La ville de Funchal à Madère - Le monastère Sainte-Claire (Mosteiro de Santa Clara)

Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]

[Page d'accueil] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Via Gallica]

Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
Le monastère Sainte-Claire est l’une des plus anciennes fondations religieuses de l’île de Madère.

SituationSituation

La raide Calçada de Santa Clara grimpe dans un quartier beaucoup plus calme vers le monastère du même nom et vers la Quinta das Cruzes.

Le monastère Sainte-Claire de Funchal à Madère. Le monastère de Santa Clara. Cliquer pour agrandir l'image.

VisitesVisites

MonastèreL’église et le monastère Sainte-Claire (Igreja e Mosteiro de Santa Clara)
Le monastère Sainte-Claire de Funchal à Madère. Église de Santa Clara. Cliquer pour agrandir l'image.Le monastère Sainte-Claire fut fondé par le petit-fils de Zarco en 1492, – l’année de la découverte de l’Amérique – à l’emplacement d’une chapelle érigée par Zarco et où il fut enterré. Zarco, le grand navigateur, le colonisateur de l’île de Madère, repose désormais dans l’église du monastère. L’église fut achevée en 1493 et les clarisses emménagèrent dans le couvent en 1497.

La petite-fille du colonisateur de Madère, Dona Isabel, entra au couvent des Clarisses et en fut la première abbesse ; les Zarco firent donc preuve de générosité envers le couvent, lui attribuant des terres, notamment dans le « Val des Nonnes » (ou plutôt, l’enclos des Nonnes), Curral das Freiras. Lors d’une attaque de pirates français, en 1566, les Clarisses du monastère trouvèrent refuge à Curral das Freiras. Le couvent fut agrandi au XVIIe siècle.

Le monastère Sainte-Claire de Funchal à Madère. Le monastère de Santa Clara. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Le monastère Sainte-Claire de Funchal à Madère. Couvent Sainte-Claire. Cliquer pour agrandir l'image.Le couvent de Santa Clara est entouré par de hauts murs, construits pour protéger les religieuses des regards indiscrets, et les garder concentrées sur leurs devoirs religieux, sans les distractions du monde extérieur. Dans le passé, la seule partie du couvent ouvert au public était l’église.

Le jardin cloîtré occupe la partie la plus ancienne de l’édifice, mais il n’y a plus aucune trace de la chapelle construite par Zarco au XVe siècle.

Le trésor du monastère comprend une collection hétéroclite de reliquaires, d’autels dorés, de statues polychromes et de portraits encadrés de saints ; il date principalement des XVIIe et XVIIIe siècles.

Le monastère Sainte-Claire de Funchal à Madère. Le monastère de Santa Clara. Cliquer pour agrandir l'image.Le monastère Sainte-Claire de Funchal à Madère. Le monastère de Santa Clara. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Le monastère Sainte-Claire de Funchal à Madère. Le monastère de Santa Clara. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).
Le clocher de l’église du monastère se reconnaît de loin grâce à son curieux toit, en forme de coupole, revêtu d’azulejos aussi précieux qu’anciens. Ce clocher en forme de minaret reflète l’influence culturelle de la Séville maure, où les tuiles de décoration du dôme furent fabriquées.
Le monastère Sainte-Claire de Funchal à Madère. Le monastère de Santa Clara vu depuis Forte do Pico. Cliquer pour agrandir l'image.Le monastère Sainte-Claire de Funchal à Madère. Couvent Sainte-Claire. Cliquer pour agrandir l'image.Le monastère Sainte-Claire de Funchal à Madère. Église de Santa Clara. Cliquer pour agrandir l'image.
Il ne reste qu’une seule arche gothique de l’église originelle du XVe siècle, mais l’église Sainte-Claire du XVIIe siècle est un joyau. La chapelle est un bâtiment magnifique : après avoir descendu les quelques marches, on découvre les murs entièrement recouverts d’azulejos jaunes et bleus du XVIIe siècle, aux dessins géométriques, parmi lesquels des exemplaires sévillans rares, ainsi que d’impressionnantes grilles au fond de la nef. En levant les yeux, on a l’impression d’être debout à l’intérieur d’un énorme coffret incrusté d’azulejos jaunes, bleus et verts, le plafond en bois peint formant le couvercle.

Une grille de fer dans le mur permet aux religieuses de suivre la messe depuis de la solitude du couvent.

L’autel est en marbre et or ; le magnifique tabernacle en argent sur l’autel date de 1671.

Le monastère Sainte-Claire de Funchal à Madère. L'intérieur de l'église de Santa Clara. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Le monastère Sainte-Claire de Funchal à Madère. L'intérieur de l'église de Santa Clara. Cliquer pour agrandir l'image.Le monastère Sainte-Claire de Funchal à Madère. L'intérieur de l'église de Santa Clara. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).
Le monastère Sainte-Claire de Funchal à Madère. L'intérieur de l'église de Santa Clara. Cliquer pour agrandir l'image.Le monastère Sainte-Claire de Funchal à Madère. L'intérieur de l'église de Santa Clara. Cliquer pour agrandir l'image.La tombe située au fond de l’église est celle de membres de la famille de Zarco : ses deux petites-filles, fondatrices de l’ancien couvent des clarisses, y sont enterrées.

Au fond, dans la pénombre, surmonté d’un dais gothique en assez mauvais état et soutenu par des lions accroupis, se trouve le sarcophage du gendre de Zarco, Martim Mendes de Vasconcelos (mort en 1493). Des frises ornementales d’azulejos baroques encadrent le tombeau du gendre de Zarco.

João Gonçalves Zarco lui-même (mort en 1471) se trouve enterré devant le maître-autel, mais la dalle de la tombe est cachée sous un plancher moderne en bois. Le mémorial qui lui fut dédié a disparu depuis longtemps.

Informations pratiquesInformations pratiques

Heures de visiteHeures de visite
Le monastère Sainte-Claire de Funchal à Madère. École couvent de Santa Clara. Cliquer pour agrandir l'image.Le monastère Sainte-Claire de Funchal à Madère. École couvent de Santa Clara. Cliquer pour agrandir l'image dans Fotolia (nouvel onglet).Le monastère est désormais dirigé par des sœurs franciscaines qui y ont créé un jardin d’enfants.

En raison de sa beauté et de sa sérénité, l’église de Santa Clara est un choix très populaire pour les mariages.

Horaires : le couvent est ouvert tous les jours de 9 h à 12 h et de 15 h à 18 h (sonner la cloche).

On peut visiter l’église par soi-même mais, pour visiter le couvent, on a besoin d’un guide (prévoir environ 45 minutes).

Tarif d’entrée : visite du monastère, 2 €.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Archipel de Madère > Madère > Côte méridionale > Funchal > Quartier São Pedro
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La ville de Funchal à Madère - Le monastère Sainte-Claire (Mosteiro de Santa Clara)
La quinta das Cruzes à Madère
Sujets plus larges
Page d'accueil
Carte interactive de la ville de Funchal à Madère
La ville de Funchal à Madère - Le quartier de la Sé
La ville de Funchal à Madère - Le quartier São Pedro
La ville de Funchal à Madère - Le quartier Santa Maria
La ville de Funchal à Madère - Le quartier Santa Luzia
La ville de Funchal à Madère - Le quartier Santa Catalina
La ville de Funchal à Madère - Le quartier du Lido
Le village de Monte à Madère
Le site de Terreiro da Luta à Madère
Le jardin botanique de Funchal à Madère
Le jardin des perroquets de Funchal à Madère
La quinta do Palheiro à Madère
Le village de Caniço à Madère
Le village de São Gonçalo à Madère
Le village de São Martinho à Madère
Le village de Santo António à Madère
[Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Page d’accueil] [Madère] [Via Gallica]
Chercher sur ce Site :
Chercher sur la Toile :
Recommander cette page :
Recommander ce site :
AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.