AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La ville de Santa María de Guía à Grande Canarie

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Fuerteventura] [Grande Canarie] [La Gomera] [La Palma] [Lanzarote] [Ténériffe] [El Hierro] [Page d’accueil] [Canaries] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page non éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
Santa María de Guía est une commune établie sur une côte rocheuse où l’érosion a été le facteur clé de la création de ses falaises.

SituationSituation

Santa María de Guía se trouve à 25 km de la capitale de l’île de Grande Canarie, Las Palmas de Gran Canaria. Elle s’étend sur 42,59 km² et se trouve à 180 m d’altitude.

VisitesVisites

ÉgliseL’église paroissiale
L’église paroissiale à la façade de style néoclassique est flanquée de deux tours latérales. Son intérieur abrite des œuvres d’art de grande importance, tels les retables et icônes du sculpteur José Luján Pérez, originaire du lieu.
ChapelleL’ermitage Saint-Roch (Ermita de San Roque)
L’ermitage Saint-Roch se situe sur la Plaza de San Roque, sur les hauteurs de la ville. Il s’agit d’un bâtiment relativement moderne de style néoclassique en chaux et pierres du pays.
ChapelleL’ermitage Saint-Sébastien (Ermita de San Sebastián)
L’ermitage Saint-Sébastien se trouve dans le Barranco de Las Garzas. De construction typiquement canarienne datant du XVIIe siècle, il est considéré comme un magnifique exemple de l’architecture religieuse canarienne.
ManoirLa demeure Quintana (Casa de Los Quintana)
La Demeure des Quintana est un exemple de l’architecture de la Santa María de Guía. Située sur la Plaza Mayor, sa construction remonte au XVIIe siècle. On remarque son balcon typiquement canarien en bois et le blason des noms des familles Guanarteme et Quintana.
GrenierLe monastère de Valerón (Cenobio de Valerón)
Le « monastère » de Valerón était un grenier collectif fortifié où les anciennes peuplades de Grande Canarie pouvaient conserver les excédents de leur récoltes grâce à ses nombreuses grottes dans la pierre.

À ces silos on associe les « pintaderas », sceaux en argile qui vraisemblablement, entre autres usages, servaient à identifier d’après leur marque les propriétaires des entrepôts de céréales.

Informations pratiquesInformations pratiques

RestaurantRestaurants
Il faut y déguster les célèbres fromages de fleur, élaborés avec du lait de brebis et la fleur du chardon sylvestre.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Canaries > Grande Canarie > Côte septentrionale > Santa María de Guía
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La ville d'Arucas à Grande Canarie
La ville de Gáldar à Grande Canarie
La ville de Santa María de Guía à Grande Canarie
La ville de Moya à Grande Canarie
La ville de Firgas à Grande Canarie
Sujets plus larges
Page d'accueil
Carte interactive de l'île de Grande Canarie
La côte septentrionale de Grande Canarie
La côte orientale de Grande Canarie
La côte méridionale de Grande Canarie
La côte occidentale de Grande Canarie
L'intérieur de Grande Canarie
La flore et la faune de l'île de Grande Canarie
L'île de Grande Canarie - Brochure OTC (PDF)

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.