AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

La ville de Gáldar à Grande Canarie

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Fuerteventura] [Grande Canarie] [La Gomera] [La Palma] [Lanzarote] [Ténériffe] [El Hierro] [Page d'accueil] [Canaries] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page non éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
La ville de Gáldar à Grande Canarie. Cliquer pour agrandir l'image.Le centre-ville, déclaré Ensemble Historique en 1981, conserve plusieurs bâtiments non négligeables :
  • Les anciennes Casas Consistoriales, bâties sur une ancienne construction du XVIIIe siècle, conservent l'un des plus anciens spécimens de dragonnier de Grande Canarie (déjà documenté en 1718).
  • Le Teatro Municipal, datant de 1912 en substitution à l'ancien théâtre fondé par Isabel II, se trouve en annexe de l'Hôtel de Ville.
  • La Plaza Grande constitue un des meilleurs exemples de peupleraie du XIXe siècle aux Canaries et arbore des lauriers des Indes centenaires et des araucarias.

SituationSituation

27 km séparent Gáldar de la capitale de Grande Canarie. L'étendue de la commune est de 61,59 km² et son point culminant se trouve à 1700 m d'altitude.

VisitesVisites

ÉgliseL'église Saint-Jacques (Iglesia de Santiago)
La ville de Gáldar à Grande Canarie. L'église. Cliquer pour agrandir l'image.L'église paroissiale Saint-Jacques de Gáldar est l'une des plus belles des Canaries ; elle est considérée comme le lien entre le style baroque et le premier néoclassicisme de l'Archipel.
GrotteLa Grotte Peinte (Cueva Pintada)
La ville de Gáldar nous montre une partie de son plus lointain passé dans son parc Archéologique de la Cueva Pintada (« la grotte peinte ») qui se trouve au centre-ville, sur la place, face à l'église.

La Cueva pintada a été découverte en 1873 dans le centre-ville de Gáldar près de l'endroit où, avant la conquête de l'île de Gran Canaria par les Espagnols, s'élevait un ancien palais canarien. Ce fut l'une des plus importantes découvertes d'art rupestre de la zone atlantique.

La grotte renferme des récipients en céramique dont on suppose qu'ils avaient été déposés dans les tombeaux, ainsi que des squelettes humains. Mais le plus remarquable sont les dessins géométriques de plusieurs couleurs réalisés il y a près de 2 000 ans et qui couvrent les murs intérieurs. Il s'agit des peintures rupestres les plus précieuses que l'on trouve sur les Îles Canaries.

Autour de la Cueva Pintada on peut voir l'ancien village qui fut le palais des anciens « guanartemes ». On sait que les pierres de ses murs, utilisées ensuite pour la construction de l'église de la ville, étaient parfaitement découpées et assemblées de niveau, à sec, sans aucun genre de mortier.

Après avoir été fermée au public pendant 25 ans, la Cueva Pintada est à nouveau accessible au public. Elle fait désormais partie d'un parc archéologique avec musée, où les visiteurs peuvent s'informer de la culture et la vie quotidienne des premiers habitants des Îles Canaries.

PlageLa plage de l'Agujero (Playa del Agujero)
Près de la Playa del Agujero (« la plage du trou »), se trouvent les restes d'un village des anciennes peuplades de Grande Canarie ; ils constituent l'une des plus grandes concentrations de maisons et de tombeaux de cette partie de l'île. Dans ce même ensemble se trouve une nécropole dans laquelle se conservent certains des tertres funéraires les plus significatifs de Grande Canarie.
PlageLes plages
Gáldar est l'une des bourgades de la région nord de Grande Canarie ayant le plus grand nombre de plages : on peut citer celles de Boca Barranco et de Sardina.
MontagneLes montagnes
Sur les hauteurs de la commune de Gáldar on découvre des morphologies bien différentiées, le Montañón Negro, la Caldera de los Pinos de Gáldar et le Hondo de Fagagesto sont tous issus d'éruptions volcaniques.

ConnaissancesHistoire, géographie, arts, traditions, flore …

HistoireHistoire
Gáldar était la capitale d'un des anciens royaumes de la l'île, les « guanartematos », et la résidence des rois guanches de l'île, les « guanartemes », avec de nombreux sites archéologiques qui montrent l'intensité du peuplement préhispanique.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Canaries > Grande Canarie > Côte septentrionale > Gáldar
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La ville d'Arucas à Grande Canarie
La ville de Gáldar à Grande Canarie
La ville de Santa María de Guía à Grande Canarie
La ville de Moya à Grande Canarie
La ville de Firgas à Grande Canarie
Sujets plus larges
Page d'accueil
Carte interactive de l'île de Grande Canarie
La côte septentrionale de Grande Canarie
La côte orientale de Grande Canarie
La côte méridionale de Grande Canarie
La côte occidentale de Grande Canarie
L'intérieur de Grande Canarie
La flore et la faune de l'île de Grande Canarie
L'île de Grande Canarie - Brochure OTC (PDF)

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.