La ville de Funchal à Madère - Le quartier de la

Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]

[Sujet précédant] [Page d'accueil] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Via Gallica]

Page éditée

SituationSituation

VisitesVisites

RueAvenida Doctor Manuel d’Arriaga
Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Avenue Arriaga en 1920, carte postale. Cliquer pour agrandir l'image.La belle artère plantée de jacarandas qui, au printemps, se colorent de violet, et joliment pavée relie la praça do Infante à la cathédrale (). Avec ses banques installés dans des bâtiments imposants, c’est la grande voie élégante de Funchal. L’avenue est bordée sur la droite par la masse claire de la vieille forteresse de São Lourenço.
ForteresseLa forteresse Saint-Laurent (Fortaleza de São Lourenço)
Entre l’Avenida Arriaga, le front de mer et l’avenue Zarco se trouve la forteresse Saint-Laurent qui était la principale défense de la ville contre les attaques de pirates et de corsaires.

Visiter la Forteresse Saint-Laurent.

ParcLe jardin Saint-François (Jardim de São Francisco)
Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Les jardins São Francisco. Cliquer pour agrandir l'image.Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Les jardins São Francisco. Cliquer pour agrandir l'image.À gauche de l’avenue Arriaga, en allant vers le centre, se trouve le petit mais luxuriant Jardin Saint-François, ou jardin Dona Amélia, véritable parc botanique, riche en essences diverses, aux essences toujours fleuries. Des statues se mêlent aux arbres et aux fleurs exotiques et des cygnes noirs glissent sur un petit étang.

C’est ici que se trouvait le couvent de São Francisco, dont une pierre portant les armoiries est exposée sur une pelouse.

Ce Jardim Municipal bénéficie d’une situation privilégiée en centre-ville au nord de l’Avenida Arriaga : c’est un lieu idéal pour échapper au bruit et à la pollution automobile de Funchal, dans l’ombre généreusement dispensée par d’immenses arbres exotiques.

Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Le théâtre Dona Maria vers 1880, carte postale. Cliquer pour agrandir l'image.Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Le jardin municipal vers 1880, carte postale. Cliquer pour agrandir l'image.
CellierLes chais Saint-François (Adegas de São Francisco)
Dans la petite rua de São Francisco qui borde le jardin Saint-François, se trouve les plus anciens chais de Madère, les Adegas de São Francisco. Découvrir les chais Saint-François.
RueAvenida João Gonçalves Zarco
Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Avenue Zarco en 1850. Cliquer pour agrandir l'image.Poursuivant l’avenue Arriaga vers le centre-ville, on arrive ensuite au carrefour avec l’avenue Zarco, où la statue du colonisateur de Madère, immortalisé par le sculpteur vedette de Madère, Francisco Franco, trône devant la façade originale du Banco da Portugal et scrute l’horizon en direction du port. À gauche, l’avenue Zarco grimpe en direction de Santa Clara : juste en face du bureau de poste (correio) s’ouvre l’entrée du bâtiment qui abrite les bureaux du Gouvernement régional (Governo da Região autónoma da Madeira). Les encadrements de lave noire des fenêtres ressortent sur sa belle façade crépie de blanc. La terrasse qui précède cette dernière est ornée d’une statue moderne du semeur, illustration de la vocation essentiellement agricole de l’île qui n’a d’autre objectif que d’ensemencer pour produire.

Le bloc d’immeubles (jolie cour et belles plinthes d’azulejos jaunes et bleus) de l’ancienne Junta General donne également sur l’avenue Arriaga par une grande porte en ferronnerie. La façade aux hautes fenêtres nobles, qui fut celle de l’hôpital Santa Isabel fondé en 1511, disparaît sous les feuillages et les fleurs des jacarandas.

Au bout de l’avenue Zarco, l’étroite rua das Pretas aboutit très vite au pied de la calçada de Santa Clara.

Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Statue de Zarco. Cliquer pour agrandir l'image.Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Statue de Zarco. Cliquer pour agrandir l'image.Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Avenue Zarco, statue de Zarco. Cliquer pour agrandir l'image.
CathédraleLa cathédrale ()
L’avenue Arriaga débouche devant la Cathédrale. Avant de la visiter, il faut visiter les ruelles qui coupent rua João Tavira (à droite). Dans la rua das Murças, on trouve des boutiques de souvenirs et, dans la rua da Alfândega, plusieurs magasins vendant de superbes broderies.

Visiter la cathédrale.

ChapelleLa chapelle Saint-Antoine de la Maurerie (Capela Santo António da Mouraria)
Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Cathédrale. Cliquer pour agrandir l'image.C’est l’ancienne chapelle Saint-Antoine de la Maurerie, dédiée à Santo António da Mouraria en hommage à son œuvre accomplie en Afrique du Nord.

Cette chapelle, qui date de 1715, était autrefois située à l’intérieur des murs de l’ancienne douane.

Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Rue pavée. Cliquer pour agrandir l'image.Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. La chapelle Saint-Antoine. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Chapelle Saint-Antoine. Cliquer pour agrandir l'image.
PlaceLa place de la Mairie (Praça do Município)
Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Place de la mairie. Cliquer pour agrandir l'image.L’élégante Place de l’Hôtel de Ville est le cœur animé de Funchal, dallée de pavés blancs et noirs et fleuri de tulipiers ; elle est décorée d’un obélisque coiffé d’une sphère armillaire surmontée d’une croix du Christ. Elle est bordée sur trois côtés de nombreux monuments intéressants, le Colégio et son église, l’hôtel de ville, et l’ancien évêché devenu musée d’Art sacré.
ÉgliseL’église du Collège (Igreja do Colégio)
Tout le côté nord de la place de l’Hôtel de Ville est occupé par la longue façade de l’ancien Collège des Jésuites et par son église.

Visite de l’Église du Collège des Jésuites.

Hôtel de villeL’hôtel de ville (Câmara Municipal)
L’Hôtel de Ville, sur le côté est de la place, occupe l’ancien palais baroque d’un riche marchand, le comte João José de Carvalhal (XVIIIe siècle), dont la belle tour carrée campe la silhouette.

Le bâtiment, bon exemple du style madérien typique, est élégant avec son impeccable crépi blanc sur lequel se détachent les embrasures des portes et fenêtres en basalte gris-noir.

L’Hôtel de Ville abrite également un petit musée de la Ville (Museu da Cidade do Funchal) sans grand d’intérêt.

Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Hôtel de Ville. Cliquer pour agrandir l'image.Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Hôtel de Ville. Cliquer pour agrandir l'image.Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Hôtel de Ville. Cliquer pour agrandir l'image.Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Hôtel de Ville. Cliquer pour agrandir l'image.Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Hôtel de Ville. Cliquer pour agrandir l'image.
Le hall, qui donne accès au patio, est tapissé d’azulejos bleus et blancs.
Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Hôtel de Ville. Cliquer pour agrandir l'image.Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Hôtel de Ville. Cliquer pour agrandir l'image.Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Hôtel de Ville. Cliquer pour agrandir l'image.Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Hôtel de Ville. Cliquer pour agrandir l'image.Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Hôtel de Ville. Cliquer pour agrandir l'image.Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Hôtel de Ville. Cliquer pour agrandir l'image.
On peut voir dans le patio une gracieuse statue de « Léda et le Cygne » (XIXe siècle), qui se trouvait jadis dans l’ancien marché au poisson.
Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Hôtel de Ville. Cliquer pour agrandir l'image.Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Hôtel de Ville. Cliquer pour agrandir l'image.Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Hôtel de Ville. Cliquer pour agrandir l'image.
Musée d'art sacréLe musée d’Art Sacré (Museu de Arte Sacra)
Au sud de la Place de l’Hôtel de Ville se dresse l’ancien palais épiscopal, qui abrite aujourd’hui le musée d’Art sacré.

Visiter le Musée d’Art Sacré.

MuséeLe musée de la photographie
Le premier studio de photographie commerciale du Portugal a ouvert en 1865 au numéro 43 de la Rua da Carreira à Funchal. Le propriétaire originel, Vicente Gomes da Silva, s’était intéressé aux daguerréotypes après une visite à Paris et était devenu photographe professionnel en 1848, à l’âge de 21 ans. Au moment où l’entreprise qu’il avait créée ferma, en 1973, elle avait traversé quatre générations de la même famille et amassé une masse d’archives inestimable de plus de 380000 photographies, documentant tous les aspects imaginables de la vie sur l’île de Madère. En 1982, le studio a été préservé comme musée.

Ouvert du lundi au vendredi, de 10 h à 12 h et de 14 h à 17 h.

Interdiction de photographier !

Téléphone : 00 351 291 225 050

Site sur la Toile : www.photographiamuseuvicentes.com.pt

ImmeubleLa nouvelle douane (Alfândega Nova)
Après être revenu sur ses pas jusqu’à l’avenida do Mar, suivre le front de mer. On passe devant la Nouvelle Douane, bel édifice des années 1960 qui se dresse à l’angle du boulevard longeant la ribeira Santa Luzia. Sur une petite place en surplomb, un peu plus loin à droite, l’Alfândega Velha (Ancienne Douane) présente un portail manuélin, noir comme l’escalier extérieur qui grimpe à côté de la façade aux contrevents verts.

Revenir ensuite vers le centre en flânant dans l’avenida do Mar, que bordent de nombreux cafés chics. L’un d’eux, le Vagrant, est aménagé dans l’ancien yacht des Beatles…

Des traîneaux à patins tirés par des bœufs stationnent parfois sur l’avenue de la Mer. Servant autrefois au transport des barriques, ils permettent aujourd’hui aux touristes ravis de découvrir la ville sans fatigue.

Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Traîneau à boeuf vers 1880, carte postale. Cliquer pour agrandir l'image.Le quartier de la cathédrale de Funchal à Madère. Traîneau à boeuf vers 1935, carte postale. Cliquer pour agrandir l'image.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Archipel de Madère > Madère > Côte méridionale > Funchal > Quartier de la cathédrale
Sujets plus détaillés
La ville de Funchal à Madère - La forteresse Saint-Laurent (Fortaleza de São Lourenço)
La ville de Funchal à Madère - Les chais Saint-François (Adegas de São Francisco)
La ville de Funchal à Madère - La cathédrale (Sé)
La ville de Funchal à Madère - Le musée d'art sacré (museu de arte sacra)
La ville de Funchal à Madère - L'ancien collège des Jésuites (Colégio)
Sujets proches
Carte interactive de la ville de Funchal à Madère
La ville de Funchal à Madère - Le quartier de la Sé
La ville de Funchal à Madère - Le quartier São Pedro
La ville de Funchal à Madère - Le quartier Santa Maria
La ville de Funchal à Madère - Le quartier Santa Luzia
La ville de Funchal à Madère - Le quartier Santa Catalina
La ville de Funchal à Madère - Le quartier du Lido
Le village de Monte à Madère
Le site de Terreiro da Luta à Madère
Le jardin botanique de Funchal à Madère
Le jardin des perroquets de Funchal à Madère
La quinta do Palheiro à Madère
Le village de Caniço à Madère
Le village de São Gonçalo à Madère
Le village de São Martinho à Madère
Le village de Santo António à Madère
Sujets plus larges
Page d'accueil
La ville de Funchal à Madère
La ville de Câmara de Lobos à Madère
La ville de Ribeira Brava à Madère
La ville de Ponta do Sol à Madère
[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Page d’accueil] [Madère] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.