, suite aux transformations effectuées pour les besoins des moniales cloîtrées.

Perchée sur une colline au centre géographique de l'île de Majorque, la ville avait des avantages stratégiques évidents pour les rois indépendants du XIVe siècle. La ville de Sineu reçut le titre de ville royale en 1300 ; dès 1309, le roi Jaume II de Majorque y fit édifier un palais royal qui fut sa seconde résidence officielle après le Palais de l'Almudaina à Palma de Majorque. Le Palais des Rois de Majorque (Palau dels Reis de Mallorca / Palacio de los Reyes de Mallorca) de Sineu fut bâti sur les vestiges d'un ancien palais maure du VIIIe siècle.

Le successeur de Jaume II, le roi Sanche Ier (Sanç / Sancho), qui était asthmatique, délaissa Sineu pour l'air plus sain des hautes terres à Valldemossa. En 1318, le roi Sanche transforma le palais en résidence du viguier de Fora (Veguer de Fora). Le dernier roi de la dynastie majorquine, Jaume III, ne passa qu'une seule nuit à Sineu, la veille du jour où il fut vaincu et tué, le 25 octobre 1349, à la bataille de Llucmajor par Pierre IV d'Aragon (Pere IV d'Aragó / Pedro IV d'Aragón), Pierre le Cérémonieux.

La ville de Sineu à Majorque. Le guichet du couvent de l'Immaculée Conception. Cliquer pour agrandir l'image.Le palais resta le siège du Veguer de Fora jusqu'en 1523 ; la Fora (le dehors), ou Part Forana, était la partie de Majorque située en-dehors de Palma de Majorque (qui était la Ciutat) ; le viguier (prévôt) de Fora était le juge pour les affaires pénales et civiles, donc l'officier principal de l'autorité royale, pour l'ensemble de la Majorque rurale. Ce fut l'Âge d'Or de Sineu, qui fut à cette époque comme la capitale de cette Majorque rurale.

La ville de Sineu à Majorque. Le porche du couvent de l'Immaculée Conception. Cliquer pour agrandir l'image.En 1583, le roi Philippe II d'Espagne (Felipe II) céda les bâtiments à l'Ordre de l'Immaculée Conception ; les moniales transformèrent le palais en monastère cloîtré. Au XVIIe siècle, le monastère fut agrandi et restauré, aboutissant à l'architecture que l'on voit aujourd'hui, où ne subsistent que quelques éléments typiques du palais fortifié. L'ensemble actuel est très hétérogène, avec une ancienne tour, restaurée en 1987, et une église baroque qui abrite une statue de l'Immaculée Conception, œuvre de 1590 de Gaspar Gener.

Le monastère est toujours habité par les moniales conceptionnistes, qui sont strictement cloîtrées et intégralement contemplatives.

MonastèreLe couvent des Minimes (Convent dels Mínims / Convento de los Mínimos)
La ville de Sineu à Majorque. Le cloître du couvent des Minimes (auteur 71alexduran). Cliquer pour agrandir l'image.La ville de Sineu à Majorque. Porte du couvent des Minimes (auteur Inge Brauneis). Cliquer pour agrandir l'image dans Flickr (nouvel onglet).Le couvent des Minimes, ou couvent Jésus-Marie (Convent de Jesús Maria / Convento de Jesús Maria), fut fondé en 1667. En 1722, il subit d'importantes transformations ; de cette époque date le cloître.

En 1835, les Pères Minimes furent chassés par la politique de confiscation du gouvernement anticlérical de Mendizábal, et fut vendu à des particuliers. En 1877, le monastère fut acquis par la municipalité pour devenir la mairie.

La façade principale présente deux étages avec un portail central de style baroque. Au centre du cloître on peut voir le puits de la citerne, où apparaît l'écusson de Charitas. Le bâtiment du couvent a des tuiles peintes, aux thèmes religieux, humains, animaux et végétaux.

MarchéLe marché de Sineu (Mercat de Sineu / Mercado de Sineu)
La ville de Sineu à Majorque. Le marché (auteur Lettkow). Cliquer pour agrandir l'image.Le marché de Sineu est le marché le plus ancien et le plus réputé de l'île de Majorque ; il fut créé en 1306 par le roi Jaume II, il y a plus de 700 ans. C'est le marché de l'agriculture et de l'artisanat local, le seul de Majorque où l'on peut encore acheter des animaux vivants (poules, pigeons, lapins, cochons, chèvres, chevaux et même des chiens…).

La ville de Sineu à Majorque. Le marché de Sineu (auteur Frank Vincentz). Cliquer pour agrandir l'image.Le marché, hebdomadaire, se tient tous les mercredis sur la place principale, devant l'église Santa María, et dans les ruelles aux alentours. La visite du marché de Sineu est au catalogue de tous les voyagistes de Majorque, mais, même s'il est de plus en plus touristique, le marché de Sineu reste très authentique.

Sineu a aussi sa Foire, elle aussi la plus ancienne des foires de Printemps (fires de primavera) de l'île de Majorque ; elle fut créée en 1318 par un privilège accordé par le roi Sanche. C'est aussi la foire qui attire le plus de visiteurs — des dizaines de milliers — après la foire du Bon Jeudi (Dijous Bo) à Inca. « Sa Fira » de Sineu a lieu, chaque année, le 1er dimanche du mois de mai.

C'est une foire à prédominance agricole et artisanale : d'année en année, les fruits, légumes, plantes et vêtements se retrouvent sur la place de l'église et la Carrer Major ; plus bas les chaises, échelles, selles et plantes en pots ; les couteaux de poche sont vendus dans la Carrer Veguer de Fora ; les volailles sur les terrasses de la Plaça de Sant Marc ; la place du marché (Plaça es Mercadal) accueille le bétail, la machinerie agricole et les automobiles ; les manèges pour enfants et les vendeurs ambulants envahissent les rues et les places extérieures.

Informations pratiquesInformations pratiques

HôtelL'hôtel Ca'n Joan Capó
Huit chambres raffinées, toutes différentes, dans une édifice magnifiquement restauré.

Adresse : Carrer Degà Joan Rotger, 4

Téléphone : 00 34 971 855 075

Site sur la Toile : www.canjoancapo.com

RestaurantLe restaurant Celler Ca'n Font
L'hôtel-restaurant Celler Ca'n Font se trouve sur la place principale de Sineu, Sa Plaça, à côté de l'église Santa María. Le restaurant est installé dans un ancien cellier voûté, qui a conservé les vieilles barriques comme décor.

Plats traditionnels majorquins comme le cochon de lait rôti (lechona) ou le gigot d'agneau (paletilla de cordero).

Téléphone : 00 34 971 520 295

Site sur la Toile : www.hotelcanfont-mallorca.com

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Baléares > Majorque > Comté de la Pla de Mallorca > Sineu
Sujets plus détaillés
Sujets proches
Le comté de la Plaine de Majorque - Brochure des attractions
La ville de Muro à Majorque
La ville de Santa Margalida à Majorque
La ville de Petra à Majorque
La ville de Vilafranca de Bonany à Majorque
La ville de Sant Joan à Majorque
La ville de Porreres à Majorque
La ville d'Algaida à Majorque
La ville de Sineu à Majorque
Sujets plus larges
Page d'accueil
Carte interactive de l'île de Majorque aux Baléares
L'île de Majorque aux Baléares - Brochure de l'OET
L'île de Majorque aux Baléares - Brochure des randonnées
L'île de Majorque aux Baléares - Brochure de l'artisanat
L'île de Majorque aux Baléares - Brochure gastronomie
L'île de Majorque aux Baléares - Carte des transports en commun
L'île de Majorque aux Baléares - L'histoire
Le comté de Palma de Majorque à Majorque
Le comté de Serra de Tramuntana à Majorque
Le comté du Raiguer à Majorque
Le comté de la Plaine de Majorque (Pla de Mallorca)
Le comté du Levant à Majorque
Le comté du Midi (Migjorn) à Majorque

[Sujet précédent] [Sujet parent]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.