AlbanieAllemagneAngleterreArméniePays basqueBiélorussieBulgarieCatalogneCroatieDanemarkEspagneEstonieFinlandeFranceGalicePays de GallesGéorgieGrèceHongrieIrlandeIslandeItalieEmpire romainLettonieLithuanieMacédoineMalteNorvègePays-BasPolognePortugalRoumanieRussieSerbieSlovaquieSlovénieSuèdeTchéquieUkraïne
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.
Recherche personnalisée

Le village de Villaverde à Fuerteventura

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant] [Fuerteventura] [Grande Canarie] [La Gomera] [La Palma] [Lanzarote] [Ténériffe] [El Hierro] [Page d'accueil] [Canaries] [Via Gallica]
Rubriques[Photos] [Présentation] [Situation] [Visites] [Culture] [Informations pratiques] [Autres sujets]Page éditée

PrésentationPrésentation

Présentation généralePrésentation générale
Le village de Villaverde à Fuerteventura. Le moulin du nord-ouest de La Montañeta (auteur Frank Vincentz). Cliquer pour agrandir l'image.Villaverde est un village agricole — à l'habitat très dispersé — du nord de l'île de Fuerteventura. Le village compte un peu plus de 1500 habitants et fait partie de la commune de La Oliva.

Beaucoup d'anciennes fermes, joliment rénovées, sont devenues des résidences pour des employés de la station touristique de Corralejo. Au sud du village, une crête séparant La Oliva de Villaverde, La Montañeta, porte deux moulins à vents que l'on peut visiter.

ÉtymologieÉtymologie et toponymie
Villaverde signifie bien sûr « ville verte » : la région est en effet relativement verte, comparée au reste de Fuerteventura. On explique cela par la présence de lapilli, ou pouzzolane, appelé « picón » aux Canaries,  qui recouvre les terres. Cette cendre volcanique poreuse provient des volcans environnants, la Montaña de la Arena (420 m) et la Montaña de Escanfraga (531 m). Cette pouzzolane a la particularité de retenir dans le sol l'humidité apportée par les vents alizés du nord-est. La culture utilisant cette technique, qui consiste à recouvrir le sol de 15 cm de lapilli, se nomme aux Canaries « enarenado » (culture sur sable) ; le sol est maintenu humide jusqu'à une profondeur de 25 à 30 cm.

SituationSituation

Villaverde est situé à environ 4 km au nord-est de La Oliva sur la route FV-101 qui mène à Corralejo. Le village se trouve à 230 m d'altitude au pied de la Montaña de la Arena.

De l'ouest du village une piste carrossable permet d'atteindre la partie sud du Parc Naturel de Corralejo. La piste passe à proximité d'un ancien moulin à vent et du musée agricole La Rosita, puis contourne par le nord la Montaña de Escanfraga (531 m), puis conduit aux environs de la Montaña Roja (312 m), que l'on peut contourner par le sud, pour atteindre la Playa de la Cazuela après avoir franchi la route FV-1 qui relie Corralejo à Puerto del Rosario. Si l'on poursuit par le nord de la Montaña Roja on atteint les Dunes de Corralejo.

VisitesVisites

ChapelleLa chapelle Saint-Vincent Ferrier (Ermita de San Vicente Ferrer)
Le village de Villaverde à Fuerteventura. La chapelle Saint-Vincent Ferrier (auteur gmbgreg). Cliquer pour agrandir l'image dans Panoramio (nouvel onglet).La chapelle Saint-Vincent Ferrier date probablement de la fin du XVIIIe siècle comme la plupart des sanctuaires d'autres endroits de l'île, car il a des caractéristiques similaires, mais aucune archive historique ne permet de dater précisément cet édifice.

La façade de la chapelle comporte une porte en pierre volcanique noire, surmontée d'un arc en plein cintre. Au-dessus du pignon se dresse un clocher rectangulaire abritant une petite cloche. Les angles et la porte latérale sont faite de cette même pierre noire.

L'unique nef est couverte par un plafond à caissons, renforcé par des tirants en bois.

Musée ethnographiqueLe musée agricole La Rosita (Museo Agricola La Rosita)
Le musée agricole La Rosita est un musée privé installé dans une ancienne ferme du XIXe siècle, très bien restaurée. Le musée présente une finca canarienne typique avec une plantation de tabac — la ferme cultivait autrefois des champs de tabac —, du bétail vivant (ânes, chèvres, poules, oies etc.), une palmeraie, un jardin canarien avec des plantes indigènes, un jardin de cactus, une éolienne pour pomper l'eau de la nappe phréatique, une aire de battage avec des tas de paille et un vieux puits. L'ensemble est un peu ringard mais instructif pour les enfants, qui peuvent nourrir les animaux de la ferme ou faire un tour à dos de dromadaire.

Le bâtiment présente des ustensiles agricoles, des photos historiques intéressantes et des documents.

Adresse : Carretera General La Oliva-Corralejo, FV-101, km 6,5, sur le côté droit de la route en allant en direction de Corralejo ; un panneau indique le musée.

Téléphone : 00 34 928 175 325

Horaire : du lundi au vendredi, de 10 heures à 17 heures ; le samedi de 10 heures à 15 heures ; fermé le dimanche.

Prix d'entrée : 5,50 € (enfants 2,75 €).

Une boutique propose, entre autres, des confitures, du sirop de palme, des produits à l'aloès et des fromages, mais aussi de la littérature sur les îles Canaries et des céramiques.

Parc naturelLe Monument Naturel Malpaís de La Arena (Monumento Natural Malpaís de La Arena)
Le village de Villaverde à Fuerteventura. La Montaña de la Arena vue depuis la Casa de los Coroneles à La Oliva. Cliquer pour agrandir l'image.Le Monument Naturel Malpaís de La Arena est un espace protégé situé au nord de La Oliva et à l'ouest de Villaverde.

Cet espace comprend la Montaña de la Arena (« la montagne du sable ») (420 m d'altitude), un volcan strombolien de couleur noir et rouge, éteint depuis environ 10000 ans, ainsi que les champs de laves et de cendres de ce volcan, le Malpaís de La Arena (« la maleterre du sable »). Le flanc sud du volcan est éventré par l'exploitation des lapilli qui sont utilisés par l'agriculture locale pour conserver l'humidité du sol.

Le Malpaís de La Arena comprend des espèces endémiques comme le traquet des îles Canaries (Saxicola dacotiae) (tarabilla canaria), l'euphorbe balsamifère (Euphorbia balsamifera) (tabaiba dulce), la passerine hérissée (Thymelaea hirsuta) (aulaga), le séneçon de Klein ou kleinia à feuille de laurier-rose (Senecio kleinia synonymus Kleinia neriifolia) (verode).

GrotteLa grotte de la Plaine (Cueva del Llano)
Le village de Villaverde à Fuerteventura. La Cueva del Llano (auteur Frank Vincentz). Cliquer pour agrandir l'image.La Cueva del Llano n'est pas une grotte à proprement parler, mais une galerie souterraine de 648 mètres de longueur, formée il y a plus de 800000 ans, suite à l'explosion volcanique de la Montaña de Escanfraga. En certains endroits, la galerie comporte des salles de 6 mètres de hauteur.

Seuls les 400 premiers mètres sont visitables en visite guidée, après s'être équipé d'un casque de protection et d'une lampe frontale.

Dans le fond de ce tube de lave — dans la partie non visitable, de 200 mètres de longueur — vit une espèce d'arachnide, un opilion endémique de la Cueva del Llano, le Maiorerus randoi [Rambla, 1993]. Cet animal, qui vit dans une obscurité permanente, est dépigmenté et presque aveugle, mais avec un sens du toucher très développé. Cette espèce est une des sept variétés d'arthropodes des Canaries qui sont en voie d'extinction.

Dans cette galerie ont également été découverts des squelettes d'espèces animales disparues comme la souris de lave ou du malpaís, très présente il y a 2000 ans mais qui a disparu avec l'arrivée de l'homme (Homo sapiens) ou de la souris commune (Mus musculus). Il a également été découvert des restes de la caille des Canaries, espèce similaire à la caille commune et qui disparut suite à l'introduction de prédateurs par l'homme.

La Cueva del Llano a été ouverte au public en 2006.

Localisation : au nord de Villaverde, à gauche de la route FV-101 conduisant à Corralejo ; un panneau routier indique la direction de la grotte.

Coordonnées géographiques : 28° 39' 11" N ; 13° 54' 10" W.

Dans  le Centre d'Interprétation une exposition permet de découvrir la géologie de Fuerteventura.

Téléphone : 00 34 928 175 928

Les visites guidées ont lieu du mardi au samedi, de 10 heures à 18 heures, environ toutes les 45 minutes.

Tarif d'entrée : 5 €.

Depuis fin 2014 la grotte est fermée pour travaux, en raison de chutes de pierres à l'entrée de la grotte, (renseignements au bureau des musées de l'île : 00 34 928 858 998 ou sur la Toile à l'adresse : www.artesaniaymuseosdefuerteventura.org).

Informations pratiquesInformations pratiques

BusLignes de bus
La ligne numéro 8 de la Tiadhe de Corralejo à El Cotillo a un arrêt à Villaverde ; tous les jours, environ toutes les heures.

Horaires sur www.tiadhe.com/rutas/08.htm

HôtelL'hôtel rural Mahol
Le petit hôtel rural Mahol est installé dans un ancien manoir du XIXe siècle, bâti en pierre volcanique sombre, ce qui assure une agréable fraîcheur même en été. L'hôtel comprend neuf chambres décorées en style rustique, certaines avec un lit à baldaquin.

L'hôtel possède un grand jardin, avec une flore typique de l'île, une petite piscine, des installations sportives (courts de tennis et équitation) et une bibliothèque. Des promenades en calèche dans le village sont possibles sur demande.

Le restaurant, situé de l'autre côté du jardin, propose une cuisine canarienne de qualité.

L'hôtel Rural Mahol se trouve à la lisière sud du village de Villaverde (près du panneau d'entrée dans la localité), sur la route FV-101, au km 2,8.

Téléphone : 00 34 928 868 050

Tarifs (en haute saison) : chambre double, 80 € ; chambre individuelle, 60 €. Demi-pension : 13 €.

Site sur la Toile : www.mahoh.com

Adresse de courriel : hotelrural@mahoh.com

RestaurantLe restaurant El Horno
Le restaurant El Horno (« le four ») est situé à la bordure nord du village de Villaverde, Calle del Centro, 44. Belle salle à manger rustique.

Les spécialités de la maison sont les grillades, le cochon de lait et le chevreau.

Plat principal à partir de 7 €.

Téléphone : 00 34 928 868 671

Horaire : du mardi au samedi, de 12 heures 30 à 23 heures ; le dimanche, de 12 heures 30 à 17 heures.

RestaurantLe restaurant El Rancho
Le restaurant El Rancho propose une cuisine canarienne. Service sympathique.

Adresse : Carretera General 40, à la bordure sud de la localité.

Téléphone : 00 34 928 868 518

Horaire : tous les jours sauf le mercredi, de midi à minuit.

Plat principal à partir de 7 €.

Autres sujetsAutres sujets

Filiation du sujet
Canaries > Fuerteventura > La Oliva > Villaverde
Sujets plus détaillés
Sujets proches
La Casa de los Coroneles à La Oliva à Fuerteventura
Le village de Villaverde à Fuerteventura
Le village de Corralejo à Fuerteventura
Le parc naturel des Dunes de Corralejo à Fuerteventura
Le village de Tindaya à Fuerteventura
Le village de Vallebrón à Fuerteventura
Le village de Lajares à Fuerteventura
Le village d'El Cotillo à Fuerteventura
L'île de los Lobos à Fuerteventura
Sujets plus larges
Page d'accueil
Carte interactive de l'île de Fuerteventura
La ville de La Oliva à Fuerteventura
La ville de Puerto del Rosario à Fuerteventura
La ville d'Antigua à Fuerteventura
La ville de Tuineje à Fuerteventura
La ville de Pájara à Fuerteventura
La ville de Betancuria à Fuerteventura
La flore et la faune de l'île de Fuerteventura
L'île de Fuerteventura - Brochure OTC (PDF)

[Sujet précédant] [Sujet ascendant] [Sujet suivant]
Recommander cette page :
Recommander ce site :
Recherche personnalisée
Si vous avez atteint ce cadre directement, cliquez sur ce lien pour faire apparaître les menus.