AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La pie bavarde (Pica pica)

Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ] [Animaux] [Via Gallica]
Espèce[Photos] [Présentation] [Classification] [Sous-classification] [Noms] [Étymologie] [Identification] [Chant] [Fientes] [Empreinte] [Vol] [Habitudes] [Cycle de vie] [Nourriture] [Habitats] [Répartition] [Migration] [Histoire] [Statut] [Vidéos]Page non éditée

PhotosPhotos

Pie bavarde. Dessin d'identification. Cliquer pour agrandir l'image.Pie bavarde. Planche d'identification von Wright. Cliquer pour agrandir l'image.Pie bavarde. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.

PrésentationPrésentation

Présentation généraleGénéralités

ClassificationClassification

Règne : animaux (Animalia)Sous-règne : métazoaires (Metazoa)Division : triploblastiques (Bilateralia)Sous-division : deutérostomes (Deuterostomia)
Super-embranchement : chordés (Chordata)Embranchement : vertébrés (Vertebrata)Sous-embranchement : vertébrés à mâchoires (Gnathostomata)
Classe : oiseaux (Aves)Sous-classe : néornithes (Neornithes)Super-ordre : néognathes (Neognathae)
Groupe :Sous-groupe :Ordre : passériformes (Passeriformes)Sous-ordre :
Famille : corvidés (Corvidae)Sous-famille :Genre :Sous-genre :
Espèce : Pica picaSous-espèce :Nom commun : pie bavarde, pie communeNom populaire : pie bavarde

Noms européensNoms européens

AlbanieAllemagneAngleterremagpieArménie
Pays basqueBiélorussieBrezhonegBulgarie
CatalogneChyprioteCorsuCroatie
DanemarkGaeidhligEspagneEstonie
FøroysktFinlandeFrançaispie bavardeFrysk
GalicePays de GallesGéorgieGrèce
HongrieIrlandeIslandeItalie
LettonieLithuanieLëtzebuergëschMacédoine
MalteMoldovenesteNorvègeOccitan
Pays-BasPolognePortugalRoumanie
RussieSerbieSlovaquieSlovénie
SuèdeTchéquieUkraïneEmpire romainPica pica

ÉtymologieOrigine du nom

Étymologie latineÉtymologie latine
Étymologie françaiseÉtymologie française

IdentificationIdentification

Identification généraleGénéralités
Pie bavarde. Dessin. Cliquer pour agrandir l'image.
Pie bavarde. Cliquer pour agrandir l'image.
MorphologieMorphologie
Pie bavarde. Aquarelle. Cliquer pour agrandir l'image.
MâleFemellePlume noir et blanc.

La pie comme tous les autres corvidés possèdent 4 doigts tous bien développés, les petits coussinets élastiques des faces plantaires marquent les empreintes quand le sol est mou.

Plumage
Forme de becBec puissant.
Patte
LongueurLongueur de 41 cm.EnvergureEnvergure 60 cm.
HauteurPoidsSon poids varie entre 150 et 250 grammes.
ColorisColoris
La pie bavarde possède un plumage caractéristique. Tout le monde connaît son élégance : robe noire et blanche et longue queue sombre et étagée aux reflets allant du vert brillant au bleu violacé en passant par le bronze et le pourpre.
Capacités physiologiquesCapacités physiologiques
RemarquesRemarques
Espèces semblablesEspèces semblables
Pas de confusion possible.

FienteFientes

Description

EmpreinteEmpreinte

Description
Longueur de l'empreinte 8 cm.

Chant ou criCri et chant

Cri d'oiseauCri
Appel d'oiseauAppel
Chant d'oiseauChant

VolVol

Description
Pie bavarde. Cliquer pour agrandir l'image.

ComportementHabitudes

Description
Mœurs diurnesMœurs nocturnes
Pie bavarde. Planche Gould. Cliquer pour agrandir l'image.
Ces oiseaux passent beaucoup de temps à terre à la recherche de nourriture, ils grattent le sol à l'aide de leurs griffes puissantes et courbées dont la marque s'imprime bien.
Sociabilité
Sédentaire et erratique, elle vit en couple et, dès l'automne, elle se réunit en petites troupes surtout le soir au dortoir. Sociable mais volontiers querelleuse, ses jacassements rapides annoncent la présence d'un intrus (homme, renard, chat, corneille, rapace,…).

Cycle de vieCycle de vie

Système reproductif
Le couple est uni à vie.
TerritorialitéTerritorialité
Première nidificationPremière nidification
Période de nidificationPériode de nidification
ReproductionParade nuptiale
ReproductionAccouplement
Site de nidificationSite de nidification
Le nid est situé à la cime d'un grand arbre ou dans des buissons épineux et denses à quelques mètres du sol.
NidNid
Son nid est fait de branchettes recouvert d'un dôme.
NichoirNichoir
Nombre de couvéesNombre de couvées
Une seule couvée par an.
PontePonte
La ponte de 5 à 7 œufs et l'incubation ont lieu d'avril à juin.
ŒufsŒufs
IncubationIncubation
L'incubation dure 17 à 18 jours.
ÉclosionÉclosion
NourrissageNourrissage
EnvolEnvol
Les petits restent au nid de 22 à 27 jours.
SevrageSevrage
ÉmancipationÉmancipation
Plumage juvénilePlumage juvénile
Période de muePériode de mue
Prédateurs
ChatsRapaces diurnes
Chat forestier et domestique, lynx, rapaces.
MaladiesMaladies
Survie des adultes
LongévitéLongévité

RégimeNourriture

MilieuxMilieux
Oiseau insectivoreMouchesAraignéesInsectesHannetonsGrainsTournesolsFraisesCerisesPrunesBaiesVersLimacesOisillonsŒufsCampagnolsSouris
Pie bavarde. Pelote de réjection. Cliquer pour agrandir l'image.Oiseau omnivore, sa nourriture est surtout carnée et elle est une grande consommatrice d'œufs de passereaux et de colombidés et n'hésite pas à capturer de jeunes oiseaux.

Elle consomme aussi des végétaux, des insectes, de petits rongeurs, des graines, des charognes.

MangeoireMangeoires
Excepté par temps de neige ou de gel prolongé, la pie fréquente peu les nourrissages et avec beaucoup de précautions.

HabitatHabitats

MilieuxMilieux
Forêts de feuillusForêts de conifèresLisièresBosquetsArbres isolésPrairiesChampsPrésVergersForêt de montagneJardinsVillagesParcsVilles
L'habitat de la pie comporte tous les milieux ouverts avec végétation herbacée basse (bocages, prairies, talus, friches), terres cultivées avec buissons et arbres, et bordures de bois, haies, allées, parcs et jardins en pleine ville, bosquets, vergers et arbres isolés lui conviennent.

Elle recherche la proximité des habitations tant en zone rurale que périurbaine et colonise même le centre des villes.

Territoire
GîteGîte
AltitudesAltitudes
Étage de plaineÉtage collinéen (de 0 à 800 m)Étage montagnard (de 800 à 1700 m)Étage subalpin (de 1700 à 2200 m)
Espèces associéesEspèces associées

RépartitionRépartition

Répartition globale
Légende de la carte de répartition
Présent en auvergneAuvergne

MigrationMigration

C'est une espèce strictement sédentaire et commune sur l'ensemble du pays.

Histoire et traditionsHistoire, traditions, légendes, mythes, symboles …

StatutStatut

Dégâts et nuisances
Vergers, cultures maraîchères, nids.
Menaces
Rareté
Sa population est en extension.
Chasse interditeProtection

VidéosVidéos

Autres sujetsAutres sujets

Sujets proches
Le choucas des tours (Corvus monedula)
Le corbeau freux (Corvus frugilegus)
La corneille mantelée (Corvus corone cornix)
La corneille noire (Corvus corone)
Le geai des chênes (Garrulus glandarius)
Le grand corbeau (Corvus corax)
La pie bavarde (Pica pica)
Sujets plus larges
Racine
Les aegithalidés (Aegithalidae)
Les alaudidés (Alaudidae)
Le cincle plongeur (Cinclus cinclus)
Les corvidés (Corvidae)
Le diamant mandarin (Taeniopygia guttata)
Les embérizidés (Emberizidae)
L'engoulevent d'Europe (Caprimulgus europaeus)
Les fringillidés (Fringillidae)
Le grimpereau des bois (Certhia familiaris)
Le grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla)
Les hirundinidés (Hirundinidae)
Les laniidés (Laniidae)
Le loriot d'Europe (Oriolus oriolus)
La mésange à moustache (Panurus biarmicus)
Le moineau domestique (Passer domesticus)
Le moineau friquet (Passer montanus)
Le moineau soulcie (Petronia petronia)
Les motacillidés (Motacillideae)
Les muscicapidés (Muscicapidae)
La niverolle alpine (Montifringilla nivalis)
Les paridés (Paridae)
Les roitelets (Regulus)
La sittelle torchepot (Sitta europaea)
Les sturnidés (Sturnidae)
Les sylviidés (Sylviidae)
Le tichodrome échelette (Tichodroma muraria)
Le troglodyte mignon (Troglodytes troglodytes)
Les turdidés (Turdidae)
Taxon précédent ] [ Taxon supérieur ]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.